Avertir le modérateur

  • Top Vignerons Région Beaujolais

    C’est tout naturellement que j’ai décidé, en-dehors de mes Classements habituels qui distinguent la qualité des vins, de récompenser -aussi- le vigneron (ou ses enfants), sa fidélité, sa passion, son enthousiasme, sa joie de vivre, sa simplicité, au travers de ce “Top” exceptionnel. Tous les propriétaires du Guide n’y sont pas, bien sûr, et chaque année, ce Palmarès évoluera, d’autres entreront, quelques-uns sortiront, certains changeront de “Prix”, ou de hiérarchie... mais les places sont rares.

    Ces hommes et ces femmes savent ce qu’ils ont à faire, se passent d’un magicien pour fabriquer une cuvée (très) spéciale, et ne perdent pas leur temps à frimer ou en jonglant avec leurs tarifs... Respectant les anciens, ils travaillent, connaissent la force de leur sol, se servent à bon escient des techniques les plus modernes, sans perdre leur âme. Ils ont des valeurs, aiment leur vin, comme moi, comme vous. Et c’est tout ce qui compte.

    Top Vignerons Région Beaujolais

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en MARRON)

     

    Prix d’Honneur

    Jean-Jacques Baronnat
    Gérard Brisson
    Famille Champagnon
    Émile Chavagnat-Laneyrie
    Jean-Pierre Large (Cheysson)
    Pierre David
    Georges et Franck Duboeuf
    Jean-Pierre Mortet

    Prix d’Excellence

    Satisfecits

    Alain Dardanelli (Bel Avenir)
    Jean-Paul Guignier
    Famille Jomain (Puits du Besson)
    Famille Rosier (Chatelard)
    Famille Tavian

    Lauréats

    Famille David-Beaupère

    Espoirs

    Famille Chatelet
    Gérard Sambin

     

  • Les meilleurs Beaujolais de l'année

    La force du terroir et la structure des vins de Chénas, de Juliénas, de Régnié ou de Moulin-à-Vent, l’élégance d’un Saint-Amour, d’un Brouilly ou d’un Chiroubles… tout concourt à prendre au sérieux les meilleurs vins de la région et à ne pas s’arrêter à la production des “primeurs”, pour lesquels j’avoue néanmoins un faible, pour situer leur véritable niveau qualitatif. Les vins qui comptent bénéficient d’une typicité réelle exacerbée par des terroirs spécifiques où l’on retrouve aussi bien des roches volcaniques que des argiles siliceux. À cela s’ajoute une complexité aromatique réelle, toujours dominée par les petits fruits rouges mûrs, qui vient s’associer en bouche à une saveur bien particulière où la finesse retrouve le charnu, la fraîcheur le velouté, le tout donnant des vins qui en surprendraient plus d’un par leur potentiel d’évolution. Les hommes de la région font des vins à leur image, et le beau niveau qualitatif des meilleurs vins est incontestable, que ce soient des crus ou non.

    Les derniers millésimes, de 2006 à 2001 (le 2007 difficile, mais il y a de belles réussites, le 2003 très mûr, atypique, moins séduisant), sont savoureux. On ne peut non plus douter de la qualité réelle de ces vins, et certains “confrères” feraient bien de promouvoir la région et ces vignerons qui ont besoin d’être soutenus, comme nous le faisons régulièrement. Mon Classement salue, comme toujours, les incontournables de l’année.

    L’histoire des vins du Beaujolais
    Le Beaujolais doit son nom à la maison des Beaujeu. La trace du premier seigneur de Beaujeu apparaît aux alentours de 950. Il s’appelait Bérard et était un homme avisé dont le château, bien assis au-dessus de l’Ardières, dominait fièrement le pays de Beaujeu. Durant les ixe, xe et xie siècles, les sires de Beaujeu se taillèrent un territoire important. Ils firent du Beaujolais un état-tampon entre le Mâconnais et le Lyonnais.

    En 1140, Humbert III fonde Villefranche. En 1260, Guichard V gratifie la ville du droit de sceau, lui concédant ainsi une personnalité juridique.
    Au XIVe siècle, sous Antoine de Beaujeu, la province beaujolaise est très vaste :
    - elle s’étend au nord jusqu’au Mâconnais et à la Saône-et-Loire ;
    - à l’ouest, elle comprend les monts de Beaujolais jusqu’à la Loire ;
    - à l’est, elle comprend une partie du département de l’Ain ;
    - au sud, elle descend jusqu’à Villefranche.

    En 1400, Édouard de Beaujeu fait don de ses terres aux Bourbons ; l’un d’eux, Pierre de Bourbon, épouse Anne de France, fille de Louis XI, dite Anne de Beaujeu. Durant cette période, le Beaujolais profite largement du mécénat de ce couple. Sur leur initiative est construit le grand portail de Notre-Dame-des-Marais à Villefranche en 1500. En 1514, Anne de Beaujeu donne ses armes à Villefranche et la nomme capitale du Beaujolais. La période des Bourbons s’achève en 1527, après la trahison du connétable Charles III qui voit tous ses biens confisqués. Le Beaujolais devient alors l’apanage de la famille d’Orléans.

    À partir du XVIIe siècle, Villefranche affirme son activité industrielle, les tanneries s’installent le long de Morgon, l’industrie textile se développe et la bourgeoisie s’enrichit.
    La Révolution arrive, l’échevinage est remplacé par un conseil municipal et la milice par une garde nationale. Désormais, l’histoire du Beaujolais va se confondre avec celle de la nation. En 1789, c’est la création du département du Rhône-et-Loire, puis en 1793, c’est la séparation en 2 départements : celui du Rhône et celui de la Loire.
    Au XIXe siècle, le Beaujolais est une grande région européenne du textile comme à Villefranche (confection), Tarare (mousseline), Amplepuis, Thizy, Cours-la-Ville…
    Au XXe siècle, la région se structure progressivement entre les trois secteurs économiques actuels : le commerce et l’industrie, le vignoble, et l’agriculture-élevage avec la production forestière.


    La géographie
    L’appellation est composée de deux grandes zones :

    - La première, située au sud du vignoble, s’inscrit globalement dans un quadrilatère dont les sommets sont Chazay-d’Azergues, Pontcharra-sur-Turdine, Chamelet et Villefranche ; elle est traversée, dans sa partie sud, par l’Azergues et ses nombreux affluents, le plus important d’entre eux, le Soanan, rejoint l’Azergues aux ponts Tarrets. Au sud-ouest (entre Soanan et Azergues), les coteaux s’adossent à une petite chaîne de sommets dont le plus avancé est le mont Chatard (701 m).
    Au nord-est de l’Azergues, les crêts Rémont puis une succession de sommets s’étageant entre 650 et 800 m constituent l’arête principale d’où descendent les coteaux dont les pentes s’étalent en éventail en direction du val de Saône et jusqu’à Villefranche. Une chaîne de crêtes nord-sud (Charnay-Pommiers), parallèle au val de Saône domine (350 à 400 m) un magnifique paysage de collines couvertes de vignes. Le sol est constitué de dépôts sédimentaires argilo-calcaires qui datent de l’ère secondaire ; on y trouve des roches variées, grès, calcaire blanc, calcaire à gryphées, pierre dorée. Les calcaires et leurs sols argileux ou caillouteux donnent des terres gardant l’humidité et la fraîcheur. L’épaisseur du sol est faible (quelques dizaines de centimètres) et les cailloux nombreux. Les sols sont souvent riches en calcaire. Ce sont des terres peu profondes, qui alternent avec les terres gréseuses.

    - La seconde zone s’étire en direction du nord, en une bande presque continue, depuis Villefranche jusqu’à la Saône-et-Loire, sur les premiers coteaux, longeant la vallée de la Saône. Les sols sont essentiellement constitués d’alluvions déposées au cours des ères tertiaires et quaternaires et, dans les parties les plus hautes, de déchets d’érosion provenant des zones supérieures (roches métamorphiques délitées et pourries). Ces cailloutis, argileux et non calcaires, forment des terres à vignes très caillouteuses en surface et argileuses en profondeur.
    Les pentes sont très faibles et le sol facile à travailler. Elles se rapprochent des terres argileuses du secondaire. Les terrains argilo-calcaires de la partie sud de l’aire d’appellation sont des terrains plutôt froids, ne favorisant pas la maturation précoce des raisins, les vendanges ne s’y font pas très tôt ; les vignes des bas de coteaux à proximité du val de Saône, cailloutis alluviaux mêlés d’argile, sont plutôt précoces pour la maturation.


    Le Beaujolais à table
    Il y a deux façons de déguster les crus du Beaujolais : dans leur jeunesse, en profitant de leur couleur et de leur fruité avec des charcuteries, des rillons, des fromages à pâte molle ou une viande rouge grillée (les Beaujolais-Villages, les crus de Brouilly, Côte-de-Brouilly, Chiroubles et Saint-Amour sont parfaits), ou parvenant à maturité, notamment les crus plus charpentés, c’est-à-dire avec un minimum de quatre à cinq années d’évolution, sur une cuisine plus élaborée.

    - Fleurie, Juliénas. Très parfumés, à dominante de fruits rouges et de sous-bois, à présenter avec une oie farcie, un fromage bleu (Auvergne ou Bresse), ou un gibier (perdrix).

    - Chénas, Morgon, Moulin-à-Vent, Régnié. Bouquetés et denses, parfaits sur une terrine de gibier, du jambon fumé ou un foie de veau.

     

    Alain MICHAUD

    Alain MICHAUD

    (BROUILLY)
    Alain Michaud
    Beauvoir cidex 1145
    69220 Saint-Lager
    Téléphone :04 74 66 84 29
    Télécopie : 04 74 66 71 91
    Email : alain.michaud17@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/alainmichaud
    Site : www.alain-michaud.fr

    Au sommet. Propriété créée en 1910 par le grand-père. Alain Michaud représente la troisième génération de vignerons, bientôt secondé par la 4 ème avec Dorian. Le domaine compte 13 ha dont 9 en appellation Brouilly, constitué pour 70 % par des vignes de plus de 50 ans. Beau Brouilly 2008, encore jeune, ample et savoureux, au nez subtil de fruits à noyau, alliant finesse et structure, de bouche savoureuse. Le 2007, charmeur, velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise des bois, myrtille...), d'une belle finale en bouche, de très bonne évolution. Le Morgon 2008 (2,50 ha, vignes anciennes de 45 ans sur les coteaux) est de robe intense, bien parfumé (fruits frais, humus...), de bouche ample et ronde, un vin très légèrement poivré en finale. Le Beaujolais rosé 2009 est gourmand et fruité, parfait sur les charcuteries lyonnaises (2000 bouteilles seulement) . Goûtez “La Gamaysienne”, un étonnant pétillant rouge léger à faible taux d'alcool, très fruité, qu'ils élaborent eux-mêmes dans leur chai. Un vin qui est le fruit d'un travail méticuleux, la prise de mousse étant réalisée en bouteilles avec un dégorgement traditionnel, un produit idéal à l'apéritif ou sur un dessert. Beau rapport qualité-prix-plaisir, ce qui ne gâte rien.
    CAVE des VIGNERONS

    CAVE des VIGNERONS

    (COTEAUX-DU-LYONNAIS)
    Directeur : Thierry Sothier
    RN 89
    69210 Sain-Bel
    Téléphone :04 74 01 11 33
    Télécopie : 04 74 01 10 27
    Email : contact@sainbelenlyonnais.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/vigneronsdesain-bel
    Site : www.sainbelenlyonnais.com

    En 1956, quelques viticulteurs soucieux de maintenir la culture de la vigne dans la région Lyonnaise décidèrent d'unir leurs efforts et fondèrent la Cave de Vignerons Réunis à Sain-Bel. Aujourd'hui la Cave regroupe quelques 110 coopérateurs pour 260 hectares de vignes et 13.000 hectolitres de production, répartis en 1/4 d'appellation Beaujolais et en 3/4 d'appellation Coteaux du Lyonnais (soit 60 % de cette appellation). Dotée d'un matériel performant et d'un savoir faire maîtrisé de la vinification semi carbonique traditionnelle, toute l'équipe s'implique pour produire des vins racés et généreux. De la parcelle à la cuverie, à tous les stades, des critères qualitatifs sont imposés et contrôlés pour répondre à l'orientation prise par la Cave depuis de nombreuses années : suivie de la conduite de la vigne par une commission technique, rémunération incitative des apports coopérateurs, démarche HACCP dans un souci de traçabilité et de sécurité alimentaire. Par cette mobilisation, tous les Vignerons de la Cave des Producteurs de Coteaux du Lyonnais sont les garants d'une production de qualité. Ces efforts se retrouvent dans leur excellent Coteaux-du-Lyonnais rouge Benoît Maillard 2008, au nez très ouvert de sous-bois et de mûre, de bouche complexe et marquée par les fruits rouges. Le blanc 2007 est d'une belle persistance aromatique, aux arômes de fleurs et d'abricot, un vin tout en bouche, qui allie rondeur et nervosité, parfait sur une truite, par exemple. Le Coteaux-du-Lyonnais cuvée l'Hommée rouge 2008 (au siècle dernier l'hommée représentait la surface qu'un vigneron travaillait en une journée avec son fessou), issu de terrains sableux peu profonds et d'une semi-macération carbonique, est velouté, avec des nuances caractéristiques de petits fruits macérés, épicé en bouche comme il se doit, aux tanins mûrs et savoureux, avec ces petites notes d'épices et d'humus en finale. Excellent Coteaux-du-Lyonnais cuvée Référence rosé 2008 (100% pressurage direct, vinification à température régulée), un vin aux nuances de fleurs et d'épices, associant richesse et souplesse, de bouche fruitée comme Le Coteaux-du-Lyonnais Domaine de Champ-Guichard rouge 2008, bien classique, tout en subtilité, avec des notes de rose et de mûre en finale. Joli Beaujolais Domaine du Soly 2008, élaboré uniquement avec les raisins issus des vignes les plus âgées, corsé et typé, il séduit par sa palette d'arômes riche et puissante. Nombreuses médailles au Concours de Paris et au Concours des Grands vins de Mâcon.

    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN

    Domaine du PY de BULLIAT René MARTIN

    (RÉGNIÉ)
    René et Joëlle Martin

    69430 Régnié-Durette
    Téléphone :04 74 69 91 53
    Télécopie : 04 74 69 92 10
    Email : rene.martin12@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/rene-martin
    Site : www.beaujolais-rene-martin.com

    Au sommet, naturellement. Exploitation familiale, domaine viticole depuis cinq générations. Actuellement Joëlle et René Martin et leur fils Loïc, exploitent 8 ha de vignes. Les raisins sont cueillis à la main. La vinification allie les méthodes ancestrales transmises de père en fils, aux techniques de pointe qui permettent d'actualiser leurs connaissances œnologiques et de s'équiper des matériels les plus modernes. Bien typé, leur Régnié 2008 cuvée Terroir est issu de vieilles vignes (45 ans) plantées sur un Terroir caractéristique de granite rose, riche en minéraux, qui donne un vin de belle teinte grenat, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche, vraiment très réussi. Beau 2007, tout en couleur et en matière, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample et fondue, tout en charme. Le Régnié cuvée du Grand-Père Vieilles vignes 2007, élevé en fûts de chêne, est corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, très fin, bien sec comme il se doit mais tout en rondeur, parfumé (rose, cerise), tout en distinction. Tout en fruité, le Beaujolais-Villages rosé est vif et souple en bouche, au nez de petits fruits rouges, bon équilibre entre sucre et acidité, idéal sur une quiche aux poireaux.

    Château de PIZAY

    Château de PIZAY

    (MORGON)
    Direction : Pascal Dufaitre

    69220 Saint-Jean-d'Ardière
    Téléphone :04 74 66 26 10
    Télécopie : 04 74 69 60 66
    Email : chateau-de-pizay@chateau-de-pizay.com
    Site : www.chateau-de-pizay.com

    Au sommet également. La propriété s'étend sur 80 ha autour du château, dont 40 plantés en vignes. Beau Morgon château de Pizay 2008, de couleur intense, il est bien fruité (griotte, mûre), et finement épicé, corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés. Le Régnié château de Pizay 2009, coloré et corsé, bien charpenté, au nez de fruits rouges surmûris, de très bonne évolution. Très séduisant Beaujolais blanc 2008, où s'entremêlent des nuances de fruits frais, de bruyère et de chèvrefeuille, un bien joli vin, frais et suave à la fois. Excellent Brouilly château de Saint-Lager 2008, de bouche ronde et persistante, de jolie robe, tout en arômes (cerise, violette), à la fois fruité et riche. Le château de Pizay est aussi un superbe hôtel 4 étoiles installé dans un magnifique château des XIVe et XVIIe siècles. Détente et gastronomie sont au rendez-vous, tennis, piscine, jardin à la française. Vous pourrez aussi déguster les vins dans des caves voûtées séculaires, très pittoresques.
    jeu concours

    Michel SIFFERT

    Michel SIFFERT

    (MOULIN-A-VENT)

    Domaine de la Bruyère
    71570 Romanèche-Thorins
    Téléphone :03 85 35 50 28

    Remarquable Moulin-à-Vent 2008 (au moment de ma dégustation, le vin était en cuves et donc ni collé, ni filtré), très typé, issu de vieilles vignes, de couleur soutenue, de bouche corsée et puissante, de belle matière, aux connotations de cerise, de sous-bois et d'épices, aux tanins étoffés, qui mérite de la patience. Le 2007, issu de vieilles vignes, à la fois charnu et soyeux, coloré, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, de bouche ample, idéal sur un salmis. Superbe 2006, issu de vieilles vignes, bien marqué par son terroir, de très jolie teinte grenat, structuré, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, classique, un vin qui associe couleur et matière, de très bonne évolution.

    Domaine CRÊT des GARANCHES

    Domaine CRÊT des GARANCHES

    (BROUILLY)
    Sylvie Dufaitre-Genin

    69460 Odenas
    Téléphone :04 74 03 41 46
    Télécopie : 04 74 03 51 65
    Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/cretdesgaranches

    Passe à la tête des Premiers Grands Vins dans le Classement 2010. Une exploitation familiale de 9,60 ha, située au cœur du cru Brouilly. Terroir à dominante granitique, allié au cépage Gamay noir à jus blanc confèrent à ce vin sa finesse. Un coup de cœur pour son Brouilly 2008, provenant de vignes de 40 ans et de vendanges manuelles, d'une robe rouge cerise limpide, aux senteurs de griotte, typé, de charpente équilibrée, d'épices, en bouche, aux tanins enveloppés, alliant rondeur et intensité, d'une belle persistance en finale. Excellent Côte-de-Brouilly 2008, fort bien élevé également plusieurs mois en fûts de chêne, typé, un vin puissant mais tout en élégance, parfumé en bouche, où dominent des notes de groseille et de bruyère, aux tanins bien soyeux et très équilibrés, d'excellente évolution comme en atteste le 2006, au nez complexe (cassis mûr, fraise des bois, violette).

    Domaine Émile CHEYSSON

    Domaine Émile CHEYSSON

    (CHIROUBLES)
    Régisseur : Jean-Pierre Large
    Clos Les Farges
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 22 02
    Télécopie : 04 74 69 14 16
    Email : dcheysson@terre-net.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chiroublesdomainecheysson

    Un domaine de 26 ha fondé en 1870 par la famille Cheysson. "Le Chiroubles est un cru qui doit rester gourmand, nous précise-t-on, avec beaucoup de fruit sans dureté dans les tanins. C'est un vin plaisir, synonyme de fruité et de fraîcheur. Le 2005 est une année de très belle qualité, puissante. Les 2006 et 2007 sont des années similaires de fruit et de légèreté, bien typées Chiroubles. Le 2008 est une très belle année, avec des arômes de fruits croquants et une belle matière sans dureté." Il y a donc ce beau Chiroubles 2007 La Précieuse, élevage en fûts durant 12 mois, l'élevage en fût n'étant pas très poussé, le fruit du Chiroubles est respecté dans ce vin riche et puissant, d'un beau rouge pourpre, qui présente au nez des arômes de myrtille, de cassis, de prune, de bouche ample. Le Chiroubles cuvée Traditionnelle 2008, issu en majorité de vignes de coteaux plantées sur un sol granitique caractéristique, est d'un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et de cannelle, un vin chaleureux, riche, de très bonne évolution. Les vins collectionnent les récompenses, à juste titre.

    Domaine du GRANIT DORÉ Georges ROLLET

    Domaine du GRANIT DORÉ Georges ROLLET

    (JULIÉNAS)
    Earl Rollet
    Domaine du Granit Doré La Pouge
    69840 Jullié
    Téléphone :04 74 04 44 81
    Télécopie : 04 74 04 49 12
    Email : rollet-g@wanadoo.fr
    Site : www.domainedugranitdore.com

    Le fils, Vincent, a rejoint la propriété après ses études et des stages en Bourgogne, en Alsace et en Afrique du Sud. Toutes les vignes du domaine étant en coteaux, tous les travaux de la vigne se font donc manuellement, ce qui représente une forte implication du vigneron mais favorise une observation au plus près de la végétation. Le Juliénas cuvée Spéciale Vieilles vignes 2007, développe des arômes de prune, de très bonne structure, bouqueté, à la fois fruité et de belle charpente, de bouche dense et persistante, qui s'accorde parfaitement avec un gigot. Excellent Juliénas Tradition 2008, d'une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille et de mûre, puissant en bouche. Le 2007, prix Prestige au concours des Grands Vins du Beaujolais 2008 est bien coloré et parfumé (groseille, cannelle), avec des tanins mûrs, qui se révèlent sur des notes délicates de fraise, de pivoine et d'épices, bien équilibré.
    Millésimes, la référence
    Millesimes
    EDITION ANNUELLE
    LES 1000 VINS QUI COMPTENT


    Classements 2009
    : les coups de cœur de l'année. Dans toute la France, les meilleurs producteurs, du plus grand au plus modeste, millésimes 2007, 2006, 2005, 2004


    Prix de vente : 12,00 € (hors port)
    Commandez maintenant
    grâce à notre paiement par carte bancaire securisé!


    PROMO DU MOIS : Port gratuit pour la France Metropolitaine


    Cliquez ici pour voir un extrait de Millesimes en PDF (16 pages - 4 Mo)
    FRANCE METROPOLITAINE : 12,00 €

    PORT GRATUIT

    Domaine CHAMPAGNON

    Domaine CHAMPAGNON

    (CHENAS)

    Les Brureaux
    69840 Chénas
    Téléphone :03 85 36 71 32
    Télécopie : 03 85 36 72 00
    Email : earl.champagnon@wanadoo.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/domainechampagnon

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Domaine familial dirigé par les deux frères, Patrick et Jean-Yves qui représentent la troisième génération. Le domaine compte 16 ha, la récolte se fait manuellement et la vinification de façon traditionnelle. Beau Moulin-à-Vent 2007, un vin de couleur intense, aux notes de pruneau, un grand vin dense, typé et très harmonieux, avec des tanins soyeux mais bien présents, c'est un classique de ce millésime. Beau Chénas 2007, issu d'une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), de bouche intense et dominée par la mûre, un vin mêlant souplesse et intensité aromatique, bien harmonieux et très équilibré, tout en arômes et finesse en finale, qui posséde un réel potentiel d'évolution. Goûtez leur Fleurie 2008, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, un vin riche et charnu, souple et corsé à la fois.
    Michel TÊTE

    Michel TÊTE

    (JULIÉNAS)

    Domaine du Clos-du-Fief
    69840 Juliénas
    Téléphone :04 74 04 41 62
    Télécopie : 04 74 04 47 09
    Email : micheltete@club-internet.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/micheltete

    De père en fils depuis trois générations. Le Domaine du Clos du Fief s'étend sur 6 ha de Juliénas AOC, 1 ha de Saint Amour AOC et 5 ha de Beaujolais-Villages AOC sur la commune de Juliénas, le tout provenant de cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Verand en Saône et Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Superbe Juliénas cuvée Prestige 2007 (sol argilo-siliceux) qui possède un charnu bien présent et cette charpente à la fois riche et souple, harmonieux, très parfumé en finale, d'excellente évolution comme le prouve le 2005, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, bien typé. De couleur intense, le Saint-Amour 2007, issu d'un sol de schiste argilo-calcaire, est bien fruité (griotte, mûre), finement épicé, un vin corsé, aux tanins harmonieux et bien équilibrés, très réussi. Le Saint-Amour 2006 est de robe grenat soutenu, aux senteurs de prune et de pivoine, tout en subtilité. Goûtez le Juliénas Tradition 2008, un vin avec beaucoup de charme, dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, idéal sur une pintade rôtie, et le Beaujolais-Villages, provenant d'un sol filtrant composé de roches granitiques, de belle couleur grenat, un vin souple et harmonieux, au nez subtil à dominante de fumé et de fruits bien mûrs.
    Vins du siecle : selection des meilleurs vins

    Domaine BEL AVENIR

    Domaine BEL AVENIR

    (MOULIN-A-VENT)
    Alain et Cécile Dardanelli
    1087, Bel Avenir
    71570 La Chapelle-de-Guinchay
    Téléphone :03 85 36 75 02
    Télécopie : 03 85 33 86 91
    Email : domaine.bel.avenir@wanadoo.fr

    Coup de cœur pour leur Moulin-à-Vent Laura 2008, harmonieux, au bouquet subtil et intense à la fois (mûre, sous-bois), de bouche très généreuse, rond et charpenté. Le Morgon Charmes 2007, de robe pourpre, au nez puissant et persistant de framboise et de cerise noire, rond et gras, est riche, aux tanins enveloppés, de bouche bien corsée, un vin typé et complexe comme on les aime. Beau Moulin-à-Vent Élodie, dense, typé, au bouquet subtil et ample (violette, pruneau), un vin de bouche très équilibrée et persistante, de bonne garde. Excellent Régnié 2007, avec cette touche de fraise des bois bien mûre, riche et charnu, souple et corsé à la fois, de robe pourpre et soutenue, un vin qui présente une belle charpente. Le Saint-Amour 2009 est au nez de violette et de sous-bois, tout en couleur, avec en bouche ces notes subtiles et intenses de kirsch et de fruits rouges surmûris, aux tanins bien fondus, très harmonieux et prometteur. comme leur Juliénas Les Capitans, coloré, intense et charmeur, bien marqué par son terroir, riche en couleur, corsé, charpenté, qui sent bon les fruits mûrs.

    Domaine de la COMBE AU LOUP

    Domaine de la COMBE AU LOUP

    (CHIROUBLES)
    Earl Méziat Père et Fils
    Au Bourg
    69115 Chiroubles
    Téléphone :04 74 04 24 02
    Télécopie : 04 74 69 14 07
    Email : david.meziat@meziat.com
    Site : www.meziat.com

    Un domaine de 13 ha, où les vins sont issus pour majorité de très vieilles vignes (plus de 40 ans) plantées sur des coteaux granitiques, ce qui leur donne un goût de terroir caractéristique. On travaille ici en famille puisque le fils David et son épouse, Nathalie, sont également présents sur la propriété, et l'on s'attache à une viticulture raisonnée et des techniques de culture respectueuses de l'environnement et de l'écosystème. Superbe Morgon 2007, de couleur rubis, avec des arômes intenses où dominent les petits fruits rouges bien mûrs (groseille, mûre) et cette pointe d'épices bien typique. Le Régnié 2008 est bien charnu, aux tanins très élégants, d'une belle finale, aux notes de griotte, de très belle évolution. Beau Chiroubles 2008, de robe pourpre, qui exprime un nez puissant de framboise, équilibré, d'une belle persistance aromatique gustative, une nouvelle fois très réussi. Goûtez leur Beaujolais-Villages cuvée de l'Oisillon 2008, avec cette touche de fraise des bois mûre, souple et corsé à la fois.

    Bernard et Vincent DONZEL

    Bernard et Vincent DONZEL

    (MORGON)

    Fondlong
    69910 Villié-Morgon
    Téléphone :04 74 04 20 56
    Télécopie : 04 74 69 14 52
    Email : vincent.donzel@orange.fr

    Au sommet avec ce Morgon cuvée Prestige 2008, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, de très bonne évolution. Le 2007, très bien élevé en fûts durant 8 mois, savoureux et finement bouqueté, à la robe rubis intense, au nez de fruits rouges mûrs (cassis, griotte), aux tanins ronds, un vin à la fois puissant et souple, très typé. Beau 2006, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, de bouche dominée par le pruneau confit, un vin très équilibré, riche, tout en persistance, à déboucher sur un civet. Excellent Morgon cuvée Tradition 2008, issu de terrains schisteux granitiques, de belle teinte grenat, charpenté, au nez intense de groseille mûre, un vin riche, de bonne évolution, vraiment très réussi, comme le 2007, bien typé, aux notes de violette, de framboise et de sous-bois, charnu et long en bouche. Très agréable aujourd'hui, le 2006 est de couleur soutenue, au nez de fruits cuits et d'humus, aux tanins harmonieux, de bouche à la fois puissante et ronde. Il y a aussi le Chiroubles cuvée Tradition 2008, tendre et fruité comme on les aime.

    Château du CHATELARD

    Château du CHATELARD

    (FLEURIE)
    Isabelle et Sylvain Rosier

    69220 Lancié
    Téléphone :04 74 04 12 99
    Télécopie : 04 74 69 86 17
    Email : vinduchato@aol.com
    Site : www.vins-du-beaujolais.com/chateauduchatelard

    Un domaine de 22 ha. Remarquable Fleurie Les Vieux Granits 2008 (vignes de 30 à 75 ans et élevage sur lies de 8 mois), une cuvée vieillie en fûts de chêne, un vin non filtré, typé, un vin puissant mais tout en élégance, parfumé en bouche, où dominent des notes de groseille et de bruyère, aux tanins bien soyeux et très équilibrés. Beau Moulin-à-Vent cuvée Terre de Lumière 2008, de robe rubis intense, aux arômes de prune, gras, de bouche riche, un vin racé et très parfumé, d'excellente garde. De belle robe pourpre, ce Morgon cuvée Les Roches 2008 est issu de vignes de 52 ans et d'une longue vinification (21 jours), il séduit par ce nez puissant et persistant de petits fruits rouges et de cerise noire, rond et gras, riche, Le Beaujolais-Villages cuvée Vieilles vignes 2009 (des vignes agées jusqu'à 85 ans pour certaines, double tri sélectif, encuvage réalisé manuellement pour une vinification en grappes entières), au nez puissant de framboise, équilibré, d'une belle persistance aromatique gustative, est très réussi.

    Domaine Le PUITS du BESSON

    Domaine Le PUITS du BESSON

    (CÔTE DE BROUILLY)
    Walter Jomain
    1496, route Anse
    69400 Limas
    Téléphone :04 74 68 66 64
    Télécopie : 04 74 68 66 64
    Email : lepuitsdubesson@orange.fr

    Viticulteurs récoltants de père en fils depuis 1874, un domaine sous production raisonnée (Terra Vitis). Vous aimerez comme nous ce Côte-de-Brouilly 2008, issu de sols granitiques, d'un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d'épices, un vin chaleureux, d'une grande richesse, de très bonne évolution. Très joli Beaujolais blanc 2008, qui sent la noisette et le genêt, vif et rond à la fois, tout en fraîcheur en bouche, parfait sur des crustacés, réussi comme le Beaujolais Supérieur Château Bel-Air cuvée Prestige 2008, aux notes d'humus et de mûre, qui allie charpente et souplesse, aux tanins soyeux, corsé et très parfumé.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu