Avertir le modérateur

  • Le grand art du Champagne


    Irrésistible Pol-Roger


    POL-ROGER 
    Patrice Noyelle et Hubert de Billy
    1, rue Henri Delarge - BP 199
    51200 Épernay
    Téléphone :03 26 59 58 00 
    Télécopie : 03 26 55 25 70 
    Email : polroger@polroger.fr
    Site : www.polroger.fr

    Incontestablement à la tête des Premiers Grands Vins Classés. Une très grande maison familiale champenoise (il en reste de moins en moins) ...

    ELLNER AU SOMMET


    ELLNER 
    Jean-Pierre et Michèle Ellner
    6, rue Côte-Legris
    51207 Épernay
    Téléphone :03 26 55 60 25 
    Télécopie : 03 26 51 54 00 
    Email : info@champagne-ellner.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/champagneellner
    Site : www.champagne-ellner.com

    Jean-Pierre Ellner et son épouse, Michèle, sont des propriétaires comme on les aime, ...


     

    CHAMPAGNE JACQUES BUSIN


    Jacques BUSIN 

    17, rue Thiers
    51360 Verzenay
    Téléphone :03 26 49 40 36 
    Télécopie : 03 26 49 81 11 
    Email : jacques-busin@wanadoo.fr
    Site : www.champagnejacquesbusin.com

    “Grâce à la craie du sous sol jouant le rôle de régulateur hydrique et à l'exposition de nos coteaux, explique-t-on, les cépages s'épanouissent pleinement, le ...

     

    CHAMPAGNE EUGENE RALLE




    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés, et c'est largement mérité quand on débouche ce remarquable Champagne cuvée E.R. tête de cuvée, dense et raffiné, très fin, qui sent le tilleul et la pêche blanche, alliant distinction et charpente, intense et vif, harmonieux, ample et parfumé au palais, aux notes d'agrumes typiques en finale. Le Millésime 2003 développe des senteurs intenses à dominante d'amande et ...

     

    MARGUET Père & Fils


    Bien classé. Située à Ambonnay, la Maison Marguet-Bonnerave est devenue en 2005 : Champagne Marguet Père & Fils. Cinquième génération de vignerons, Benoit Marguet, poursuit aujourd'hui avec rigueur l'élaboration des cuvées de la maison. Les vinifications se déroulent en cuves et petits fûts de chênes, à l'ancienne. Le vin est travaillé si possible en fonction du cycle lunaire. Les dégustations fréquentes permettent ...

    Paul BARA



    Remarquable Champagne Grand rosé de Bouzybrut, composé du brut Réserve associé au Bouzy rouge dans une proportion de 12%, une savoureuse cuvée, au nez subtil et persistant, qui sent la confiture de fruits et la noix, tout en bouche, savoureux. La nouveauté, c'est ce Spécial Club rosé 2004, un vin tout en nuances d'arômes, avec cette bouche dense où l'on retrouve la fraise des bois. Le Champagnebrut Réserve est d'une jolie ...


    Champagne Jean-Marc et Céline Charpentier


    Un domaine sous lutte raisonnée. Je suis fidèle depuis longtemps à cette exploitation familiale et ne résiste pas à vous faire partager leur devise, à laquelle j'adhère volontiers : "mieux vaut viser l'excellence et la rater d'un peu que de viser la médiocrité et de l'atteindre". Une très belle réussite avec ce ChampagneTerre d'Émotion Blanc De Noirs (Pinot Noir majoritaire, et Pinot Meunier, issu de vieilles vignes), tout en ...

     

    CHAMPAGNE PRESTIGE DES SACRES



    “Engagés dans une dynamique de développement durable, précise-t-on ici, nous mettons tout en œuvre pour produire un vin de haute qualité avec des process respectueux de l'environnement, et ce, de la production à la commercialisation. Nous utilisons des technologies propres, qui économisent l'eau et limitent l'utilisation d'énergie. Le champagne Prestige des Sacres est assemblé avec plus de 45 crus, ce qui permet de garantir ...

     

    Champagne Prin, une grande valeur sûre


    PRIN Père et Fils 
    Daniel Prin
    28, rue Ernest-Vallé
    51190 Avize
    Téléphone :03 26 53 54 55 
    Télécopie : 03 26 53 54 56 
    Email : champagneprin@orange.fr
    Site : www.champagneprin.fr

    À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Daniel Prin marie et assemble les Vins issus de différents terroirs, dans le respect des méthodes ...


    Les Vins du Siècle : Top Champagne


    La France a du talent. On le voit avec ce grand site fédérateur, bilingue et mondial , réalisé par un auteur incontournable et reconnu dans le monde entier.
    Actualité du vignoble
    Classement Champagne 
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés Pour le Champagne, s’il est bien sec, à l’apéritif ; s’il est demi-sec ou doux, au cours d’un repas ou en dessert (fruits et pâtisseries). Les ...


    Champagne Michel Labbé



    Michel LABBÉ et Fils 
    Didier Labbé
    5 chemin du Hasat
    51500 Chamery
    Téléphone :03 26 97 65 45 
    Télécopie : 03 26 97 67 42 
    E-mail : champagne.labbe@wanadoo.fr

    Vous aimerez comme nous ce Champagnebrut Carte Blanche, un Premier Crutypé et séduisant, de mousse généreuse et onctueuse, aux notes subtiles de petites fleurs ...

    Champagne : sortez des sentiers battus pour vos fêtes !


    Le Champagne à table Pour le Champagne, s’il est bien sec, à l’apéritif ; s’il est demi-sec ou doux, au cours d’un repas ou en dessert (fruits et pâtisseries). Les inconditionnels peuvent faire tout un repas au Champagne, délaissant néanmoins les viandes rouges ou le gibier. Un vin idéal avec des crustacés, ou, s’il est plus charpenté (une cuvée de Prestige), sur un poisson en sauce ou un feuilleté de turbot. Le ...

     

    PHILIPPE DUMONT A CHIGNY-LES-ROSES


    Un propriétaire sympathique et une exploitation familiale depuis 7 générations.
    On y propose ce Champagnebrut Prestige premier cru (70% pinot noir 1er Cru et 30% Chardonnay 1er Cru), une cuvée ample, de jolie bouche persistante, de mousse intense et fruitée dominée par la pêche et le pain grillé, une cuvée intense et complexe. Le brutpremier cru Réserve (50% pinot noir 1er Cru et 50% Chardonnay 1er Cru) est une cuvée très bien ...


     

    Le terroir compte aussi en Champagne


    De Bouzy à Vertus, de Dizy à Pouilon, de Courteyron à Cramant... Pour les VINS DU SIECLE, bien que l’on en parle moins (à tort), le terroir, les sols ont toute leur importance en Champagne, apportant une spécificité réelle et différente selon que l’on se trouve à Cramant ou à Épernay, à Ay ou à Bouzy, dans l’Aube ou la Marne.
    À cela s’ajoute la proportion des cépages, et chaque maison, cave ou vigneron, possède ...

  • Les Chablis à l'honneur

     

    Domaine HEIMBOURGER Père et Fils

    Domaine HEIMBOURGER Père et Fils

    (CHABLIS)
    Olivier Heimbourger
    Rue de la Porte-de-Cravant
    89800 Saint-Cyr-les-Colons
    Téléphone :03 86 41 40 88 et 06 19 58 54 84
    Télécopie : 03 86 41 48 83
    Email : heimbourger@wanadoo.fr

    Une réussite avec le Chablis cuvée Pierre 2008, cuvée vieillie en fûts de chêne, un vin où la structure s'allie à l'élégance, de bouche subtile aux nuances de pamplemousse, de chèvrefeuille et d'amande fraîche, un très joli vin, complexe et rond, très bien vinifié. Charmeur Chablis 2009, de bouche franche, florale et fraîche, où s'entremêlent des nuances d'amande et de bruyère, d'une belle longueur en finale, un vin très abordable. Excellent Irancy cuvée Pierre rouge 2008, (Pinot Noir majoritaire et 5% de César), riche en couleur, équilibré, parfumé (cassis, humus, réglisse), de bouche fondue, un vin bien corsé, qui poursuit son évolution. L'Irancy 2008, au nez dense avec des notes de violette et de pruneau, riche en couleur, classique, allie rondeur et structure, un joli vin bien typé comme on les aime, gourmand et ferme à la fois, parfait sur un gibier d'eau.

    Domaine du GUETTE-SOLEIL

    Domaine du GUETTE-SOLEIL

    (CHABLIS)
    Vilain Frères
    20, rue du Pont
    89800 Chemilly-sur-Serein
    Téléphone :03 86 42 16 91
    Télécopie : 03 86 42 12 79
    Email : domaineguettesoleil@wanadoo.fr
    Site : www.guette-soleil.fr

    Un vignoble de 30 ha géré depuis sa création en 1974 par les trois frères, Joël, Jean-Pierre et Philippe Vilain. On y goûte ce Château de Chemilly Chablis Premier Cru Vosgros 2009, vinification 100% en fûts, un beau vin minéral, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, très légèrement miellé, tout en persistance aromatique, de bouche pleine, d'une belle longueur, prometteur. Le 2008 est typé, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras. Le Château de Chemilly Chablis 2009, vinification 100% en fûts, plein de délicatesse, mêle puissance et finesse, au nez de fleurs et de pamplemousse, parfait sur un turbot comme sur un poulet à la crème. Très bon Chablis 2009, très séduisant, marqué par les fruits secs, suave en bouche, tout en persistance aromatique, bien vinifié comme le Petit Chablis 2009, d'une belle couleur brillante, avec un nez frais de fleurs blanches et d'agrumes, charmeur, un joli vin à déboucher sur une friture de poissons de rivière.

    Gérard TREMBLAYCHABLIS Gérard TREMBLAY

    Gérard TREMBLAY

    (CHABLIS)
    Famille Tremblay
    12, rue de Poinchy
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 40 98
    Télécopie : 03 86 42 40 41
    Email : gerardtremblay@vinsdusiecle.com
    Site : www.vinsdusiecle.com/gerardtremblay

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s'attache, en famille, à laisser s'exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre. Gérard Tremblay, en-dehors d'être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d'avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leurs enfants la même “fibre” pour élever de grands Vins typés (il leur a aussi transmis sa passion pour les courses automobiles, étant ancien champion lui-même). On ne peut que savourer ce formidable Chablis Grand Cru Vaudésir 2008, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l'acidité. Les Vins sont minéraux, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. Très beau 2007, où la finesse prédomine, ferme et concentré, tout en bouche, onctueux, très parfumé, très fin, tout en nuances aromatiques, de bonne bouche persistante, qu'il faut, évidemment, savoir attendre pour profiter de son véritable potentiel. “Le 2007 se goûte remarquablement, précise Gérard Tremblay. C'est un millésime qui ressemble aux 2004 et 2000, avec une belle homogénéité. On revient aux sources, à la vraie typicité des Chablis.” Remarquable 2006, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits confits, d'une belle longueur, d'une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras. Le 2005, d'une grande intensité, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d'amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d'une belle élégance et d'une grande richesse, à savourer sur une cuisine riche. Le 2004 est d'une grande finesse en bouche, un vin gras et onctueux, très typé, d'une grande palette aromatique, très complexe, légèrement épicé, avec cette finale impressionnante où s'associent le musc, la brioche et les fruits frais, très riche en arômes comme en structure, rond et nerveux à la fois, de garde, parfait sur un homard. Le Premier Cru Montmains 2008, marqué par son terroir, alliant finesse et structure, parfumé, de bonne bouche, charmeur, est l'une des plus belles bouteilles dégustées cette année dans cette appellation. Remarquable Premier Cru Côte de Léchet 2008, toujours au plus haut niveau, très onctueux, avec des senteurs d'agrumes, de pêche et de tilleul, de très jolie robe, dense, à déboucher sur des ris de veau. Le 2007 est d'une belle complexité aromatique, intense et distingué à la fois, tout en rondeur, de garde, très bien élevé, un vin dense et parfumé. Le 2006, aux nuances de petits fruits frais (coing, pêche), d'une belle onctuosité, d'un bel équilibre en finale, est vraiment charmeur, à découvrir sur des langoustines flambées. Superbe Premier Cru Fourchaume 2007, au nez élégant dominé par l'amande et le coing, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, de bouche délicate où s'entremêlent des notes de musc et de bruyère, un vin racé. Beau 2005, au nez minéral où dominent les agrumes et les petits fruits secs, ample et bouqueté, tout en rondeur, de bouche épicée et dense, tout en persistance aromatique, avec une pointe de musc en finale qui lui apporte toute sa structure.

    Sarl Alain GEOFFROYCHABLIS Sarl Alain GEOFFROY

    Sarl Alain GEOFFROY

    (CHABLIS)
    Nathalie Geoffroy
    4, rue de l'Equerre
    89800 Beines
    Téléphone :03 86 42 43 76
    Télécopie : 03 86 42 13 30
    Email : info@chablis-geoffroy.com
    Site : www.chablis-geoffroy.com

    Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral (depuis 5 générations, 45 ha). Il a su s'entourer d'une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial : son épouse, Cathy Geoffroy (directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2008, très bien élevé, un vin dense et parfumé, tout en bouche, fleurant bon les amandes et les fleurs, typé, où s'entremêlent les épices et la vanille, qui associe structure et onctuosité en bouche, d'excellente évolution. Savoureux 2007, typé, au nez de coing et de pain grillé, suave, riche en arômes comme en charpente, d'une grande finesse, avec au palais des nuances de tilleul et d'abricot sec, un grand vin onctueux, tout en puissance et subtilité. Beau Chablis Premier Cru Beauroy 2006, élevé en fûts de chêne (vignes de 30 à 45 ans, sol kimméridgien, vinification classique en cuves thermorégulées et élevage en cuves), de bouche délicate aux nuances de chèvrefeuille et de fruits frais, sec et souple à la fois, un vin qui sent la pomme mûre et les noisettes, d'une jolie finesse, d'une belle longueur. Le Chablis Premier Cru Vau-Ligneau 2008, au nez de fruits frais et de fleur d'acacia, de bouche puissante, aux senteurs complexes où dominent les fleurs et le fumé. Visitez leur musée de la vigne et du tire-bouchon.

    Domaine PINSONCHABLIS Domaine PINSON

    Domaine PINSON

    (CHABLIS)
    Laurent et Christophe Pinson
    5, Quai Voltaire
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 10 26
    Télécopie : 03 86 42 49 94
    Email : contact@domaine-pinson.com
    Site : www.domaine-pinson.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Les sympathiques Laurent et Christophe Pinson sont passionnés par leur métier de viticulteurs et en parlent avec talent et enthousiasme. Nous avons pu constater sur place les efforts entrepris (magnifique nouveau cuvier, salle de réception voûtée...) pour rester au top. Superbe Chablis Grand Cru Les Clos 2008, aux notes complexes de fleurs, d'épices et de brioche, très typé, un très grand vin subtil comme on les aime, sans artifices, délicat et gras, de garde, évidemment. Le Chablis Premier Cru Fourchaume 2008, de robe jaune pâle aux reflets d'or, tout en structure et parfums, est un vin tout en suavité, au nez de petits fruits jaunes mûrs et de lis, ample et persistant, de belle évolution. Savoureux Chablis Premier Cru La Forêt 2008, D'une grande minéralité, un vin tout en finesse, alliant structure et distinction, où complexité et persistance aromatique s'associent au nez comme en bouche, très marqué naturellement par son terroir, un vin avec beaucoup de potentiel, de garde, naturellement comme en atteste ce 2005, d'une grande intensité, un vin ample, avec des notes florales et fruitées, qui associe élégance et puissance, d'une grande persistance au nez comme en bouche. Le Premier Cru Mont-de-Milieu 2008, Un grand vin de bouche subtile à dominante de fleurs fraîches et de pain brioché, d'une belle complexité en bouche, intense et distingué à la fois. Superbe 2007, où la finesse prédomine, gras et complexe, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur, très charmeur sur une cuisine assez relevée. Remarquable Chablis Premier Cru Vaillons 2008, complexe et parfumé, onctueux, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, très équilibré, très harmonieux, savoureux, riche, un vin de terroir, de garde. Le 2005 est d'une grande complexité de parfums (amande, épices, brioche), tout en bouche comme ce Chablis Premier Cru Montmains 2008, marqué également par son terroir qui lui transmet des notes minérales, l'un des meilleurs dégustés cette année, avec des notes de noisette, et d'agrumes, d'un bel équilibre entre la fraîcheur, la rondeur et le fruité. Goûtez le Chablis cuvée Mademoiselle, séduisant avec ces arômes de pommes reinette et d'amande fraîche.

    Earl Domaine Guy ROBINCHABLIS Earl Domaine Guy ROBIN

    Earl Domaine Guy ROBIN

    (CHABLIS)
    Jean-Pierre et Marie-Ange Robin
    13, rue Berthelot
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 12 63
    Télécopie : 03 86 42 49 57
    Email : info@domaineguyrobin.com
    Site : www.chablis-guyrobin.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Nous commercialisons des millésimes relativement anciens, c'est notre philosophie, nous dit Marie-Ange Robin. Ici, nous sommes des conservateurs pour le plus grand bonheur de nos clients.” Envoûtant Chablis Grand Cru Vaudésir 2007, tout en charpente, parfumé, fin et riche à la fois, avec des notes subtiles de pain grillé et d'agrumes, de garde. Le 2006, tout en distinction, riche en arômes comme en charpente, d'une grande ampleur aromatique en bouche (aubépine, pêche, noisette), très typé, un grand vin qui allie parfaitement puissance et souplesse, encore fermé, bien sûr. Puissant Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles Vignes 2007, dense, au nez dominé par les petits fruits mûrs et les fruits secs, tout en persistance, d'une belle longueur. Rare Grand Cru Bougros 2006, typé, d'une belle onctuosité en bouche, un vin gras, aux notes de tilleul, de poire et de musc, d'une grande finesse, de bouche intense, très équilibré. Le Chablis Grand Cru Les Clos 2006 est issu de Vignes de 43 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest. Le vin est une réussite, complexe et dense, aux notes de tilleul et de petits fruits frais, à découvrir sur des quenelles de brochet. Le Chablis Premier Cru Vaillons 2007, est de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, très charmeur sur une cuisine assez relevée, au nez superbe (fleurs, noisette, fougère), à déboucher sur des quenelles, par exemple. Superbe Chablis Premier Cru Montmains Vieilles Vignes 2006, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, un vin puissant et raffiné à la fois, de garde, parfait sur un bar. Le Chablis Grand Cru Vieilles Vignes Valmur 2007, un vin racé, d'une belle onctuosité en bouche, toujours minéral et complexe, de belle harmonie, avec ses odeurs caractéristiques d'amande grillée et de fruits jaunes frais, tout en bouche, de garde. Goûtez le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles Vignes 2006, un vin minéral, avec des arômes de fougère et de fruits frais, riche, savoureux et plein, qui associe charnu et suavité. Excellent Chablis Marie-Ange Robin Vieilles Vignes, avec ces nuances de chèvrefeuille et de pêche blanche, de bouche fondue et persistante.

    Jean-Marie NAULIN

    Jean-Marie NAULIN

    (CHABLIS)

    30, rue de la Voie-Neuve
    89800 Beines
    Téléphone :03 86 42 46 71 et 03 86 42 40 95
    Télécopie : 03 86 42 12 74
    Email : domainenaulin@orange.fr

    On élève fort bien dans ce domaine familial de 12 ha ce beau Chablis Premier Cru Beauroy 2008, de robe jaune aux reflets d'or, puissant et élégant à la fois, tout en suavité, avec des senteurs subtiles de chèvrefeuille, de pomme et de pain grillé, de bouche très persistante, qu'il faut savoir attendre un peu. Remarquable 2007, aux arômes de noisette grillée, de robe jaune aux reflets d'or, intense et raffiné, tout en charme, de bonne bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé, vraiment très abordable. Le 2006, au bouquet fleuri, avec ces notes de noisette et de miel, puissant, tout en délicatesse, très ample au palais, un grand vin racé, vraiment remarquable par sa structure et sa longueur en finale. Excellent Chablis 2009, bien élevé, ample et fleuri, au nez à dominante de fruits secs et frais, tout en bouche.

    Domaine Daniel DAMPT et Fils

    Domaine Daniel DAMPT et Fils

    (CHABLIS)

    1, rue des Violettes
    89800 Milly
    Téléphone :03 86 42 47 23
    Télécopie : 03 86 42 46 41
    Email : domaine.dampt.defaix@wanadoo.fr
    Site : www.dampt-defaix.com

    Domaine de 30 ha, lignée de vignerons depuis plus de 150 ans, qui tiennent à conserver à leur domaine un caractère familial traditionnel. Typé, ce Chablis Premier Cru Fourchaume 2008 est à dominante de fleurs fraîches, de fruits jaunes et de tilleul, un vin gras et nerveux à la fois, riche au nez comme en bouche. Le Chablis Premier Cru Vaillons 2009, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette, est très équilibré, très riche au nez, suave, à savourer sur un brochet. Remarquable Chablis Grand Cru Bougros 2008, élevé en fûts, d'une grande puissance avec beaucoup de minéralité, aux arômes délicats de noisette et de poire, de miel d'acacia, de fleurs blanches, d'une très grande finesse, un vin ample et suave. Excellent Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2009, onctueux, tout en subtilité d'arômes, avec des notes de tilleul et d'abricot. Joli Chablis Premier Cru Lys 2009, de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, aux notes de fruits frais et de musc, savoureux. Joli Chablis 2009, d'un bel aspect jaune or, de bouche friande, d'une jolie complexité aromatique.

    Sylvain MOSNIER Earl

    Sylvain MOSNIER Earl

    (CHABLIS)

    36, route Nationale
    89800 Beines
    Téléphone :03 86 42 43 96 et 06 68 37 92 99
    Télécopie : 03 86 42 42 88
    Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr

    Une place bien enviable dans le Classement 2011 pour cette exploitation de 17 ha. Beau Chablis Premier Cru Beauroy 2009, au nez intense (fleurs, fruits, fougère), très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d'agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin fin et ample, à prévoir sur une dorade. Le 2008 est de jolie robe dorée, de bouche parfumée et persistante, avec ces connotations de fruits jaunes frais, sec et moelleux à la fois, suave comme il se doit et d'une jolie finale épicée. Le Chablis Premier Cru Côte de Léchet blanc 2008, où la fraîcheur s'allie à la rondeur, un vin au bouquet subtil de rose et de tilleul, de bouche souple. Il y a aussi le Chablis Vieilles Vignes 2009, bien élevé en fûts, aux accents d'agrumes, de bouche puissante et persistante, de belle robe, d'une jolie finale florale. Goûtez le joli Petit Chablis, régulièrement réussi.

    Domaine Pascal HENRY

    Domaine Pascal HENRY

    (CHABLIS)

    30, chemin des Fossés
    89800 Saint-Cyr-les-Colons
    Téléphone :03 86 41 44 87 et 06 68 41 26 11
    Télécopie : 03 86 41 41 48
    Email : henry.pascalearl@orange.fr

    On goûte ici ce très bon Chablis 2009, de belle robe jaune or, au nez de pamplemousse frais, un vin riche et puissant, qui associe vivacité et rondeur, d'une belle finale. Le 2008 est très réussi, riche en bouquet et délicatesse, aux notes de fruits secs, structuré et parfumé, ample et persistant. Le Bourgogne Chardonnay 2009, au nez d'agrumes, est séduisant par sa structure souple en finale, parfait à l'apéritif. Les prix sont vraiment très abordables, ce qui n'est pas rien.

    Domaine du CHARDONNAY

    Domaine du CHARDONNAY

    (CHABLIS)
    E.Boileau, W.Nahan et Ch.Simon
    Moulin du Pâtis
    89800 Chablis
    Téléphone :03 86 42 48 03
    Télécopie : 03 80 42 16 49
    Email : info@domaine-du-chardonnay.fr
    Site : www.domaine-du-chardonnay.fr

    Un vignoble de 36 ha. Beau Chablis Premier Cru Montée-de-Tonnerre 2008, puissant et corsé, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, d'une belle finale. Très typé, le Chablis Premier Cru Montmains 2008, avec ses notes d'aubépine, est tout en bouche, gras et suave, un vin de jolie teinte, intense, parfumé, charmeur, très bien équilibré, d'une belle harmonie, savoureux comme ce Premier Cru Vaillons 2008, de très bonne minéralité, un millésime très structuré, avec des arômes d'agrumes, un vin très typé. Le Chablis Premier Cru Vosgros 2008, de bouche pleine aux nuances de pain grillé et d'abricot, charpenté, harmonieux, toujours suave comme il se doit. Le Premier Cru Vaugiraut, fort bien élevé, est gras et complexe au nez comme au palais, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette. Excellent Chablis 2009, ample, avec des notes de fleurs blanches et d'amande, d'une belle finale, vraiment charmeur, très bien vinifié comme le Petit Chablis 2009, franc, floral, très abordable, à déboucher sur des crevettes.

    Domaine de la MOTTE

    Domaine de la MOTTE

    (CHABLIS)
    Jean Michaut
    35, Grande Rue
    89800 Beines
    Téléphone :03 86 42 43 71
    Télécopie : 03 86 42 43 43
    Email : domainedelamotte@wanadoo.fr
    Site : www.chablis-michaut.com

    Un domaine de 25 ha de vignes. Coup de cœur pour leur Chablis Premier Cru Beauroy 2008, d'une grande puissance aromatique (pain grillé, citron), d'une douce onctuosité, délicat, dense et distingué à la fois, d'une belle finale. Le 2007, avec une note minérale, très élégant, de belle matière, riche en arômes, avec ces senteurs caractéristiques du terroir de lis, de rose et de miel d'acacia, est un vin ample et gras au palais. Le 2006 est un vin suave, intense, aux connotations de fleurs blanches fraîches (aubépine) et de rose, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques. Beau Chablis Premier Cru Vauligneau 2008, de jolie robe, un vin très classique, gras et parfumé, de bouche puissante, à ouvrir sur une poularde à la crème. Excellent Chablis Vieilles vignes 2008, vignes de 40 ans et plus, un faible rendement qui permet la concentration des arômes, vin riche qui permet une conservation plus longue, aux notes de fruits secs, riche, tout en charme et parfums. Le Chablis 2009 est de bouche finement florale comme il se doit, avec des petites notes de pamplemousse et de lis.

    Domaine TIXIER

    Domaine TIXIER

    (CHABLIS)

    7, chemin des Sanguinots
    89800 Courgis
    Téléphone :03 86 41 42 72
    Télécopie : 03 86 41 47 62
    Email : domaine-tixier@orange.fr
    Site : www.chablistixier.com

    Très bien classé avec ce Chablis Premier Cru Montmains Vieilles Vignes 2009, un vin d'une belle complexité aromatique où l'on retrouve des nuances de citron et d'amande, un vin très réussi, long en bouche, qui mêle charpente et distinction. Goûtez le Chablis cuvée Francine 2008, médaille Burgondia d'Or à Nuits-Saint-Georges 2010, qui associe élégance et fermeté, tout en arômes (lis, amande…), tout en finale, de bouche savoureuse, parfait sur une escalope de veau. Joli Chablis Fût de chêne 2009, de belle robe, au nez de petits fruits jaunes, ferme et suave en bouche, très persistant, tout en harmonie.

  • Millésimes à boire : ce qu'il faut retenir pour ne pas se faire avoir !

     

    La richesse de nos vins et nos mets est l'une des raisons pour laquelle l'Unesco vient de consacrer "le repas gastronomique français au patrimoine de l'humanité".

    Encore faut-il savoir accorder idéalement les plats et les vins, selon les millésimes.

    Car, pour les vins, la qualité du millésime n’est pas suffisante en soi, c’est son devenir, son potentiel qualitatif, dans le temps, qui importe le plus. Il y a toujours un moment où les vins sont bons dans leur cycle de vie.

    Il n’y a pas de mauvais millésimes, il n’y a que des millésimes «délicats» ! Chaque année, cette note change, et il s’agira donc de noter, différemment ou non, selon l’évolution des vins, leur réelle valeur du moment. C'est tout l'intérêt de la Voir la Vintage Code ©... LIRE LA SUITE

    Si le millésime 2009, globalement, est formidable dans toute la France, il est encore un peu tôt pour en parler.

    TELECHARGER GRATUITEMENT LA VINTAGE CODE©

    Alsace

    Le millésime 2008 est nettement plus réussi que le 2007, particulièrement difficile (il y a des exceptions), les 2006, 2005, 2004, 2002 et 2001 sont savoureux, le 2003 a été plus délicat à vinifier (en Vendanges Tardives, misez sur les 2006, 2004, 2001, 2000, 97 ou 89). Il existe une réelle convivialité des hommes de la région et leurs vins atteignent une typicité rare, procurant la joie du vin, à des prix qui ont tendance à monter. Attention à la complexité des terroirs, voire à l’amalgame entre des crus et des lieux-dits. Il faut rechercher la fraîcheur et la vivacité, au détriment de vins trop souples, qui deviennent de plus en plus “douceâtres”.

    Beaujolais

    Pour les crus, le 2008 est prometteur, et le 2007 a été très difficile à maîtriser, le 2006 est excellent, le 2005 très typé, le 2004 est un millésime dense et très aromatique, et le 2003, trop mûr, beaucoup moins intéressant. La force du terroir donne une réelle typicité à chaque cru, et les meilleurs vignerons s’évertuent à sortir de beaux vins, chacun représentatif du style de son appellation.

    Bordeaux

    - Dans le Médoc, Misez sur les 2008, 2007, 2006, 2004 et 2002 (supérieur au 2003), voire 2001, très classiques, et faites-vous plaisir avec les 99, 97, 96 ou 90. La priorité, c’est de laisser s’exprimer son terroir, en respectant la vigne, en limitant les rendements, en pratiquant la lutte raisonnée, en laissant faire la nature… Il y a une dizaine d’années, le travail des vignes avait été délaissé dans certains grands crus, au profit de la vinification et d’expériences à outrance. Si les techniques modernes sont souvent remarquables, les propriétaires traditionnels continuent de faire ce qu’ils savent faire, en se servant des progrès mais sans masquer leur typicité. De Pauillac à Saint-Estèphe, de Moulis à Margaux, à Listrac comme à Saint-Julien, en Haut-Médoc et en Médoc, les coups de cœur sont nombreux. En parallèle, les prix très exagérés de certains vins renommés sont difficilement cautionnables, surtout pour le 2005.

    - Structure, charme, intensité, distinction, les plus grands vins de Pomerol sont particulièrement sensibles et marqués par leurs sols, très diversifiés. Ici, nul besoin de s’escrimer à vouloir abuser de la barrique neuve ou d’une surconcentration pour faire un grand vin, c’est le terroir qui prime, et signe la distinction. Les 2007, 2006, 2004, 2003 et 2002 sont très savoureux (le 2002 peut-être même supérieur), le 2001 remarquable, plus fin, le 2000, superbe.

    MILLÉSIMES
    consultable en ligne
    gratuitement
    comme le vrai magazine,
    en tournant les pages..


    CLIQUEZ ICI

    - À Saint-Émilion, le 2007 est très classique et charmeur, Beaux millésimes 2008, 2006, 2004 et 2001, éclipsés à tort par les 2005 et 2003. Quelques crus ont remarquablement réussi le 2003, d’autres beaucoup moins, notamment ceux qui sont trop “confiturés”. Comme dans l’ensemble du bordelais, débouchez les millésimes 2000 à 90 en ce moment. Un certain nombre de crus pratiquent des prix qui ne sont pas justifiés. Certains se flattant ici d’élever des cuvées très “spéciales”, il faut plus que jamais tirer un coup de chapeau aux propriétaires de talent qui élèvent les véritables grands vins de Saint-Émilion, satellites compris, du plus grand des grands crus au plus modeste rapport qualité-prix.

    - Du plus grand vin au plus abordable, on savoure, du nord au sud de cette “entité” des Graves, une variété importante de styles de vins. Mes dégustations en Pessac-Léognan comme en Graves, des millésimes 2008 à 2001, confirment mon Classement des valeurs sûres, celles où le talent des hommes s’associe à la race du terroir. Gare à certains prix néanmoins, comme à une concentration outrancière chez certains, au détriment de la typicité, notamment dans le millésime 2005, pour les rouges. Les blancs 2008, 2006, 2005, 2004, 2001, 2000, 98 ou 97 sont excellents. Des crus réellement exceptionnels, issus des territoires de Pessac, Martillac, Léognan, mais aussi ceux de Podensac, Portets ou Saint-Morillon, certains d’entre eux, dans les appellations Pessac-Léognan comme dans celle des Graves, bénéficiant d’un remarquable rapport qualité-prix-plaisir. C’est le berceau des grands vins blancs de la région bordelaise, aux côtés de rouges puissants et typés.

    - Dans ces appellations de Côtes, misez sur les millésimes 2008 à 2000, avec l’opportunité des excellents 2006 et 2004, même s’il y a de tout, de grands vins racés et d’autres cuvées issues de vinifications trop sophistiquées, peu propices à mettre un véritable terroir en avant. Les meilleurs vins se trouvent à Bourg et à Blaye, et les grandes valeurs sûres des Premières Côtes sont incontournables. Castillon fait souvent des vins plus “modernes”.

    - En Bordeaux Supérieur, les dégustations des millésimes 2008 à 2000 confirment l’exceptionnel plaisir que procurent aujourd’hui ces vins, même si, comme ailleurs, la différence des terroirs et l’élevage sont toujours prépondérants. Attention également aux cuvées trop boisées ou trop concentrées (et bien trop chères), qui n’ont aucun intérêt. Les meilleurs tiennent la distance avec des millésimes 99, 95 ou 96, excellents actuellement.

    - A Sauternes, le millésime 2007 est formidable, dans la lignée du 2001.Plusieurs millésimes, en dehors du 2002 (où le plaisir est bien rare), comme les 99 ou 98 sont de toute beauté. Les 2006, 2005 et 2003 sont réussis, les 2005 et 2003 certainement moins typés, et le 2004 particulièrement savoureux et classique. Les plus grandes bouteilles à leur apogée sont aujourd’hui celles des millésimes 96, 95 ou 89, où l’on atteint le grand art.l’équilibre géologique et climatique de la région en fait un milieu naturel idéal pour cette fascinante biologie qu’est le Botrytis cinerea, ce minuscule champignon qui a le pouvoir d’augmenter la teneur en sucre des raisins, aidé par les brumes matinales des automnes qui précèdent un soleil chaud à midi, favorisant sa prolifération.

    Bourgogne

    Le millésime 2007 est très réussi, en blanc comme en rouge, supèrieur au 2006 pour les rouges. Les millésimes 2008, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000 et 99 sont très savoureux. Exceptionnel 2004, en blanc comme en rouge, qui côtoie donc un 2003 atypique. Le grand 2005 suit le 2004, dans les 2 couleurs, et demande de la patience. Superbes bouteilles en blancs dans les millésimes 2000, 99, 95 ou 89, alors que les meilleurs rouges développent leur attrait dans les millésimes 99, 97, 89 ou 85. Ici, on ne s’excite pas à faire des vins “putassiers”, privilégiant ce qui doit l’être : le terroir et le fruit. L’altitude des vignes, l’inclinaison des pentes, la richesse des sous-sols en ressources minérales… Tout concourt donc ici, à faire la différence entre un bon vin et un vin sublime, et cela explique l’extrême diversité des grands vins bourguignons, qui leur donne cette typicité unique, où l’élégance prédomine toujours, en rouge comme en blanc. Voici donc ces vignerons talentueux et passionnés que je soutiens, pour lesquels il n’y a nul besoin de fioritures ni de vinifications “gonflées”, et dont les prix sont bien souvent justifiés, même si les prix remontent.

    Champagne

    Mon Classement est nettement remanié cette année, avec des producteurs qui montent en grade… Cette hiérarchie vient toujours, et avant tout, récompenser les efforts accomplis, le talent des hommes et leur volonté qualitative. Un bon Champagne c’est charmeur, un grand Champagne, c’est toujours un plaisir exceptionnel, que l’on n’a d’ailleurs jamais pu copier ailleurs. Les hommes et les femmes, les assemblages et les terroirs font, là comme partout, toujours la différence. Certains “vieux” millésimes sont remarquables de fraîcheur et prouvent le potentiel d’évolution des meilleures cuvées. On trouve de remarquables cuvées à des prix très justifiés, dans toute la gamme, comparativement à d’autres appellations, et on comprend le sucès de la région. On est vraiment au sommet dans la région.

    Languedoc

    Les millésimes 2008 à 2003 sont réussis, les 2002 et 2000 savoureux. Je soutiens les hommes et les femmes qui s’attachent à élever des vins typés par ces terroirs de garrigues, maîtrisant les rendements, respectant leur spécificité. Les terroirs ont le potentiel pour que l’on y élève tout naturellement de grands vins racés, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue avec des cépages inappropriés. Pour certains, l’exagération des prix et certaines “renommées” bien trop récentes commencent à se dégonfler comme des baudruches.

    Provence

    L’influence des millésimes est beaucoup moins marquée ici, et l’on peut estimer une très bonne série, de 2008 à 2003, le 2002 étant un ton en-dessous). Les blancs sont souvent remarquables, et les rosés reviennent à la tête de ce type de vin (2007 et 2005 superbes).Il faut savoir choisir la bonne adresse ici, se méfier des vins et des prix de “touristes”, et de la grande cavalerie des rouges et rosés de bas de gamme que l’on débouche parfois. Ceux qui comptent sont ceux de ces propriétaires qui laissent s’exprimer au mieux les grands cépages de la région (Grenache, Mourvèdre, Cinsault, Rolle, Ugni blanc…), dans ces terroirs complexes, argilo-calcaires, caillouteux, graveleux ou sableux. Eux élèvent des vins formidables dans toutes les appellations, en rouge, en blanc et en rosé. Idem pour la Corse.

    Sud-Ouest

    Les millésimes 2008, 2006, 2004, 2005, 2003 et 2001 sont des réussites, le 2007 se goûte bien. Les vins ont une réelle typicité, un potentiel de garde (beaux 99, 95 ou 86) où les cépages et les sols ont leur influence et une véritable présence historique. Quelques rapports qualité-prix-plaisir exceptionnels, en rouges, en blancs secs et en liquoreux (millésimes 2004, 2000, 95 ou 90). Attention aux “microcuvées” qui apparaissent, pas typées et à des prix incautionnables, les meilleurs vignerons s’attachent ici à élever des vins racés.

    Val de Loire

    Le millésime 2008 est particulièrement réussi, même si, parfois, les quantités sont très faibles. Le 2007 est difficile en rouges en Touraine comme en Anjou, et c’est la raison pour laquelle les rosés -eux- sont particulièremernt savourteux.Les blancs 2007 sont dans la belle lignée des 2006, et la typicité s’allie à un rapport qualité-prix régulièrement remarquable. Pour les blancs secs, de très grandes bouteilles en Pouilly-Fumé comme à Vouvray, à Sancerre comme à Savennières ou à Saumur. Les liquoreux sont exceptionnels, notamment en Coteaux-du-Layon ou Vouvray, et les rouges associent charpente et fraîcheur, du plus souple (Touraine, Bourgueil, Sancerre…) au plus charnu (Chinon, Saumur-Champigny…), des vins qui s’apprécient jeunes mais savent aussi garder la distance (remarquables 2000, 98 ou 95). Le millésime 2002 est très réussi en blancs, difficile en rouges, et les 2004, 2003 et 2001 sont savoureux. Beaux liquoreux en 2004, 2003 et 2001, et un millésime 2005 typé, prometteur.

    Vallée du Rhône

    Si le 2008 devrait tenir toutes ses promesses, le 2007 est remarquable ici, peut-être supèrieur au 2006.Les 2005 et 2003 sont très mûrs, le 2002 a été très difficile à maîtriser, et le 2004 très classique, très réussi. Il faut prendre le temps de conserver ces vins, car on débouche de grandes bouteilles actuellement dans des millésimes comme 98, 95 ou 90, De Vienne en Avignon, les vins rouges et les blancs, du plus prestigieux au plus méconnu, sont denses, racés et chaleureux, et, bénéficient d’un très beau rapport qualité-prix-typicité.

  • Des Sauternes comme on les aime

     

    Cru D'ARCHE-PUGNEAUSAUTERNES Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    Cru D'ARCHE-PUGNEAU

    (SAUTERNES)
    Francis Daney

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 50 55 et 06 84 84 30 66 
    Télécopie : 05 56 63 39 69 
    Email : francis.daney@free.fr
    Site : http//arche.pugneau.free.fr

    Un remarquable Sauternes 2007, de bouche suave, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, de garde. Le 2006 est très classique, d'une belle robedorée avec un nez de fruits secs grillés, complexe et trèsgras en bouche, avec un boisé bien fondu, parfait à déguster à l'apéritif. Beau 2005, dense, aux connotations subtiles de miel et de citronnelle, d'une grande richesse, complexe, intense, fraiset puissant à la fois en bouche, très persistant, qu'il faut savoir attendre, de garde. Faites-vous plaisir avec sa superbe cuvée L'Intemporel, un assemblage exceptionnel de très grandsmillésimes, un vin puissant, dense, liquoreux, d'une grande complexité d'arômes.


    Château BASTOR LAMONTAGNESAUTERNES Château BASTOR LAMONTAGNE

    Château BASTOR LAMONTAGNE

    (SAUTERNES)
    Directeur : Michel Garat

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 27 66 
    Télécopie : 05 56 76 87 03 
    Email : bastor@bastor-lamontagne.com
    Site : www.bastor-lamontagne.com

    On se fait plaisir avec ce Sauternes 2008, à dominante de fleurs blanches et de petits fruits secs, de bouche complexe (abricot confit), harmonieuxonctueux mais tout en finesse. Superbe 2007, à forte majorité de Sémillon (90 %), avec une très belle matière riche et suave, d'une jolie concentration avec des arômes d'agrumes (citron, pamplemousse), un vin d'une belle élégance. Le 2006 suit, un vin charmeur et racé au nez, avec ces notes de pomme et de noix fraîche, au nez fleurisuave et puissant, d'une très belle persistance aromatique au palais. Le 2005, de belle robe dorée, à la bouche fondue, aux connotations de fleursblanches, d'une onctuosité raffinée, tout en nuances en finale (pain d'épices, pomme mûre), riche et complexe, très persistant. Les Remparts de Bastor, le Second Vin, est plus rond, plus fruité. Le 2007 est excellent, tout en finesse, délicat au nez avec des senteurs de fruits frais, idéal à l'apéritif. Goûtez la cuvée Caprice 2007, premier tri de raisins, une vendange précoce pour conserver tout le fruit et moins privilégier le botrytis. L'assemblage (50% Sauvignon et 50% Sémillon) accentue cette fraîcheur et permet d'obtenir un bel équilibre avec l'acidité. “Nous avons lancé l'an dernier un nouveau vin, nous dit Michel Garat, issu d'un joli terroir silico-graveleux sur fond calcaire de Preignac : le BL de Bastor-Lamontagne (50% Sauvignon, 50% Sémillon). Les vendanges sont faites intégralement à la main, et passent sur une table de tri à leur arrivée au chai. Le BL 2009, 100% Sauvignon est un très beau millésime. Le vin a été élevé en barriques, c'est la troisième année que nous le produisons et c'est une grande réussite, nous en sommes très fiers. Nous nous diversifions, car ce n'est pas simple d'avoir en production 56 ha de Sauternes...” Château SAINT-ROBERT Belle valeur sûre avec leChâteau Saint-Robert Graves rouge 2007 (60 % Merlot, 30 % Cabernet-Sauvignon, 10 % Cabernet franc, 11 mois en barriques), un vin marqué par des notes d'épices à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, d'une belle couleur grenat pourpre, alliant charpente et souplesse. Le blanc 2009, 80 % Sauvignon et 20 % Sémillon, où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, est un vin très charmeur, tout en bouche, très charmeur et persistant. Excellent Château Saint-Robert cuvée Poncet-Deville blanc 2009 (80 % Sauvignon, 20 %Sémillon), de robe paille, avec une belle complexité aromatique de pomelos et de mangue, d'une structure en bouche soutenue par des arômes de fruits, un vin de caractère, très élégant. Le Château Saint-Robert cuvée Poncet-Deville rouge 2007 (60% Merlot, 40%Cabernet-Sauvignon), d'une attaque vive dominée par des nuances puissantes de fruits mûrs et de cuir, est d'une finale longue,souple et savoureuse. Trois chambres d'hôtes sont proposées au Château Saint-Robert à Pujols-sur-Ciron, ce qui permet de faire une halte dans cette très jolie région touristique. Château PAVILLON BEL-AIR À la tête de son appellation. “Ce Château est un vignoble de 8 ha, précise Michel Garat, sur le fameux plateau de Néac, que nous avons racheté en 2003. Nous retrouvons les cépagestraditionnels Merlot et Cabernet franc. Le travail à la vigne ou lors de la vinification est assuré par l'équipe de Beauregard, c'est dire la qualité des soins apportés (vendanges manuelles, enherbements des vignesnouveaux palissages, même type d'élevage, passage enbarriques...). Il n'est pas question de faire les mêmes vins qu'au Château Beauregard à Pomerol, bien au contraire, le terroir de Lalande-de-Pomerol donne des vins plus vivaces, d'une belle fraîcheur, “croquants”, très fruités avec des tanins soyeux, qui possèdent une personnalité propre.” Vous apprécierez comme nous ce Lalande-de-Pomerol 2008, avec des arômes de fruits noirs et d'épices, un vin aux tanins veloutés de bouche ample et parfumée. Remarquable Pavillon Bel Air Le Chapelain 2006 (70% Merlot, 30% Cabernet franc), Prix des Vinalies 2010, d'un rubis profond, qui développe des arômes très intenses et complexes de fruits rouges et d'épices, avec des notes grillées, de bouche volumineuse, un vin typé et racé, de belle finale, de gardeChâteau BEAUREGARD Au sommet. Cette superbe propriété de 13 ha d'un seul tenant bénéficie d'un emplacement privilégié sur le versant sud du célèbre plateau de Pomerol, sur un sol de Graves argileuses, de sables, de graviers et de crasse de fer en sous-sol, qui sont les caractéristiques des meilleurs terroirs de l'appellation. Superbe Pomerol 2007 (80% Merlot et 20% Cabernet francvignes de 35 ans en moyenne), aux arômes prononcés de fruits (fraise, cerise, cassis), un grand vin suave et harmonieux, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins fins, d'une grande persistance. Le 2006, qui sent les fruits (mûre, myrtille), est un vin harmonieux, d'un beau volume en bouche souligné par des tanins présents, d'une finale ample et parfumée. Le 2005 est de couleur grenat, aux taninssavoureux, très bien élevé, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d'épices, de belle amplitude en bouche. Le 2004, aux tanins très équilibrés et satinés, est de bouche ample. Le 2001 est superbe actuellement. Remarquable, le Second Vin, Le Benjamin de Beauregard 2007 est un Pomerol classique avec 25 % de Cabernet franc, un vin plus délicat que puissant, très charmeur.


    Château COUTET

    Château COUTET

    (SAUTERNES)
    Philippe Baly

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 46 
    Télécopie : 05 56 27 02 20 
    Email : info@chateaucoutet.com

    Ce chaleureux propriétaire élève ce formidable Sauternes 2007 (79% Sémillon, 20% Sauvignonblanc et 1% Muscadelle), un grand vin rare, qui allie nervosité et gras, où la suavité se mêle à la distinction, aux notes florales subtiles, finement épicé, un vin moelleux à souhait, de grande évolution. Le 2006, aux notes de rose et de fruits confits, très classique, de bouche savoureuse, alliant gras et finesse, dominé par sa densité aromatique et sa structure, un beauvin harmonieux et très onctueux. Le 2004 est très typé, d'une belle couleur dorée, un vin gras, de charpente souple, tout en élégance, avec des arômes complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, très harmonieux, puissant et velouté. Le 2001 est splendide, de belle couleur aux reflets or, très harmonieux, mature, aux arômes de fruits blancs, développant des nuances subtiles de miel, de pain d'épices, de rose et de citron confit, d'une grande persistance, associant charme et structure. Remarquable 2000, très dense, très liquoreux, d'une grande complexité d'arômes, avec en bouche des notes de fruits très mûrs (citron), que l'on vous conseille sur une fondue au chocolat comme on nous l'a servie sur place au cours d'un déjeuner mémorable.


    Château FILHOTSAUTERNES Château FILHOT

    Château FILHOT

    (SAUTERNES)
    Comte Gabriel de Vaucelles

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 76 61 09 
    Télécopie : 05 56 76 67 91 
    Email : filhot@filhot.com
    Site : www.filhot.com

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. On le comprend avec ce Sauternes 2008, de bouche complexe (abricot confit), harmonieuxonctueux, de robeintense, aux senteurs persistantes de miel, de lis et de coing, tout en bouche, avec une finalesuave, de garde. “Le 2008 a connu des vendanges dans des conditions difficiles, nous dit Gabriel de Vaucelles, il a fallu attendre et bien surveiller la vigne. La qualité est bonne mais avec de tout petits volumes, les plus faibles depuis 5 ans (pas plus de 15 000 bouteilles). Le vin possède un bon équilibre proche du 2004, ce sera un millésime très correct mais moins riche que le 2007 ou le 2005.” Splendide 2007, d'une grande finesse, un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, avec ces nuances de rose, de pain brioché et de pêche surmûrie, de grande évolution, l'une des plus belles réussites de l'appellation dans ce millésime. Le 2006 d'une belle longueur, typé et puissant au nez comme au palais, aux senteurs délicates mais intenses. Très beau 2005, dense etvelouté, de belle couleur, au nez riche et bien présent dominé par des notes d'agrumes très mûrs et de pain grillé, intense, de bouche pleine et d'une grande élégance, d'une longue finale, de grande évolution. Le 2004 est un grand vin dense, aux connotations florales subtiles, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs (rose), de fruits (pêche mûre) et de miel, tout en persistance, de grande garde, bien entendu. Formidable 2001, d'une belle couleur dorée, au nez, il dégage des arômes d'ananas, en bouche, il estgrasonctueux, de charpente souple, tout en élégance, avec des parfums complexes de pain grillé, de muscade et de fruits confits, de grande garde.

    Château HAUT-BERGERON

    Château HAUT-BERGERON

    (SAUTERNES)
    Famille Lamothe

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 24 76 
    Télécopie : 05 56 63 23 31 
    Email : haut-bergeron@wanadoo.fr

    Une propriété de 32,43 ha sur des graves argileuses et sablonneuses sur Sauternes et argilo-calcaires sur Barsac (90% Sémillon, 8% Sauvignon et 2% Muscadelle, âge moyen des vignes 50 ans). Très beau Sauternes 2008, avec ces nuances où s'entremêlent les agrumes confits et la brioche, de bouche ample et savoureuse, un grand vin puissant et suave, dense et velouté, de belle couleur, au nez riche et persistant. Le 2006, de bouche intense où l'on retrouve l'acacia et les agrumes, charmeur, est un vin puissant et racé, tout en suavité. Le 2005, médaille d'OrParis 2007, où la structure s'allie à l'élégance, est riche au palais, aux nuances de chèvrefeuille et de petits fruits cuits (abricot, pamplemousse), un vin séduisant. Très intense, le 2003, est un grand vin aux connotations florales complexes, de bouche onctueuse, gras, qui sent les fleurset le miel, de garde. Superbe 2001, très élégant, liquoreux et vif à la fois, tout en onctuosité, unvin qui dégage des senteurs persistantes, d'un excellent potentiel de garde. Le 2000 est intense, de bouche chaleureuse et distinguée. Redégusté cette année, le 1998, tout en puissance et finesse, est dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, de belle évolution.

    Château HAUT-CLAVERIE

    Château HAUT-CLAVERIE

    (SAUTERNES)
    Philippe Sendrey

    33210 Fargues-de-Langon
    Téléphone :05 56 63 43 09 
    Télécopie : 05 56 63 51 16 
    Email : vignoblesendrey@free.fr
    Site : www.vinsdusiecle.com/chateauhautclaverie
    Site : www.haut-claverie.com

    Très bien classé. Le domaine compte 16,4 ha de vignes (13,3 en Sauternes et 3,10 en Graves). Les cépages : 85% Sémillon et 15% Sauvignon pour le Sauternes et 45% Merlot, 35%Cabernet-Sauvignon et 20% Cabernet franc pour le Graves. Tout cela donne ce Sauternes 2007, aux senteurs persistantes, avec des notes de fruits confits et de rose, un vin qui demande un peu de patience. Remarquable 2005, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, complexe et très gras en bouche. Excellent Gravesrouge Château La Mourasse 2007, aux nuances de fruits cuits, qui allie puissance et souplesse, de robe grenat soutenu, trèsaromatique en bouche, légèrement épicé, d'une belle couleur soutenue.

    Château LAFON

    Château LAFON

    (SAUTERNES)
    Earl Fauthoux

    33210 Sauternes
    Téléphone :05 56 63 30 82 
    Télécopie : 05 56 63 30 82 
    Email : chateau.lafon@orange.fr

    Le château ainsi qu'une partie du vignoble sont enclavés dans les vignes du château d'Yquem. Vignoble de 11 ha. Beau Sauternes cuvée Désir 2007, fort bien élevé, au nez complexe où s'entremêlent des nuances de miel, d'acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, concentré et très charmeur à la fois, à la bouche fondue, un beau vin persistant, de belle garde, naturellement. Le Sauternes 2007, au nez riche dominé par des notes de fruits macérés, de bouche distinguée, très savoureux, tout en subtilité aromatique, d'une belle longueur. Goûtez aussi le Sauternes château Nauton 2009, alliant souplesse et fraîcheur en bouche, tout en rondeur, d'une jolie complexité où l'on retrouve des nuances de citron confit.

    Château de MALLE

    Château de MALLE

    (SAUTERNES)
    Comtesse Nancy de Bournazel

    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 62 36 86 
    Télécopie : 05 56 76 82 40 
    Email : accueil@chateau-de-malle.fr
    Site : www.chateau-de-malle.fr

    Superbe Sauternes 2007, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruitsbien mûrs, avec des notes de tilleul et d'abricot, d'une belle ampleur, de garde. Le 2006, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d'un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche. Le 2001 est remarquable actuellement, de robe dorée, au nez intense, tout en puissance et finesse, dominé par des notes de petits fruits confits et de noisette, très charmeur. Excellent Graves Château de Cardaillan rouge 2007, de couleurpourpre soutenu, d'une belle complexité d'arômes (cannellefraise des bois...), un vin intense, riche au nez comme en bouche, auxtanins bien fermes, de très bonne garde. Le Graves M de Malle 2009, de robe dorée, au nez d'ananas, dégage des arômes d'agrumes en bouche, un vin d'une belle complexité. Le Graves rouge Château Pessan 2006, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement boisées, est de bouche riche et suave, aux tanins fondus.

    Château SIMON

    Château SIMON

    (SAUTERNES)
    Jean Dufour

    33720 Barsac
    Téléphone :05 56 27 15 35 
    Télécopie : 05 56 27 24 79 
    Email : contact@chateausimon.fr

    Cinquième génération de vignerons pour ce domaine de 17 ha (85% de Sémillon, 12%Sauvignon et 3% Muscadelle). Vous aimerez comme nous son Sauternes 2007, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2005, moelleux et frais, d'une belle onctuosité, aux nuances de brioche et de fruits jaunes macérés, un vin tout en finesse, aux senteurs persistantes. Excellent 2004, d'un bel or ambré, complexe, mêlant rondeur et structure, finement floral, tout en souplesse. LeGraves rouge 2007, élevé en fûts, aux tanins équilibrés, au nez subtil dominé par les petitsfruits rouges à noyau et les épices, un vin de bouche harmonieuse et bien persistante.

    Château VALGUY

    Château VALGUY

    (SAUTERNES)
    Grands Vignobles Loubrie
    4, chemin de Couitte
    33210 Preignac
    Téléphone :05 56 63 58 25 
    Télécopie : 05 56 63 58 25 
    Email : grandsvignoblesloubrie@orange.fr

    Une réussite avec ce Sauternes 2007, issu d'un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillontrès majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle), bien élevé 18 mois en barriques, aunez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d'épice, d'excellente bouche, unvin savoureux qui poursuit sa belle évolution. Excellent Sauternes Château Loubrie 2008, qui associe finesse et intensité, un vin aux notes de miel et d'abricot, de bouche moelleuse, tout en nuances. Le Graves rouge Cailloux de Valguy 2008 est une réussite, d'une robe pourpre, riche, alliant charpente et finesse, ample, au nez intense (cassisfraise des bois), épicé en finale. Joli Graves blanc Cailloux de Valguy 2007 (élevage sur lies fines avec bâtonnages, 60% Sémillon, 40% Sauvignon), de teinte pâle, suave, aux notes de poire, tout en finale.
  • LES MEILLEURS BOURGOGNES DE L'ANNEE

     

    131.jpgLa Bourgogne est, depuis mes débuts, la région où j’ai le plus de plaisir à séjourner. J’aime la grande simplicité des Bourguignons, leur chaleur humaine et leur fidélité.

    Ici, on ne s’excite pas à faire des vins “putassiers”, privilégiant ce qui doit l’être : le terroir et le fruit. L’altitude des vignes, l’inclinaison des pentes, la richesse des sous-sols en ressources minérales… Tout concourt donc ici, à faire la différence entre un bon vin et un vin sublime, et cela explique l’extrême diversité des grands vins bourguignons, qui leur donne cette typicité unique, où l’élégance prédomine toujours, en rouge comme en blanc. J’apprécie ces vignerons talentueux et passionnés, pour lesquels il n’y a nul besoin de fioritures ni de vinifications “gonflées”, et dont les prix sont bien souvent justifiés, même s’ils remontent. La Bourgogne est un paradoxe à l’état pur, où la nature, au travers des terroirs et des microclimats, est omniprésente. Comment expliquer que l’on puisse trouver autant de différence entre un Nuits-Saint-Georges ou un Pommard, un Meursault ou un Montrachet, quand on sait que le cépage (Pinot Noir ou Chardonnay) est unique, et que l’on ne peut pas “jouer” sur la proportion des raisins ? Quand on se promène entre les murets qui entourent lesvignes des Grands crus, on voit qu’à quelques mètres de distance le sol ne produit pas les mêmescrus. L’altitude des vignes, selon qu’elles se situent à 150 ou 300 m, l’inclinaison des pentes (les meilleurs vins proviennent des mi-pentes), la richesse des sous-sols en ressources minérales, en sodium, en oligoéléments… Tout concourt ici, dans un “mouchoir de poche”, à faire la différence entre un bon vin et un vin sublime. Ajoutez à cela l’exposition (fondamentale) face aux mouvements du soleil, un territoire pauvre où la terre est rare, et vous comprendrez l’extrême diversité des grandsvins bourguignons. Globalement, les Grands crus sont régulièrement “supérieurs” aux Premierscrus, l’exception et le talent de l’homme confirmant la règle.

    Actualité du vignoble
    Classement Bourgogne Rouges
    Classement Bourgogne Blancs
    Tout savoir sur le vignoble
    Vignerons sélectionnés

    En Bourgogne, le millésime 2007 est très réussi, très minéral, en blanc (très beaux Chablis) comme en rouge, ces derniers largement supérieurs au 2006. Les millésimes 2008, 2004, 2003, 2002, 2001, 2000 et 1999 sont très savoureux. Exceptionnel 2004, dans la lignée du 2000, dans les deuxcouleurs, qui côtoie donc un 2003 atypique, comme le grand 2005, qui demande de la patience. Superbes bouteilles en blancs dans les millésimes 2000, 1999, 1995 ou 1989, alors que les meilleurs rouges développent leur attrait dans les millésimes 1999, 1997, 1989 ou 1985.

     

    CLASSEMENT 2011 BOURGOGNE BLANCS

    Partagez cet article Ajouter: Guide+des+vins+%3A+Bourgogne+blancs à Face Book Ajouter: Guide+des+vins+%3A+Bourgogne+blancs à Wikio Ajouter: Guide+des+vins+%3A+Bourgogne+blancs à Delicious/Ajouter: Guide+des+vins+%3A+Bourgogne+blancs à Technorati Ajouter: Guide+des+vins+%3A+Bourgogne+blancs à Yahoo!
    e_bourgogne_blancs.jpg


    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en MARRON)

     

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

     

    CHABLIS
    COTES DE NUITS
    AUTRES

    PINSON
    GUY ROBIN
    TREMBLAY
    CHARDONNAY
    A.GEOFFROY
    GUETTE SOLEIL
    NAULIN
    DAMPT
    GLANTENET
    HEIMBOURGER
    MOSNIER
    MOTTE
    ELLEVIN
    GARNIER & Fils
    TIXIER
    CORTON
    PERNAND-VERGELESSES


    ANTONIN GUYON (CCh)
    DOUDET-NAUDIN (CCh)
    JAFFELIN (CCh)
    MAREY (CCh)
    CAPRON-CHARCOUSSET (PV)
    CHANDON DE BRIAILLES (Corton)
    DENIS Père et Fils (PV)
    DUBREUIL-FONTAINE (PV)*
    Jean-Jacques GIRARD (PV)
    JACOB (CCh)
    MEURSAULT
    PULIGNY-MONTRACHET
    AMPEAU (M)
    BLONDEAU-DANNE (CBM)
    Jean CHARTRON (BM)
    Marc JOMAIN (PM)
    Albert GRIVAULT (M)
    PRIEUR-BRUNET (BM)
    Vincent BACHELET (ChM)
    CARILLON (BBM)
    MAROSLAVAC-LÉGER (pM)
    VIRELY-ROUGEOT (M)

    Château de CHASSAGNE-MONTRACHET (ChM)*
    Alain et Christiane PATRIARCHE (PM)
    Marc ROUGEOT (M)

     

    VOIR LA SUITE DU CLASSEMENT

     

    Millesimes
    Millesimes

    VOIR LE CLASSEMENT DES MEILLEURS BOURGOGNE ROUGES

     


    Guide des vins
    Guide des vins
    COTE DE BEAUNE
    MARSANNAY
    AUXEY-DURESSES
    AUTRES


    AUDOIN (Ma)
    GERMAIN et Fils (SR)
    Patrick MIOLANE (SA)
    PIGUET-CHOUET
    Michel PRUNIER (M)
    Marc BROCOT (Ma)
    FOURNIER (Ma)
    COTE CHALONNAISE
    CREMANTS


    VITTEAUT-ALBERTI (Crémant)
    GRANDMOUGIN
    PARIZE (Givry)
    POUILLY FUISSE
    MACON
    BRUYÈRE (Mâcon)
    GONDARD-PERRIN
    Roger LUQUET
    Jean-Paul PAQUET
    Jean-Yves LAROCHETTE
    Jean-Pierre SÈVE
    Denis GABRIELLE




     

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu