Avertir le modérateur

Sept Coteaux Varois hors du lot

537.jpgDomaine de FONTLADE

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. "Rigueur et Passion, pourrait être notre devise, me dit-on. Rigueur dans nos méthodes de culture et d'élaboration de nos Vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montrémy depuis plus d'un demi-siècle, s'étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d'élaborer des Vins puissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes de fruits rouges séduisants, des blancs floraux et frais. En 2008, l'élégance plus que la puissance caractérisera nos Vins."
"Le 2011 a été un millésime compliqué en raison des conditions climatiques difficiles pour la vigne, nous raconte Véronique Goupy. Un mois de juin très humide et un mois de juillet automnal ! À partir du 15 août la chaleur s'est installée . Peu de vent également, ce qui chez nous est un facteur important. Beaucoup de travail à la vigne pour maintenir un état sanitaire favorable. Une vendange hétérogène qui a demandé un tri rigoureux pour ne garder que le meilleur. Les quantités en rosé sont inférieures de 10% environ, mais le résultat est très satisfaisant, nous venons de finir lesassemblages et nous avons de bons degrés 13/14, un vin peut-être un peu moins expressif que le 2010 qui était vraiment très réussi. Pour les blancs qui ne représentent que 6% de notre production, nous sommes très satisfaits, nous avons toujours de très beaux blancs, le 2011 a une belle acidité, et de belles couleurs. Pour les rouges, il est encore un peu tôt, chez nous ils sont plutôt de garde et passent 18 mois en barriques, ce sont des Vins d'automne, il faut encore attendre pour une première appréciation. Ce millésime 2011 était un millésime de vigneron où chaque décision a eu son importance".
Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l'Hermite Maunier Vieilles Vignes2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, aux arômes defruits cuits et d'épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d'excellente garde. Complexe, la cuvée Saint Qvinis rouge, médaille d'Or à Paris en 2013, d'une belle couleur grenat pourpre, aux notes discrètes de sous-bois, de poivre et de mûre, allie charpente et rondeur, un vin bien épicé en bouche.
La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d'être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d'épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée. Pas la moindre hésitation.

Scea Baronne Philippe de Montrémy

 

Domaine de GARBELLE

Un vignoble d'environ 12 ha au pied du massif de Bonne Garde. Les sols sont principalementargilo-calcaires caillouteux. Rendements limités à environ 40 hl/ha par ébourgeonnage, pratique d'une agriculture raisonnable sans aucun "label" : aucun désherbant, ni engrais chimique et labour des sols pour une meilleure vie microbienne. Depuis 2011, une conversion en agriculture biologique est engagée.
Remarquable Coteaux-Varois rouge Les Barriques de Garbelle 2009, Syrah majoritaire complété par une touche de Grenache (5%) sélection parcellaire de vieilles vignes de 35 ans, élevage de 12 mois en Barriques, 95 % Syrah Grenache 5%, un vin puissant, au nez intense (cassis, garrigue, griotte), complexe, d'une longue finale en bouche, savoureux, tout en harmonie, aux tanins fermes, de très bonne Garde, à déboucher sur une estouffade de boeuf provençale (17€). Le Coteaux-Varois rouge Come Prima 2009, parts égales de Syrah et de Grenache, élevage pour moitié en cuves et en Barriques, au nez très ouvert de sous-bois et de mûre, de bouche complexe et marquée par les fruits rouges (9€). Séduisant Coteaux-Varois Il Fallait ... Rosé 2012, aux notes florales, épicé, associe finesse et structure, richesse et distinction. Pas de quoi hésiter, donc.

 

 

La GRAND'VIGNE

Un domaine familial de 10 ha. Roland Mistre, Œnologue-Vigneron, successeur d'Henri, Louis et Raymond, et bientôt rejoint par Mathieu, son fils cadet. Ainsi, la 5ème génération va pérenniser cette exploitation agricole créée à la fin du XIXe siècle et perpétuer ce fil ténu de la terre à la Vigne…
On prend donc plaisir à déboucher ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2012, provenant de solsargilo-calcaire et rouges caillouteux, sec et friandvif et parfumé, très persistant en bouche où l'on retrouve des nuances de fruits frais, un vin très abordable (5,50€). La Grand'Vigne rouge 2010 est de robe rubis, de bonne garde, très expressif avec cette bouche riche et persistante. Le 2009 dégage des notes de fruits rouges, de bonne charpente, épicé, aux tanins ronds, est un vin de robegrenat. Excellent Grand'Vigne blanc 2012, harmonieux, de robe jaune clair, complexe avec ses notes de citron et de tilleul, un vin très bien équilibré et ample en finale. Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Les Fournerys 2009, issu de sols filtrants de gravoches claires, forts caillouteux, est fort bien élevé, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse. Le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Les Fournerys 2012, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, est très réussi. Aucune hésitation.

Roland Mistre

 
 

Coteaux-varois (Rosé)

Coteaux-varois (Rouge)

 

Coteaux-varois (Blanc)

 
 

Château LAFOUX

Le domaine de 166 ha s'étend dans un cros couronné de forêts. 35 ha de blé dur sont semés dans les basses terres et 24 ha de vignes plantés sur les coteaux. La propriété est bordée par le Cauron, roulant dans son lit torrentiel les galets de la Sainte Baume. De nombreuses restanques sont plantées de chênes truffiers et d'oliviers apportant leur magie propre au domaine. La bastide et ses dépendances sont un exemple typique de l'habitat résidentiel du XVIIIe siècle. Niché dans le mur Est, vestige d'un fortin romain, Saint-Jean-Baptiste veille à la bonne marche du domaine.
Bien structuré, le Coteaux-Varois-en-Provence cuvée Auguste 2010, 70% Syrah, 30% Cabernet-Sauvignon, vinification traditionnelle en cuve, a été élevé en fût de chêne français pendant 18 mois, médaille d'Argent au Concours général de Paris 2011, est de robe pourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d'épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche, de très bonne garde (10 €). Le rosé cuvée Auguste 2010 (80% Cinsault, 20%Grenache) est de robe très brillante, aux nuances de pêche jaune et d'épices, de bouche fraîche. Excellent Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2009, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche (9 €). Pas de raison de s'en priver, donc.

Claudine Boidron

 

Domaine du LOOU

Longtemps propriété du clergé de l'Abbaye de Saint-Victor à Marseille, le Domaine du Loou, labour en provençal, appartient à la famille Di Placido depuis 1956. À partir du millésime 2010, tous lesvins sont en culture biologique.
Beau Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée Vieilles Vignes 2009, 35 hl/ha, sol argilo-calcaire, exposition sud sud-est pour le Mourvèdre (Vignes de 50 ans), sol graveleux pour le Grenache(Vignes de 30 ans), coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, un vin riche, de très bonne évolution comme le démontre ce 2007, de belle couleurrubis, riche et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, tout en bouche, avec une pointe de poivre. Le Côtes de Provence Clémence rouge 2009 fleure bon lesfruits mûrs et les épices, un vin aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. La cuvée Esprit deBlanc 2012 (80% Rolle et 20% Sémillon), avec ce bouquet très complexe de pêche et d'abricot mûr, est tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vin tout en nuances. La cuvée Rosée de Printemps 2012, vinifiée par macération pelliculaire à basse température, est un rosé qui privilégie la finesse des Cinsault et des Grenache, tandis aure le Côtes de Provence Terres de Loou rosé 2012, aux arômes de framboise, associe structure et finesse en bouche, vraiment agréable, à déboucher sur une ratatouille. Pas la moindre hésitation.

Scea Di Placido

 

Château d'OLLIÈRES

La restructuration du domaine a débuté en 2002, marquée par une politique de plantation très importante (16 ha de vignes). Un retour au travail du sol, un arrêt total de l'utilisation de désherbant et une gestion raisonnée des traitements côtoient une politique de faibles rendements, entre 30 et 40 hl/ha. 
Un beau Coteaux-Varois-en-Provence Prestige rosé 2011, de belle robe, parfumé (rose, mûre), très rond et persistant, qui associe fraîcheur et charpente (11,50€, il les vaut bien). Tout aussi réussi, le Coteaux-Varois-en-Provence Clos du Pigeonnier blanc 2011, d'une belle élégance et d'une grande richesse aromatique, dégage des notes prononcées de petits fruits secs et de pomme (16,60 €). Il y a aussi le Coteaux Varois-en-Provence Clos de l'Hermitage rouge 2009, sélections parcellaires sur des terroirs argilo-calcaires très pauvres de SyrahGrenache et Cabernet-Sauvignon, production limitée à 5000 bouteilles, de bouche structurée, d'une belle harmonie, un vinaux arômes d'épices et de fruits noirs, généreux, où les tanins amples permettent une évolution prometteuse (18,20 €). Le Coteaux-Varois-en-Provence Clos de l'Autin rosé 2011, parts égales deGrenache et de Cinsault (30% chacun), et parts égales de Syrah et de Rolle (20% chacun, vendanges manuelles), de robe légère, mêle nervosité et suavité, un vin tout en bouche, aux notes d'abricot et de rose, très réussi (14,60 €), comme le Coteaux-Varois-en-Provence Prestige blanc2011 (12,50 €). Toujours aucune hésitation.

Charles Rouy

 

Domaine de VALCOLOMBE

Domaine de 12 ha dont 7 ha de vignes cultivées dans le respect de la nature, traitements (soufre et cuivre) limités au strict nécessaire. Les vignes sont régulièrement labourées et les engrais biologiques. Vendanges manuelles. 
On y propose ce Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2011, bien corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, aux nuances de prune, de très bonne structure, un vin tout en bouche. LeCoteaux-Varois-en-Provence rosé 2012, de bouche friande dominée par l'abricot et les fleursfraîches, est de robe légère, associant nervosité et suavité, de belle finale. Excellent IGP du Varblanc Noble Cuvée 2012, pur Vermentino, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, francfraiset parfumé avec des nuances de lis et de pomme. La cuvée Baroque rouge 2009, aux arômes defruits macérés et d'épices, riche, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, mêle rondeur et charpente, un vin aux tanins à la fois riches et soyeux, d'excellente évolution. C'est bon, et l'on n'hésite donc pas.

Pierre et Marie Léonetti

1375, chemin des Espèces
83690 Villecroze
Tél. : 04 94 67 57 16
Fax : 04 94 67 57 16
Email : valcolombe@wanadoo.fr
www.valcolombe.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 

Les commentaires sont fermés.

Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu