Avertir le modérateur

Allemagne : les vignobles à l'est du Rhin

rubon6.jpgHessische Bergstrasse

C’est la première région vinicole que l’on rencontre en traversant le Rhin, à partir de Darmstadt. Les vignes sont plantées sur des collines abruptes, le meilleur secteur est incontestablement celui de Bensheim, un joli village au climat très doux. La région est divisée en deux Bereich : Umstadt, où l’on produit principalement du Müller-Thurgau et du Rülander dans les six Einzellagen. Starkenburg, un coteau où la plupart des vignobles sont plantés de Riesling englobe 7 Villages, 3 Grosslagen et une vingtaine d’Einzellagen. En partant du nord, les Grosslagen sont Rott, qui comprend notamment Schönberg, Auerbach et surtout une partie de Bensheim, Schlossberg, qui couvre trois villages dont Heppenheim, et Wolfsmagen pour la partie sud de Bensheim.

La Franconie

La Franconie est la “frontière” géographique et psychologique de la zone vin et bière en Allemagne, à la limite de la Bavière justement. Situés juste au-dessus de ceux du Wurtemberg, les quelque 5 000 hectares de vignobles suivent généralement le cours du Main, et la région toute entière se visite avec plaisir, tant les  forêts sont belles. Les meilleurs vins de Franconie proviennent toujours du Sylvaner, suivis du Scheurebe et du Müller-Thurgau.

Trois Bereich, et, à part, le secteur de Würzburg (une belle ville à visiter), où les vignobles s’étendent de part et d’autre du fleuve, sur un sol majoritairement calcaire. Le Bereich Mainviereck, vers Francfort, dans la forêt de Spessart, aux sols argileux. Pour goûter quelques rouges agréables, les vins des deux Grosslagen Reuschberg (Hörsteim) et Heiligenthal (Grossostheim), et ceux d’une quinzaine d’Einzellagen, souvent regroupés entre eux.

Mandreieck, avec neuf Grosslagen, dont il faut surtout retenir celui de Hammelburg au nord, pour les vignobles de Sylvaner de la Saale, Ewig Leben (Randersacker), Kirchberg, où l’on déguste d’excellents blancs de Riesling, et Ravesnburg (Thüngersheim).

Steigerwald. Le climat est plus rigoureux dans ce secteur de l’est du Main, et les vins généralement plus corsés. Les meilleurs Grosslagen sont Burgweg, avec les vignobles en pente de Iphofen, et Herrenberg, surtout pour ses vignobles du nord. En descendant vers la région du Wurtemberg, vous traverserez le Bereich    Badisches Frankenland, où sont produits des vins blancs de Rülander, Müller-Thurgau, Riesling et de Sylvaner, dont certains peuvent réserver d’agréables surprises, comme ceux du Grosslage Stiftsberg.

Le Wurtemberg

Une nouvelle fois, c’est autour d’un fleuve (ici, le Neckar) et de ses affluents que sont concentrés les vignobles de la région du Wurtemberg. Visiter ce pays charmant, très vinicole, est une bonne occasion de découvrir aussi les vins issus principalement des cépages Trollinger et Pinot noir (Schwarzriesling), les deux sans réelle équivalence ailleurs, qui produisent des vins rouges et rosés. Il faut les boire dans les Weinstubs, nombreux ici, dans les villages comme à Stuttgart ou à Heilbronn. Le Wurtemberg regroupe trois principaux Bereich, du nord au sud (Kocher-Jagst-Tauber, Württembergisch Unterland et Remstal-Stuttgart), comprenant seize Grosslagen, et la très grande majorité des vins proviennent une nouvelle fois des coopératives comme Werbegemeinschaft Würtembergischer Weingärtner, de Remstalkellerei à Weinstadft, Badische Weinwerbug, ou de Steinbach.

Kocher-Jagst-Tauber
Situé au nord du Wurtemberg, c’est le plus petit secteur, avec 400 hectares, plantés notamment de Sylvaner, qui fait les meilleurs vins (Grosslage Tauterberg) et de Müller-Thurgau.

Würtembergisch Unterland
Juste au nord de Stuttgart, autour de Heilbronn, c’est le plus grand Bereich du Wurtemberg  avec neuf Grosslagen. On goûte les meilleurs vins de Riesling  dans les Grosslagen Heuchelberg, Lindelberg et Salzberg, et de bons rouges dans ceux de Kirchenweinberg (cépage Schwarzriesling), de Stromberg et de Schalkstein, de Ludwigsburg à Hessigheim, où les vins sont plus corsés.

Remstal-Stuttgart
Au sud du pays, c’est le meilleur secteur avec plus de 1 600 hectares et surtout trois Grosslagen à retenir : celui de Sonnenbühl au sud de Weinstadt et dans la vallée de la Rems, pour les vins rouges justement, celui de Weinsteige,     autour de Stuttgart (et dans ses faubourgs), où les vignobles sont plantés de Trollinger et de Reisling, et celui de Wartbühl, avec ses blancs issus de Riesling  qui ont été mes préférés.

Entre le Wurtemberg et le pays de Bade, on trouve le Bereich Badische Bergstrasse Kraichgau, qui regroupe un large secteur de Heidfelberg à Karlsruhe, à la suite de la région de Badische Bergstrasse (voir plus haut). Trois Grosslagen, surtout producteurs de blancs de Müller-Thurgau (Mannaberg, Stiftsbergt et Hohenberg).

Le pays de Bade

Situé juste en face de l’Alsace, dans les contreforts de la Forêt Noire, le pays de Bade est une région  où les rendements comptent parmi les plus importants d’Allemagne, ce qui n’est pas peu dire. On y trouve des vins blancs et rouges, issus des Müller-Thurgau, Spätburgunder ou Ruländer, surtout produits par les coopératives. En réalité, je n’ai jamais dégusté de grands vins du pays de Bade, ou tout du moins si l’on s’en tient à une régularité qualitative. Bien entendu, certains vins rares de Riesling ou de Gewurztraminer  sont très réussis, quand d’autres provenant du Müller-Thurgau  sont beaucoup plus simples et  faciles à boire, “sans vice ni vertu”. Il semble surtout que l’on tente de produire ici des vins relativement standardisés, et vous savez déjà ce que je pense de cet état d’esprit. Du nord au sud, quatre Bereich à retenir.

Ortenau
Prenez surtout le temps de visiter la région de Baden-Baden et la Forêt Noire, superbe, à laquelle je reste sensible depuis des années, quand j’y partais en vacances scolaires… Pour les vins, de bons blancs de Riesling et de Gewurztraminer dans le Grosslage Fürsteneck (Durbach), et surtout les rouges (Rotwein), dans le Grosslage Schloss Rodeck (Steinbach, Sasbachwalden et Waldulm), avec l’Affenthaler issu du Spätburgunder.

Breisgau
Au centre du pays de Bade, le Bereich Breisgau s’étend d’Offenbourg à Fribourg. Trois Grosslagen produisent des vins assez neutres, blancs (Müller-Thurgau) comme rouges (Spätburgunder).

Kaiserstuhl-Tuniberg
Le Bereich se trouve à l’ouest de la ville de Fribourg, pratiquement à la frontière française. Le secteur le plus intéressant est celui de Kaiserstuhl (trône impérial), où les vignes poussent bien sur ces coteaux d’origine volcanique que l’on a entièrement remodelés. Deux Grosslagen : Vulkanfelsen  et Atillafelsen  (aucun intérêt). Vous goûterez ici des vins plus corsés, plus mûrs que dans le reste de l’Allemagne, tant en blancs (le Müller-Thurgau et le Ruländer, qui lui est supérieur), qu’en rouges (Spätburgunder par exemple).

Mark-Gräflerland
Au sud de Fribourg, précisément entre les villes de Müllheim et Lörrach. Pour connaître ces blancs demi-doux, légèrement perlants, provenant du cépage local Gutedel (les meilleurs sont dans le Grosslage Burg Neuenfels), l’équivalent du Fendant suisse.

Enfin, au sud-est, à la frontière suisse, faites surtout du tourisme et des croisières sur le très beau lac de Constance (Konstanz), une petite région vinicole qui englobe notamment un Bereich, le Bodensee, où l’on débouche des vins simples et plaisants, blancs, rouges et rosés (le Weissherbst), provenant généralement des cépages Müller-Thurgau et Spätburgunder, qui se plaisent tout particulièrement (on le comprend) sous ce micro-climat doux et rare dans le pays.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu