Avertir le modérateur

  • Les meilleures bières et leurs différences

    Les meilleures bières et leurs différences

     

    Les origines de la bière sont presque aussi lointaines que celles du vin, et c’est l’une des raisons qui m’ont incité à inclure ce chapitre dans un guide consacré aux vins et spiritueux européens, bien que la bière ne fasse pas partie ni des uns ni des autres.

    Tous les peuples en effet ont fait de la bière, à toutes les phases de leur civilisation. Les tribus africaines en fabriquent avec du millet, les Japonais avec du riz, les habitants des Amériques, les Européens, les Australiens et les autres font leur bière avec de l’orge. On en boit dans le monde entier, surtout en Belgique où la consommation annuelle s’élève à quelque 135 litres par tête et par an, ce qui, sur ce plan, constitue un record que nous laissons à nos amis frontaliers.

    La bière, c’est le nom général de toutes les espèces de bières blondes ou brunes, légères ou fortes, vendues à la pression, en bouteille ou en boîte de métal, faites avec du malt, du sucre, du houblon, de l’eau et du levain qui fait fermenter ces ingrédients. Bien évidemment, la qualité du breuvage dépend largement de ces matières premières et de leur aptitude à donner la bière souhaitée.

    Le malt commence sa vie sous le nom d’orge. Des variétés spéciales de cette céréale sont cultivées soigneusement jusqu’à maturité. Ensuite on imbibe l’orge d’eau et on la laisse germer dans des conditions déterminées et surveillées afin que l’amidon se transforme en sucre soluble. Cela fait, on la sèche et on la fait griller; légèrement, pour obtenir une bière blonde, et plus intensément pour une bière brune.

    Les sucres utilisés pour le brassage sont des sucres de canne, traités de diverses manières pour donner des goûts différents et une bière plus ou moins douce.

    Guide des vins
    Millesimes

    On cultive des variétés spéciales de houblon pour la brasserie qui n’utilise que la fleur : un cône de pétales d’or contenant résine et huiles. C’est le houblon qui donne à la bière sa pointe d’amertume. L’eau de brasserie est en général traitée avec des sels minéraux convenant au type particulier de bière à fabriquer. Au temps où l’on n’analysait pas encore l’eau, les grands centres de brasserie apparurent, comme en Écosse (voir chapitre Whisky), là où une source ou un ruisseau convenaient particulièrement bien à certains types de bière. La bière de Pilsen, en Tchécoslovaquie, notamment, est brassée à l’eau naturelle et on la reconnaît comme l’une des meilleures du monde.

    La levure, qui est composée d’organismes vivants, est l’agent qui fait fermenter la bière. Le brassage n’est pas une opération très compliquée : on écrase le malt dans un moulin et il est versé dans l’eau à une température surveillée attentivement. La solution de sucre est soutirée. Des tambours rotatifs agitent ensuite le mélange pour que chaque grain baigne dans l’eau et que tout le malt soit utilisé. Il ne reste plus que les pellicules qui sont d’ailleurs vendues, comprimées, pour l’alimentation du bétail (on ne sait pas si cela peut avoir une influence sur le lait…).

    Le malt non encore fermenté qui s’appelle alors wort (confer chapitre Le whisky) est pompé dans des bouilloires de cuivre où on lui ajoute le houblon et du sucre. On fait bouillir le wort pendant une heure ou deux. C’est à ce moment que le parfum et l’amertume du houblon se combinent à la douceur et au goût du malt et du sucre.

    Après ébullition, le houblon est retiré par filtrage, on rafraîchit le mélange, on le transfère dans un autre récipient et on y verse le levain qui agit sur le sucre, comme dans la fermentation du vin : transformation en alcool d’une part et gaz carbonique de l’autre. On conserve le gaz et l’on s’en sert pour rendre plus gazeuses les bières vendues en bouteille ou en boîte. La fermentation prend plusieurs jours au bout desquels la masse de levure tombe au fond de la cuve de fermentation et s’y stabilise s’il s’agit de bière dite lager. S’il s’agit de blonde claire, nommée ale, le levain, au contraire, s’accumule à la surface du liquide. Dans les deux cas, on le recueille. Il y en a alors beaucoup plus qu’à l’origine ; pendant la fermentation, en effet, les levures prolifèrent. La masse recueillie à la fin servira à provoquer d’autres fermentations et pourra être vendue aussi pour le traitement des hommes et des animaux, car c’est un dépuratif et, paraît-il, une source de vitamines.

    Dans la plupart des pays où l’on consomme de la bière, le breuvage est conservé dans de grands réservoirs à une température proche de zéro degré, pour le stabiliser et lui assurer des qualités satisfaisantes et durables. Après filtrage, on le gazéifie au gaz carbonique et on l’expédie en barils, bouteilles ou boîtes. Désormais la plupart des bières sont pasteurisées (chauffées à 60°c) pour détruire les plus infimes vestiges de levure qui pourraient subsister après filtrage. Ils pourraient, en effet, fermenter, se multiplier et troubler la couleur de la bière.

    Une lapalissade : la qualité de la bière varie considérablement selon la brasserie qui la produit, l’habileté et le savoir-faire du brasseur. Une des plus fameuses est la Tuborg, produite à Copenhague et connue dans le monde entier. D’autres localités sont devenues célèbres grâce à leur bière : Pilsen en Tchécoslovaquie, Carlsberg au Danemark, Heineken en Hollande, la Münchener vient de Munich, l’Angleterre et l’Irlande sont renommées pour leurs bières fortes, blondes ou brunes. Japon, Mexique, Etats-Unis, Australie, Cuba et Canada en produisent aussi d’excellentes, mais nous nous éloignons de l’Europe.

    LE LEXIQUE DU VIN : A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

    Les principaux types de bières

    lager
    Une bière fortement chargée de gaz carbonique. Son nom vient du verbe allemand lagern (emmagasiner). La lager est une bière laissée au repos jusqu’à ce que tous les vestiges de fermentation soient éliminés. Ensuite on la gazéifie et on la met en bouteille.

    ale
    Une bière qui, autrefois, était faite sans houblon et bue fraîche. Désormais il n’y a plus guère de différence, en Grande-Bretagne, entre l’ale et les autres bières.

    Stout
    Une bière brune et lourde, souvent un peu sucrée, avec un goût prononcé de malt, en général issue d’un mélange à forte proportion de houblon. J’ai goûté des Stouts d’Irlande exceptionnelles, et l’on comprend qu’elles aient acquis leur célébrité par leur qualité, particulièrement les marques Guinness et Oyster Stout.

    Porter
    Semblable à la Stout, mais moins forte, avec, en général, une lourde mousse crémeuse, trop envahissante à mon avis. Elle devrait son nom au fait que ce fut jadis le breuvage des porteurs londoniens.

    Ce que je peux vous affirmer, c’est qu’il est bien difficile de tenter de classer les bières dans un ordre purement logique, tellement il existe de façons différentes de marier les principaux ingrédients qu’on retrouve dans cette boisson qui, comme le vin, remonte à la nuit des temps. Chaque brasserie a donc ses propres recettes de fabrication, jalousement gardées et transmises de génération en génération. Pour moi, les meilleures bières sont les suivantes.

    Les bières trappistes

    A tout Seigneur tout honneur (mérité). Seules cinq bières sont effectivement aujourd’hui brassées par les moines et ont par conséquent droit à l’appellation Trappiste. Si les ordres religieux de France ont acquis une grande réputation en produisant des liqueurs à base d’herbes sauvages comme la Bénédictine (voir chapitre Les liqueurs), en Belgique, c’est à la bière qu’ils se sont consacrés. D’abord pour leur usage personnel : on a beau être moine, on n’en est pas moins homme; ensuite (et surtout) pour procurer des fonds à leur communauté, puis alimenter des œuvres de charité...

    LIRE LA SUITE

  • En Provence aussi, il y a de grands vins

    Classement des meilleurs vins de Provence. Il y a pas mal de nouveaux et de très jolis coups de cœur cette année, notamment en rouges et rosés (pour ces derniers, Vannières, Beaupré, Sumeire, Dalmeran, Riotor sont au top, notamment, aux côtés des grandes valeurs sûres classés en “Premiers” dans le Classement), et encore pas mal d’éliminés avec un bon nombre de cuvées garantes d’un bon mal de crâne. Par contre, certains rapports qualité-Prix sont tout bonnement inexcusables, dans les trois couleurs. C’est pourtant lui qui doit compter, associé à une typicité réelle, sans se laisser prendre au jeu des cuvées (trop) spéciales, où les raisins spécifiques à la région sont inutilement remplacés par d’autres (les bonnes exceptions étant dans le Guide).


    Actualité du vignoble
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Guide des vins
    Millesimes

     

    CLASSEMENT 2011 DES VINS DE PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE

    Partagez cet article Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Face Book Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Wikio Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Digg Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Delicious/ Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Yahoo! Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Google Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Technorati Ajouter: CLASSEMENT+PROVENCE � Live-MSN

     

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

     

    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en VERT)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
    FONTCREUSE (Cassis)
    LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
    MOULIN DES COSTES (Bl) (r)
    SAINT-LOUIS (Cassis)
    VANNIÈRES (r)
    BAUMELLES (r)
    L'OLIVETTE (Bl) (r)
    ROMASSAN
    ROUVIÈRE
    TERREBRUNE
    La CHRÉTIENNE (r)
    (PIBARNON)
    COTES-DE-PROVENCE

    CLOS MIREILLE (Bl)
    RASQUE (Bl) (r)
    SAINT-ANDRÉ-DE-FIGUIÈRE (Bl) (r)
    CABRAN (Bl) (r)
    ELIE SUMEIRE (Bl) (r)
    HOUCHART (Bl) (r)
    JAS D' ESCLANS (Bl) (r)
    MAURINES (r)
    POURCIEUX (Bl) (r)
    La SANGLIERE (Bl)
    SAUVEUSE (Bl)
    TOURNELS
    MAIME (Bl) (r)
    MALHERBE (Bl)
    (NESTUBY (Bl) (r))
    JAS DES OLIVIERS (Bl) (r)
    PINCHINAT (r)
    RIOTOR (r)
    ROUILLÈRE
    (SAINT-MARTIN (Bl) (r))
    VALENTINES (Bl)
    COTEAUX D'AIX/DES BAUX
    DALMERAN (r)
    ROMANIN (Bl) (r)
    BEAUPRÉ (r)
    OULLIÈRES
    ROUTAS (r)
    VAL DE CAIRE
    BARGEMONE
    LA VALLONGUE (Bl) (r)
    (NAÏS (r))
    PARADIS (Bl) (r)
    VAUCLAIRE (Bl) (r)
    AUTRES APPELATIONS

    FONTLADE (CV)
    MAESTRACCI (C) (Bl) (r)
    PERALDI (C) (Bl) (r)
    CRÉMADE (P)
    GRAND FONTANILLE (VP)
    LOOU (CV) (Bl) (r)
    LUCCIARDI (C)
    OLLIÈRES (CV) (Bl)
    TORRACCIA (C)
    VALLONS de FONTFRESQUE (CV)
    CANCERILLE (Bl) (r)
    GENTILE (C)
    GRANAJOLO (C)
    TRIANS (CV) (Bl) (r)
    (ANNIBALS (CV))
    La GOUJONNE (CV) (Bl) (r)
    LAFOUX (CV)
    SAINT-FERRÉOL (r) (CV)
    SAINT-MITRE (CV)
    VALCOLOMBE (Bl)

    BANDOL
    COURONNE DE CHARLEMAGNE (Ca)*
    (TEMPIER*)
    (PEY NEUF)
    (RIBOTTE)
    (LA BÉGUDE)
    NOBLESSE
    ROCHE REDONNE
    (SUFFRENE)
    COTES-DE-PROVENCE

    ANGUEIROUN (r)*
    CLOS CIBONNE*
    JACOURETTE (r)*
    MADRAGUE (r*
    SAINTE-LUCIE (Bl) (r)*
    (BERNE)
    CRESSONNIÈRE*
    La JEANNETTE (r)*
    (SAINTES-ROSELINE)
    La TOURRAQUE*
    (BRÉGANÇON)
    RÉVAOU
    RIMAURESQ
    ROUËT
    ROUVIÈRE
    COTEAUX D'AIX/DES BAUX
    (BEAULIEU)
    L'ÉVESQUE (Bl)*
    Les TOULONS*
    BEAUFÉRAN
    CALISSANNE
    FONSCOLOMBE
    (OLIVIER D'AUGE*)
    SAINT-JEAN-LE-VIEUX*
    AUTRES APPELATIONS

    La GRAND'VIGNE (CV)*
    (FIUMICICOLI (C))
    LANSAC (Vin de Pays)

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    BANDOL
    (LA LAIDIÈRE)
    (LA ROQUE)
    COTES-DE-PROVENCE

    (BRIGUE)
    (SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
    (SAINT-MAUR)
    COTEAUX D'AIX/DES BAUX
    (VIGN. ROY RENÉ)
    AUTRES APPELATIONS

    Millesimes
    Vins du Siècle

     

  • Classement 2011 : les meilleurs vins du Médoc sont des références

    Du plus grand au plus abordable, les meilleurs vins du Médoc sont des références !

    Le vignoble s’étend du nord au sud sur quelque 80 km. Protégé de l’océan Atlantique par une importante forêt de pins, bordé par le vaste estuaire de la Gironde, le Médoc jouit d’un microclimat relativement chaud et humide, très propice à la culture de la vigne. On y compte huit appellations :

    - Haut-Médoc

    Superficie : 4 680 ha (3 764 en 1990), 27 % du vignoble médocain, 346 viticulteurs dont 195 en coopératives et 151 indépendants.

    - Listrac

    Situé entre Moulis et Saint-Julien, le vignoble de Listrac possède 3 magnifiques croupes de gravespyrénéennes à l’ouest, une croupe de graves garonnaises à l’est et un plateau sur socle calcairesur la partie centrale qui font la richesse de ce terroir frère de celui de Moulis. Les pentes naturelles favorisent le bon drainage des sols. La relative fraîcheur du climat, liée à la situation ventée et proche de la forêt, favorise la maturation lente et régulière propice aux grands vins. Les croupes graveleuses sont majoritairement plantées de Cabernet-Sauvignon qui donne toute son impétuosité au Listrac, tandis que, sur le plateau calcaire, domine le Merlot dont le fruité et la chair enrobent à merveille ses vins.

    À Margaux prédominent les graves garonnaises, sur un plateau central de 6 km de long sur 2 km de large. Au sud-est, le vignoble domine les terres basses de l’estuaire. Son versant oriental est légèrement échancré par des vallons secs qui le festonnent en croupes successives. Les graves deMargaux ont été étalées en nappe par une ancienne Garonne au Quaternaire ancien. De belletaille, elles sont associées à des galets de dimension moyenne qui constituent le plus bel ensemble günzien du Haut-Médoc. C’est sur cette nappe ancienne, qui repose sur un soubassement tertiairecalcaire ou argilo-marneux, que sont installés les meilleurs crus médocains. Beaucoup de graviers et de cailloux, des sols pauvres retenant mal l’eau, une vigne profondément enracinée, toutes les conditions de réussite sont réunies.

    - Médoc

    Superficie : 5 700 environ ha (4 018 en 1990), 29 % du vignoble médocain, 613 viticulteurs dont 440 en coopératives et 173 indépendants.

    À mi-chemin entre Margaux et Saint-Julien, l’appellation Moulis prend la forme d’un étroit ruban de 7 km de long, perpendiculaire à la Gironde. On y rencontre des graves garonnaises et pyrénéennes pures à l’argilo-calcaire.

    Pour les gourmets, l’agneau de Pauillac est une chair délicate très recherchée. Ce sont des “laitons”, des agneaux qui n’ont jamais brouté d’herbe ; ils bénéficient d’un label AOC depuis 1985. Si le commerce portuaire est à l’origine de sa prospérité, il a fallu attendre le xviiie siècle et l’abandon du privilège de Bordeaux pour que Pauillac renaisse comme port du vin. Son modelé exceptionnel caractérise le terroir : le nombre élevé et le moutonnement de ses croupes en font une réussite morphologique tout à fait unique. Des conditions très favorables y ont facilité la dissection de la nappe de graves. Ces graves garonnaises, maigres, dont la pauvreté est l’essence même d’une grande richesse, bénéficient d’un drainage naturel très efficace (voir le Classement).

    - Saint-Estèphe

    L’appellation est située au centre du Médoc, tout près de l’estuaire de la Gironde, équidistante deBordeaux et de la pointe de Grave. Son sol est caractérisé par la diversité remarquable de la composition de ses couches, conséquence de son modelé accidenté, et un excellent drainage naturel. Partout il est semé de quartz et de cailloux roulés, mêlés à une Terre légère et sableuse en surface qui confère aux vins une finesse toute particulière. Quant au sous-sol, il est constitué du fameux calcaire qui affleure à l’ouest de la commune. Des vins très typés, marqués par leur terroir, intenses, du plus grand des grands crus à celui qui sera très abordable.

    Le terrain est pratiquement le même sur l’ensemble de la commune. Seule la proximité plus ou moins grande du fleuve peut entraîner quelques variations climatiques. En fait, la nappe de gravesde Saint-Julien-Beychevelle prend la forme d’un grand rectangle de près de 5 km de longueur sur 3,5 km de largeur. Et la nappe alluviale est particulièrement bien disséquée en croupes de gravesgaronnaises du quaternaire ancien

    Guide des vins
    Millesimes

    Actualité du vignoble
    Classement Saint Emilion
    Classement Saint Emilion Satellites
    Classement Pomerol
    Classement Graves
    Classement Sauternes
    Classement Côtes-de-Bordeaux
    Classement Bordeaux Supérieur
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    CLASSEMENT MEDOC 2011

    Partagez cet article Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Face Book Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Wikio Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Digg Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Delicious/ Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Yahoo! Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Google Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Technorati Ajouter: CLASSEMENT+MEDOC � Live-MSN

     

    e_medoc.jpg
    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en BLEU)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    LATOUR
    MOUTON-ROTHSCHILD
    MONTROSE
    CALON-SÉGUR
    CLERC-MILON
    GRAND-PUY-LACOSTE
    PICHON-COMTESSE
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    LAFITE
    MARGAUX
    LÉOVILLE-BARTON
    BRANE-CANTENAC
    LANGOA-BARTON

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    BATAILLEY
    BEAU SITE
    HAUT-BATAILLEY
    LA GALIANE
    LYNCH-BAGES*
    MALESCOT-SAINT-EXUPÉRY
    PONTET-CANET
    RAUZAN-SÉGLA
    TALBOT
    TRONQUOY-LALANDE*
    LA BÉCASSE
    FONBADET*
    FONTESTEAU
    FOURCAS-HOSTEN
    (PICHON-BARON)
    PEZ*
    PREUILLAC
    (BEYCHEVELLE)
    BROUSTERAS
    ESTEAU*
    HENNEBELLE
    LESTAGE-DARQUIER*
    LE MEYNIEU*
    LA PEYRE*
    POUJEAUX
    ROQUEGRAVE*
    TAFFARD DE BLAIGNAN*
    CASTÉRA
    (DACHER de DELMONTE*)
    HAUT-BELLEVUE*
    PONTAC-LYNCH
    TOUR MARCILLANET
    BÉJAC-ROMELYS
    BOIS CARRÉ*
    COUDOT
    LES MOINES*
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    CLAUZET
    DESMIRAIL*
    HAUT-MARBUZET
    MALLERET
    (RAUZAN-GASSIES)
    TOUR DE BY
    ARGILUS DU ROI
    DOYAC
    FOURCAS-DUPRÉ
    (GRUAUD-LAROSE)
    LAMARQUE
    MAUCAILLOU
    MURET
    (SOCIANDO-MALLET)
    TOUR-DU-ROC
    LE BOURDIEU
    (GLORIA)
    HANTEILLAN
    LISTRAN
    PATACHE D'AUX*
    BOIS DE ROC
    GRAVIERS
    PANIGON
    (PHÉLAN-SÉGUR)
    PLANTIER ROSE*
    POMYS
    REYNATS
    SAINT-AHON*
    (SIGOGNAC*)
    SOULEY-SAINTE-CROIX
    BEAUVILLAGE*
    CHALET DE GERMIGNAN*
    (LAULAN-DUCOS*)
    LESTRUELLE*
    MAZAILS*

    TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

    CATEGORIE A 
    Priorité à la puissance
    DOMEYNE
    GRAVES DE LOIRAC
    HAUT-BRISEY
    LA TESSONNIÈRE*
    TOUR DU GOUA*
    VIEUX GADET*
    (CAPDET)
    ESCOT
    LAUGA
    SIORAC
    (TOUR DES TERMES)
    LE BEYAN*
    (LABADIE*)
    LAGORCE BERNADAS
    (SAINT-AUBIN)
    BÉHÈRÉ
    (CARCANNIEUX)
    DUPLESSIS
    FERRÉ
    LALANDE
    CATEGORIE B 
    Priorité à l'élégance
    AGASSAC
    (CARONNE-SAINTE-GEMME)
    (FOURCAS DUMONT)
    GRANGES D'OR*
    LACOMBE-NOAILLAC
    NOAILLAC
    POMEYS
    (SÉRILHAN*)
    (TOUR DE PEZ)
    (BALAC*)
    (DONISSAN)
    GOBINAUD
    GRAND BRUN
    (PEYREDON-LAGRAVETTE)
    LE TEMPLE*
    (HAUT-DURIEZ)
    LANESSAN
    LARRIVAUX*
    MICALET*
    SIRAN
    TOUR CASTILLON
    DUTRUCH-GRAND-POUJEAU
    FONRÉAUD
    HAUT-BLAIGNAN
    (GARANCE HAUT-GRENAT)
    (SÉNILHAC)
    (VIEUX CHÂTEAU LANDON)

    Millesimes
    Vins du Siècle
  • Ne vous faites pas avoir avec les millésimes !

    Brigitte Dussert : La qualité des millésimes, l’authenticité, les différences entre chaque vignoble, entre chaque vin, c’est bien le fond du problème, non ?

    Patrick Dussert-Gerber : En effet, un millésime 2004 qui ressemble au 2005 ou au 2006, ce n’est pas normal. C’est la nature qui est mise en avant dans le millésime. Si l’on fait des vins surboisés, surmaturés, on tue bien sûr l’élégance, mais on lisse surtout l’effet millésime, en faisant des vinsdépersonnalisés, pas plus intéressant qu’une boisson chimique.

    On vendange de plus en plus mûr, ce qui est une bonne chose, mais si, en plus, on utilise des concentrateurs, ajoute des levures... et pratique un élevage abusif en barriques neuves, cela donne des vins trop lourds, trop écœurants, trop alcoolisés... alors que ce n’est pas dans l’air du temps ! Et cela n’a rien à voir avec le réchauffement climatique comme certains le prétendent... En fait, il faut dire la vérité sur la qualité de chaque millésime. L’explication, en partie, de l’une des facettes de la crise des vins de Bordeaux, c’est que certains grands crus ont vendu bien trop cher en primeur le 2007. Ce n’est qu’un millésime sympathique, très agréable, bon à boire rapidement, qui commence à s’ouvrir, et c’est déjà pas mal, mais il aurait dû coûter bien moins cher ques les 2005 et 2006... Il faut que le prix du millésime corresponde à la qualité du vin pour que le marché reste confiant,   les acheteurs ne sont pas si idiots. En Bourgogne, dans la Loire ou dans le Rhône, on ne vend pas un 2007 plus cher qu’un 2005, autrement dit on ne spécule pas le prix de sa bouteille au “loto” des millésimes.

    Il existe, hélas, aujourd’hui deux mondes du vin : celui, mercantile, presque virtuel, qui profite de la méconnaissance des acheteurs, notamment des pays émergents, et se sont coupés des acheteurs fidèles et traditionnels (français, belges, suisses, anglo-saxons...). Ils pratiquent la fuite en avant, faute de bases de commercialisation stables. Pour eux, il faut sans cesse trouver un nouveaumarché pour caser sa marchandise...

    Brigitte Dussert : Vous parlez souvent “d’éthique du vin”...

    Patrick Dussert-Gerber : L’éthique du vin pourrait s’appeler l’éthique tout court. Je suis attaché à une éthique et aux propriétaires qui respectent le consommateur. Plus l’on s’éloigne d’une relation avec ce dernier, plus l’on se dirige dans une logique de vin aseptisé. Il faut qu’il y ait un échange, un retour avec l’acheteur. Il y a un vrai monde virtuel du vin qui s’est créé, certains ne savent même plus si leur vin est apprécié, qui le diffuse, qui le boit... Que l’on ne s’y trompe pas : tout est lié. Soit vous êtes un vigneron passionné et devenez alors passionnant pour un consommateur, soit vous êtes un producteur imbu de lui-même et personne n’a envie de “boire un canon” avec vous. Dans le premier cas, vous croyez en la nature, en votre terroir, en votre histoire et vous mettez à leur disposition les progrès œnologiques. Dans l’autre cas, vous lissez les millésimes, faites du vin comme on ferait du soda, une cuvée pour les femmes, une autre pour les jeunes, une autre pour les chinois, etc...

    Et tout s’enchaîne : si vous êtes en contact avec celui qui boit votre vin, il est aisé de lui expliquer que, par exemple, le 2007 est meilleur à boire aujourd’hui qu’un 2005, loin d’être prêt. Il ne s’agit pas de dire que l’un est meilleur que l’autre, cela ne veut rien dire. Tous les vins sont bons dans le temps, chaque millésime a son potentiel d’évolution. Vous retrouvez cela dans ma Vintage Code.

    Ceux qui partagent la même éthique que moi, vous les retrouvez dans Millésimes et dans mon Guide, je connais leur courage et leur détermination en sachant que ce n’est pas toujours facile pour eux. Ils sont plus discrets, plus humbles devant la nature mais, croyez-moi, ils vendent tout aussi bien que ceux qui pourraient poser en se prenant pour des stars dans un magazine people...

    Moi, j’aime les vignerons qui se retroussent les manches, font des salons, accueillent à la propriété et dialoguent avec leurs clients. On l’a bien vu avec la crise : les producteurs qui informent et ménagent leur clientèle n’ont pas été touchés, et c’est bien normal. Autre exemple : un vigneron digne de ce nom qui parcoure ses vignes en bottes sait très bien qu’il ne faut pas mettre trop de pesticide, connaît la culture raisonnée et raisonnable, cela fait une vingtaine d’années qu’il en a pris conscience. Ce n’est pas parce que le bio est à la mode, il le faisait naturellement auparavant, mais n’en parlait pas.

    Brigitte Dussert : Franchement, il y a de bons vins partout en France ?

    Patrick Dussert-Gerber : Evidemment, et à tous les prix. Quand on aime le vin, il faut aussi aimer la diversité. Depuis trente ans, le fait de parcourir tous les vignobles pour déguster les vins m’amène à déboucher aussi bien un vin corse qu’un Châteauneuf-du-Pape, qu’un Sancerre, un Vosne-Romanée ou un Chinon, un Chablis ou un grand rosé de Provence...

    Contrairement à d’autres, je ne bois pas uniquement des vins chers que l’on m’offre... Pour moi, un grand vin, c’est un vin authentique, qui correspond à un moment donné, à un état d’esprit. On peut prendre autant de plaisir avec un Minervois, un Alsace, un Chénas ou un Touraine qu’avec le plus beau Pomerol ou Meursault, à partir du moment où chacun est typé. Il y a des occasions, des moments pour boire chaque type de vin. On ne boit pas le même vin seul en rêvant au cosmos, qu’avec des amis, ni le même vin sur une terrine ou un plat sophistiqué. C’est la grande force de notre pays : avoir une gastronomie aussi riche que ses vins, c’est formidable ! Avec nous, l’Italie est le seul autre pays au monde à pouvoir revendiquer cela. Ce n’est pas rien.

    Brigitte Dussert : Que faut-il vraiment savoir sur les millésimes ?

    Patrick Dussert-Gerber : Depuis 15 ans, il n’y a plus de mauvais millésime, il n’y a que des millésimes plus délicats que d’autres. Les techniques ont évoluées dans le bon sens, les vigneronssavent parfaitement anticiper, gérer leur vignoble.

    Néanmoins, il faut savoir expliquer la spécificité de telle ou telle année. Quand on goûte des 2002 ou 2004 en Médoc, ils sont meilleurs que le 2003 pour lequel tout le monde s’enthousiasmait ! Le 2004, par exemple est un millésime formidable qui a eu mauvais presse à l’époque de la part de critiques qui ne connaissent pas grand chose au vin. Ceux-là, je ne les vois d’ailleurs jamais dans les vignobles de la vallée du Rhône, à Madiran, à Bandol ou à Saumur... ils sont pour la plupart invités dans les grands châteaux bordelais et s’en contentent. Sympa pour les milliers de vigneronstalentueux des autres régions, non ?

    Quand je lis de telles âneries, je me demande si ceux qui les écrivent ont jamais dégusté des millésimes plus anciens. C’est pourtant la seule garantie qui permet de relativiser, de comprendre et de se référer à une mémoire du vin. Les mêmes vont répéter ce qu’on leur a concocté dans un dossier de presse bien ficelé... Ce ne sont plus des journalistes mais des... attachés de presse ou des “hirondelles” (terme désignant un habitué des buffets de presse) ! Passons. Pour revenir à la force des millésimes, il est incontestable que le 2009 est certainement le plus beau millésime qui soit, classique, à l’inverse d’un 2005, grand, certes, mais aussi atypique à cause de la chaleur intensive. En 2009, l’acidité sera également présente, ce qui apporte cet équilibre entre la puissance et l’élégance, cette fraîcheur naturelle qui signe les vrais grands vins. Il est bien trop tôt pour en parler, et l’on sait que je ne rentre pas dans le jeu des “primeurs” (encore Bordeaux) qui va bientôt rivaliser avec le salon des devins et cartomanciennes... tant on va noter un vin qui n’existe pas encore !

    Brigitte Dussert : Faisons un tour de France, pour développer la spécificité de chaque millésime, selon les régions... L’Alsace ?

    Patrick Dussert-Gerber : En Alsace, le millésime 2008 est nettement plus réussi que le 2007, particulièrement difficile (il y a de rares exceptions), les 2006, 2005, 2004, 2002 et 2001 sont savoureux, le 2003 a été plus délicat à vinifier (en Vendanges Tardives, misez sur les 2006, 2004, 2001, 2000, 97 ou 89). Il existe une réelle convivialité des hommes de la région et leurs vinsatteignent une typicité rare, procurant la joie du vin, à des prix qui ont tendance à monter. Attention à la complexité des terroirs, voire à l’amalgame entre des crus et des lieux-dits. Il faut rechercher la fraîcheur et la vivacité, au détriment de vins trop souples, avec trop de sucrosité, qui deviennent de plus en plus “douceâtres”. Un Riesling, un vrai, doit être sec et vif.

    Brigitte Dussert : Je sais que vous êtes fidèle à la région beaujolaise...

    Patrick Dussert-Gerber : C’est vrai que je n’apprécie pas que des “confrères” parisiens ou étrangers médisent sur la région sans n’y rien connaître. Notre rôle n’est pas d’enfoncer une appellation ou un vigneron pour se faire mousser dans un salon ou lors d’un dîner. Nous avons -surtout- un rôle de prescripteur, dans le sens noble du terme grec.

    En Beaujolais, pour les crus, le 2008 est prometteur, le 2007 a été très difficile à maîtriser, le 2006 est excellent, le 2005 très typé, le 2004 est un millésime dense et très aromatique, et le 2003, trop mûr, beaucoup moins intéressant. La force du terroir donne une réelle typicité à chaque cru, et les meilleurs vignerons s’évertuent à sortir de beaux vins, chacun représentatif du style de son appellation. On se doute qu’un Saint-Amour ne doit pas ressembler à un Morgon, et c’est très bien ainsi...

    LIRE LA SUITE

  • Vous êtes plutôt Cognac, Calvados ou Armagnac ?

     

     

    Le Calvados

     

    Aussi étonnant que cela puisse paraître, le Calvados, ce pur normand, porte un nom espagnol. En effet, à la suite du naufrage sur la côte normande en 1583 d’un navire de l’Invincible Armada, El Calvador, le lieu-dit fut appeléCalvados. Un nom qui s’étendit au département, baptisé ainsi par la Constituante. L’eau-de-vie de cidre ne prit ce nom qu’au début du XIXe siècle.

    Je vous rappelle que les Gaulois des régions de l’Ouest faisaient déjà fermenter les pommes sauvages et en tiraient une boisson qu’ils distillaient tout à fait sommairement. L’appellation du Calvados en tant que tel n’apparaît qu’au milieu du XVIe siècle avec Gilles Gouverville, considéré comme l’un des premiers agronomes.

    Le verger total comprend environ 15 000 000 arbres d’une rentabilité moyenne de 15 ans. La récolte des pommes s’effectue sur trois mois, et lecidre doit présenter un certain nombre de qualités indispensables à ladistillation. Il doit titrer au moins 40°, avec une acidité volatile inférieure à 2,5° pour 1 000, n’avoir fait l’objet d’aucun sucrage et présenter le caractère d’une boisson propre à la consommation de bouche.

    Le chapitre des appellations et qualités suscite toujours un certain nombre de controverses. Il reste cependant indispensable pour le choix et la satisfaction du consommateur. En ce qui concerne la réglementation, la Loi de janvier 1941 définit géographiquement les appellations et différents procédés d’élaboration qui s’y rattachent.

    La première appellation est l’appellation Pays d’Auge contrôlée. Elle correspond strictement à la région du pays d’Auge. La récolte des pommes doit donc s’y effectuer en totalité. De plus, l’élaboration du Calvados doit impérativement passer par une distillation à double repasse. C’est-à-dire une première chauffe du cidre d’ou l’on extrait la petite eau, alcool léger titrant 25°, puis la repasse, deuxième chauffe, c’est-à-dire la distillation de la petite eau.

    La deuxième appellation est l’appellation Calvados réglementée et s’applique à dix terroirs également délimités. Ainsi le Calvados du Cotentin, du Mortainais, du Calvados, de l’Avranchin, du Donfrontais de la vallée de l’Orne, du pays de Merlerant, du Pays de Risle, du Perche, du Pays de Bray. Je pense qu’il reste très difficile d’établir une hiérarchie au sein de ces dixappellations réglementées. Elles n’ont pas souvent la qualité de l’appellation Pays d’Auge contrôlée (le prix est également en rapport).

    Pour mémoire, la distillation en continu à colonne constitue la base même de l’élaboration de ces produits.

    Le Calvados est incontestablement l’un des alcools qui a le plus de personnalité. Peu d’alcools de consommation courante en effet, si ce n’est certains alcools blancs (comme les prunes ou les framboises alsaciennes), peuvent mieux que le Calvados revendiquer le parfum du fruit dont il est issu.

    Certes, cette particularité ne prend toute son ampleur qu’avec les vieuxCalvados, d’où l’importance d’une bonne lecture des étiquettes pour laquelle je vous conseille d’être vigilant...

    LIRE LA SUITE

     

    651.jpgL'Armagnac

    Si, à Cognac, on commence à partager l’idée de millésimer ses bouteilles, la question des millésimes en Armagnac est cependant une affaire plus simple qu’il n’y paraît. Voici les données du problème.

    La récolte de chaque année est bien spécifique et comparable en qualité auxvins de Bordeaux blancs secs, à ceci près : il faut des vins de 8° à 10° pour élaborer un bon Armagnac, un faible degré donnant une meilleure eau-de-vie. Les vins de Gascogne sont ainsi distillés sur leurs lies, comme enCharente, le plus tôt possible après leurs fermentations, dans des alambics dits armagnaçais (traditionnellement), à coulée continue, aboutissant à uneeau-de-vie de 55° à 66°. Seulement, au cours du vieillissement, les différences entre les divers millésimes s’estompent et après quelque 10 ou 15 ans de fûts, il n’existe plus de véritable originalité pour chacun des millésimes.

    Plus l’Armagnac vieillit, plus il ressemble à un autre Armagnac d’une autre année issu du même domaine. C’est pourquoi il peut sembler grotesque de publier des cartes de millésimes pour les Armagnacs de plus de 15 ans de vieillissement. Plus que le millésime, le terroir a son importance, et les Gascons s’accordent à reconnaître que la meilleure eau-de-vie provient de la région landaise du grand Bas Armagnac, un territoire de 25 km de long, situé dans la partie la plus à l’ouest de la région, autour des villes de Labastide d’Armagnac, Le Frêche, Lannemaignan, Arthez d’Armagnac, Montguillem, Bourdalat, Hontanx, et Le Houga.

    Plus à l’est, ce sol fait de sables fauves et d’argiles où la vigne donne les meilleurs résultats disparaît. Il existe une grande différence en fonction des cépages, le Saint-Emilion (Ugni Blanc) étant plus fin, le Baco plus rond, plusdur, plus “physique”...

    LIRE LA SUITE

     

    948.jpgLe Cognac

    Si le Cognac fait partie des (très) grands spiritueux, j’avoue que cela me navre de voir comment certains responsables et marques ont réussi à “détruire” une image que plusieurs siècles avaient patiemment façonnée. Que faut-il penser en effet quand le Cognac est promu soit pratiquement comme une bouteille de parfums à offrir, soit comme un drink ou un simple alcoold’accompagnement, à boire à l’apéritif ? Vous imaginez un Pauillac servi avec de l’eau de Seltz, mode oblige ?

    Ayant disparu et perdu son marché national que l’Armagnac et d’autres se sont empressés de conquérir, à force d’être surtout obnubilée par les marchés asiatiques qui boivent (c’est le mot qui convient) l’eau-de-viecharentaise (ou n’importe quel autre Brandy) comme une boisson de repas, la région tout entière est sur la bonne voie pour perdre son authenticité, sonhistoire, sa spécificité, et, bien plus grave, son art de vivre. C’est vrai qu’il n’est pas si facile, à une époque où les digestifs ont de plus en plus de mal à exister, de poursuivre une telle politique, mais de là à passer d’un extrême à l’autre, il y a une marge. Ce qui est sûr, c’est que les générations futures ne connaîtront plus le Cognac tel que nous l’aimons encore, si on parvient à le leur faire avaler en cocktail avec un jus de fruit. De l’art de rompre les maillons de l’histoire

    Souvenez-vous, le sort de la région des Charentes est pourtant intimement lié au Cognac, depuis plus de quatre siècles. Il faut remonter au XVe siècle pour assister aux premières distillations, ce fut après bien des essais qu’on arriva à maîtriser l’utilisation de l’alambic. La légende prétend qu’un certain chevalier de la Croix Maron imagina de brûler à nouveau sa première distillation et qu’il en tira un alcool au goût tout à fait original. Une légende en vaut une autre.

    Peut-être tout simplement l’origine vient-elle du fait que les vigneronscharentais destinant leurs vins aux pays nordiques s’aperçurent que ceux-ci voyageaient mal, et songèrent à les distiller. L’histoire a ses raisons. La découverte de cette belle liqueur dorée dépassa largement leurs espérances et les ports de la côte virent arriver de nombreux navires britanniques, hollandais ou scandinaves qui venaient charger les fûts d’eaux-de-vie charentaises. La prospérité commençait.

    Ce qui surprend le plus lorsqu’on accède par le nord dans ce terroir desCharentes, c’est l’omniprésence d’une lumière à la fois violente en intensité et douce en nuances : un ciel bleu pâle souvent moucheté d’une multitude de petits nuages blancs apporte une touche harmonieuse à ce paysage légèrement vallonné et toujours calme : une mosaïque complexe de tons pastel qu’aucun peintre n’a su reproduire. Le paysage de cette oasis de calme et de lumière s’est vu marqué par la main de l’homme des Charentesen une architecture qui se fond complètement dans un équilibre esthétique : la conception de ces églises romanes, de ces petites chapelles qui se détachent par leur stature et leur pureté au milieu de cette verdure, n’est pas, non plus, le fait du hasard. Pas plus que ces grandes fermes et ces vieilles maisons bourgeoises toutes refermées sur elles-mêmes sans autre ouverture sur l’extérieur qu’un majestueux portail en bois plein...

    LIRE LA SUITE

    Vins du siecle
    Vins du siècle

     

     

     

  • Mes Coups de cœur du week-end

    964-2.jpgA quoi bon faire (et acheter) un produit rouge, blanc, rosé ou mousseux “sans âme, ni vertu” ?
    Pourquoi déboucher un vin surmaturé, surconcentré, agrémenté outrageusement d’enzymes, de levures, dénaturé par l’osmose inverse, les concentrateurs et un élévage en bois spécialement “chauffé” pour lui créer des senteurs chimiques de vanille, de fruits de la passion ou de feu de cheminée ?

    Le vin, est-ce cela ? Depuis 30 ans, je pense le contraire. Car, en France, nous avons la chance d’avoir trois choses qui font de notre pays le vivier des plus grands vins du monde : nos terroirs, notre histoire et... le talent des hommes et des femmes.

    C’est ainsi : hormis quelques producteurs médiatiques, la véritable France profonde du vin recèle de ce qui manque ailleurs : l’élégance ! Du plus grand des Bordeaux, Champagne ou Bourgogne au plus modeste Cahors ou Chinon, un vin typé est celui qui sait allier la spécificité de chaque millésime à cette finesse délicieuse qui signe les vrais vins. À celle-ci, naturellement, il y a également une élégance du cœur, car tout cela va de pair. On est loin du snobisme et des modes...

    CHAMPAGNE
    Veuve A.DEVAUX
    Au sommet. C'est toujours la seule cave coopérative, dirigée notamment par la charmante Marie ...
    Lire la suite
    VALLÉE DU RHÔNE
    Château TOUR des GENÊTS
    Un domaine de 22 ha au pied du Mont Ventoux, avec des vignes de 45 ans en moyenne. Vignoble conduit ...
    Lire la suite
    JURA
    Cellier des CHARTREUX
    Vignoble de 15 ha conduit en biodynamie (7e génération), certifié par Demeter, les vendanges sont ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château SAINT-AGRÈVES
    Un très savoureux Graves rouge 2006, intense en couleur comme en arômes, charmeur, aux tanins ...
    Lire la suite
    PROVENCE
    Château LA JEANNETTE
    Peut monter dans le Classement. Le vignoble s'étend sur 31 ha, dont 26 ha en production. En ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Vignobles Jean BOIREAU
    Au sommet de leurs appellations. Le Lussac-Saint-Émilion Château Milon 2008, est un vin au bouquet ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château BOUTILLON
    Au sommet de son appellation. Mon ami Louis Filippi est un personnage chaleureux. Cet ancien ...
    Lire la suite
    SAVOIE
    Alain BOSSON
    Le Domaine Veronnet est depuis 1928 la propriété de la famille Bosson. Un vignoble de 9 ha (3e ...
    Lire la suite
    SUD-OUEST
    Domaine du PIALENTOU
    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le domaine est situé sur les terrasses de la rive ...
    Lire la suite
    LANGUEDOC
    Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS
    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Situé au coeur du Languedoc à quelques kilomètres de la ...

    Lire la suite

    BORDEAUX
    Château MONCETS
    Une place enviable et très méritée dans le Classement pour son Lalande-de-Pomerol 2007, très riche, ...
    Lire la suite
    BOURGOGNE
    Domaine Roger LUQUET
    Un domaine de 24 ha. La 4e et la 5e génération travaillent côte à côte. Roger (qui reste conseiller ...
    Lire la suite
    VAL DE LOIRE
    Patrick COULBOIS
    Toujours au sommet. Un vigneron qui a créé son domaine en 1974 (9 ha dont 8,30 ha de Pouilly-Fumé ...
    Lire la suite
    PROVENCE
    Domaine NAÏS
    Goûtez le Coteaux-d'Aix-en-Provence Symphonie de Naïs rosé 2009, à la fois friand et structuré, de ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château PUY D'AMOUR
    En 1998, Murielle et Johann Demel, animés d'une même passion pour la vigne et le vin, reprennent ce ...

    Lire la suite

    SUD-OUEST
    Domaine de LONG-PECH
    Une place enviable dans mon Classement 2011. Un domaine familial de 66 ha, dont 17,5 ha de vignes ...
    Lire la suite
    VAL DE LOIRE
    Domaine de la RENAUDIE
    Au sommet. Des vignerons de père en fils depuis 3 générations. C'est l'arrière-grand-père, Albert ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château la PEYRE
    Très bien classé. Un vignoble de 8 ha. Coup de coeur pour ce Saint-Estèphe 2007, bien ferme, avec ...
    Lire la suite
    BORDEAUX
    Château CLAUZET
    Château Clauzet est la concrétisation d'un vieux rêve. "Mon père avait une cave merveilleuse avec ...
    Lire la suite
    PROVENCE
    Château de VAUCLAIRE
    Une place enviable dans mon Classement 2011. Depuis 1774, le Château de Vauclaire est la propriété ...

    Lire la suite

  • La gastronomie se met à table


    Les liqueurs de nos terroirs


    Les liqueurs de fruitsLes liqueurs de fruits, obtenues par macération des fruits dans l’alcool durant plusieurs mois, stabilisation par le froid ...

    Crémeux au chocolat sur biscuit chocolat, quenelle de glace vanille, tuile de croustillant et sauce crémeuse au café (et nouveau concours Desserts de fête !!!!)


    ...

    Les spécialités gourmandes, de la Loire au Poitou


    L’histoire est partout présente dans ces régions traversées par la Loire. Les nombreux châteaux disséminés dans les campagnes angevines ou ...

    Crèmes brûlées au Comté, cumin et piment d'Espelette


    ...

    Savez-vous que la région lyonnaise est une référence gastronomique ?


    Légumes, charcuterie, fromages... La région du Rhône est riche en bons produits. ...

    les bons gouters de maman, 4e partie des participations (non-blogueurs et blogueurs)


    ...

    Les bons goûters de maman, 3e partie des participations


    ...


    Sucettes colorées au chocolat blanc noix de coco et miettes de biscuit au chocolat


    ...

  • L'Encyclopédie mondiale des vins : O, comme Ortega, Ontario, Or, Ouzo...

    OBERMOSEL
    Allemagne. Bereich de la Moselle Supérieure, à la limite de la frontière du Luxembourg, où l’on produit principalement des vins blancs destinées à l’élobration des mousseux.

    OBSCURATION
    C’est le terme poli employé pour colorer les eaux-de-vie naturellement blanches (Cognac, Rhum, Whisky…) par l’adjonction de caramel.

    ŒCHSLE (FERDINAND)
    En Allemagne, la gravité du moût est mesurée selon sa méthode. Un degré Œchslé équivaut à une quantité d’environ 2 à 2,5 grammes de sucre par litre.

    ŒIL DE PERDIX
    C’est le terme désignant la couleur de certains vins “gris”.

    ŒNOLOGIE
    La science du vin.

    ŒNOLOGUE
    Technicien de la vigne et du vin.

    ŒNOPHILE
    Amateur passionné de la “dive bouteille”. Vous en êtes…

    ŒNOTRIA
    Pays du vin, nom employé par les Grecs de l’Antiquité pour désigner l’Italie.

    OESTRICH
    Importante commune viticole du Rheingau (Allemagne) dans les Grosslagen Gottesthal et Mehrhözchen, où le Riesling semble se plaire parfaitement.

    ŒUF (BLANC D’)
    C’est le meilleur des produits pour clarifier le vin (voir Collage).

    OÏDIUM
    Parasite cryptogamique de la vigne, formant aussi un feutrage blanchâtre. Il déforme les feuilles et attaque les pousses.

    OISLY
    En Touraine, non loin de Montrichard, une petite commune viticole qui produit de bons vins blancs issus du Sauvignon.

    OKANAGAN (VALLEY)
    Région viticole du Canada produisant principalement des vins blancs...

    LIRE LA SUITE

  • De la Corse à la Loire, des vins de haute volée

    L’éthique du Domaine de Chevalier


    Le Domaine de Chevalier fait partie du petit lot des plus grands vins de Bordeaux, et donc du monde. Ici, mon ami Olivier Bernard s’efface devant la Nature afin que la terre puisse exprimer toute sa diversité, toute sa richesse.« Notre philosophie s’affine avec le temps, me dit-il. Domaine de Chevalier est en recherche perpétuel, toujours sur le chemin de la perfection. Nous sommes en train de retrouver des valeurs que l’on ...

    Legras & Haas, un Champagne de référence


    Notre maison fut fondée en 1991 par François Legras-Haas. Le vignoble appartient à la famille : 15 ha à Chouilly (Chardonnaygrand cru), 10 ha à Vitry (Chardonnay), 6 ha à Les Riceys (pinot noir). Rémi et Olivier ont pris en main l’entreprise familiale et sont aidés maintenant par Jérôme. La maison poursuit une progression raisonnable tant en France qu’à l’export. Le grand cru Chouilly offre un potentiel de garde tout en ...

     

    Verquière, une référence en CDR-Villages


    Domaine de VERQUIÈRE (SABLET)
    Bernard et Geneviève Chamfort

    84110 Sablet
    Téléphone :04 90 46 90 11 
    Télécopie : 04 90 46 99 69 
    Email : chamfort@domaine-de-verquiere.com
    Site : www.domaine-de-verquiere.com

    Ce domaine de 40 ha a établi sa réputation grâce au travail et au savoir-faire de plusieurs générations. Beau Sablet CDR-Villages ...


    La race du Pommard



    Domaine MUSSY (POMMARD)
    Odile et Michel Meuzard
    12, ancienne route d'Autun
    21630 Pommard
    Téléphone :03 80 22 89 11 
    Télécopie : 03 80 24 79 79 
    Email : domaine.mussy@free.fr
    Site : www.domainemussy.com

    Au sommet. Un domaine dirigé par la 5e génération (Odile et Michel Meuzard, et leur collaborateur David Jeanjean), qui ...

    Savoie Maison Mollex


    La famille Mollex du Pays de Seyssel se consacre à la culture de la vigne et au négoce de ses vins depuis 1359. C’est le plus grand vignoble de l’appellation Seyssel, soit 30 ha de vignes, cultivées uniquement avec le cépageAltesse, aussi appelé Roussette de Seyssel. Aujourd’hui, c’est Jean-Luc et Sébastien qui ont repris le domaine et ils se feront un plaisir de vous accueillir au caveau pour une visite et une dégustation de ...

    Lalande-de-Pomerol Château des Moines


    Château des MOINES (LALANDE-DE-POMEROL)
    Scea Du Château des Moines Patrick Merle et Jean Darnajou

    33500 Lalande-de-Pomerol
    Téléphone :05 57 51 40 41 
    Télécopie : 05 57 25 04 21 
    Email : contact@chateaudesmoines.com
    Site : www.chateaudesmoines.com

    Très bien classé, et c’est bien mérité. Une exploitation familiale depuis plusieurs générations ...

    Champagne Château de Boursault


    Château de BOURSAULT Harald Fringhian
    51480 Boursault
    Téléphone :03 26 58 42 21 
    Télécopie : 03 26 58 66 12 
    Email : info@champagnechateau.com
    Site : www.champagnechateau.com

    Belle valeur sûre avec ce Champagnebrutcuvée Prestige, tout en fraîcheur aromatique, aux notes de fruitsfrais et d'acacia, de moussefine et persistante, alliant saveur et distinction, ...

    Vous aimez la Corse ? Vous avez raison !


    La Corse ! Ce nom nous fait immanquablement penser à Napoléon… et au ciel limpide, aux grandes plages de sable fin, aux petites criques où il fait bon se prélasser. Cette région au patrimoine forestier important est le fief du gibier à plumes. Les sangliers et les mouflons vivent également dans ces grands espaces, sans oublier les oiseaux, essentiellement les merles avec lesquels on fabrique de succulents pâtés.Côté viandes, on trouve essentiellement des porcs, chèvres et cabris. La cuisine corse est riche en charcuterie. Tout d’abord le jambon : enduit de ...

    La race du Cognac Frapin


    FRAPIN 
    Jean-Pierre Cointreau
    Rue Pierre Frapin - BP 1
    16130 Segonzac
    Téléphone :05 45 83 40 03 
    Télécopie : 05 45 83 33 67 
    Email : info@cognac-frapin.com
    Site : www.cognac-frapin.com

    En nous dévoilant le premier Multimillésime, Appellation Grande Champagne Contrôlée, Premier Cru de Cognac, la Maison Frapin nous invite ...



    Classé 1er Grand Vin : Champagne De Telmont



    “Nous proposons actuellement, nous dit Bertrand Lhopital, notre Cuvée O.R. 2000 : j’aime beaucoup la finesse et l’élégance de ce Champagne avec une note saline très légère et subtile qui me charme beaucoup. L’élevage en fûts apporte de la maturité, l’élevage sur lies et le liège lui donne nt un registre d’arômes. Le Chardonnay reste un cépage qui apporte plutôt des arômes floraux et minéraux avec des notes ...

    Château Cantenac : 2008, 2007, 2006


    “Millésime 2008. C'est une année de petite récolte, nous dit Frans Roskam. Beaucoup de producteurs ont réalisé la moitié de leur production normale. À l'image de 2007, c'est un millésime qui devrait donner de bonnes surprises pour les vins issus de vignobles où tous les soins sont donnés à la vigne. Les vins en l'état semblent riches et puissants, avec beaucoup de fruit. Des éléments encourageants pour l'avenir. 


    Au sommet, la Cave Les Coteaux de Visan


    CAVE les COTEAUX de VISAN (VISAN)
    Christiane et Théo Théodosiou
    BP 22
    84820 Visan
    Téléphone :04 90 28 50 80 
    Télécopie : 04 90 28 50 81 
    Email : cave@coteaux-de-visan.fr
    Site : www.coteau-de-visan.fr

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La Cave vient de se doter d'un superbe espace dégustation-vente, où l'on se fait ...



    Boutillon, un Bordeaux comme on les aime


    Château BOUTILLON (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Filippi-Gillet propriétaire

    33540 Mesterrieux
    Téléphone :05 56 71 41 47 
    Télécopie : 05 56 71 32 21 
    Email : lofilippi@wanadoo.fr

    Incontestablement au sommet de son appellation avec ce Bordeaux Supérieurcuvée Anne-Sophie 2006, élevé en fûts de chêne, bien corsé, aux senteurs persistantes de petits fruits ...

    Le Vouvray de Jean-Claude et Didier Aubert


    Jean-Claude et Didier AUBERT (VOUVRAY)

    10, rue de la Vallée-Coquette
    37210 Vouvray
    Téléphone :02 47 52 71 03 
    Télécopie : 02 47 52 68 38 
    Email : aubert.jc.d@orange.fr

    Exploitation familiale depuis 6 générations, qui s'étend sur 28 ha plantés sur des solsargilo-calcaires et argilo-siliceux (les caves troglodytiques se visitent). La passion ...

    Clos Saint-Denis Domaine Bertagna


    En 1983, le Domaine Bertagna a été acheté par la famille Günther Reh qui possède d’autres domaines viticoles à travers le monde. Au cours de la dernière décennie, le Domaine s’est modernisé à travers un vaste programme d’investissements techniques. La vinification se déroule dans le respect de la tradition bourguignonne tout en faisant appel aux techniques nouvelles mais expressément réfléchies et adaptées. Le travail ...

    Bordeaux Supérieur Château Panchille



    Château PANCHILLE (BORDEAUX SUPÉRIEUR)
    Pascal Sirat

    33500 Arveyres
    Téléphone :05 57 51 57 39 et 06 17 49 77 63 
    Télécopie : 05 57 51 57 39 
    Email : siratpascal@aol.com

    Coup de cœur pour son Bordeaux Supérieur 2007, de bouche classique, intense, aux notes de cassis mûr et de fraise des bois, tout en arômes et structure, d'une belle ampleur, un ...

    Cinq Lalande-de-Pomerol qui valent le détour


    Cinq Lalande-de-Pomerol qui valent le détour. L’appellation, limitrophe de Pomerol et de Saint-Émilion, s’étend sur les communes de Lalande-de-Pomerol et de Néac. Elle est traversée par la RN 89, grand axe routier, et un petit cours d’eau, la Barbanne. Proche du confluent de la Dordogne et de l’Isle, Lalande-de-Pomerol, protégé sur son flanc sud-ouest par le tertre de Fronsac, reçoit l’influence de ...


    Mes vins de Graves préférés


    Prolongement naturel des terres du Médoc, le vignoble des Graves a été de tout temps rapproché historiquement et géographiquement de celui du Médoc. Là aussi la terre est graveleuse (le mot “Graves” vient de là), pauvre, mais secourue par un climat exceptionnel et des vignerons qui ont écrit l’histoire du Bordelais. Les vins rouges sont pluscharpentés que ceux du Médoc et possèdent ...

    Le dynamisme de François-Thomas Bon profite à Lugagnac


    Incontestablement au sommet. Il y a une trentaine d'années, depuis que je les connais, en fait, que mes amis Mylène et Maurice sont tombés amoureux de cette belle propriété, située sur les hautes terres de Gironde, à la limite de partage des eaux entre Dordogne et Garonne, qui trouve son origine dans la guerre de Cent Ans. Elle s'agrandit, évolue et compte à ce jour 77 ha plantés. François-Thomas, leur fils, poursuit l'aventure ...


    Fixin Domaine Berthaut


    Domaine BERTHAUT (FIXIN)
    Vincent et Denis Berthaut
    9 et 18, rue Noisot
    21220 Fixin
    Téléphone :03 80 52 45 48 
    Télécopie : 03 80 51 31 05 
    Email : denis.berthaut@wanadoo.fr
    Site : www.domaine-berthaut.com

    Une exploitation familiale (6e génération) de 13 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne durant 18 à 24 mois selon les ...

    Champagne Baron Albert


    BARON ALBERT 
    Claude Baron
    1, rue des Chaillots - BP 12 Grand-Porteron
    02310 Charly-sur-Marne
    Téléphone :03 23 82 02 65 
    Télécopie : 03 23 82 02 44 
    Email : champagnebaronalbert@wanadoo.fr

    Un beau Champagne Jean de La Fontaine 2002 (Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier), qui dégage des nuances de fleurs blanches avec une pointe de ...


    Les meilleurs Sauternes de l'année


    Les meilleurs Sauternes de l'année , du plus grand au plus abordable, chacun possédant son propre style ! Cru D'ARCHE-PUGNEAU(SAUTERNES)
    Francis Daney

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 50 55 et 06 84 84 30 66
    Télécopie : 05 56 63 39 69
    Email : francis.daney@free.fr
    Site : http//arche.pugneau.free.fr

    Un remarquable Sauternes 2007, de bouche suave, tout en subtilité ...

    Les meilleurs Coteaux-du-Languedoc


    Des grands vins ici, il y en a en Languedoc, mais les terroirs sont connus et ne s’étendent pas. La force de ces vins est d’avoir su conserver leur spécificité qui se dévoile au travers des cépages de la région, chacun s’exprimant au mieux selon les sols d’alluvions, d’ardoise, de schiste ou de calcaire, en bénéficiant d’un beau rapport qualité-Prix. Trois cas de figure définissent la région :- Il y a les Vignerons qui, et ...
  • Ceux qui ont fait leur entrée dans le GUIDE DES VINS 2011

    Quelque 2 000 producteurs, de toutes les régions, répondent à ma demande d’échantillons et m’adressent des milliers de bouteilles différentes (crus, cuvées spéciales, millésimes, couleurs…). Il faut comprendre que, dans certaines régions, comme l’Alsace et la Bourgogne, la plupart des vignerons m’envoient de nombreuses appellations différentes (de 5 à 10), dans plusieurs millésimes. Ces bouteilles sont dégustées, principalement “à l’aveugle”, de février à juillet. Il ne suffit pas d’adresser des échantillons pour être sélectionné. Certains sont retenus, d’autres non. Le but du Guide est de faire des sélections, de tenir compte des coups de cœur et du rapport qualité-prix-plaisir. Les producteurs qui ne sont pas retenus ou les éliminés, faute d’échantillons notamment, peuvent d’ailleurs être retenus dans une prochaine édition. Tout le monde (ou tous les vins des producteurs retenus) ne peut pas être sélectionné à chaque fois, et chacun comprendra cela. Voici les nouveaux de l'année qui viennent rejoindre le noyau dur du Guide et remplacent les... éliminés !

    En cliquant sur les régions, vous avez accès aux incontournables de l'année.

    ALSACE
    Actualité du vignoble
    Classement Alsace
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Ancel André
    Becker (Maison)
    Bleesz (Domaine)
    Halbeisen (Domaine)
    Heyberger Roger & Fils
    Kaes Cave
    Lichtle Éric (Vins)
    Schmitt & Carrer (Domaine)
    Ulmer (Domaine Rémy)
    Vielweberg André

     

    ANJOU-SAUMUR
    Actualité du vignoble
    Classement Val de Loire Rouges
    Classement Val de Loire Blancs
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés
    Bellevue (Château de)
    Brizé (Domaine de)
    Clos Maurice (Les)
    Dubois (Domaine)
    FL Domaine
    Flines (Domaine de)
    Gauterie (Domaine de La)
    Laureau Damien
    Matignon (Domaine)
    Pont de Livier (Domaine du)
    Saint-Just (Domaine de)
    Soucherie (Château)

    Millesimes
    Vins du Siècle

    BEAUJOLAIS
    Actualité du vignoble
    Classement Beaujolais
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés
    Boulon Jacques (Domaine)
    Chantegrille (Domaine de)
    Chatelet Armand et Richard
    Crêtes (Domaine des)
    Kuhnel Anita & André (Les Vins)
    Monternot (Domaine H.)
    Motte (Domaine de la)
    Sambin (Domaine)
    Terres Dessus (Domaine des)

    BORDEAUX
    Actualité du vignoble
    Classement Médoc
    Classement Saint Emilion
    Classement Saint Emilion Satellites
    Classement Pomerol
    Classement Graves
    Classement Sauternes
    Classement Côtes-de-Bordeaux
    Classement Bordeaux Supérieur
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés
    Aiguilhe (Château D')
    Antonins (Château des)
    Baret (Château)
    Bavolier (Domaine de)
    Beauséjour (Château)
    Bessineau (Vignobles)
    Calens (Château)
    Chainchon (Château de)
    Claymore (Château La)
    Climens (Château)
    Clos Bellevue
    Colbert (Château)
    Croute-Charlus (Château)
    Dacher de Delmonte (Château)
    Decelle Olivier (Les Vignes)
    Delpit (Vignobles)
    Entre Deux Mondes (Domaine L')
    Fayan (Château)
    Fenestre Robin (Vignoble)
    Ferran (Château)
    Ferrand Lartigue (Château)
    Franc La Fleur (Château)
    Grand Lartigue (Château)
    Haie (Château La)
    Haut-Coteau (Château)
    Haut Mallet (Château)
    Lartigue-Cèdres (Château)
    Lestruelle (Château)
    Mallié Chante l'Oiseau (Château)
    Marsalette (Le Clos)
    Mazails (Château)
    Payre (Château du)
    Picque Caillou (Château)
    Puy d'Amour (Château)
    Puy Arnaud (Clos)
    Reysse (Château Le)
    Roc de Boisseaux (Château)
    Roncheraie (Château La)
    Roque Le Mayne (Château)
    Rose Sarron (Château La)
    Tour du Pas Saint-Georges (Château)
    Tuilerie du Puy (Château La)
    Vieux Rochers (Clos)

    Guide des vins
    Vinovox

    BOURGOGNE
    Actualité du vignoble
    Classement Bourgogne Rouges
    Classement Bourgogne Blancs
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Berthelemot (Domaine)
    Béru (Château de)
    Boillot Louis (Domaine)
    Chablisienne La
    Chalet Pouilly (Domaine du)
    Dubœuf Roger et Fils
    Gabrielle Denis
    Gondard-Perrin (Domaine)
    Guette-Soleil (Domaine du)
    Henry (Domaine Pascal)
    Main d’Or (domaine de la)
    Mellenotte Pascal
    Meulière (Domaine de la)
    Morin Olivier
    Ninot (Domaine)
    Olivier Manuel (Domaine)
    Poncetys (Domaine des)
    Saint Denis (Domaine)
    Saint-Pancrace (Domaine)
    Sève Jean-Pierre (Domaine)
    Vauroux (Domaine de)
    Vinzelles (Château)

    Guide des vins
    Millesimes

    CHAMPAGNE
    Actualité du vignoble
    Classement Champagne
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Baillette-Prudhomme Jean
    Baudry
    Beauchamp Michel
    Berthelot Paul
    Brocard Michel
    Brun (Édouard & Cie)
    Carreau Lionel
    Clouet Paul
    Collin-Guillaume
    Cuillier Père et Fils
    Étienne Daniel
    Fleury-Gille
    Follet-Ramillon
    R. Gabriel-Pagin
    Gamet Philippe
    Goussard Didier
    Grasset Stern
    Huguenot-Tassin
    L. Huot Fils
    Legret Jean-Pierre
    Lequart Laurent
    Lété Pierre
    Loriot Xavier
    Malard
    Marguet Père & Fils
    Mesnil (Le)
    Olivier Père & Fils
    Paveau Samuel
    Penet-Chardonnet
    Petitjean-Pienne
    Ployez-Jacquemart
    Prestige des Sacres
    Ruffin & Fils
    Thiercelin
    Turgy Michel
    Vatel Jean-Marc
    Verrier & Fils

    LANGUEDOC-ROUSSILLON
    Actualité du vignoble
    Classement Languedoc-Roussillon
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Abbaye des Monges (Château)
    Amants de la Vigneronne (Les)
    Bastide (Château La)
    Bérénas (Domaine)
    Cabezac (Château de)
    Clos Pacalis
    Croix Belle (Domaine La)
    Donos (Château de)
    Escattes (Domaine de L’)
    Guizard(Domaine)
    Joly Virgile (Domaine)
    Karantes (Château des)
    Légendes (Château des)
    Maillols (Domaine Les)
    Mansenoble (Château)
    Montrose (Domaine)
    Nizas (Domaine de)
    Nusswitz Philippe
    L’Ou (Château de)

    Paraza (Château)
    Pépusque (Château)
    Prieuré Borde Rouge (Château)
    Prieuré de Bubas (Château)
    Saint Firmin (Domaine)
    Saint-Michel-les-Clauses (Domaine)
    Tour Trencavel (Domaine)

    PAYS NANTAIS
    Actualité du vignoble
    Classement Val de Loire Rouges
    Classement Val de Loire Blancs
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés
    Cognettes (Domaine des)
    Coing de Saint Fiacre (Château du)
    Espérance (domaine de L')
    Fay d’Homme (Domaine de)
    Manoir de la Mottrie
    Ménard-Gaborit (Domaine)
    Poitevinière (Domaine de La)
    Pyronnière (Domaine de La)
    Rigoles du Pins (Domaine des)
    Topaze (Domaine)

    PAYS NIVERNAIS
    Actualité du vignoble
    Classement Val de Loire Rouges
    Classement Val de Loire Blancs
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés
    Bouchié-Chatellier (Domaine)
    Champarlan (Domaine de)
    Chevilly (Domaine de)
    Couet (Domaine)
    Jolivet Pascal (Domaine)
    Lauverjat Christian
    Neveu (Domaine Roger et Fils)
    Perrière (Domaine de la)
    Rouzé Adèle (Domaine)
    Saget (Vignobles Guy)
    Saget (Domaine)
    Thauvenay (Château de)
    Tissier & Fils (Domaine)
    Véron Thierry


    PROVENCE-CORSE

    Actualité du vignoble
    Classement Provence-Corse
    Tout savoir sur le vignoble

    Vignerons sélectionnés

    Clos Alivu

    Amaurigue (Domaine de L')

    Angueiroun (Domaine de L')
    Annibals (Domaine des)
    Cancerilles (Château de)
    Chrétienne (Domaine La)
    Clos Cibonne
    Commanderie de la Bargemone
    Evesque (Château L')
    Goujonne (Domaine La)
    Granajolo (Domaine de)

    Grand'Vigne (La)
    Jacourette (Domaine de)
    Jeannette (Château La)
    Lafoux (Château)
    Madrague (Domaine de La)
    Maurines (Domaine Les)
    Mont Saint-Jean (Domaine du)

    Naïs (Domaine)
    Oullières (Domaine des)
    Paradis (Château)
    Pinchinat (Domaine)
    Pourcieux (Château de)
    Ramatuelle (Domaine)
    Riotor (Château)
    Routas (Château)
    Saint-Jean-Le-Vieux (Domaine)
    Saint Ferréol (Domaine de)
    Toulons (Domaine Les)
    Valcolombe (Domaine de)
    Valentines (Château Les)
    Vallons de Fontfresque (Domaine des)
    Val de Caire (Domaine)
    Vallongue (Domaine de La)
    Vauclaire (Château de)
    Villa Minna Vineyard

    SAVOIE

    Anges (Domaine des)
    Richel Bernard et Christophe

    SUD-OUEST-PERIGORD
    Actualité du vignoble
    Classement Sud-Ouest Perigord
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Brin (Domaine de)
    Burgué Séré (Domaine)
    Castel de Brames
    Genouillac (Domaine)
    Grand Chêne (Domaine du)
    Larose (Cru)
    Laulerie (Château)

    Long-Pech (Domaine de)
    Magnaut (Domaine de)
    Maresque (Château)
    Moulins de Boisse (Domaine des)

    Moulin-Pouzy (Domaine de)

    Sarabelle (Domaine)
    Valière (Domaine de la)

    TOURAINE
    Actualité du vignoble
    Classement Val de Loire Rouges
    Classement Val de Loire Blancs
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés
    Alliet Philippe
    Barc Patrick
    Bourillon-Dorléans (Domaine)
    Breton Franck
    Brisebarre Philippe
    Brunet Sébastien
    Capitaine (Domaine Le)
    Champalou (Domaine)
    Couly Pierre et Bertrand
    Darragon (Maison)
    Delanoue Frères
    Dufeu Bruno
    Gasnier (Domaine Fabrice)
    Grosbois Nicolas
    Mailloches (Domaines des)
    Médard (Domaine François)
    Minière (Château de)

    VALLÉE DU RHÔNE
    Actualité du vignoble
    Classement Vallée du Rhône
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    Arnesque (Domaine de L’)
    Arnoux & Fils
    Fontvert (Château)
    Grand Callamand (Château)
    Jaboulet Philippe & Vincent (Domaine)
    Mousset (Domaines)
    Mousset & Fils (Vignobles Guy)
    Ravoire Olivier
    Selve (Château de La)
    Tara (Domaine de)
    Tour des Genêts (Château)

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu