Avertir le modérateur

Dix vins parfait sur vos gibiers

Les gibiers qu’ils soient à plumes comme le canard, le faisan, la bécasse ou la caille ou à poils comme un chevreuil, une biche, un sanglier ou encore le lièvre annoncent les repas d’automne et les fêtes de fin d’années. Leur goût est fort. Il faut donc les accompagner dignement de vins puissants et d’un certain âge. Ils appellent de grands vins rouges de garde.

Quel vin avec le gibier à poil : Chevreuil, biche, sanglier 

En ce qui concerne le gros gibier à poil, il faut les servir avec des vins encore vifs et d’une belle structure tannique comme des vins rouges de Bordeaux rive droite tels que Fronsac, des grands vins rouges de la Côte de Nuits tels que Gevrey-Chambertin, Richebourg ou encore certains vins rouges du Sud structurés et capiteux comme ceux de Provence ou de Corse, un Coteaux Varois, un Bandol ou encore un Patrimonio. 
 
Pierre BOURÉE Fils

Pierre BOURÉE Fils 

(GEVREY-CHAMBERTIN)
Louis, Bernard et Jean-Christophe Vallet
13, route de Beaune
21220 Gevrey-Chambertin
Téléphone :03 80 34 30 25 
Télécopie : 03 80 51 85 64 
Email : contact@pierre-bouree-fils.com 
Site : www.pierre-bouree-fils.com 

Au XIXe siècle, Pierre Bourée reprend à Gevrey-Chambertin un commerce de vins, fondé en 1864, et lui donne son nom. Il acquiert ensuite en 1903 un clos ceint de murs, en bordure est de la D 974 (Dijon - Lyon), au lieu dit “la Justice”. Pierre Bourée le plante en vigne et lui donne le nom de clos de la Justice. En 1922, son fils Bernard lui succède et créé l'enseigne actuelle de la maison : Pierre Bourée Fils. Il achète une parcelle de vignes en Grand Cru : Charmes-Chambertin. En 1945, Bernard Bourée commence à former son neveu, Louis Vallet. Celui-ci prend ensuite la direction de la maison, assisté de son frère François. Aujourd'hui, Bernard et Jean-Christophe Vallet dirigent la maison.
Le Gevrey-Chambertin clos de la Justice 2007, de couleur rubis, développe des notes de violette et d'humustypé par ce terroirparticulier, riche, aux tanins équilibrés mais soyeuxferme et persistant, de belle évolution. Le Chassagne-Montrachet blanc 2010, aunez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, équilibré et harmonieux, est suave, de bouche délicate, finement bouqueté, à déboucher sur une langouste. Le Marsannay blanc 2009, de bouche dense et persistante, légèrement épicé, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches. Savoureux Gevrey-Chambertin Premier Cru Les Cazetiers 2007, marqué par son terroir, avec ses notes subtiles de pruneau confit, un vin marqué par le poivre et la vanille au palais, qui associe structure et suavité. Excellent Pernand-Vergelesses Premier Cru Les Vergelesses rouge 2007, au nez complexe avec des notes de fruits rouges mûrs et de réglisse, de jolie bouche. À noter, La Table de Pierre Bourée, où l'on propose des menus dégustation avec 5, 7 et 9 vins. Les vins sont accompagnés de plats de la région.

Domaine de TERREBRUNE

Domaine de TERREBRUNE 

(BANDOL)
M. Delille

83190 Ollioules
Téléphone :04 94 74 01 30 
Télécopie : 04 94 88 47 51 
Email : domaine@terrebrune.fr 
Site : www.terrebrune.fr 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Domaine (30 ha) étale son vignoble en restanques (ou terrasses) sur les contreforts du massif calcaire du Gros Cerveau. Le domaine a été créé par Georges Delille en 1963, séduit par ce site enchanteur avec une petite bastide au milieu de quelques vignes abandonnées, d'oliviers séculaires et de fleurs cultivées.
Terrassements, restauration des murs en pierres (ou restanques), repos des terres puis plantation, il fallut attendre plus de 10 ans pour reconstituer un vignoble. C'est en 1975 que lacave fut construite, suivant les meilleurs principes oenologiques en respectant la noblesse duraisin et du vin. La cave fut enterrée pour permettre la vinification par gravité et l'élevage des Vins dans les meilleures conditions. En 1980, c'est la commercialisation des premières bouteilles. C'est également l'année ou son fils Reynald intégra le domaine après ses études d'œnologie. Le domaine s'est enrichi d'un label "Vin issu de l'Agriculture Biologique" certifiée par Qualité France.
Pour le plaisir, ce superbe Bandol rouge Terroir du Trias 2007 (Mourvèdre 85%, Grenache 10% et Cinsault 5%, âge des vignes 25 ans, égrappage total, cuvaison 15 à 21 jours en cuve fermée, macération par remontages, élevage en foudre de chêne de 50 à 60 hl pendant 18 mois), très expressif du Mourvèdre, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d'épices, aux taninspuissants mais très fins, harmonieux, très équilibrés. Un vin qui mérite d'être conservé. Le 2006 est gras et classique, de robe pourpreintense, parfumé (petits fruits rouges à noyau fraiscannellehumus...), légèrement poivré en finale, d'évolution lente. SéduisantBandol rosé 2010, de robe très limpide, au nez subtil de fraisesec et friandvif et parfumé en bouche. Le Bandol blanc, aux notesaromatiques de pêche et d'amande, long et équilibré, nerveux et velouté à la fois, fort bien équilibré et d'une ampleur très séduisante.
 
Domaine de FONTLADE

Domaine de FONTLADE 

(COTEAUX VAROIS)
Scea Baronne Philippe de Montrémy
Route de Cabasse
83170 Brignoles
Téléphone :04 94 59 24 34 
Télécopie : 04 94 72 02 88 
Email : fontlade@orange.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/chateau-de-fontlade 
Site : www.chateau-de-fontlade.com 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. “Rigueur et Passion, pourrait être notre devise, précise-t-on ici. Rigueur dans nos méthodes de culture et d'élaboration de nos Vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montrémy depuis plus d'un demi-siècle, s'étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds etsecs de ces dernières années, nous ont permis d'élaborer des Vins puissants, aromatiques et élégants.”

Un vrai coup de cœur pour ce Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l'Hermite Maunier Vieilles Vignes 2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts dechêne, aux arômes de fruits cuits et d'épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d'excellente garde. Superbe cuvée Saint Qvinis rouge 2006, puissante en couleur comme en arômes, un vin qui fleure bon les fruits mûrs et les épices (mûre, cassis, poivre...), légèrement fumé en finale, aux tanins bien fermes et soyeux à la fois, qui commence à s'exprimer parfaitement. Il y a encore la cuvée Saint-Qvinis rosé 2011, de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah etGrenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d'être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), avec ce nez de fleurs fraîches et d'épices, très fin, parfumé et puissant, marqué par sescépages, à découvrir sur des paupiettes de veau ou des gambas flambées.
 

Quel vin avec le lièvre 

La viande de lièvre est délicate et parfumée, il faudra l’accompagner de vins fins et racés. Pensez à des appellations comme Banyuls en Languedoc-Roussillon, Châteauneuf-du-Pape dans la vallée du Rhône méridionale ou encore Croze-Hermitage en Vallée du Rhône septentrionale. Les accords à découvrir : Le lièvre à la broche avec un Patrimonio rouge, le lièvre à la Royale et un Corton.
 
Domaine PERALDI

Domaine PERALDI 

(CORSE)
Famille Tyrel de Poix Responsable : Marilyne Costa
Chemin du Stiletto
20167 Mezzavia
Téléphone :04 95 22 37 30 
Télécopie : 04 95 20 92 91 
Email : info@domaineperaldi.com 
Site : www.vinsdusiecle.com/domaineperaldi 
Site : www.domaineperaldi.com 

Beau domaine de 50 ha, nichées sur les coteaux de Mezzavia, fleuron de la viticulture insulaire. Ce vieux domaine (les premières vignes y furent plantées au XVIe siècle) a été totalement restructuré en 1965 par le Comte de Poix-Peraldi. Il est actuellement le plus important vignoble de l'appellation contrôlée Ajaccio, et les cépages y sont des plus classiques (Sciaccarello, CinsaultCarignan, Niellucciu, Vermentino).
Superbe Ajaccio Comte Peraldi rouge 2009, de belle robe soutenue, aux notes de mûre et d'épices, alliant charpente et souplesse en bouche, aux tanins riches, auquel il faut laisser le temps de se fondre, à ouvrir avec un gigot à la ficelle, d'excellente évolution. Remarquable Comte Peraldi rosé 2011, de belle teinte, ample, friand, riche, avec ce nez de rose et de lis, et cette pointe d'épices caractéristique. Le Comte Peraldi blanc 2011, aux notes de pêche avec en finale une pointe de pamplemousse, vif et rond à la fois, est ample, tout en arômes. Très beau blanc cuvée Clémence 2010, l'un de mes meilleurs souvenirs gustatifs de l'année dans cetteappellation, de jolie robe, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, tout en suavité, de bonne bouche, aux notes defruits mûrs, vraiment très charmeur. La cuvée Clos du Cardinal rouge 2009, élevée en fûts, est un vin d'un beau rubis profond, ample et ferme, volumineux en bouche avec des connotations de cassis, réglisse, épices, charnu, riche, concentré, aux tanins soyeux mais puissants, de garde.
 
Domaine Les 3 CELLIER

Domaine Les 3 CELLIER 

(CHÂTEAUNEUF-DU-PAPE)
Famille Cellier
2, quartier Saint Pierre
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 02 04 62 
Télécopie : 04 83 07 58 58 
Email : les3cellier@hotmail.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/domainedes3cellier 
Site : www.3cellier.fr 

À la retraite de leur père en 2007, les trois fils, Ludovic, Julien et Benoît, prennent la succession et le Domaine voit le jour en Août 2007. Par conviction et dans une démarche de respect de leur terroir, ils souhaitent convertir le domaine en Agriculture Raisonnée. 
Coup de cœur pour ce Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2010, Grenache (44%), Mourvèdre(23%), Syrah (18%), complété par du Terre noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevage 12 mois en foudre, médaille d'Argent Beaune 2011, aux notes de pruneau et de sous-bois, est un vin de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes, de garde. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvéePrivilège 2010, 83% Syrah, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, est de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s'entremêlent des notes de petitsfruits rouges bien mûrs, de poivre et de réglisse, d'évolution lente. S'il en reste, goûtez le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Marceau 2008, charnu comme on les aime, très parfumé, avec ses notes de sous-bois et de fruits cuits (cerise, myrtille), d'une belle ampleur, de très belle évolution. Tout en nuances d'arômes, le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée L'Insolente 2010, 100% Roussane, 20% élevé en barriques durant 3 mois, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, alliant structure etfinesse, un vin fleurant le musc, la pêche et l'aubépine.
 

Quel vin avec le gibier à plumes peu goûteux : faisan, caille, bécasse 

Sur des gibiers à plumes peu goûteux comme le faisan ou la caille, optez pour des vins rouges fins, aux tanins déjà bien fondus comme ceux de Vosne-Romanée ou de Châteauneuf-du-Pape. On aimera le faisan Souvaroff (faisan rôti fourré d’une farce aux truffes et au foie gras) avec un Côte-rôtie, la puissance aromatique du vin faisant résonnance avec celle du plat. On aimera les cailles rôties aux petits pois et aux lardons accompagnées d’un vin rouge de la vallée du Rhône méridionale tel un Gigondas de quelques années.
 
Domaine de L'AMAUVE

Domaine de L'AMAUVE 

(CÔTES DU RHÔNE ET VILLAGES)
Christian Vœux
Chemin du Jas
84110 Séguret
Téléphone :04 90 46 82 81 et 06 10 71 26 72 
Télécopie : 04 90 65 17 12 
Email : contact@domainedelamauve.fr 
Site : www.domainedelamauve.fr 

Une exploitation familiale de 12 ha. Christian Vœux, œnologue de formation, est un homme de terrain qui a été maître de chai du Château Mont-Redon durant 25 ans. Il a repris ce vignoble en 2005, à la retraite de ses parents. Tout ici se fait en harmonie avec la nature et ce qu'elle offre dans le respect de l'environnement. La culture de la vigne y est traditionnelle avec travail du sol et limitation des traitements phytosanitaires selon les règles de l'agriculture raisonnée. La limitation du rendement est naturelle dans les vieilles vignes, toutefois, afin d'assurer une meilleure régularité, le vignoble est enherbé un rang sur deux. Dans les jeunes vignes, l'enherbement n'a pas un effet suffisant, aussi, la Vendange En Vert est pratiquée comme moyen de sélection des grappes et de contrôle du rendement
Comme on les aime, cet CDR-Village Séguret Réserve 2010, à dominante de Grenache, complétée par de la Syrah, élevage 12 mois pour partie en fûts de chêne et en cuves, est bien typé, dense, charnu, aux senteurs de mûre et de prune, d'excellente évolution. Le CDR-Villages Laurances rouge 2010 est de couleur cerise soutenu, aux arômes puissants de fruits cuits et de sous-bois, aux taninsfermes et fondus à la fois. Tout en délicatesse, le CDR-Villages La Daurèle blanc, aux arômes bien présents de fruits jaunes mûrs, nuances de chèvrefeuille, un joli vin finement bouqueté et parfaitement vinifié, parfait sur une escalope de veau. Il y a encore l'IGP de Vaucluse rouge 2010, un bel équilibre du Grenache et de la Syrah, au nez de cassis et de framboise avec des notes poivrées, un vinclassique de ses cépages.
 
Domaine René CACHEUX et Fils

Domaine René CACHEUX et Fils 

(VOSNE-ROMANÉE)
René et Gérald cacheux
28, rue de la Grand-Velle
21700 Vosne-Romanée
Téléphone :03 80 61 28 72 et 06 98 10 47 90 
Email : gerald.cacheux@free.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/domaine-cacheux 
Site : www.domaine-cacheux.com 

Au début du siècle dernier, François Blée s'installe à Vosne-Romanée. Son fils Charles, lui succède en augmentant la superficie du domaine. En 1966, l'exploitation se divise entre ses deux filles. Jacqueline Blée, l'une de ses filles, et son époux René Cacheux, créaient le Domaine René Cacheux-Blée. En 2004, après avoir travaillé sur d'autres exploitations vitivinicoles, Gérald, leur fils, leur succède et dirige maintenant le Domaine. À partir de 2005, l'exploitation acquiert des vignes en appellation Chambolle-Musigny. Les vendanges sont manuelles, le tri est immédiat, directement sur le pied de vigne, l'égrappage est total avant mise en cuve ouverte. Lesvins sont vinifiés de façon traditionnelle puis élevés en fûts de chêne pendant 18 mois avec un pourcentage de tonneaux neufs pouvant varier, suivant les appellations et le millésime, entre 30% et 70%.
Très beau Vosne-Romanée Premier Cru Les Suchots 2010, typé, de couleur pourpre, au bouquet développé avec des nuances fruitéeset giboyeuses, de bouche pleine où s'entremêlent les saveurs de prune et de fruits surmûris, fin et dense en bouche. Beau 2009, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois, de cuir et de fruits surmûris, fin et dense, un vin qui demande à se fondre, vraiment prometteur. Le 2008 est un vin de belle matière, aux tanins fermes, au nez caractéristique de fraise des bois mûre, d'épices et de sous-bois très typé, de garde. Tout en bouche, le Vosne-Romanée Premier Cru Les Beaux Monts 2010 est de jolie robe grenat soutenu, un vin qui associe rondeur et structure en bouche, avec ces notes de cerise, de truffe et d'épices caractéristiques, de garde, bien sûr. Dans la lignée, le Chambolle-Musigny 2010, où se développent des saveurs de fruits surmûris, un vin ample au palais, de couleurgrenat soutenu, aux tanins soyeux. Goûtez aussi le Vosne-Romanée 2010, d'un rouge soutenu avec des arômes de fruits noirs et rouges, corsé, puissant, structuré, avec des tanins mûrs.
 
Vignobles LEVETCÔTE-RÔTIE Vignobles LEVET

Vignobles LEVET 

(CÔTE-RÔTIE)
Gaec Vignobles Levet
26, Bld Les Allées RN 86 Face au clocher
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 15 39 
Télécopie : 04 74 56 19 75 
Email : contact@coterotielevet.fr 
Site : www.coterotielevet.fr 

Au sommet. Créé en 1929, un domaine d'environ 4 ha sur des coteaux abrupts en terrasses, le sol est d'origine granitique recouvert de micaschiste et de gneiss, les vignes de Syrah ont 50 ans. Les vins sont élevés en moyenne deux ans en fûts de chêne
Ce Côte-Rôtie cuvée Améthyste 2009 (un assemblage pur Syrah de l'ensemble de leurs parcelles devignes, élevé 24 mois en fûts de chêne de 600 l dont seulement 10% de neuf), est vraiment superbe,typé, coloré, concentré, à dominante de fruits rouges surmûris et de sous-bois, un vin très riche, auxtanins mûrs, qu'il faut bien évidemment laisser s'épanouir. Beau 2008, de très belle bouche avec ces notes très caractéristiques et intenses de fumé et d'épices, un beau vin racé comme il se doit, auxtanins équilibrés, d'excellente évolution. Le 2007, de robe pourpre, au nez de mûre, très parfumé en bouche avec des nuances vanillées, est un grand vin typé et ample, charpentégénéreux et persistant, bien charnu, à déboucher sur une daube et des gibiers à poils.
 
 
 
 

Quel vin avec le gibier à plumes très odorants : perdreau, canard 

A l’inverse sur du gibier à plumes comme un perdreau qui sera plus odorant, accompagnez-le de vins rouges charpentés, puissants et riches en arômes tels que Hermitage, Minervois et Madiran ou pourquoi pas un Pommard de Bourgogne à base de cépage Pinot noir. Sur du canard, servez des vins rouges de caractère du Languedoc tels que Pic-Saint-Loup ou encore un savoureux Médoc comme des Saint-Julien ou des Margaux.
 
Domaine de L'HERBE SAINTE

Domaine de L'HERBE SAINTE 

(MINERVOIS)
Famille Greuzard

11120 Mirepeisset
Téléphone :04 68 46 30 37 
Télécopie : 04 68 46 06 15 
Email : herbe.sainte@wanadoo.fr 
Site : www.herbe-sainte.com 

Acquisition par la famille Greuzard en 2001 de ce vignoble qui compte aujourd'hui 85 ha. Herbe Sainte a pour origine “Herbo Santo”, qui signifie en occitan l'ensemble des plantesaromatiques. Fin 2005, achat de la maison du Domaine de l'Herbe Sainte, la propriété est enfin complète. La méthode culturale privilégie les pratiques limitant les risques parasitaires, et le maintien d'une haute diversité biologique de l'écosystème viticole et de ses alentours, mais aussi à réduire la pollution des eaux, du sol et de l'air.
Superbe Minervois Prestige rouge 2009, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, concentré, il allie couleur et matière, d'une jolie finale épicée, d'excellente évolution. Savoureux Minervois cuvée Ambroisie 2005 (50% Syrah, 40% Carignan et 10% Grenache), d'une belle couleur grenat, une cuvée fort bien élevée, typée, aux notes de sous-bois et de mûre, un vin épicé, intense et structuré, de bouche riche, qui commence à très bien se goûter. Le Minervois Tradition rouge 2009 (vendange égrappée, vinification par cépage, élevage en cuve de 12 mois environ), aux arômes de petits fruits rouges cuits, aux tanins riches et souples à la fois. Goûtez l'IGP d'OcSyrah rouge 2010, un vin coloré, puissant et corsé, aux tanins intenses mais bien fondus, le Chardonnay 2011, élevé en fût de chêne,harmonieux, au parfum de noisettes et de pêche blanche, le Colombard blanc 2010, plus vif, au nez de fleurs et de petits fruits secs, et ce Viognier 2010, délicat au nez comme en bouche (noix fraîche, poire...), d'une jolie persistance aromatique.
 
Château LÉOVILLE-BARTONSAINT-JULIEN Château LÉOVILLE-BARTON

Château LÉOVILLE-BARTON 

(SAINT-JULIEN)
Anthony Barton et Lilian Barton-Sartorius

33250 Saint-Julien-Beychevelle
Téléphone :05 56 59 06 05 
Télécopie : 05 56 59 14 29 
Email : chateau@leoville-barton.com 
Site : www.leoville-barton.com 

Au sommet, incontestablement. Avec un charme et une prestance qui lui sont propres, Anthony Barton, avec son épouse, Eva, a développé ces propriétés qu'ils gèrent avec leur fille Lilian Barton-Sartorius. 
Anthony Barton est l'une des grandes figures de la région, loin des modes et garant de la grande tradition médocaine où l'élégance prime. Les vins sont certainement l'archétype de ce que doivent être des grands crus de Saint-Julien. Leurs qualités s'expriment plus par une très grande distinction plutôt que par une puissance ou une concentration qui risqueraient de masquer la typicité du terroir. Il faut dire que ses 2 propriétés bénéficient des mêmes soins attentifs, que ce soit à la vigne ou au chai. Anthony Barton est partisan d'un élevage traditionnel des vins et résiste aux phénomènes de modes, “où la course à une trop grande technicité nuità la qualité et à l'élégance des vins”, précise-t-il. Ici, encore et toujours, il faut aussi avoir un peu de patience pour que les vins expriment tout leur potentiel qualitatif, même s'ils sont toujours charmeurs et surprenants de délicatesse dans leur jeunesse.
Les 45 ha du Château Léoville-Barton et les 15 ha du Château Langoa sont plantés dans un sol de graves et un sous-sol composé d'argile, un terroir très typique de Saint-Julien. La forte proportion de vieilles vignes permet d'obtenir la meilleure qualité possible. L'encépagement est constitué de 72 % de Cabernet-Sauvignon, 20 % de Merlot et 8 % de Cabernet franc. À la dégustation, les vins sont certainement l'archétype de ce que doivent être des grands crus de Saint-Julien. Ils présentent une belle robe de couleur profonde, sont très équilibrés et amples en bouche, révèlent un joli bouquet aux arômes très fins avec de la persistance. Leurs qualités s'expriment plus par une très grande élégance plutôt que par une puissance ou une concentration excessive qui risqueraient de masquer la typicité du terroir.
Formidable 2010, vraiment superbe, très classique de ce millésime flamboyant, un vin qui mêla la puissance au velouté, de robegrenat intense, au bouquet complexe où se marient des notes fruitées, de cuir et de sous-bois, un vin gras et distingué, aux taninsdenses, de garde, bien sûr. Le 2009 est dans la lignée, très racé, séducteur, de bouche puissante et dense, aux tanins présents, aux notes d'humus et de réglisse, un vin qu'il faut laisser évoluer pour profiter de son potentiel réel. Le 2008 est un grand vin typé, aubouquet subtil et intense, avec ces nuances de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, aux tanins élégants mais puissants, très classique, de belle garde. Le 2007 est tout en distinction, avec ce charnu caractéristique, aux senteurs de griotte, de mûre, avec cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin de couleur intense, aux tanins savoureux, de très bonne garde. Le 2006 est l'une des plus belles bouteilles de la région, de couleur rouge sombre, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, un grand vin très équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Superbe 2005, de robe pourpre, au bouquet subtil et persistant à la fois, avec des notes typiques de cerise noire, de poivre et d'épices, de bouche ample et fondue, tout en finale, de belle garde. Exceptionnel 2004, l'un des plus beaux vins de la presqu'île dans ce millésime de grande race, où l'élégance vient épauler une structure complexe, un très grand vin, très classique comme on les aime, où le terroir s'est exprimé tout particulièrement, qu'il faut savoir attendre. Le 2003 est très représentatif de ce millésime atypique, un vin charmeur, velouté, riche, qui permet d'attendre l'évolution des millésimes qui l'entourent comme ce superbe 2002, concentré, dense, un grand vin savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois. Exceptionnel 2001, un grand vin distingué, très fin, ample, aux connotations de cerise confite, de sous-bois et de cannelle, un vin aux tanins enrobés, qui poursuit sa belle évolution. Le 2000 est un superbe vin, de couleur soutenue, de bouche puissante, riche, très délicat, bien charnu, de garde. Remarquable 1999, avec des nuances épicées et giboyeuses, complet, aux tanins harmonieux.

 
 
 
 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu