Avertir le modérateur

Mes 10 coups de cœur de la semaine

La famille Brisson, originaire du pays de Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquit en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIe siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. Les vins ont une belle robe rubis, ils sont fruités légèrement épicés (cassis, groseille, framboise) avec beaucoup de matière, long en bouche et riche en tanins. Ici on pratique l’œnotourisme en voitures anciennes (Bentley de 1965 et Citroën 2 CV) à la découverte des vins, des vignobles et du patrimoine culturel et gastronomique, circuits personnalisés. Gérard Brisson élève avec passion ses vins tel, le Morgon Les Charmes La Louve 2006, aux arômes de kirsch, riche, de couleur grenat intense, aux tanins riches et souples à la fois, un beau vin classique. Le millésime 2007, avec des notes de violette et de réglisse, est riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample. Le Morgon Les Charmes 2005 est un vin corsé, qui allie souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille, de poivre et de cassis, puissant en bouche, d’excellente garde. Dans la même appellation, le Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2005, est issu de vignes de plus de 50 ans, il est élevé en foudres de chêne entre 12 et 18 mois, c’est un vin aux notes complexes de mûre et d’humus, aux tanins très bien équilibrés, de bouche charnue comme il se doit. Démontrant le potentiel d’évolution de ces vins, le Vieilles Vignes 99 est de bouche puissante, un vin étoffé, coloré et complexe, aux reflets pourpres, aux arômes de fruits mûrs (cassis, mûre) et de réglisse. Il y a aussi, le Morgon Les Charmes Noble Tradition, où s’entremêlent le cacao, les épices, la griotte et les sous-bois, un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, parfait sur des gibiers marinés.

Pierre et Éric Marey veillent avec amour sur leur joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger. Le domaine vous propose en vins blancs : Aligoté, Pernand-Vergelesses, Pernand-Vergelesses Premier Cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne Grand Cru. En vins rouges : Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" Premier Cru, Bourgogne, Pernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots Premier Cru et Corton Grand Cru. Envoûtant Corton-Charlemagne 2006, de bouche suave, aux notes d’amandes grillées et de miel, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, très charmeur sur une cuisine assez relevée ou sur une langouste grillée. Le Corton Grand Cru 2006, complexe, au nez à la fois intense et subtil où s'entremêlent les fruits rouges bien mûrs (pruneau) et une touche d’épices, un vin puissant en arômes comme en structure, de fort belle évolution. Le 2005 est un grand vin aux tanins soyeux, solide et gras, d’une belle harmonie, complet, tout en bouche. Beau Pernand-Vergelesses Les Fichots Premier Cru rouge 2006, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, alliant structure et velouté, de bouche persistante, très prometteur. Le 2005, une grande réussite dans ce millésime exceptionnel, est un vin épicé, riche et complexe, tout en bouche, agréablement corsé, de garde bien sûr comme cet autre Pernand-Vergelesses rouge Les Belles Filles 2006, avec ces connotations subtiles de cerise et d’humus, aux tanins soyeux mais puissants, de belle robe soutenue, mêlant charpente et rondeur en bouche. Goûtez aussi le Pernand-Vergelesses Sous Frétille blanc Premier Cru 2006.

Belle propriété du XVIIIème siècle pour la partie la plus ancienne. Le domaine est un clos avec des vignes, un verger, un jardin et des arbres centenaires, situé au dessus du village de Vouvray. La propriété se situe au milieu des vignes, ce qui est également une rareté sur l’appellation, puisque la plupart des autres viticulteurs sont installés près de leurs caves situées dans les vallées creusées dans le tuffeau.” Au total, le vignoble compte un peu plus de 16,72 ha de vignes d’âge moyen de 30 ans, les vendanges sont manuelles pour les vins tranquilles, et l’on pratique la lutte raisonnée. Le chai enterré a été construit en 2008 pour stocker le Méthode Traditionnelle à proximité du Clos. Superbe Vouvray cuvée Marcus 2006, très séduisant, riche en bouquet, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur, à ouvrir sur une sole meunière. Le 2005 est marqué par sa fraîcheur en bouche et sa persistance aromatique, au nez intense, un vin floral, onctueux, d’une jolie complexité d’arômes, à découvrir à l’apéritif, sur un dessert comme sur une viande blanche en sauce. Le Vouvray moelleux 2005, médaille d’Or au concours des Vins de la Région Centre, chaleureux, fin et puissant à la fois, aux nuances d’abricot confit et de brioche fraîche, est un vin vraiment savoureux. Le Vouvray demi-sec 2005 est onctueux, d’un grand classicisme, très bien équilibré, un vin où s’entremêlent les fruits frais et la brioche, d’une belle persistance, de bouche harmonieuse, ample et typé. Le Vouvray Grande Réserve 2003, suave et persistant, aux notes florales complexes (rose, acacia...), très équilibré, fondu en bouche, de très belle garde. Leur Touraine rosé cuvée Pauline Méthode Traditionnelle demi-sec, tout en persistance aromatique, avec des nuances subtiles de rose et de chèvrefeuille, est une cuvée vive et fine en bouche comme il se doit, franche et suave, très bien équilibrée comme ce Vouvray Méthode Traditionnelle demi-sec, aux notes de fruits frais et d’acacia, de mousse fine et abondante, parfait sur les desserts aux fruits. Le Vouvray Méthode Traditionnelle brut, médaille d’Argent Mâcon 2008. Chambres d’hôtes sympathiques, spacieuses et de grand confort, ce qui est bien agréable au cœur du vignoble.

Propriété créée par des ancêtres en 1868. Elle a été un peu plus importante s'étendant sur des communes voisines Listrac et Arcins. Brigitte et François Bernard l'ont repris en 1982 alors qu'elle ne produisait plus que quelques bouteilles. Après avoir reconstruit en grande partie le vignoble, ils développent aujourd'hui de gros efforts dans le chai tant au niveau de la vinification que de l'élevage. Le vignoble de 8 hectares est située sur la croupe graveleuse Ouest du Grand Poujeau et bénéficie aussi d'une très grande qualité de terroir. Le vin est élégant, souple, fruité, bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois, bien typé, aux notes d'humus et de petits fruits rouges mûrs, puissant et souple à la fois, aux tanins riches, de garde, d'un excellent rapport qualité-prix-plaisir.

Les archives de la maison ne sont pas complètes mais on retrouve un diplôme décerné en 1932, à l’occasion du « Marché aux vins de la Champagne » pour un vin blanc de 1931. L’essor commence après 1945 avec Robert Vautrain qui, ayant appris la vinification dans une grande maison d’Epernay, crée sa propre maison. Son fils Jean-Claude épousant une fille de vigneron crée également en 1960 sa maison, le Champagne André Paulet. Les deux maisons fusionnent en 1982. Le vignoble a été constitué sur les terroirs d’AY et de DIZY avec 15% de pinot meunier, 45% de pinot noir et 40% de chardonnay. La moitié de la production de raisin est vendue à une célèbre maison rémoise. C’est aujourd’hui la cinquième génération qui dirige cette maison familiale de 11 ha. Découvrez ce Champagne cuvée Grande Réserve Premier Cru, dominé par le corps du Pinot noir (60%, auquel s’associe la fraîcheur du Chardonnay, 40%), intense et savoureux, un Champagne ample, de bouche fraîche et ronde à la fois. Le Premier Cru Brut rosé est très réussi, de jolie robe, au nez subtil et persistant, de jolie mousse, aux arômes de fraise, d’une belle persistance, de bouche vineuse avec des nuances crémeuses et persistantes. Goûtez le Blanc de blancs Premier Cru, au nez frais et fleuri, très équilibré, alliant équilibre et persistance, puissant et séducteur, bien dosé, de mousse légère, aux notes de pain grillé et d’abricot au palais. Excellente Carte Blanche Premier Cru, de jolie robe dorée, un Champagne harmonieux, fin et riche à la fois, avec des notes de tilleul et de miel.

CLOS DU VIGNEAU
SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL
Le Clos du Vigneau est un Domaine familial viticole situé sur la commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, six générations de Jamet viticulteurs se succèdent ici depuis 1820. Le terroir est composé de sables et de cailloux appelés "graviers", un type de terrain qui se réchauffe très vite et qui donne des vins souples, légers et fruités. Les 22 hectares de vignes sont plantés en Cabernet franc. Le rendement moyen de 55 hectolitres par hectare est volontairement limité pour améliorer la qualité intrinsèque des vins. La récolte mécanique permet de vendanger rapidement avec un optimum de maturité. Les fermentations se déroulent dans une cuverie inox moderne et thermo-régulée offrant des garanties d'hygiène sanitaire irréprochables. Le vin y reste de 3 à 5 mois, puis est ensuite descendu en cave, où il se fera à son rythme dans des tonneaux en bois permettant une parfaite oxygénation. Les vins sont d'une belle couleur rubis brillante, les arômes de framboise sont subtils et complexes, les vins sont élégants et souples, harmonieux et parfaitement équilibrés, des vins nets et francs comme on les aime et qui présentent une belle aptitude au vieillissement.

Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin est maintenant exploitée par Stéphen GELIN et son épouse secondés par leur fils Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. Le Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2004 est charnu, puissant, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde. Le 2004 suit, avec ces connotations subtiles de griotte et d’humus, qui associe puissance et distinction en bouche, bien élevé, aux tanins présents et souples à la fois, à déboucher sur une cuisine bien relevée comme un navarin d’agneau. Typé, le Chambertin Clos de Bézé Grand Cru 2003 est parfumé (notes de myrtille et de sous-bois), classique, un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche, de garde. Excellent Gevrey-Chambertin Premier Cru Clos Prieur 2005, de jolie robe grenat soutenu, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise, humus), aux tanins soyeux comme ce Fixin Premier Cru Les Hervelets 2005, de couleur pourpre, au nez dominé par les fruits rouges à noyau, avec cette finale épicée très spécifique, un vin de bouche dense.

Fondé vers 1870 à Banyuls-sur-Mer, le domaine de la Casa Blanca est un des plus anciens des crus Banyuls et Collioure, situés sur la Côte Vermeille, dans les Pyrénées-Orientales (Roussillon). Sur 8 hectares de plantations et de vieilles vignes en terrasses, Laurent Escapa et Hervé Levano donnent naissance à des vins généreux, exprimant pleinement ces terroirs de schistes : le Collioure (vin tranquille) et le Banyuls (vin doux naturel). Depuis 2001, abandon des produits phytosanitaires de synthèse pour les traitements de la vigne. Les engrais chimiques ont été remplacés par des composts dès 1989. Le sol est travaillé par traction animale (labour au mulet) sur le tiers de l’exploitation. Le reste est désherbé chimiquement. Des essais d’enherbement sont en cours pour s’affranchir totalement du désherbant. BANYULS « Mise Tardive» 2006 : 80 % Grenache Noir, 20% Grenache Gris ; vieilles vignes de 80 ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type Rimage (fruité). Deux ans d’élevage en fûts de 400 litres. Garde : 20 ans et plus. Robe rubis tuilé. Nez : eau de vie de framboise, intense. Attaque kirschée en bouche, notes framboise à l’eau de vie sur touche poivrée. Tanins ronds, bonne longueur. BANYULS 2007 : 60 % Grenache Noir, 40% Grenache Gris ; vieilles vignes de 70 ans. (20 hectos/ha). Banyuls de type Rimage (fruité). Elevage 12 mois en milieu réducteur. Garde : 20 ans et plus. Robe grenat. Nez : Fruit mûr, confituré. Acidulé en bouche, pointe de cacao, réglissé. Longueur et rondeur en bouche. COLLIOURE 2007 : 80% Grenache Noir, 20 % Syrah ; plantations d’une quinzaine d’années. (25 hectos/ha). Elevage 12 mois. Garde : 7-10 ans. Belle robe pourpre. Nez complexe associant épices, fruits noirs (mûres, cassis) et fruits rouges (cerise) sur légère pointe de garrigue et de fumé. Fraîcheur en bouche, dans laquelle on retrouve les fruits mûrs.

DOMAINE JULIETTE AVRIL
CHATEAUNEUF-DU-PAPE
Les Avril comptent parmi les plus anciennes familles de Châteauneuf-du-Pape, premiers Consuls et Trésoriers de la ville de 1756 à 1790. Ils furent avec le Baron Le Roy de Boiseaumarie et d'autres viticulteurs, à l'origine des règlements qui devaient aboutir à la création des appellations d'origine contrôlée. On élève ici ce beau Châteauneuf-du-Pape rouge, de belle robe grenat, un vin charnu et gras, puissant et dense, aux tanins fondus, au nez dominé par le pruneau et la vanille, de bouche persistante et d'excellente évolution. Excellent Châteauneuf blanc, au nez dominé par les fleurs fraîches et le tilleul, un vin gras et persistant, vraiment très charmeur.

Domaine familial depuis 4 générations. L'exploitation assume la gestion complète de 4 ha de Sauvignon, 4 ha de Pinot noir et 2 ha de Pinot gris. La culture se fait de façon traditionnelle : buttage, débuttage, incorporation de fumier naturel. Le Domaine vous propose de Reuilly Sauvignon blanc 2007, de robe pâle, brillante et limpide, très agréable, qui associe la fraîcheur à l’élégance, d’une jolie complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron et de fleurs blanches comme ce rosé Pinot gris 2007, avec un nez complexe où la mûre s’associe à la framboise, une bouche intense et raffinée à la fois, à ouvrir sur des mets épicés. Le Reuilly Pinot noir est de belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de violette et de mûre.

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu