Avertir le modérateur

17/12/2012

Bourgogne : le grand art des vignerons s'allie à une convivialité unique

On ne peut aimer un vin qu’en appréciant celui qui le fait. Derrière une étiquette, il y a un viticulteur (ou une viticultrice) et c’est fondamental de ne pas les dissocier. Je sais tout-de-suite, lors de mes déplacements à travers les vignobles (et je passe l’année à faire cela) si un propriétaire est réellement passionné par son vin, ou non. Cela se “sent”.

 

Éthique, élégance, humilité sont la signature commune des vrais vignerons

 

- Il n’y a pas de vin sans éthique. Cela consiste à ne pas se fourvoyer dans des opérations marketing extravagantes, ne pas se laisser prendre à la mode, qui, par définition, ne fait que passer (vite). Et c’est surtout respecter les consommateurs, ceux qui vous font vivre, sans les abreuver de prix surestimés ou de produits “sans âme, ni vertu”. L’éthique, c’est croire en soi, avoir la foi, des valeurs, c’est la fidélité.

 

- On ne peut pas faire un bon vin sans élégance. Elle est innée, inutile de vouloir se l’approprier. Je parle, bien sûr, de celle de l’âme. L’arrogance, la frime, sont des critères qui comptent pour décrypter les uns et les autres, dans toute les régions, du plus grand vin au plus modeste.

 

- Un vrai vin est signé par l’humilité. Et être humble, ce n’est pas de la fausse modestie. On peut être fier, conquérant, et avoir les pieds sur terre, c’est-à-dire ne pas se prendre pour le messie. Et des prophètes ou des gourous, on en voit pas mal dans notre milieu. 

 

En Bourgogne, le vin est donc avant tout un art de vivre. On partage un moment (et on boit un “canon” en même temps) avec ces vignerons talentueux et passionnés, souvent très discrets, mais qui offrent, quand on les connaît, une convivialité rare. Bien sûr, il s’agit de savoir faire le bon choix, tant la complexité des classements en crus, clos, climats, et le fait qu’un vigneron peut posséder une multitude de crus dans un périmètre très restreint (quelques ares...) ne peuvent que multiplier les différences. La Bourgogne est un paradoxe à l’état pur, où la nature, au travers des terroirs et des microclimats, est omniprésente. Du grand art, l’amour du terroir, associés à une convivialité exemplaire, c’est tout ce que l’on aime ici.

Accédez directement aux commentaires de dégustation du GUIDE DUSSERT-GERBER 2013 en cliquant sur le nom (en rouge)

 

Prix d’Honneur

Pierre Amiot
Famille Capron-Charcousset
Famille Doudet-Naudin
Jean-Marc Dufouleur (Monts Luisants)
Patrick Virely (Virely-Rougeot)

Prix d’Excellence

Michel Bardet (Albert Grivault)
Philippe Billard-Gonnet
Daniel Dampt
Famille Vallet (Pierre Bourée)

Satisfecits

Jean-François Glantenet
Jean-Pierre Guillemot
Olivier Heimbourger
Stéphane Magnien
Denis Marchand
Famille Vilain (Guette-Soleil)

Lauréats

Derey Frères
Guillaume Guiton (Jean Guiton)
Famille Pinson

Espoirs

Famille Fèvre
Famille Julien (Saint-Pancrace)

 

 
Choississez une région :  
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLION
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE
BORDEAUX SUD-OUEST-PERIGORD
BOURGOGNE VAL DE LOIRE
CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
JURA-SAVOIE  

Le Top est © Patrick Dussert-Gerber. Tous droits réservés. Reproduction interdite.

 

09:50 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

12/12/2012

L'accord idéal des mets et des Châteauneuf-du-Pape

Les plus anciennes données historisques du vignoble remontent aux premiers papes d’Avignon. Clément V, précédemment évêque de Bordeaux, y possédait une vigne dénommée par la suite “Pape-Clément” ; Jean XXII et ses successeurs avaient, eux, fait de “Châteauneuf” leur résidence champêtre. L’autre grande particularité de ces vins réside dans leur encépagement, constitué par 13 plants. Les vins blancs offrent un bouquet floral duquel s’échappent des parfums de fleur de vigne, de lis ou de narcisse. Les vins rouges sont de couleur intense, puissants, de garde.

L’aire d’appellation comprend Châteauneuf-du-Pape et déborde sur une partie des communes avoisinantes de Bédarrides, Courthézon, Sorgues et Orange. Les sols, plus ou moins profonds, très caillouteux, sont constitués pour l’essentiel de gros quartz roulés mélangés à de l’argile rouge sableuse. Ces gros galets roulés, amoncelés autrefois par le glacier du Rhône, fournissent à la vigne des conditions exceptionnelles de maturation. C’est le secteur le plus sec des Côtes du Rhône ; le vent dominant est le mistral, l’ensoleillement est de 2 800 heures par an, la chaleur emmagasinée par les cailloux dans la journée est restituée la nuit, provoquant un “effet de four”.

 

Châteauneuf du pape (Rouge)

 

LES 10 VINS A NE PAS MANQUER CETTE ANNEE

CLIQUEZ SUR LES NOMS POUR ACCEDER GRATUITEMENT AUX COMMENTAIRES DES VINS

Domaine de L'ARNESQUE

Domaine BOIS DE BOURSAN

CLOS des BRUSQUIÈRES

Domaine Les 3 CELLIER

Château FORTIA

Scea LE JAS DES PAPES

Domaine La MEREUILLE

Château MONT-REDON

Clos SAINT PIERRE

Domaine TOUR SAINT-MICHEL

 


Châteauneuf du Pape (Blanc sec)

 

18:08 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

05/12/2012

Cinq Gevrey-Chambertin typés comme on les aime

268.jpg

Ici, les sols sont calcaires avec une bonne proportion de marnes argileuses, donnant puissance et rondeur. Vignobles de pente, Gevrey produit ses communales entre 240 et 280 m, et ses Premiers et Grands Crus entre 260 et 320 m. Le vignoble recouvre 380 ha sur les villages de Gevrey-Chambertin et Brochon. Les Grands Crus, dont la spécificité propre à chacun est un bon exemple de l’extrême complexité des terroirs bourguignons. Les Grands Crus sont le Chambertin, le Chambertin Clos de Bèze, Chapelle-Chambertin, Charmes-Chambertin, Mazoyères-Chambertin, Griotte-Chambertin, Latricières-Chambertin, Mazis-Chambertin, Ruchottes-Chambertin. Le Chambertin est l’un des plus beaux crus de la région, très caractéristique d’un terroir situé sur une pente douce, au sol calcaire enrichi de marnes rouges ferrugineuses. Aux côtés du Chambertin, trois “cousins” restent très proches qualitativement et tiennent la tête des autres très grands vins de cette commune : Mazis et Latricières-Chambertin, puis Charmes-Chambertin, et de beaux Premiers Crus comme Les Cazetiers, Le Clos Saint-Jacques, Aux Échezeaux, La Combe aux Moines. Suit l’appellation Gevrey-Chambertin (environ 20 % classés en Premiers Crus).


Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

Domaine COUDRAY-BIZOT
Domaine ESMONIN
Philippe LECLERC
Domaine QUIVY

Domaine Henri REBOURSEAU

 

Ou vous pouvez chercher par région :

Alsace 
Beaujolais 
Bordeaux
Bourgogne
Champagne
Jura 
Savoie
Languedoc 
Provence-Corse
Sud-Ouest-Périgord 
Val de Loire
Vallée du Rhône

Ou vous pouvez choisir de consulter l'index des producteurs en cliquant sur la première lettre du nom recherché
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

 

12:32 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

13/11/2012

Quand les meilleurs vins de Saint-Emilion se mettent à table...

Cliquez sur le nom pour accéder aux propriétaires  retenus dans le GUIDE DUSSERT-GERBER cette année

LE PALMARES DES VINS DE SAINT-EMILION

Château BALESTARD la TONNELLE
Château BEAURANG
Château CADET-BON
Château CANTENAC
Château LA CLOTTE
Château de la COUR
Château La CROIX D'ARMENS
Château La CROIX MEUNIER
Château FAUGÈRES
Château FONROQUE
Château La GARELLE
Château GESSAN
Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS
Château GRAND CORBIN-DESPAGNE
Château GROS CAILLOU
Château HAUT-ROCHER
Château LAROQUE
Château MANGOT
Château la MARZELLE
Château MAUVINON
Clos des MENUTS Famille Rivière
Château de PASQUETTE
Château PETIT MANGOT
Château PIGANEAU
Château PINDEFLEURS
Château CLOS DES PRINCE
Château du ROCHER
Château la ROSE- POURRET
Château SAINT-JEAN
Château CLOS de SARPE
Château TAUZINAT L'HERMITAGE
Château TOUR GRAND FAURIE
Clos TRIMOULET
Château TROTTE VIEILLE
Château VILLEMAURINE

17:48 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

13/10/2012

Pour le week-end, 10 rouges racés, du plus puissant au plus souple

CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.

 

DOMAINE BRISSON


MORGON
La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. On se fait donc plaisir avec ce Morgon Les Charmes La Louve 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé. Superbe 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Exceptionnel 2009, de bouche complexe et persistante, aux notes de cassis mûr et d’épices qui persistent en finale, un vin tout en arômes et structure, d’une belle ampleur. Formidable Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2006, vignes de plus de 50 ans, élevage en foudres de chêne entre 12 et 18 mois, avec ses notes de mûre confite, un joli vin aux tanins riches, ferme, tout en parfums, qui mêle rondeur et charpente au palais. Le Morgon Les Charmes Noble Tradition 2010, élevé en pièce bourguignonne, est typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, de garde comme le prouve le 2005, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, un vin qui allie richesse et harmonie. Gérard m’a également adressé un magnum de la même cuvée, millésime 2004, qui conforte ce que je sais du potentiel d’évolution de ces vins, avec cette bouche charnue, ample, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Joli Beaujolais-Villages 2011. On pratique ici également l’œnotourisme en voitures anciennes (Bentley de 1965 et Citroën 2 CV) à la découverte des vins, des vignobles et du patrimoine culturel et gastronomique.
 
 

DOMAINE GUY FARGE


SAINT-JOSEPH
Le domaine est dans la famille Farge depuis 3 générations, qui œuvraient jusqu’en 2006 pour la Cave Coopérative de Tain l’Hermitage. A cette date, Guy Farge décide de créer son propre « nom » et de vinifier des vins de garde et des vins fruités. Il crée alors sa gamme : 3 Saint-Joseph rouges, 1 Saint-Joseph blanc, 1 Cornas et des Vins de Pays d’Ardèche en rouge, rosé et blanc. En 2010, il agrandit de 3 hectares la superficie de ses vignes, pour augmenter sa production de Cornas, et en proposer une nouvelle : le Saint-Péray Tranquille. Le domaine étant constitué de parcelles en terrasses, abruptes et pentues, le travail de la vigne est exclusivement manuel, de la taille aux vendanges. Difficile et éprouvant, il faut s'armer de courage et de patience pour soigner chaque cep planté sur les 17 hectares ( environ 6000pieds/ha!) avant d'être récompensé par la qualité des vins de terroirs ! Dans le souci permanent d'un travail respectueux de l'environnement, les méthodes d'agriculture raisonnée adoptées (recours minimal aux produits de traitement ) ont tout naturellement remis à l'honneur le cheval; qui passe dans les rangs de vignes de certaines parcelles pour retourner la terre, et ainsi désherber et aérer les sols. Coup de cœur pour ce remarquable Saint-Joseph rouge Terre de Granit 2010, aux tanins bien équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche. Beau Saint-Joseph blanc Vania 2011, qui sent bon son cépage Marsanne, au nez fleuri, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de tilleul, de bouche ronde et persistante, un vin à la fois suave et frais, de bouche séduisante comme le Saint-Péray Grain de Silex 2011, de bouche friande qui développe des nuances de coing.
 
 

CLOS TRIMOULET


SAINT-EMILION Grand Cru
Situé au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Les hectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des sols argileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum les tanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne. Découvrez le Saint-Émilion GC 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde. Beau 2008, médaille d’Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”


CHATEAU DU GRAND CAUMONT


CORBIERES
Le Domaine existait déjà à l’époque romaine sous le nom de « Villa Manzanetto ». C’est en 1906 que Louis Rigal fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 80. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure depuis la gestion du domaine. Corbières AOC depuis 1985, c’est l’un des fleurons des Corbières. Depuis une trentaine d’année, des efforts important ont été effectués afin de moderniser les bâtiments, diversifier l’encépagement, optimiser les cultures, rénover la cave, affiner les vinifications. Les vins du château du Grand Caumont allient rigueur et passion et sont récompensés dans de nombreux concours et loués dans de nombreuses revues à travers le monde. 2005, 2006 et 2007 sont des millésimes très aromatiques, très fruités, alliant densité, rondeur, souplesse et élégance. Ils présentent des notes de petits fruits rouges et de petits fruits noirs (cassis, framboise, fraise), avec des nuances poivrées, d’épices et de garrigue. Ici la philosophie est : la meilleure qualité au meilleur prix, quelle que soit la cuvée, sa complexité, son niveau de prix. Des vins plaisirs, faciles à déguster et à accorder aux mets.
 
 

CHÂTEAU CAILLAVET


COTES DE BORDEAUX CADILLAC
Dès l’arrivée au Château, on sent la force de la présence féminine. Oui, cette histoire est celle d’une femme, Léontine de Caillavet. Epouse d’un riche armateur bordelais, qui construisait des frégates pour l’Empereur de Russie et pour la France, elle a marqué l’histoire du Château par sa romance passionnée avec Anatole France, Prix Nobel de Littérature. Egérie de l’homme de lettre, elle a inspiré deux de ses ouvrages Thaïs et Le lys Rouge. Son salon littéraire parisien accueillait d’illustres écrivains, philosophes, hommes politiques et artistes du moment tels… Pierre et Marie Curie, Marcel Proust, Sarah Bernhardt, Georges Clémenceau, Jean Jaurès … Le domaine d’un seul tenant s’étend sur 54 ha. Il se situe à Capian, à 8 km de la Garonne, et 20 km de Bordeaux. Le domaine est conduit selon le principe de l’agriculture raisonnée. Le Château de Caillavet 1ères côtes de Bordeaux Cuvée Arman 2007 présente des tanins soyeux, un bouquet ample (violette, pruneau) et une bouche harmonieuse.


DOMAINE DE PIALENTOU


GAILLAC
Le Domaine de Pialentou est situé sur les terrasses de la rive gauche du Tarn, à Brens, à deux pas de la charmante Cité Renaissance de Gaillac. Sur ces coteaux de galets, graves et boulbènes, exceptionnellement bien exposés, ses vignes jouissent d'un ensoleillement abondant et généreux. Depuis octobre 1998, le Domaine est la propriété de Jean et Kai Gervais. On y goûte par exemple ce remarquable Gaillac Les Gentilles Pierres rouge, de robe grenat brillant, très fruité, très parfumé (mûre, épices, humus...), aux tanins très équilibrés, riche et souple, tout en bouche, le Gaillac Les Gentilles Pierres blanc sec (Sauvignon), rond et franc, au nez de fleurs et de fruits frais, très agréable, tout en finesse, de bouche persistante, un vin d'une belle harmonie en bouche comme cet autre Gaillac blanc, pur Mauzac, très bien élevé en barriques. Très agréable rosé, à la fois sec et friand, agréable à boire bien frais.


DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SAUMUR-CHAMPIGNY
Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s'étend aujourd'hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s'épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu exclusivement du cépage Chenin, frais, avec des arômes flatteurs, bien typé. Le Saumur rouge est souple et très aromatique avec de la charpente qui supporte un léger vieillissement. Le Saumur Champigny est très harmonieux, bien typé avec des arômes très persistants de fruits rouges, complexe et très élégant. Le Saumur Mousseux brut et le Crémant de Loire sont deux vins aux bulles fines élaborés selon les méthodes traditionnelles, très agréables à déguster bien frais.


CLOS SAINT-PIERRE


CHATEAUNEUF-DU-PAPE
Véritable renaissance pour ce vignoble de 4,5 ha depuis sa reprise par Carole et Pierre Perveyrie. Le Domaine est en troisième année de reconversion bio. Tout est mis en œuvre pour exploiter le potentiel des terroirs, dans le respect de la tradition vigneronne et la petite surface du vignoble permet une approche artisanale et artistique. Le travail du sol et l’apport de leur propre fumier de cheval ont pour objectif de faire descendre les racines des vignes pour capter l’énergie et la minéralité du sol, tout en favorisant la vie microbienne souterraine ainsi que les écosystèmes. La croix papale est devenue l’emblème du Clos Saint-Pierre, symbole d’un art de vigne et d’un art de vie. Le Châteauneuf-du-Pape cuvée URBI 2009, à parts égales de Grenache et de Syrah (40% chacun) avec 20% de Mourvèdre, est vraiment réussi, associant puissance et finesse, aux tanins équilibrés, un vin coloré et intense, très parfumé (prune, garrigue, humus), qui poursuit une excellente évolution.


DOMAINE DU CLOS DU FIEF


JULIENAS
Le Domaine s'étend sur 6 ha de Juliénas, 1 ha de Saint-Amour et 5 ha de Beaujolais-Villages sis sur la commune de Jullié, le tout provenant de cépage Gamay noir à jus blanc. L'exploitation comporte 1/2 ha de Beaujolais-Villages blanc issu du cépage Chardonnay sur la commune de Saint-Veran en Saône-et-Loire avec en parallèle le développement du Crémant de Bourgogne. Vinification différente selon les vignes et les appellations. Traditionnelle, semi-carbonique pour le Juliénas, chapeau immergé pour le Saint-Amour. Francis Tête, tonnelier, régisseur de cave, a créé l’exploitation pour la transmettre ensuite à son fils Raymond, pionnier de la vente directe en bouteilles à la propriété. Depuis 1980, Michel (3 ème génération) et Françoise ont développé l'entreprise et fondé, en 1988, le “Domaine du Clos du Fief”. Superbe Juliénas cuvée Prestige 2010 (sol argilo-siliceux), très représentatif de ce que doit être un vin de cette appellation, où s’entremêlent les épices, la griotte et les sous-bois, un vin fondu, puissant au nez comme en bouche, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d’excellente évolution. Le Saint-Amour Les Capitans 2010 est une référence. Les raisins viennent d'une petite parcelle au lieu dit Les Capitans, situé sur la montagne de Bessay, avec une exposition sud-sud-est. Installée sur un sol argilo-calcaire, la vigne de Gamay, âgée de 35 ans, est conduite en gobelet, avec des rangs enherbés pour une culture raisonnée. Une vinification de raisins entiers, avec chapeau immergé (le raisin est maintenu sous son jus avec un dispositif de grille dans la cuve) pour une macération longue permet d'obtenir cette cuvée unique. Le Juliénas 2011 est classique et racé comme nous les aimons, chaleureux, à la robe rubis intense, avec ce nez de mûre et de griotte. Remarquable Juliénas Tête de Cuvée 2006, vinification à la bourguignonne, égrappage à 100% de la vendange, macération d’une dizaine de jours, avec pigeage (foulage manuel) régulier dans une cuve traditionnelle en bois, 18 mois dont 6 mois en fûts, d’un beau grenat foncé, au nez de cassis et de framboise avec des notes de violette et d’épices, un vin chaleureux. Goûtez le Beaujolais-Villages rosé Fleur de Gamay 2011, vif et fruité comme le Beaujolais-Villages 2011, classique et régulièrement réussi. Le Beaujolais-Villages blanc Fleur de Chardonnay 2011, aux notes d’agrumes et de lis, séduit par une touche d’acidité alliée à une jolie rondeur.
 

09:12 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

11/10/2012

Guide 2013 : 5 nouveaux promus prometteurs en Bourgogne

Domaine QUIVY

Un domaine familial de 7 ha, en culture raisonnée, sans désherbants, sans pesticides et sans engrais chimiques. Vinification traditionnelle en fûts de chêne de 18 à 20 mois. Dans le Guide avec ce Gevrey-Chambertin Les Journaux 2009, qui associe structure et velouté, de couleur grenat soutenu et intense, au nez bien spécifique de griotte et d'humus, bien charnu (24 €). Le Gevrey-Chambertin En Champs 2009 est dans la lignée, parfumé (notes de mûre et de réglisse), allie rondeur et puissance en bouche, un vin bien classique de ce millésime chaleureux (24 €). Le tout est très bon, pas besoin d'hésiter cette année.

Gérard Quivy

7, rue Gaston Roupnel
21220 Gevrey-Chambertin
Tél. : 03 80 34 31 02
Email : gerard.quivy@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
 
 

Domaine de THALIE

Situé sur les hauteurs de Bray à 10 minutes de Cluny et Cormatin, ce domaine de 4,5 ha est cultivé en agriculture biologique. Vendangés à la main, les raisins sont vinifiés et élevés de façon traditionnelle (fermentation naturelle, élevage en fûts de chêne). On y goûte cet excellent Mâcon-bray blanc Locus Breïa 2010, de bouche fruitée, légère et ronde à la fois, tout en charpente, au fruité complexe, un vingénéreux et charmeur de bouche ronde, le Mâcon-bray rouge Prélude de Gamay 2010, est un vin friandet fruité, parfait sur un jambon braisé, vraiment très abordable (6,50 €). Goûtez également le Crémant deBourgogne blanc de blanc, une cuvée parfumée, équilibrée, tout en bouche, de jolie robe dorée, demousse persistante, l'une des plus jolies bouteilles dans sa gamme (9 €). Les prix sages invitent à ne pas hésiter cette année.

Peter Gierszewski

 

Domaine FICHET

Ce Domaine est géré par deux frères Pierre-Yves et Olivier, qui s'attachent à exprimer le meilleur de leurterroir, par un travail rigoureux tant à la vigne qu'au chai. Leur Mâcon-Igé La Cra Prestige 2009, purChardonnay, une cuvée vendangée à la limite de la surmaturation, vinification en fûts, un vin très savoureux de teinte délicatement dorée, aux notes discrètes de noix et de rose, qui allie fraîcheur et charpente, tout en arômes comme le Mâcon-Igé Château London 2010, pur Chardonnayvinification en cuves avec un ajout de 8% en fûts de chêne correspondant à la plus vieille vigne plantée en 1920, aunez de tilleul et de pêche, est de bonne bouche, associant distinction et rondeur, soyeux et élégant. LeBourgogne Pinot Noir La Fraisière 2009, vignes de 35 ans, vendanges manuelles, élevage en fûts dont 50% de fûts neufs, classique, ferme et épicé, de couleur profonde, structuré, ample, avec des taninsriches et qui se fondent bien. Joli Mâcon rosé 2010, médaille d'Or au concours des vins du Mâconnais et du Beaujolais Saint-Vincent 2011, franc et fruité comme on les aime, idéal sur une quiche. Goûtez aussi le Bourgogne Pinot Noir Le Vignot 2009, issu de vieilles vignes de 35 à 45 ans, élevage en fûts de chêne de 3 à 5 vins, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l'humus. Il y a aussi le Domaine Olivier Fichet Mâcon-Burgy Les Verchères 2009, un domaine acquit en 2005 par Olivier, cette cuvée est issue de vieilles vignes plantées en 1966, élevages entièrement en fûts de chêne dont 20% de neufs. Le vin est corsé, aux tanins enrobés, harmonieux, dominé par le cassis et les sous-bois. On n'hésite pas cette année.

Pierre-Yves et Olivier Fichet

 

Pierre ANDRÉ

Le château de Corton-André, coeur de la maison Pierre André, est le seul château situé dans l'aire de l'appellation Grands Crus en Côte de Beaune. Ses toits en tuiles vernissées sont d'ailleurs l'emblème de des étiquettes. Les viticulteurs qui travaillent avec Pierre André sont tous des fidèles, le Maître de Chaiétant présent sur le terrain avec eux. Le tout donne ce Nuits-Saint-Georges Premier Cru Les Damodes 2007, de belle robe grenat, riche et structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, riche et long en bouche, puissant (49 €). Superbe Meursault Premier Cru Les Charmes 2008, avec des notes subtiles où l'on retrouve le chèvrefeuille et le miel, bien suave comme il se doit, vraiment très charmeur, minéral, tout en finale (47 €). Le Clos Vougeot Grand Cru 2007, d'un beau rouge grenat, puissant, presque sauvage, aux arômes très concentrés d'épices, de mûre et decassis, est un grand vin, avec beaucoup de matière (87 €). Il y a aussi le Volnay Premier Cru En Chevret 2008, au nez de cassis mûr et de violette, corsé, un vin de robe pourpre soutenu, à la fois rondet intense en bouche, parfait sur un civet (30 €), le Corton Grand Cru Les Chaumes 2007, où s'entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et coloré, un vin racé qui fleure les épices et la prune, de bouche dense (39€), ou ce Bourgogne Chardonnay Réserve 2010, qui sent la pomme mûre et les fleurs, un vin très bien vinifié (9,50 €). En toute confiance.

 

Au Château de Corton André
21420 Aloxe-Corton
Tél. : 03 80 26 44 25
Fax : 03 80 26 43 57
Email : info@corton-andre.com
www.pierre-andre.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
 

Domaine de PISSE-LOUP

Un bon Chablis 2010, aux nuances délicates de petits fruits et de noisette, d'une belle persistance, très abordable comme le 2009, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité bien caractéristique, persistant aunez comme en bouche. Le Petit Chablis 2009 se goûte bien, francvif, à ouvrir sur des gougères.

Romuald Hugot

30, route Nationale
89800 Beines
Tél. : 03 80 97 04 67 et 06 85 02 44 66
Fax : 03 80 97 04 67
Email : domaine.pisseloup@free.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 

07:38 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

09/10/2012

Guide 2013 : ces nouveaux vignerons retenus en Champagne sont au top

AVIZE


CHAMPAGNE VARNIER-FANNIERE

CHAMPAGNE VARNIER-FANNIERETrois générations de passion et d’amour pour ce métier de vigneron. Ce fut d’abord Jean Fannière, le grand-père qui sa lança dans la commercialisation en 1947, alors que sa famille exploitait, en tant que vignerons, ce terroir unique, depuis 1860. Puis ce fut au tour de son gendre Guy Varnier de reprendre « le flambeau » en inculquant à son fils Denis le savoir-faire familial. C’est en 1989 que Denis, diplôme d’œnologie en poche, reprend la tête de ce domaine de 4 ha, cultivés avec rigueur et application. De la vigne au chai, on souhaite faire passer dans chaquebouteille cette passion.
J’ai apprécié ce Champagne cuvée Jean Fannière Origine, dédié au grand-père, et issu de vignes toutes âgées de plus de 50 ans. Le vin, associant élégance et vinosité, au nez intense, est tout en puissance et finesse, dominé par des notes de rose et de petits fruits confits, où la subtilité s’allie à la profondeur, la richesse à l’élégance, d’une belle finale aromatique. Le GrandVintage 2005, finement bouqueté (aubépine, rose), très fin, de bouche subtile et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), est idéal sur une cuisine raffinée. Joli brut rosé grand cru, issu du Chardonnay (90%) et du pinot noir(10%), un vin tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense où l’on retrouve des nuances acidulées bien persistantes. Excellent brut Zéro grand cru, qui laisse ainsi s’exprimer la finesse et la minéralité naturelle des grandscrus de la Côte des Blancs, tout en fraîcheur, pour l’apéritif. Il y a encore lacuvée Saint-Denis grand cruraisins issus d’une seule parcelle d’Avize âgée de 65 ans, le Clos du grand-père, et le brut grand cru, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, ample, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de poissons.

 

Adresse :


Nom du propriétaire : Denis Varnier 
Nom du responsable : Denis Varnier 
Adresse : 23, Rempart du Midi 51190 Avize 
Téléphone : 00 33 (0)3 26 57 53 36 
Télécopie : 00 33 (0)3 26 57 17 07 
E-Mail : varnier-fanniere@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/varnier-fanniere 
Site personnel : www.varnier-fanniere.com 


 

BASSUET


CHAMPAGNE BERNARD LONCLAS

CHAMPAGNE BERNARD LONCLASSitué au cœur du village typique de Bassuet, entouré par les coteaux où le sol précieux est propice à la culture du Chardonnay, la Maison Lonclas a été fondée en 1976 par Bernard Lonclas.
Ce propriétaire passionnée par laterre et le vin, est aujourd’hui secondé par sa fille Aurélie. On allie ici savamment le savoir-faire traditionnel aux technologies actuelles : sélection rigoureuse des raisins lors de la vendanges, matériel d’avant garde tant pour le pressurage qu’au sein de la cuverie en inox thermorégulée.
Cela donne ce Champagne brut Millésime 2006, vieilles vignesChardonnaymajoritaire (80%), complété par du pinot meunier, parfumé, aux arômes de noisette et de brugnon, au nez subtil et persistant, très frais, de jolie mousse. La cuvée Prestige Extra-dryraisins issus d’une sélection parcellaire devignes les mieux exposées à faibles rendementsassemblage pour 2/3 deChardonnay et 1/3 pinot meunier, avec cette pointe de fraîcheur et de fruitécaractéristique, très persistante en bouche, est idéale sur un saumon fumé. Excellent brut blanc de blancs, un pur Chardonnay, la tradition de la maison, au bouquet fleuri, avec des nuances de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, un vin puissant, tout en finesse.

 

Adresse :


Nom du propriétaire : Bernard Lonclas 
Nom du responsable : Aurélie Lonclas 
Adresse : Rue de Vavray - Chemin de Travent 51300 Bassuet 
Téléphone : 03 26 73 98 20 
Télécopie : 03 26 73 16 17 
E-Mail : champagnelonclas@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/champagnelonclas 
Site personnel : www.champagne-lonclas.com 


 

BRUGNY


CHAMPAGNE ETIENNE OUDART

CHAMPAGNE ETIENNE OUDARTUn village à quelques kilomètres d’Épernay, berceau de la maison Oudart depuis 1958. La passion du terroira engagé depuis longtemps déjà, cette famille à préserver son vignoble en privilégiant le maintien d’une biodiversité, le choix de produits et de techniques naturels. Cette démarche de viticulture « raisonnée » est un véritable état d’esprit. Membre du réseau Magister, l'exploitation est engagée dans une démarche viticole durable et efficace : suppression totale de l'utilisation d'insecticide depuis 10 ans, tout simplement en maintenant l'équilibre entre certainsparasites se faisant concurrence et se détruisant eux-mêmes. La recherche de qualité a amené cette exploitation à travailler ses vinifications dans une petitecoopérative familiale, bénéficiant d’un outil de production moderne et performant, favorisant le parcellaire et donc le terroir. L’amour du champagne, perpétué de père en fils, permet aujourd’hui de proposer une gamme de champagnes matures, auxarômes atypiques révélés par le jeu des assemblagescépages / terroir.
Le tout explique ce champagne brut Référence, à parts égales de pinot noir et Chardonnay (40% chacun), et 20% de pinot meunierprix d’Excellence au concours des Citadelles du vin 2011, à la mousse fine et légère, à dominante de fruits mûrs, très fruité, très équilibré,harmonieux en bouche, très persistant, idéal également à table. Le Chardonnay brut Millésimé, un pur Chardonnay, issu exclusivement de la récolte 2004, médaille d’argent au concours desChardonnay du Monde 2010, de belle robe or pâle, tout en fruits, très rond en bouche, tout en structure et parfums, au nez subtil, ample et charmeur. J’ai bien aimé aussi cet Extra-brut, assemblage de 40% de pinot noir, 20% deChardonnay et 40% de pinot meunier, avec un dosage extra-brut à 5 g, unecuvée distinguée, mêlant ampleur et fraîcheur, tout en finesse, au nez de fruitssecs et de lis.

 

Adresse :


Nom du propriétaire : Jacques Oudart 
Nom du responsable : Jacques Oudart 
Adresse : La Manoir des Arômes - 15 rue de la Grange Jableb 51530 Brugny 
Téléphone : 03 26 59 98 01 
Télécopie : 03 26 59 92 27 
E-Mail : champagne-oudart@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/champagne-oudart 
Site personnel : www.champagne-oudart.com 


 

BUXEUIL


CHAMPAGNE VINCENT COUCHE

CHAMPAGNE VINCENT COUCHEUn vignoble de 13 ha cultivé en bio-dynamie. Depuis 10 ans, Vincent n’a eu de cesse d’approfondir son savoir Bio en côtoyant avec assiduité d’autres vigneronsbio aux quatre coins de l’hexagone. Il s’est enrichi de formations avec Pierre Masson, conseiller en Bio-dynamie. En conversion officielle depuis 2008, il utilise entre autres, pour renforcer ses vignes : décoctions de plantes médicinales (valériane, prêle, ortie, osier), pulvérisations de silice cristallisée (quartzréduit en poudre), poudrage d’argile et apport de compost. « Soigner les plantes par les plantes » nécessite une exigence et une connaissance irréprochable que seul Eric Petiot pouvait lui transmettre. A l’écoute constante de la nature, Vincent étudie avec minutie les besoins de ses vignes et leur insuffle énergie et bien-être. Aujourd’hui, ses terroirs expriment pleinement toutes leurs richesses, lors de la vinification en fûts de ses meilleurs vins.
Il faut avouer que ce Champagne brut Perle de Nacre, pur Chardonnay, est une réussite (j’ai goûté les vins avant que leur nouvelle étiquette soit prête), distingué, gourmand, richement bouqueté, tout en persistance aromatique(amande, pêche de vigne, abricot...), de bouche fruitée et soyeuse. Le brutBulles de Miel, un demi-sec, de jolie robe scintillante, aux notes d’amande et de cire d’abeille(évidement), tout en structure et parfums en finale, très savoureux. J’ai apprécié également ce brut Sensation 1997, encore très frais, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citroncuit et de musc, une excellente cuvée, puissante et bouquetée, avec cette suavité en bouche séduisante comme dans le 1995, un millésime à son apogée. Le brut Dosage Zéro, est tout aussi séduisant par sa franchise. Excellent brut rosé 2004, charpenté, qui sent bon la violette et le cassis, tout en fruit, tout en charme (le 1999 se goûte particulièrement bien, avec des nuances de mûre et de framboise confite). Il y a encore le brut rosé Désir, unrosé minéral, et l’Extra brut, évidemment dominé par la vivacité.

 

Adresse :


Nom du propriétaire : EARL Champagne Couche 
Nom du responsable : Vincent Couche 
Adresse : 29, Grande Rue 10110 Buxeuil 
Téléphone : 03 25 38 53 96 
Télécopie : 03 25 38 41 69 
E-Mail : champagne-couche@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/champagne-couche 
Site personnel : www.champagne-couche.fr 


 

CHAVOT-COURCOURT


CHAMPAGNE J.-M. TISSIER

CHAMPAGNE J.-M. TISSIERLa famille Tissier, c’est l’expérience transmise de père en fils depuis 3 générations.
Aujourd’hui, c’est Jacques Tissier qui gère le domaine, en succédant à son père Jean-Marie et à son grand-père Diogène Tissier. Et la relève est assurée avec ses fils, Gaëtan et Anthony qui ont déjà pris le chemin du Lycée viticole à Avize. La diversité de ce vignoble de 4,86 ha, permet des assemblages originaux lors de la composition des cuvées. Après la mise en bouteille, 3 à 5 années sont nécessaires au vin pour se parfaire dans lescaves traditionnelles. L’entretien des vignes est effectué dans une démarche de lutte raisonnée et durable : analyses des sols, engrais organiques et algues marines, ainsi les vignes sont verdoyantes et produisent des raisinsd’une rare qualité.
On y goûte ce très réussi Champagne brut Rosé de Saignée cuvée Aphrodite, la dernière née de la gamme, très équilibrée, de belle teinte, tout en bouche, aux notes de framboise et de rose, ample en bouche, associant structure et distinction. La cuvée Prestige Apollon 2005, Chardonnay majoritaire (50%) et parts égales de pinot noir et meunier (25% chacun), a bien mérité sa médaille d’or au concours des Féminalise 2011, un Champagne qui m’a séduit par cette complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot frais, d’une bien jolie robe or clair avec quelques refletsverts, tout en distinction. Le brut Réserve, mêle fraîcheur et charpente, tout en bouche comme ce joli brut Rosé, caractéristique avec des connotations defraise fraîche, un Champagne de table, parfait également sur les tartes.

 

Adresse :


Nom du propriétaire : SAS J.M. Tissier 
Nom du responsable : Jacques Tissier 
Adresse : 9, rue du Général Leclerc 51530 Chavot-Courcourt 
Téléphone : 03 26 54 17 47 
Télécopie : 09 70 32 07 15 
E-Mail : champagnej.mtissier@vinsdusiecle.com
Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/champagnej.mtissier 
Site personnel : www.champagne-jm-tissier.com 


18:41 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

Classement Champagne du Guide 2013 : les 3 promus en 1ers Grands Vins Classés !

guide_couv.jpgIl y a 21 maisons qui atteignent le haut du pavé cette année, certaines d’entre elles bénéficiant d’un exceptionnel rapport qualité-prix-régularité. La plupart sont des maisons familiales, et qu’une seule coopérative y est présente. Les (très) grandes maisons historiques, qui ont su préserver, voire accentuer, leur suprématie qualitative, méritent un véritable “coup de chapeau”. Pas si facile pour Dom Pérignon, Roederer ou Pol-Roger de rester au “top” depuis longtemps, d’autant plus que l’on peut estimer que leurs plus grandes cuvées méritent leur prix, alors que pour d’autres marques réputées, il est de plus en plus difficile de justifier les prix atteints par certaines cuvées de “prestige” à 200 ou 300 e, sans parler de certaines marques qui font des cuvées de base chères qui n’ont pas grand intérêt. Celles que nous mettons au sommet sont aussi des maisons qui réussissent remarquablement leurs “simples” cuvées, et ce n’est pas le plus facile. Aux côtés de maisons incontournables (Taittinger, Gosset...), quelques autres atteignent les sommets, notamment pour récompenser un savoir-faire et/ou un rapport qualité-prix indéniable (De Sousa, Thiénot, Ellner, Philipponnat, Veuve A. Devaux), suivies cette année par Lombard, Legras et Haas et Pierre Peters, et c’est bien mérité.

 

VOIR LE NOUVEAU CLASSEMENT COMPLET DES MEILLEURS VINS DE CHAMPAGNE

LEGRAS et HAAS

Passe dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, ce qui vient récompenser une politique qualitative alliée à une typicité exemplaire. La famille est à la tête d'un vignoble d'environ 35 ha, dont 15 ha à Chouilly, Grand Cru de la Côte des Blancs où la maison familiale est installée depuis plusieurs générations. Vieilles vignes et sols de craie à bélemnites, et diverses expositions car de nombreuses parcelles. Afin de préserver les vraies valeurs et garantir une réelle personnalité aux cuvées, pressurage,vinification, mise en bouteille et dégorgement sont entièrement réalisés à la propriété. SuperbeChampagne Grand Cru Blanc De Blancs Millésimé 2006, l'une des plus jolies bouteilles de cette catégorie, un très beau Champagne de belle couleur jaune ambré, avec ces reflets verts typiques, aux notes de noisette fraîche, d'une jolie finesse, avec cette ampleur propre au millésime, où s'entremêlent en bouche la pomme, la bruyère et le lis. Le 2005, aux nuances de miel et d'abricot, très fin, de bouche onctueuse, à la robe intense, un vin ferme, tout en fruits, associant rondeur et charpente, de moussefine, crémeuse et persistante. Goûtez toujours le 2002, médaille d'Or au concours mondial, une cuvée harmonieuse, d'une bonne rondeur, avec un bouquet complexe, très aromatique aux nuances de fleursblanches et de citronnelle, de jolie mousse abondante, bien dosée. Le brut Tradition, aux nuances de petits fruits mûrs, légèrement miellé. Il y a aussi le Blanc De Blancs Grand Cru, avec, bien sûr, un seul cépage, le Chardonnay, un seul cru, le Grand Cru Chouilly, base majoritaire vendange 2007, et l'incorporation de Vins de réserve pour lui assurer une continuité dans la qualité, un Champagne qui exhale des senteurs discrètement minérales, frais et équilibré, de bouche légèrement miellée, pleind'élégance, typé, tout en légèreté d'arômes, un vin ample, de bouche pleine. Le Champagne cuvée Exigence (exigence dans le choix des cépages et de leur assemblage, Chouilly Grand Cru deChardonnay et Aÿ Grand Cru de Pinot Noir), au nez floral et minéral, est d'une grande finesse avec en finale un côté acidulé très agréable, une cuvée ample et généreuse où l'on retrouve en bouche des nuances d'agrumes mûrs et de pain brioché, de mousse très élégante. Dans la lignée, le Champagnecuvée Extra-brut, un Blanc De Blancs issu d'une sélection parcellaire des meilleurs lieux-dits, avec undosage proche du brut nature, au parfum d'amande fraîche et d'agrumes (citron, pomme reinette), est très frais, intense et rond, au nez subtil et persistant, un vin qui associe ampleur et distinction, un très beau Champagne, très harmonieux, vraiment très charmeur. Très beau rapport qualité-prix-typicité. Pas la moindre hésitation.

Brigitte Legras-Haas

 

LOMBARD et Cie

Passe dans la catégorie des Premiers Grands Vins Classés, et c'est bien mérité. Ici, lors du pressurage des raisins, les premiers jus (la cuvée) et les tailles sont rigoureusement séparés; ces dernières n'entrent pas dans les assemblages, une petite quantité de vin rouge de Champagne est ajoutée auChardonnay pour composer la cuvée. Les Vins profitent d'un vieillissement sur lattes dans leurs cavespendant plus de 3 ans. "Nos Champagnes sélectionnés, m'explique Thierry Lombard, sont issus deraisins provenant des meilleurs terroirs en Grands Crus, le Chardonnay de la Côte des Blancs et lePinot Noir de la Montagne de Reims, avec notamment des Crus de Chouilly et Mesnil-sur-Oger, et lePinot Noir de Verzenay. - La Cuvée Tanagra, un assemblage 70% Chardonnay, 30% Pinot Noir, est un splendide Champagne. Une partie des Vins est élevée en fûts pour apporter de la rondeur et cette touche vanillée. Nous modernisons le look de la bouteille avec un nouvel habillage doré-bronze. Belle couleur jaune ambré, arômes de pomme et de noisette, une jolie finesse qui mêle richesse aromatiqueet persistance, ampleur, densité et distinction à la fois. - Notre Rosé va être présenté dans une bouteille verte. Nous allons changer légèrement les couleurs d'étiquettes pour que le consommateur comprenne bien qu'il s'agit d'un Rosé dans une bouteille foncée, car nous ne voyons plus la couleur du vin, c'est le contenant qui change uniquement. Ce vin à la robe saumonée très pâle, présente un nez délicat dans lequel on retrouve l'élégance du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent en bouche. Parfait au cours d'un repas composé de viandeblanche, ou en dessert, sur un gratin de fruits rouges. Lors du pressurage des raisins, les premiers jus (la cuvée) et les tailles sont rigoureusement séparés ; ces dernières n'entrent pas dans lesassemblages. Une petite quantité de vin rouge de Champagne est ajoutée au Chardonnay pour composer la cuvée. Tanagra évolue et sera mise sur le marché au cours du 2e semestre 2012, dans une nouvelle bouteille exclusive. En Rosé 1er cru, nous aurons notre cuvée en bouteilles vertes pour le mois de septembre/octobre avec des codes couleurs de l'habillage modifiés. Il nous reste encore quelquesbouteilles de Premier Cru extra brut 1996, Grand Cru Blanc De Blancs 2004 et en magnumuniquement Premier Cru 1992. Ce dernier est particulièrement séduisant à presque 20 ans il allie fraîcheur et une certaine puissance : un beau gaillard !" Superbe Champagne Grand Cru Blanc De Blancs Millésime 2004, où l'on retrouve des nuances de poire et d'amande, une cuvée de robe claire, tout en souplesse, de bouche ferme, florale et persistante comme le brut Grand Cru Millésime 2007, derobe or pâle, aux bulles très fines, avec des senteurs citronnées et grillées au nez, dense, trèsaromatique, tout en structure et parfums, très harmonieux, parfait sur du caviar. "Ce Grand Cru 2007 (90% Chardonnay, 10% Pinot Noir), précise Thierry, est une sélection de Grands Crus de Chardonnay, nous avons fait de petits volumes, ce n'est pas un millésime de longue garde. C'est un grandChampagne très typé Chardonnay, très fin, avec une belle vivacité, un équilibre remarquable, des notes d'agrumes, de fruits secs, la bouche est fraîche, soyeuse. La vinification est faite en cuve inox, nous tenons à conserver la fraîcheur et l'effet terroir." Le 2004 exprime des nuances de citron frais, dense et distingué à la fois, un Champagne qui associe structure et finesse, de bouche intense. Le Champagnebrut rosé Premier Cru, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l'élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent au palais. Parfait au cours d'un repas composé de viandeblanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. La cuvée Tanagra (en français, au XIXè siècle, un "Tanagra" symbolisait l'élégance), issue d'un assemblage de grands Blancs (70%) et de Pinots noirs, élevée pas moins de 7 ans sur lattes, est un Champagne parfumé, de belle couleur jauneambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d'une jolie finesse, qui mêle richesse aromatique et persistance en bouche, ample, dense et distingué à la fois. Le brut Référence, parts égales de Pinots noir et meunier (40% chacun) avec 20% de Chardonnay, avec des dominantes d'amande et de tilleul, où s'associent rondeur et distinction, est à la fois fin et charpenté, d'une belle finale, comme le Champagnebrut Premier Cru, assemblage équilibré (50 % de Chardonnay et 50 % Pinot Noir), qui est un vin régulièrement réussi, avec ses notes de fruits (pêche, abricot et noix) et de pain d'épices, corsé et très fruité, de mousse généreuse. À la suite, le brut Grand Cru est ample, très fruité au nez comme en bouche, très fin, subtil et persistant, de très jolie mousse, régulièrement réussi, ce qui n'est pas si courant. Superbe rapport qualité-prix. Pas la moindre hésitation.

Thierry Lombard

1, rue des Cotelles - BP 118
51200 Épernay
Tél. : 03 26 59 57 40
Fax : 03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com
www.champagne-lombard.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
 

Pierre PETERS

Classé 1er Grand Vin. Rodolphe, le fils de mon ami François Peters, dirige aujourd'hui avec un égal talent ce vignoble familial de 17,5 ha, idéalement situé dans cette commune renommée pour la qualité de son terroir. Leur Champagne Extra-brut est toujours une cuvée réellement exceptionnelle, unChampagne très typé par son Chardonnay, où l'on retrouve toute la finesse des Grands Crus de Blancsde Blancs de cette commune de Mesnil-sur-Oger, au bouquet très fin, délicatement citronné et épicé, qui exhale des senteurs légères fleuries (rose) et de pêche, de bouche acidulée et élégante, aux saveurs de citron vert et de narcisse, ample, très distingué. Superbe cuvée Spéciale Millésime 2000, bien fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où dominent la pomme et le miel, une réussite, une cuvée tout en charme, de mousse fine et bien tenace, alliant saveur et distinction. La brut cuvée Spéciale Les Chétillons 2005, un Blanc De Blancs Grand Cru, qui exhale des nuances de fleurs blanches et de miel, alliant distinction et rondeur, saveur et persistance, un Vin très séduisant par son élégance et sa persistance. (42,90 €). Leur Champagne cuvée La Perle est un Blanc De Blancs d'une grande valeur sûre, d'où s'exhalent des notes de pain grillé, de fruits jaunes et de tilleul, un Vin qui allie puissance et distinction, de mousse crémeuse, frais et persistant, complexe et fruité, d'une très jolie finale, avec des connotations de noix et d'abricot sec (20,70 €). Beau rosé cuvée Albane, d'un rose lumineux, gourmand, de mousse abondante et fruitée, une cuvée tout en fraîcheur aromatique, avec des notes de fruits frais(fraise, mûre) et de violette, qui allie saveur et distinction. Hésiter serait franchement une erreur.

Rodolphe Peters

26, rue des Lombards
51190 Le Mesnil-sur-Oger
Tél. : 03 26 57 50 32
Fax : 03 26 57 97 71
Email : champagne-peters@wanadoo.fr
www.champagne-peters.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 

09:00 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

06/10/2012

Bellet, Touraine, Alsace, Mâcon... 10 vins au remarquable rapport qualité-prix-typicité

DOMAINE DU JONCIER


LIRAC
Le Domaine a été créé en 1964, entre les villages de Tavel et Lirac, par Pierre Roussel, ingénieur agricole. La Cave verra le jour au cœur du magnifique village de Tavel en 1970. Après une carrière artistique, sa fille Marine Roussel donne depuis 1989 un nouvel essor au Domaine, qu’elle dirige aujourd’hui avec passion et bonheur. Le vignoble de 32 ha (en agriculture biologique certifié AB et en Biodynamie Vins DEMETER certifiés par Ecocert) est situé sur un plateau de terrasse alluviales anciennes à gros galets roulés. Cette structure de surface, outre sa beauté, permet un bon drainage et ne régulation des températures. Particulièrement aimé le Lirac rouge Les Muses 2010, généreux, de bouche bien corsée, un vin riche en couleur, classique, de belle matière, aux tanins bien fermes, au nez dominé par la mûre et les sous-bois. Excellent Lirac rouge Le Classique 2010, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé. Le Lirac blanc 2011, au nez dominé par les agrumes frais, de bouche dense, marqué par la pêche et le lis, de robe jaune clair, un vin subtil, à la fois vif et souple, très équilibré. Il y a encore le Lirac rouge Le Gourmand 2010, qui porte bien son nom, de bouche ample, aromatique, savoureux, et le CDR rouge l’O de Joncier 2011, aux connotations de violette et de framboise, de jolie bouche.


DOMAINE DE LA RENAUDIE


TOURAINE
Des vignerons de père en fils depuis trois générations; c'est en effet, l'arrière grand-père, Albert Denis le premier de la lignée, qui s'est installé sur le Domaine de la Renaudie en 1928. Depuis 1982, Bruno Denis est à la tête du domaine. Il est perfectionniste et passionné par son métier, et depuis qu'il vinifie, la qualité des vins n'a cessé de progresser. Sa femme Patricia Denis a une formation d'onologue, mais elle s'occupe principalement de la commercialisation. L'âge des vignes (35 ans en moyenne) et les sols pauvres et peu profonds (argiles-sableuses), leur permettent d'élaborer des vins de garde. La cave est constituée d'un ensemble de bâtiments ayant chacun un rôle spécifique dans les différents étapes du travail des vins. Le grand chai de vinification entièrement isolé et de construction récente est équipé de cuves inox et de tout le matériel nécessaire à la transformation des raisins en vin et à la maîtrise des températures. La cave de stockage et de vieillissement enterrée peut contenir 120000 bouteilles et sert également à la préparation des commandes, tandis qu'une ancienne cave restaurée en local de réception de la clientèle peut accueillir 50 personnes. Plusieurs cuvées sont régulièrement réussies comme le Touraine-les-Guinetières, très fruité, le Touraine-Cabernet, un vin coloré et riche, aux tanins soyeux, qui fleure les framboises et les sous-bois, tout en bouche comme la cuvée Tradition, riche et parfumée, au nez puissant et persistant, où dominent les fruits rouges et les épices, alliant rondeur et structure, de bouche fondue, d'excellente évolution. Excellent Touraine blanc, bien typique du Sauvignon, frais et fruité, aux notes caractéristiques de tilleul et de fruits secs, alliant rondeur et fraîcheur aromatique en bouche comme le rosé, Perle de Rosée.


DOMAINE DE TOASC


BELLET
Une propriété de 12 ha, dont 6,5 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Le Bellet est l’une des plus petites Appellations d’Origine Contrôlée de France, qui a obtenu son label il y a plus de 60 ans. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var au quaternaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Le vignoble est en contrat de conversion bio sous contrôle Ecocert. Découvrez le Bellet rouge 2008, composé de 65% Folle noire, 30% Grenache et 5% Braquet, fort bien élevé 12 mois en barriques, aux tanins enrobés, charnu comme il se doit, riche et classique, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau frais, humus...), légèrement poivré en finale. Le Bellet blanc 2010, cépage Rolle majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), est tout en finesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, aux senteurs de rose et d’amande, de bouche souple et flatteuse comme le Bellet rosé 2010, 60% Braquet et 40% Grenache, très expressif, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, mêlant fraîcheur et rondeur, de belle teinte.


CHATEAU MACQUIN


SAINT-GEORGES-SAINT-EMILION
Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.
 

CHATEAU DE LA BRUYERE


MACON
Le Château de la Bruyère se situe au cœur du Mâconnais, à Igé, sur un ancien fief de L’abbaye de Cluny, implanté depuis le XIIe siècle sur des coteaux calcaires et ensoleillés. Le vignoble de 9 ha et d’âge moyen de 40 à 80 ans et les rendements maitrisés garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin est récolté à maturité et à la main en majorité. Les rouges sont d'une belle couleur cerise avec un bouquet profond de fruits rouges, de cassis et de framboise, légèrement tannique mais parfaitement équilibrés et d'une belle saveur. Les Blancs présentent des arômes de fleurs blanches du printemps, de fruits secs, de pain grillé, souples et ronds en bouche et le rosé est très aromatique, d'une grande finesse et long en bouche. Cela se retrouve dans le Mâcon-Igé Vieilles Vignes rouge 2009, élevé en fûts de chêne, de belle robe pourpre, parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution comme ce Mâcon-Igé rouge 2010, de robe rubis intense, aux arômes de prune, très parfumé au palais. Très agréable, le Mâcon-Igé rosé 2010, Premier prix Saint Vincent Mâcon 2011, développe un nez de fruits frais et de violette, bien corsé mais tout en souplesse. Goûtez le Bourgogne blanc 2009, élevé en fûts, de bouche ronde et florale, et le Bourgogne rouge 2008, élevé également en fûts, médaille de Bronze aux concours des vignerons Indépendants 2011, au nez d’humus et de griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, très rond mais très fin également. Il y a encore le Crémant de Bourgogne, de mousse légère, fin et persistant, au nez dominé par les fruits mûrs et le chèvrefeuille.

CRU LAMOUROUX


JURANCON
Le Cru Lamouroux a été acheté en 1895 par l’arrière-grand-père de l’actuelle propriétaire, Mme Ziemek-Chigé. Ce très joli vignoble est situé sur des coteaux de terrain argilo-siliceux assez profonds avec des pentes exposées sud-sud-ouest, bien abritées du vent par des talwegs boisés, à une altitude de 300 m. Certaines vignes sont plantées sur des terrasses disposées en amphithéâtre. L’encépagement est constitué de 3,50 ha de Petit Manseng et de 1,77 ha de Gros Manseng, 0,51 ha de Cabernets franc et Sauvignon. Les vendanges se font par tris successifs. Les raisins, pour l’élaboration du Jurançon sec, sont récoltés à parfaite maturité vers le 30 octobre, alors que les vendanges surmûries pour le Jurançon débutent après le 15 novembre jusqu’à Noël. Les vendanges de raisin rouge débutent vers la 2e semaine d’octobre. La vinification fait l’objet de soins très attentifs (la pressée se fait à faible pression, grande maîtrise des températures…). Les vins sont ensuite élevés en cuves Inox pour les vins secs ou en barriques de chêne pour les autres. Certaines cuvées restent entre 1 an (cuvée Amélie-Jean) et 2 ans (cuvée Nathalie) en vieux fûts. Formidable Jurançon moelleux cuvée Amélie-Jean 2005, en hommage à leurs parents, pur Petit Manseng, issu de vignes sans désherbage, sans foulage, élevé durant 1 année en vieux fûts de chêne, un vin superbe, aux notes de rose et de petits fruits confits, un vin d’un très bel équilibre, riche et fin à la fois, savoureux, dense et bien velouté, dominé en bouche par des nuances de brioche, de grande évolution. On se fait tout autant plaisir avec ce Jurançon moelleux 2006, (80% Petit Manseng et 20% Gros Manseng), un vin suave, très parfumé, de bouche flatteuse et persistante, tout en bouquet, mêlant puissance et distinction vraiment remarquable. Superbe Jurançon cuvée Nathalie 2004, pur Petit Manseng, à la bouche fondue, un vin ample, aux notes discrètes de citron et de fleurs blanches, tout en bouche, tout en finesse, de jolie robe dorée, dominé par des effluves de petits fruits confits et de noisette en finale, de garde. Le 2003, d’une belle persistance et complexité aromatique au palais, subtil au nez comme en bouche, est un vin de jolie robe brillante, très séduisant avec ces nuances d’acacia, de fruits confits et de fleurs blanches. Le Jurançon Tradition sec est une réussite, de jolie teinte soutenue, très frais, avec des notes de fruits blancs et d’amande, à ouvrir sur une langouste grillée.

DOMAINE BRISSON


MORGON
La famille Brisson, originaire du Pays-de-la-Loire est connue depuis 1431. Ses attaches dans la région lyonnaise sont anciennes. Acquis en 1958 par Michel Brisson, le domaine familial, jouit d’une situation privilégiée en mi-coteaux orientés au sud. Ancienne propriété des seigneurs de Fonterenne de Villié (1604), il constituait l’une des métairies des châtelains. Un pavillon de chasse du XVIIIème siècle doté d’une superbe cave voûtée est actuellement occupé par Gérard Brisson et sa famille. Après sa formation d’œnologue en bourgogne, il a rejoint son père sur l’exploitation en 1974 et, depuis la mort de Michel en 1980, poursuit et développe l’œuvre de mise en valeur du domaine avec un soin attentif et une exigence rigoureuse. Culture raisonnée, Terra Vitis en 2009. On se fait donc plaisir avec ce Morgon Les Charmes La Louve 2011, de belle robe soutenue, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et d’humus, charnu, est riche et généreux, bien épicé. Superbe 2010, aux tanins très équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche, avec ces nuances de poivre et de prune, de garde. Exceptionnel 2009, de bouche complexe et persistante, aux notes de cassis mûr et d’épices qui persistent en finale, un vin tout en arômes et structure, d’une belle ampleur. Formidable Morgon Les Charmes Vieilles Vignes 2006, vignes de plus de 50 ans, élevage en foudres de chêne entre 12 et 18 mois, avec ses notes de mûre confite, un joli vin aux tanins riches, ferme, tout en parfums, qui mêle rondeur et charpente au palais. Le Morgon Les Charmes Noble Tradition 2010, élevé en pièce bourguignonne, est typé, de couleur rubis intense, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et fraise des bois, concentré, alliant couleur et matière, d’une jolie finale épicée, de garde comme le prouve le 2005, au nez où dominent la groseille et les épices, tout en complexité aromatique, avec des tanins ronds, un vin qui allie richesse et harmonie. Gérard m’a également adressé un magnum de la même cuvée, millésime 2004, qui conforte ce que je sais du potentiel d’évolution de ces vins, avec cette bouche charnue, ample, aux nuances de cassis et de poivre, aux tanins fondus mais structurés à la fois. Joli Beaujolais-Villages 2011. On pratique ici également l’œnotourisme en voitures anciennes (Bentley de 1965 et Citroën 2 CV) à la découverte des vins, des vignobles et du patrimoine culturel et gastronomique.
 

VIGNOBLES FRANCOIS MUHLBERGER


RIESLING
Robert MUHLBERGER – Vigneron&œnologue, présente les Vignobles Muhlberger. Domaine familial depuis quatre générations, conduit par Robert & Astrid Muhlberger, Philippe Muhlberger leur fils. Leur philosophie vigneronne se résume en ces mots : «Vivre avec la Vigne ! Vivre avec le Vin !». Selon des règles et des convictions définies et éprouvées par des générations de vignerons, afin que s’écrive :«Vignoble, Vigne, Vin de Vigneron, avec V de Vérité !». Elever avec sagesse et passion, dans le respect de règles traditionnelles, sont les moyens mis en œuvre dans le but de produire des vins authentiques et de rare élégance. Un mode de conduite respectueux de l’environnement : enherbement permanent des vignes, pas d’amendements chimiques ni d’herbicides rémanents, lutte biologique contre les ravageurs, interventions raisonnées contre les maladies à base de cuivre et soufre, observation et respect du cycle naturel de la vigne et des plantes au sol, renforcement des propres capacités de défense de la vigne, apports d’oligo-éléments naturels sur feuillage… La Récolte : des vendanges manuelles pour rentrer une récolte sélectionnée, des raisins entiers, non triturés et proprement triés. La Vinification : élaborer les vins en respectant leur propre rythme d’évolution, avec sagesse et patience, à partir de fermentations spontanées sans apports de levures du commerce. Les Vins : on comprend donc leur superbe Gewurztraminer Domaine du Pas des Loups 2009, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits et de pêche, puis des notes minérales, très parfumé. Le Riesling Clos Philippe Grass 2009, est tout aussi typé, de bouche séduisante, très abordable comme cet autre Riesling Wolxheim Domaine du Pas des Loups 2010, d’une nervosité en bouche bien caractéristique, mêlant charpente et finesse, d’une belle finale, à ouvrir sur un sandre. Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2008, un grand vin velouté, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits surmûris, tout en bouche, de garde. Excellent Pinot noir cuvée des Jeunes Loups 2007, dont l’élevage se fait en fûts de chêne, qui fleure bon les fruits frais (cassis, griotte...), à la fois riche et savoureux, d’une jolie finale en bouche, très parfumé, aux tanins ronds. Le Crémant d’Alsace brut Blanc de blancs méthode traditionnelle est de mousse élégante et légère, d’une belle harmonie, tout en fruit et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche.
 

MAISON MOLLEX


SEYSSEL
La famille Mollex du Pays de Seyssel se consacre à la culture de la vigne et au négoce de ses vins depuis 1359. C’est le plus grand vignoble de l’appellation Seyssel, soit 30 ha de vignes, cultivées uniquement avec le cépage Altesse, aussi appelé Roussette de Seyssel. Aujourd’hui, c’est Jean-Luc et Sébastien qui ont repris le domaine et ils se feront un plaisir de vous accueillir au caveau pour une visite et une dégustation de leurs vins. Superbe Seyssel Vieilles Vignes Roussette 2011, vinifié à basse température à partir de raisins sélectionnés provenant des plus vieilles parcelles (plus de 50 ans), élevage sur lies fines, typé, charmeur et bouqueté, ample et persistant, avec des nuances de fruits jaunes mûrs bien spécifiques, de bouche nerveuse et dense à la fois. Le Seyssel La Tacconnière 2011, aux notes de fruits à chair blanche (poire, pêche), des notes florales (violette, tilleul) et minérales en finale, est parfait sur un poisson d’eau douce comme sur une tartiflette. Remarquable Seyssel Clos de la Péclette 2011, à dominante de fleurs blanches et de noix, d’une belle persistance, dense au nez comme au palais, mêlant élégance et structure. Leur Roussette de Seyssel cuvée La Tacconnière 2010, fermentation alcoolique très lente, pas de fermentation malolactique, de robe or pâle aux reflets argentés, est un vin frais et suave à la fois, très agréable à l’apéritif ou des crustacés. La Mondeuse, sols argilo-calcaire et molasses d’alluvions glaciaires, est une référence. Excellent Seyssel Méthode Traditionnelle brut, deuxième fermentation de prise de mousse en bouteille, celle-ci est réalisée sur lattes, pendant une durée variant de 18 à 24 mois alors que la législation n’impose que 9 mois, ce qui va privilégier la finesse de ce très joli vin, de mousse légère, de bouche charmeuse, riche en arômes (amande, pêche, fleurs...).
 

CHATEAU DU GRAND CAUMONT


CORBIERES
Le Domaine existait déjà à l’époque romaine sous le nom de « Villa Manzanetto ». C’est en 1906 que Louis Rigal fondateur du célèbre Roquefort Rigal l’achète puis le transmet à son fils Louis, son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 80. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure depuis la gestion du domaine. Corbières AOC depuis 1985, c’est l’un des fleurons des Corbières. Depuis une trentaine d’année, des efforts important ont été effectués afin de moderniser les bâtiments, diversifier l’encépagement, optimiser les cultures, rénover la cave, affiner les vinifications. Les vins du château du Grand Caumont allient rigueur et passion et sont récompensés dans de nombreux concours et loués dans de nombreuses revues à travers le monde. 2005, 2006 et 2007 sont des millésimes très aromatiques, très fruités, alliant densité, rondeur, souplesse et élégance. Ils présentent des notes de petits fruits rouges et de petits fruits noirs (cassis, framboise, fraise), avec des nuances poivrées, d’épices et de garrigue. Ici la philosophie est : la meilleure qualité au meilleur prix, quelle que soit la cuvée, sa complexité, son niveau de prix. Des vins plaisirs, faciles à déguster et à accorder aux mets.
 
 

Vins et Gastronomie - Accords mets vins : Idée vins, votre guide cuisine et vins., Idée vins

Guide Accords Mets et Vins

17:18 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

05/10/2012

Saint-Emilion : les incontournables, du plus grand au plus abordable


Château TROTTE VIEILLESAINT-ÉMILION Château TROTTE VIEILLE

Château TROTTE VIEILLE 

(SAINT-ÉMILION)
Philippe Castéja
86, cours Balguerie Stuttenberg
33082 Bordeaux
Téléphone :05 57 24 71 34 
Télécopie : 05 57 87 60 30 
Email : domaines@borie-manoux.fr 
Site : www.borie-manoux.com 

Château TROTTE VIEILLE Au sommet. On le comprend quand on débouche ce Saint-Émilion 1er GCC 2009, avec des tanins mûrs et fermes à la fois, qui se révèle complexe au nez comme en bouche, dominé par les fruits macérés et l'humus, un vin ample et flatteur, de belle garde. Superbe 2008, tout en couleur et en matière, au nez délicat, avec ces notes très persistantes de fumé, de mûre et d'épices, chaleureux, de grande évolution. Savoureux 2007, au nez puissant et subtil à la fois, aux notes de cuir et de mûre, aux tanins généreux, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle, un vin typé. Remarquable 2006, avec des notes de cassis, de poivre et de sous-bois, aux tanins riches, d'un bon équilibre, qui allie une charpente réelle à un joli fondu aux papilles, de garde. Le 2005 est un bel exemple des grands vins de terroir (le sien se situe sur un rocher avec seulement 30 cm de terre), de couleurpourpre, racé, un beau vin concentré, au nez intense, tout en nuances aromatiques (fraise, cerise, myrtille), où dominent la réglisse et les épices, de bouche riche, un vin où toute la puissance de ce très grand millésime joue àplein, de garde. S'il en reste, il y a aussi ce superbe 2001, très typé, au nez dominé par le cuir et les framboises, d'une belle concentration en bouche, qui allie distinction et richesse, un beau vin ample, de garde. - Château BATAILLEY À la tête des Deuxièmes Grands vins Classés. Batailley est un grand Pauillac classique, 70% Cabernet-Sauvignon, 25% Merlot, 2% Petit Verdot, 3% Cabernetfranc, vignoble de 57 ha, sur sol de silice et de grave, âge moyen des vignes de 40 ans, fermentations 15 à 20 jours, élevage : 16 à 18 mois (55% de barriques neuves)... On le comprend aisément en débouchant ce Pauillac 2009, de teinte pourpre, aux tanins mûrs mais tout aussi présents, dominé par le cuir, le cassis et la framboise, charnu comme il le faut, classique et savoureux, d'excellente bouche, d'évolution prometteuse. Très beau Pauillac 2008 qui mêle structure et velouté en bouche, élégant, avec de la matière, de bellecouleur soutenue, aux senteurs de fruits macérés et d'épices, un beau vin de garde. Le 2007, de robe pourpre intense, ample, complexe, est un vin très structuré, avec beaucoup de matière, une belle richesse d'arômes où dominent les épices, aux tanins riches et soyeux à la fois, d'une longue finale avec des senteurs secondaires de fruits très mûrs. Le 2006 est un grand vin concentré, riche, de couleur grenat soutenu et intense, de très bonne structure, avec ce nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, très réussi, degarde. Le 2005, au charnu bien caractéristique, avec cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, bien corsécomme il se doit, d'une belle palette aromatique (fruits mûrs, sous-bois, épices), un vin de garde.
Château BALESTARD la TONNELLESAINT-ÉMILION Château BALESTARD la TONNELLE

Château BALESTARD la TONNELLE 

(SAINT-ÉMILION)
Jacques Capdemourlin

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 62 06 
Télécopie : 05 57 74 59 34 
Email : info@vignoblescapdemourlin.com 
Site : www.vignoblescapdemourlin.com 

Depuis plus de 400 ans, Saint-Emilion est le berceau de la famille. Jacques Capdemourlin, son fils Thierry à ses côtés, est passionné et infatigable, portant la bonne parole aux quatre coins du monde. Balestard était le nom d'un chanoine du chapitre de Saint-Emilion. Ce cruest très ancien et le poète François Villon, au XVe siècle vantait déjà les qualités du vin dans un poème figurant d'ailleurs sur son étiquette. Les 10,60 ha (70% Merlot, 25% Cabernet franc et 5% Cabernet-Sauvignon) s'épanouissent sur un plateau rocheux, un terroirjouissant d'un excellent ensoleillement. Faites-vous plaisir avec leur GCC Château Balestard La Tonnelle 2009, très parfumé, bien typé, qui associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d'humus, dense en bouche, biencharpenté, de garde, naturellement. Le 2008, corsé, aux tanins puissants et mûrs, réunit une belle structure à une grande expression aromatique avec ce goût légèrement fumé, de bouchesuave. Séduisant 2007, aux nuances de mûres et de grillé, un vin puissant et pourtant très rond, complet, aux tanins amples soyeux, dense et ferme à dominante de pruneau en finale, un vincoloré, de belle amplitude. Provenant d'un domaine de 14 ha de vignes, le Saint-Émilion GCC Cap de Mourlin 2009, charnu, avec des notes de groseille surmûrie, souple et bien corsé, bien ferme en bouche, ample, parfumé, persistant, très réussi. Le 2008, aux tanins riches, au nez de pruneau et d'humus, est tout en bouche, d'excellente garde. Le 2007, où la finesse s'allie à unvelouté persistant au palais, est charmeur, aux senteurs d'épices et de griotte, de couleurintense, consistant, avec des tanins savoureux, d'une belle concentration. Le Saint-ÉmilionGCC Petit Faurie de Soutard 2009, issu de 8 ha de vignes, aux senteurs de cassis mûr et d'épices, un vin harmonieux, aux tanins fermes, est riche en couleur, de bouche puissante mais très élégante. Le 2008, avec ces notes de mûre et de griotte, riche en couleur, allie finesse et structure, un vin aux tanins bien équilibrés. Excellent 2007, tout en bouche, au nez de prune, associant puissance et finesse, un vin riche et bien charnu, de belle robe soutenue, d'une jolie concentration, au nez puissant et subtil à la fois, aux connotations de truffe, fondu en bouche.

 


Château CADET-BON

Château CADET-BON 

(SAINT-ÉMILION)
Guy Richard

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 20 
Télécopie : 05 57 24 66 41 
Email : chateau.cadet.bon@orange.fr 
Site : www.cadet-bon.com 

Domaine de 4,65 ha (80% Merlot, 20% Cabernet franc). Des travaux ont été entrepris à la vigne, drainage, abandon du désherbage, apport de compost organique et travail du sol en profondeur, le mode de conduite du vignoble a été revu, travail méticuleux d'ébourgeonnage, éclaircissage, taille adaptée pour un rendement plus qualitatif... Très beau Saint-Émilion GCC 2009, un vin puissant, aux tanins fermes et bien équilibrés, qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau confit, d'excellente évolution. Le 2008, d'une robe d'un rouge rubis intense, est velouté au palais, légèrement épicée, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûrie, un vin qui devrait tenir toutes ses promesses. Le 2007, très équilibré, riche, gras et complexe, ample au nez comme en bouche, aux taninsfondus, est chaleureux, riche en couleur comme en matière, très aromatique (fruits mûrs, sous-bois, truffe).

 


Château CANTENACSAINT-ÉMILION Château CANTENAC

Château CANTENAC 

(SAINT-ÉMILION)
Nicole Roskam-Brunot

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 22 
Télécopie : 05 57 25 19 15 
Email : contact@chateau-cantenac.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac 
Site : www.chateau-cantenac.fr 

Au sommet avec ce Saint-Émilion GC 2009, de belle teinte grenat foncé, avec ce nez d'épices et de fruits rouges à noyau très mûrs, bien charpenté, aux tanins bien présents mais soyeux, un vin persistant et riche, vraiment réussi. Le 2008 poursuit son évolution, tout en couleur et en matière, avec ces notes persistantes de griotte et de fumé, aux tanins riches, d'un beau rubisfoncé, un vin ample et épicé en bouche. Un vin de garde. “ C'est une année de petite récolte, précise Frans Roskam. Beaucoup de producteurs ont réalisé la moitié de leur production normale. À l'image de 2007, c'est un millésime qui devrait donner de bonnes surprises pour lesvins issus de vignobles où tous les soins sont donnés à la vigne. Les vins en l'état semblent riches et puissants, avec beaucoup de fruit. Des éléments encourageants pour l'avenir.” La Sélection Madame 2008 (95% Merlot 5% Cabernet franc), de couleur pourpre, est un vin élégant, tout en bouche, avec des notes de mûre, un vin charmeur, d'une très belle finale. Le Château Cantenac 2007 est de belle maturité, fruité en bouche avec de la complexité, de la puissance et une grande finesse. Un millésime très surprenant et très séduisant à la fois avec ces notes de fruitsnoirs et d'épices. Le vin est velouté, riche, puissant mais fin à la fois. Le Sélection Madame 2007, plus sur le Merlot, avec son bouquetde fruits rouges et noirs, le vin est très soyeux, très charmeur. Le 2006 fut primé au Mondial de Bruxelles.- Château MOULIN DE GRENET : Classé 1er Grand Vin. Remarquable Lussac-Saint-Émilion Château Moulin de Grenet 2009, ferme, riche, coloré etbouqueté, avec ces notes de cerise confite et de sous-bois, de bouche chaleureuse, finement épicée en finale. Le 2008 est très représentatif de ce millésime classique, associe structure et rondeur, gras, de bouche puissante, de robe grenat intense, aux nuances de fruits rouges avec des notes grillées. Excellent 2007, qui sent bon les sous-bois et le pruneau, de bouche ample.

Château DARIUS

Château DARIUS 

(SAINT-ÉMILION)
GFA Des Pommier Michel et Odette Pommier

33330 Saint-Laurent-des-Combes
Téléphone :05 56 61 31 56 
Télécopie : 05 56 61 33 52 
Email : vignoblespommier@orange.fr 

Beau Saint-Émilion GC Darius 2009, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré. Excellent 2007, de bouche savoureuse mais puissante, au nez à dominante de fruits cuits, à ouvrir sur une cuisine très légèrement épicée. Le 2006, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, tout en charme, un vin riche et coloré, d'excellente évolution. Le 2005, tout en bouche, au nez complexe et délicat (cassis mûr, épices), associant puissance et finesse, un vin riche et charnu comme on les aime, de garde. Le 2004 est une jolie réussite, un vin bien charpenté, de robe soutenue, ample, au nez légèrement épicé, aux tanins fondus, un vin qui se goûte très bien. Si vous en trouvez, le 2002, redégusté cette année, est excellent, riche, tout en nuances aromatiquesferme et soyeux, avec une bouche bien savoureuse et persistante, aux notes réglissées.

Château Le DESTRIER

Château Le DESTRIER 

(SAINT-ÉMILION)
earl Cheminade Olivier
Peyrouquet
33330 Saint-Pey-d'Armens
Téléphone :05 57 47 15 39 et 06 10 31 40 13 
Télécopie : 05 57 47 13 82 
Email : contact@vignobles-cheminade.com 
Site : www.vignobles-cheminade.com 

Depuis plus de quatre générations, les Vignobles Cheminade œuvrent à Saint-Pey-d'Armens. Une réussite avec le Saint-Émilion Château Le Destrier cuvée Prestige 2009, 100% Merlot noir issu de vignes de 60 ans sur sol argilo-siliceux (12 mois en barriques neuves à 50%), au bouquet subtil et intense, aux senteurs de sous-bois et de cassis mûr, de bouche ample et fondue, de teinte brillante, corsé, fin et charnu à la fois, un vin tout en harmonie. Le Premium Château Le Destrier Saint-Émilion GC 2009, de belle robe, alliant une ampleur tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, d'une très jolie finale avec des notes d'épices et de fraise des bois bien mûres, de garde comme le 2008. Goûtez le Bordeaux rouge Château Les Chênes2009, tout à fait réussi, avec une attaque franche, un vin droit et ferme, avec de la souplesse et du caractère, des arômes persistants et très frais de fruits rouges.

Château de FERRAND

Château de FERRAND 

(SAINT-ÉMILION)
Directeur : Thomas Guibert
A Saint-Hippolyte
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 47 11 
Télécopie : 05 57 24 69 08 
Email : info@chateaudeferrand.com 
Site : www.chateaudeferrand.com 

Situé sur le plateau de Saint-Hippolyte et construit sous Louis XIV, le Château fût acheté par le Baron Bich en 1978. Aujourd'hui propriété de ses enfants, le domaine s'étend sur 42 ha d'un seul tenant sur le plateau de Saint-Hippolyte dont 30 ha de vignoble d'une moyenne d'âge de 30 ans. Majoritairement planté en Merlot (75%), en Cabernet franc (15%) et Cabernet-Sauvignon (10%), le vignoble, cultivé en agriculture raisonnée, s'épanouit sur un sous-solcalcaire et un sol constitué d'argiles profondes. Ceci explique ce très beau Saint-Émilion GC 2009, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d'épices, avec destanins bien enrobés, un vin riche et généreux, à prévoir sur un plat épicé, mais encore bienjeune. Le 2008 est un vin avec beaucoup de structure, est très équilibré, au nez de cerise confite et d'humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, vraiment réussi et prometteur. Le 2007, de couleur rubis soutenu, est corsé, aux tanins mûrs, d'une belle persistance, de bouche fondue et parfumée, intense, au nez complexe. Le 2006 dégage une belle harmonie entre rondeur et charpente, un vin corsé et typé, très parfumé (humus, griotte, mûre), aux tanins denses et savoureux, alliant souplesse et structure, d'excellente évolution.

Château FONROQUE

Château FONROQUE 

(SAINT-ÉMILION)
Direction : Alain Moueix

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 60 02 
Télécopie : 05 57 24 74 59 
Email : info@chateaufonroque.com 
Site : www.chateaufonroque.com 

Le Château est le berceau saint-émilionnais de la famille Moueix, acquis en 1931 par Jean et Adèle, arrière grands-parents d'Alain Moueix, exploitant de cette jolie propriété viticole. En 2005, une progression logique de toutes les démarches entreprises par Alain Moueix et son équipe, amène l'ensemble du vignoble à la biodynamie (mise en place progressivement depuis 2002). Vous apprécierez comme nous ce Saint-Émilion GCC 2009 (88% Merlot et 12%Cabernet francvin issu de raisins en conversion vers l'agriculture biologique), charnu comme on les aime, gras, bien charpenté, un vin avec des nuances de prune et de violette, au nez ample, suave et puissant, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante en bouche. Le 2008 est charnu et concentré, un vin riche en bouquet comme en matière, auxtanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d'humus, d'une grande harmonie, degarde. Le 2007, d'une belle couleur rubis profond, avec des arômes de fruits rouges mûrs, d'épices et de vanille, est un vin ample, d'un remarquable équilibre en bouche, avec beaucoup de souplesse, très réussi. Le 2006, typé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, est un grand vin puissant et toujours dominé par l'élégance, avec des senteurs de groseille et de fumé, de très bonne garde.

 


Château la GRÂCE DIEU LES MENUTSSAINT-ÉMILION Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS

Château la GRÂCE DIEU LES MENUTS

(SAINT-ÉMILION)
Vignobles Pilotte-Audier earl

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 73 10 
Télécopie : 05 57 74 40 44 
Email : chateau@lagracedieulesmenuts.com 
Site : www.lagracedieulesmenuts.com 

Propriété familiale depuis 6 générations, qui s'étend sur 16 ha entre les croupes graveleuses de Pomerol et le plateau calcaire de Saint-Émilion. Le vignoble est composé à 70% de Merlot, 25% de Cabernet franc et 5% de Cabernet-Sauvignon, avec des parcelles plus que cinquantenaires. “Nous adaptons les techniques culturales à chaque parcelle, nous précise Odile Audier, afin de produire des raisins représentatifs d'un cep devigne dans un contexte donné en respectant un environnement et un objectif qualité. C'est pourquoi notre vin est l'expression d'une mosaïque de terroir : certains terroirs apportant structure et matière et d'autres rondeur, finesse et velouté. Les raisins sont cueillis manuellement et triés délicatement par une équipe de vendangeurs fidèles avant la merveilleuse alchimie de la vinification où se conjuguent tradition et évolution. Nos techniques de vinifications'adaptent à la typicité du millésime afin d'en préserver l'authenticité. Les vins sont élevés en barriques de chêne français durant environ 12 mois.” Le Saint-Émilion GC 2009, riche en arômes, d'une belle structure avec beaucoup d'élégance, aux notes de fruits, decannelle et d'humus, très équilibré au nez comme en bouche, est un vin qui mérite un peu de patience. Beau 2008, mêlant ce grascaractéristique à des notes finement boisées, un vin d'une jolie concentration, ample et épicé en finale. Le 2007, de couleur profonde et fraîche, au nez fruité, aux accents de cassis et de bigarreau, est de bouche opulente, au boisé fin avec des tanins fondus. Même propriétaire que le Château Haut-Troquart La Grâce-Dieu.

Château GRAND CORBIN-DESPAGNE

Château GRAND CORBIN-DESPAGNE 

(SAINT-ÉMILION)
François Despagne

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 08 38 
Télécopie : 05 57 51 29 18 
Email : f-despagne@grand-corbin-despagne.com 
Site : www.grand-corbin-despagne.com 

Le nom Despagne est attaché à la terre saint-émilionnaise depuis plus d'un demi-millénaire (1665), la propriété appartient à la famille Despagne depuis 1812, la 7e génération a pris la direction en 1996 de ce vignoble de 26 ha situé sur une nappe sableuse (sables sur argiles, argilo-sableux). Excellent Saint-Émilion GCC 2009, corsé, bien typé, à la fois charnu et rond, tout en arômes, bien ample au palais, de couleur intense, avec des arômes de fruits cuits et d'épices en finale. Le 2008, de bouche pleine et riche, aux nuances de fruits des bois, d'épices et de cuir, puissant et savoureux, est un vin de belle charpente, qu'il faut laisser se fondre. Le 2007, d'une belle robe pourpre, aux notes de fruits (mûre, prune) et d'humus, épicé comme il se doit, est soyeux en bouche.

Château La GRAVE FIGEAC

Château La GRAVE FIGEAC 

(SAINT-ÉMILION)
Famille Clauzel
1, Cheval Blanc Ouest
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 11 74 
Télécopie : 05 57 74 17 18 
Email : contact@chateau-lagravefigeac.com 
Site : www.chateau-lagravefigeac.com 

Un vignoble de 6,7 ha. Coup de cœur pour ce Saint-Émilion GC 2009, provenant de vignes de 35 à 40 ans (en reconversion Bio), un vin de couleur intense, son bouquet révèle une belle osmose entre les fruits et les tanins serrés et fins, un vin généreux et souple, de bouche soyeuse, d'une belle persistance aromatique. Le 2008 dégage des arômes de fruits des bois, un vin ample, d'un remarquable équilibre, avec de la matière, de garde, naturellement. Le 2007, de couleur rubis soutenu, un vin typé, est très équilibré, bien bouqueté, aux tanins soyeux, au nez complexe dominé par la violette, la prune et la cannelle. Le 2006 est très parfumé (humus, griotte mûre), aux nuances de cassis et de poivre noir, d'une jolie finale finement épicée, et commence à s'apprécier particulièrement bien.

Château GROS CAILLOUSAINT-ÉMILION Château GROS CAILLOU

Château GROS CAILLOU 

(SAINT-ÉMILION)
Scea Vignobles Dupuy

33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :05 57 24 74 91 et 06 20 54 51 88 
Télécopie : 05 57 74 40 98 
Email : vignobles.dupuy@orange.fr 
Site : www.chateau-gros-caillou.com 

Domaine de 13 ha. C'est la 4e génération sur la propriété qui élève ce Saint-Émilion GC 2009 (95%Merlot), aux notes de cassis mûr, d'épices et de fumé, très bien élevé, riche et savoureux en bouche, concentré, parfumé, d'excellente évolution. Le 2008, d'un beau rouge profond, est dense, riche en arômes comme en charpente, aux tanins fins, un vin qui associe structure et distinction. Excellent 2007, au bouquet subtil et intense à la fois, aux connotations de sous-bois et de cassis mûr, de bouche fondue, aux tanins enveloppés. L'Excellence du Château Gros Caillou 2009 (100% Merlot, 25 hl/ha, élevé 12 mois en barriques neuves), au nez complexe où dominent les fruits cuits et la vanille, harmonieuxgras, opulent, d'excellente évolution. Goûtez encore le Saint-Émilion Château Moulin de Cantelaube 2009 (85% Merlot et 15% Cabernet franc), pas d'élevage en barriques, decouleur rubis, de bouche classique, de charpente soutenue, ferme et persistant, riche et parfumé, avec ses tanins ronds et mûrs.

Château GUADETSAINT-ÉMILION Château GUADET

Château GUADET 

(SAINT-ÉMILION)
Guy Petrus Lignac

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 40 04 
Télécopie : 05 57 24 63 50 
Email : chateauguadet@orange.fr 
Site : www.chateau-guadet-saintemilion.fr 

Au sommet. Le domaine Saint-Julien était la propriété de M. Guadet. Il fut acquis en mars 1844 par l'arrière-grand-père de Robert Lignac. Les vignes, aux portes de la ville haute sur le plateau, jouissent d'une excellente exposition. “J'ai repris la propriété à la suite de mon père, nous dit Guy-Petrus Lignac, et j'ai voulu donner un nouvel élan au château. J'ai fait appel aux services de Stéphane Derenoncourt, car, nous avons une même vision du vignoble. Les terroirs calcaires, avec une belle exposition au sud et une pente douce sont autant d'atouts pour faire un grand vin, mettant en avant notre minéralité, une pure expression des terroirs calcaires qui donnera au vin desarômes plus floraux. L'outil de travail a été révisé : des vendanges à la cagette, l'absence de foulage, une cinétique de fermentation plus longue, des fûts neufs, vont permettre de créer unvin plus complexe, avec davantage de gras, d'enrobé. Enfin, Guadet Saint-Julien devient Guadet tout court. Le terme de Saint-Julien associé au Saint-Émilion pouvait troubler les consommateurs.” Vous aimerez ce Saint-Émilion GCC 2009, dense, où se mêlent la mûre, la groseille et l'humus, aux tanins soyeuxcharnu, savoureux et charpenté, encore fermé, un vinpourlequel un peu de patience devrait dévoiler tout son potentiel. Remarquable 2008, corsé, aux tanins fermes, au nez dominé par des nuances de cerise noire et de cuir, qui mêle rondeur et structure, avec une touche légèrement épicée, un vin qui demande à être attendu quelque temps. Le 2007 est un vin qui allie puissance et souplesse, qui sent le pruneau, très parfumé en bouche, où dominent la mûre et la vanille, tout en complexité aromatique, vraiment très réussi, de belle couleur. Le 2006, fin et délicat, avec desarômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, est bien charpenté et équilibré, très distingué, très fin, de belle évolution. Le 2005, de couleur intense et profonde, ample et parfumé, aux connotations de cassis, de poivre et d'humus, est un grand vin charnu, qui poursuit sa très bonne évolution.

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE 

(SAINT-ÉMILION)
Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92 
Télécopie : 05 57 74 49 16 
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr 

Vignoble sur sol et sous-sol argilo-calcaires (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10%Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d'âge des vignes de 30 ans (labour dessols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Voilà un savoureux Saint-ÉmilionGC 2009, corsé, de belle robe soutenue, ample et distingué, tout en bouche, fin et charnu à la fois, avec des senteurs de violette, groseille et d'épices bien caractéristiques que l'on retrouve en bouche, un vin structuré, charmeur de très bonne évolution. Excellent 2008, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, allie finesse et structure, ample et persistant, un vin classique de ce millésime, de très bonne garde. Le 2007 est un vin très élégant, soyeux et parfumé, bien épicé, avec des notes de groseille et de cuir, et des taninsbien enrobés, de robe grenat, mariant rondeur et structure.

Clos LABARDE

Clos LABARDE 

(SAINT-ÉMILION)
Nicolas Bailly
Bergat
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 43 39 
Télécopie : 05 57 74 40 26 
Email : nicolasbailly.closlabarde@sfr.fr 

Le vignoble (4,6 ha) est planté à l'est de Saint-Émilion, sur un coteau argilo-calcaire. Les méthodes de culture sont à l'ancienne : on pratique le labour et on n'utilise pas de désherbant, les vendanges sont faites manuellement, les grappes sont triées sur tapis et éraflées, le chai a été rénové, parfaitement équipé pour pratiquer des cuvaisons longues contrôlées par thermorégulation. L'élevage dure de 18 à 22 mois dans des barriques de chêne dont 1/3 renouvelé chaque année. Savoureux Saint-Émilion GC 2009, de robe grenat intense, équilibré, aux notes de cassis bien mûr, avec des nuances fumées, puissant, corsé, un vin qui commence à se fondre, vraiment réussi, très prometteur. Le 2008, de belle robe pourpre, dégage un nezsubtil avec ces connotations de cassis mûr et de truffe, un vin fondu mais riche au palais, tout en charpente. Tout en charme, le 2007, long en bouche, au nez légèrement épicé, est un vinavec des notes spécifiques et persistantes de mûre et d'épices, parfait sur un confit de porc, par exemple. Le 2006 allie une finesse tannique à une rondeur persistante, un vin chaleureux etcorsé, exhalant au palais des notes de baies sauvages, de très bonne évolution.

Château LAROQUESAINT-ÉMILION Château LAROQUE

Château LAROQUE 

(SAINT-ÉMILION)
Direction : Bruno Sainson
Saint-Christophe-des-Bardes
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 77 28 
Télécopie : 05 57 24 63 65 
Email : contact@chateau-laroque.com 
Site : www.vinsdusiecle.com/chateaularoque 
Site : www.chateau-laroque.com 

Classé Premier Grand Vin. Depuis plus de quarante ans le Château appartient à la famille Beaumartin. Cette superbe demeure féodale du XIIe reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de "Petit Versailles". C'est le plus grand domaine de l'appellation, 67 ha d'un seul tenat, parmi lesquels seuls 27 ha des meilleures parcelles et des plus vieilles vignes sont consacrées à ce cru. Superbe Saint-Émilion GCC 2009, de robe brillante, aux notes deframboise et de cerise, ample et gras, où s'entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde. Le 2008, d'une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bien jeune, naturellement. Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d'épices, développe des tanins veloutés, un Vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un Vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, unmillésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d'épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un Vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleurcorsécharpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, rond et charpenté, un Vin encore bien jeune, de très belle garde. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l'appellation à des notes finement épicées, un Vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nezdense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s'ouvrir. Superbe 2001, dense,gras, associant puissance et distinction, d'une grande finesse, où dominent les fruits cuits et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise et de truffe, très représentatif de ce beau millésime. Le 2000, est charnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d'humus typiques. Le 1999, tout en bouche, avec cette belle robe aux légers reflets pourpres, un nez profond defruits rouges et noirs mûrs avec des notes épicées, est un Vin plein de finesse à la matière tendre, idéal sur un rôti de boeuf. Très beau rapport qualité-prix-typicité.

Château MANGOT

Château MANGOT 

(SAINT-ÉMILION)
Anne-Marie et Jean-Guy Todeschini
Saint-Étienne-de-Lisse
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 40 18 23 
Télécopie : 05 57 56 43 97 
Email : todeschini@chateaumangot.fr 
Site : www.chateaumangot.fr 

On se fait plaisir avec leur Saint-Émilion GC 2009, de belle robe pourpre, au nez intense et subtil à la fois, très bien équilibré, aux connotations de cassis mûr et de truffe, fondu mais puissant. Le 2008 est dense, un vin coloré, avec ce nez très caractéristique de pruneau et de sous-bois, exhalant des notes persistantes, aux tanins présents. Le 2007, au nez de petite cerise noire mûre et d'humus, est velouté, de belle charpente, ample et corsé en bouche, tout en nuances aromatiques au palais (cassis, épices), de très bonne évolution. Lacuvée Quintessence 2009, encore fermée, à la robe rubis intense, avec ce nez de petits fruits rouges macérés (cassis, griotte...), de bouche épicée, mêle charpente et volume, un vin fin et charnu à la fois, d'une belle finale.

Château la MARZELLE

Château la MARZELLE 

(SAINT-ÉMILION)
Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55 
Télécopie : 05 57 55 10 56 
Email : info@lamarzelle.com 
Site : www.lamarzelle.com 

La Marzelle, étend ses 13 ha de Merlot (80%) de Cabernet franc (13%) et de Cabernet-Sauvignon (7%) sur un superbe terroir de graves, de sables et d'argiles. “Au chai, nous précise Philippe Genevey, nous adaptons chaque année, les techniques de vinification selon la typicité du millésime. Pour exprimer le terroir au travers des vins. Cette richesse de travail engendre des vins vrais, honnêtes, qui ne subissent pas l'effet d'une mode. Les faibles volumes en fermentation (80 hl environ), ne produisent naturellement que peu de chaleur. Les fermentations sont donc douces et longues et accroissent la complexité aromatique. L'adaptation de techniques physiques appropriées (macération, cuve Inox, pigeage, maîtrise des températures) permet une recherche de la meilleure expression de notre terroir sans utilisation d'enzymes, de tanins ajoutés voire de levures sélectionnées...” On est bien au sommet avec ce Saint-Émilion GCC 2009, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté et équilibré, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche etsouple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d'un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, de robe soutenue, aux tanins riches et bien équilibrés, aunez intense de cerise, de fraise et d'épices, onctueux et persistant. Très beau 2005, puissant et complexe, très séduisant avec ces notes de framboise et de griotte très mûres, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges, de bonne charpente, ample et charnu, dominé par des nuances en bouche de groseille et d'épices, un vin qu'il faut laisser se faire. Le 2004, vraiment exceptionnel, d'une belle robe pourpre et limpide, au nez de fruits noirs, de réglisse, est un vin long, rond, pleingénéreux et très fin.

Château MAUVINONSAINT-ÉMILION Château MAUVINON

Château MAUVINON 

(SAINT-ÉMILION)
Famille Tribaudeau
Saint-Sulpice-de-Faleyrens
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 64 79 
Télécopie : 05 57 74 44 96 
Email : chateaumauvinon@orange.fr 
Site : www.chateau-mauvinon.com 

Coup de cœur pour leur Saint-Émilion GC 2009, aux nuances de griotte et de réglisse, charpenté, tout en bouche, aux tanins riches, de robe rubis profond, généreux, un vin typé, persistant au nezcomme au palais, de belle évolution. Le 2008 est très structuré, un vin ample et persistant où toutes les caractéristiques de cemillésime classique sont présentes, aux arômes de mûre et de noix de muscade, de bouche souple, dense, avec des tanins mûrs, d'une belle longueur. Le 2007, légèrement épicé comme il se doit, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, aux senteurs délicates où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin qui associe charme et souplesse, généreux et de très bonne garde. Il y a aussi cette cuvée Gabriel Lauzat 2009, de robe grenat, au bouquet subtil et intense à la fois, aux notes de sous-bois et de fruits rouges mûrs, de bouche ample, riche et fondue, un vin parfait sur un confit de canard. Le 2008, très classique et puissant, dégage des arômesde fruits rouges intenses.

Clos des MENUTS  Famille RivièreSAINT-ÉMILION Clos des MENUTS  Famille Rivière

Clos des MENUTS Famille Rivière 

(SAINT-ÉMILION)
Philippe Rivière
Rue de l’Abbé-Bergey
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 59 59 
Télécopie : 05 57 55 59 51 
Email : mriviere@riviere-stemilion.com 
Site : www.maisonriviere.fr/ 

À la tête des Deuxièmes Grands Vins Classés. Sympathique et passionné, Philippe Rivière s'attache à élever des Vins qui restent dans un excellent rapport qualité-prix-typicité. Sa propriété s'étend sur 25 ha. Le sol, en partie argilo-calcaire et principalement argilo-sableux à sous-sol d'alios avec crasse de fer, permet un excellent drainage (75% Merlot, 15% Cabernet-Sauvignon et 10% Cabernet franc). Fidèle à lui-même, ce Saint-Émilion GC 2009, parfumé, persistant, associe finesse et richesse aromatique, de bouche suave et veloutée, d'excellente évolution. Remarquable 2008, structuré, au nez persistant où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, un joli vin long en bouche, très classique, d'excellente évolution. Le 2007, très parfumé, bien typé, fort bien élevé, marie couleur et matière, un vin au nez expressif à dominante de pruneau et d'humus, aux tanins moelleuxferme et charmeur. Le 2006 commence à se goûter très bien, de couleur intense et sombre, avec des arômes puissants et subtils où s'entremêlent les épices, les fruits rouges et les baies sauvages, un vin de bouche complexe, rondecharnue et bien structurée, d'une longue finale. - Château HAUT-PIQUAT Un excellent Lussac-Saint-Émilion 2009, de robe pourpre soutenu, intense,harmonieux, aux connotations fruitées (griotte, cassis) et épicées, savoureux et typé, aux nuances de mûre et d'humus en finale, de très bonne garde. Le 2008, de couleur profonde, est bien charnu, aux saveurs de pruneau, alliant charpente et rondeur, un vin qu'il faut attendre un peu. Goûtez aussi le Graves Château de Callac rouge 2009, régulièrement réussi comme le Lalande-de-PomerolChâteau Moulin de Lavaud et le Montagne-Saint-Émilion Château de Beaulieu.

Château ORISSE du CASSE

Château ORISSE du CASSE 

(SAINT-ÉMILION)
Danielle Dubois
Saint-Sulpice-de-Faleyrens
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 72 75 
Télécopie : 05 40 54 08 01 
Email : dubricru@terroirsenliberte.com 
Site : www.terroirsenliberte.com 

Beau Saint-Émilion GC 2009, encore très jeune, aux tanins fermes et soyeux à la fois, d'une jolie concentration, aux notes de cassis, de cuir et de fumé, bien corsé. Le 2008 poursuit son évolution, au nez expressif de vanille et fruits mûrs, légèrement épicé, avec des tanins fins et bien fondus. Le 2007 est tout en nuances d'arômes (violette, groseille mûre...), aux tanins soyeux, un vin complexe et harmonieux, avec des nuances de cassis et d'épices en finale, de bouche fondue. Tout en bouche, le 2006, charpenté et harmonieux, est bien caractéristique de ce que doit être un vin de cette appellation, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, qui associe puissance et distinction, aux tanins denses, gras, d'une très jolie persistance. Le 2005, charnu, riche, au nez épicé, allie une charpente réelle à une jolie rondeur en bouche, un vin avec beaucoup de structure, riche en couleur comme en arômes, avec ces senteurs de fruits noirs bien mûrs (groseille, prune) et d'épices en finale. Goûtez aussi Le P du Roy 1999, une cuvée spéciale, avec des notes de fumé et d'épices, aux tanins souples mais puissants, un vin gras et de belle charpente, harmonieux en bouche. Il y a aussi ce Côtes-de-Castillon Arthus 2006, à la tête de son appellation (voir le Classement des Côtes).

Ets OUZOULIAS SASSAINT-ÉMILION Ets OUZOULIAS SAS

Ets OUZOULIAS SAS 

(SAINT-ÉMILION)
Claire Ouzoulias
17, rue du Colonel Picot - BP 93
33500 Libourne
Téléphone :05 57 51 07 55 
Télécopie : 05 57 25 18 27 
Email : ets.ouzoulias@wanadoo.fr 
Site : www.ouzoulias-vins.com 

Ici, on élève des vins en respectant la grande tradition libournaise, sans esbroufe ni manipulations œnologiques. Le Saint-Émilion GC Château Franc-Pourret 2009 (agriculture biologique certifié Ecocert), de bouche pleine et riche, aux nuances complexes de fruits des bois et de fumé, typé, un beau vin qui convient particulièrement aux plats épicés. Le Saint-Émilion Bio Clos Chante l'Alouette 2009, au nez puissant et subtil à la fois, aux connotations de petits fruits mûrs et de truffe, est fondu en bouche et prometteur. Goûtez le Loupiac L'Or de Calydon 2009, bien structuré en bouche, avec des arômes très fins et rafraîchissants d'agrumes, de menthe, de miel, d'une belle persistance. Joli Graves blancOdyssée 2010, à dominante de fruits frais, un vin qui allie vivacité et souplesse, d'une finale franche et souple. Il y a encore ce Graves rouge l'Oisellerie 2009, très classique, de belle robegrenat, de très bonne base tanniquegras, très équilibré, riche et charnu, au nez dominé par lecassis et la prune. Il y a encore le Canon-Fronsac Beauversan 2009, très aromatique, avec ces notes subtiles de griotte et deframboise, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche. et ce Saint-Estèphe Vieux Cailloux 2009. Le Saint-Julien L'Inattendu 2006 est riche et soyeux à la fois, avec une bouche parfumée et bien persistante (violette, pruneau), un vin trèséquilibré, coloré, de très bonne évolution. Goûtez leur Côtes-de-Castillon 2005 cuvée 120, créée pour fêter les 120 ans d'existence des Éts Ouzoulias, dense, très bien charpenté, aux nuances de fruits mûrs, fondu mais intense au palais. Deux magnifiques chambres d'hôtes tenues par Catherine Ouzoulias au Château Franc-Pourret vous offriront détente et bien être au cœur du vignoble.

Château de PASQUETTE

Château de PASQUETTE 

(SAINT-ÉMILION)
Laurence et Marc Vincent
Lieu dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26 
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr 

Les propriétaires du Château de la Paleine à Saumur (voir Loire) sont tombés sous le charme du Châteaude Pasquette, déjà mentionné en 1762 sur la carte de Belleyme. Le vignoble situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d'un ensoleillement idéal. Une superficie de 3 ha, de terres légères sur fondargileux, donne de faibles rendements. “Les vignes ont 35 ans de moyenne d'âge, nous raconte MarcVincent, l'encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon). J'ai l'intention d'ailleurs de diminuer les plants de Cabernets-Sauvignons au profit du Merlot. Nous avons effectué notre première vendange en 2010 et le vin est vraiment superbe. Nous sommes en conversion Bio, tout comme au Domaine de la Paleine, où nous entamons avec succès notre quatrième année de conversion. J'ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable, environ 15 €. Je souhaite qu'il plaise au consommateur et qu'il ait envie d'en racheter. Le 2011 est un millésime gâté par lanature, les raisins étaient superbes notre tri optique nous a permis véritablement de sélectionner le meilleur. Le résultat est formidable, le vin est charnuvelouté, avec de la concentration, beaucoup de soyeux, très rond, le Merlot s'est formidablement exprimé. C'est un vin qui, carafé, peut être rapidement mis sur les tables, agréable aussi dans sa jeunesse, mais aussi un vin de garde, il en a le potentiel (10 ans) !” Pour l'instant, il y a ce beau Saint-Émilion GC 2010, gras, mêlant puissance et distinction, charnu mais fin, subtile alliance des fruits cuits et d'épices, de très jolie bouche avec des nuances de cerise et de truffe.

Château PIGANEAUSAINT-ÉMILION Château PIGANEAU

Château PIGANEAU 

(SAINT-ÉMILION)
Jean-Baptiste et Vincent Brunot
1, Jean-Melin
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 09 99 
Télécopie : 05 57 55 09 95 
Email : vignobles.brunot@wanadoo.fr 
Site : www.vignobles-brunot.fr 

Toujours au sommet, grâce à un formidable rapport qualité-prix-plaisir. “Nous privilégions le fruit et réduisons l'apport de bois neuf, nous explique Jean-Baptiste Brunot. Les vins sont toujours élevés une année en barriques mais avec seulement 25% de bois neuf, cela permet d'éviter l'oxydation et un goût de boisétrop dominant. On obtient des vins plus veloutés, plusfruités, plus séduisants, avec une aptitude à vieillir mais aussi aptes à être appréciés dans leur jeunesse. Nous restons raisonnables dans l'élevage en barriques qui ne doit pas masquer notre joli terroir de sables et de graves, c'est grâce à cela que nos vins ne sont pas trop tanniques. “Le 2009 est un millésime de garde, aux arômes de fruits noirs qui bénéficiera d'un élevage plus long en barriques. Le 2008 est plus souple, on a préféré écourter le vieillissement en barriques pour que le vin garde tout son fruité, ses arômes de fruits rouges, sa rondeur. Un vin plus facile à boire, très agréable dès maintenant. Le 2007 est un joli vin de garde d'une belle puissance. Après quelques années debouteilles, les vins sont plus souples, c'est un très beau millésime, équilibré, structuré aux taninsfondus, à la finale persistante.” Leur Saint-Émilion GC 2009 (6 ha, d'un terroir gravelo-sableux (83% de Merlot et 17% de Cabernet francterroir gravelo-sableux), est vraiment remarquable, structuré, élégant, avec des taninsveloutés, qui allie distinction et richesse, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, ample et persistant en bouche, un vin très prometteur. Superbe 2008, aux tanins amples, charpenté, un vin de belle structure, au bouquet subtil et intense à la fois (griotte, groseille, poivre...), tout en persistance, de garde. Savoureux 2007, avec ce nez puissant et délicat à la fois, un vin d'une grande harmonie en bouche, avec beaucoup de fruit, riche et fin, bien typé, de belle robe profonde, aux arômes persistants de petitsfruits rouges mûrs avec des notes d'épices. Très beau 2006, médailles d'Argent à Paris et de Bronze à Bourg, de robe pourprecorsé, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, aux nuances de cassis et de grillé, aux tanins d'une grande suavité et d'une belle longueur en bouche. Superbe 2005, de couleur très foncée, aux nuances de griotte et de framboise, un vin aux tanins très équilibrés, de bouche pleine, tout en arômes, de belle garde. Savoureux 2004, de très bonne charpente, au nez où s'entremêlent des notes de fruits rouges bien mûrs et de sous-bois, bien corsé, un vin qui commence à s'apprécier, d'une belle longueur. Superbe rapport qualité-prix-plaisir. Château LE GRAVILLOT Une réussite avec leur Lalande-de-Pomerol 2009, aux tanins très équilibrés, à la fois puissants et délicats, un vin grenat foncé, d'une belle intensité, épicé comme il se doit, corsé, ferme, qui associe distinction et richesse, avec ces senteurs de fumé et de prune en finale. Beau 2008, au nez de cerise mûre, de bouche fondue et puissante à la fois avec des notes de groseille et de cuir, un vin généreux et harmonieux. Tout en nuances d'arômes, le 2007 est très coloré, bien charnu, au nez qui dégage des senteurs de fruits mûrs et de truffe, fondu, un vin intense, associant distinction et richesse. Remarquable 2006, qui a d'ailleurs récolté une médaille d'Argent à Bruxelles et une autre à MundusVini, harmonieux, aux arômes délicats et denses, de bouche étoffée, avec des notes poivrées où se mêlent la mûre et la violette. Le 2005 est typé, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée, un vin de belle couleur pourprecharpenté. - Château TOUR DE GRENET Un joli vignoble de 26 ha planté sur unterroir argilo-calcaire situé sur les plus hauts coteaux de la région. Les vignes bénéficient d'un ensoleillement permanent, ce qui assure une maturation exceptionnelle. Le vieillissement s'effectue en cuves et en fûts durant 18 mois. Cela donne ce très beau Lussac-Saint-Émilion Château Tour de Grenet 2009, de robe grenat, tout en arômes, aux tanins amples, au nez de pruneau et d'humus, tout en bouche, tout en charme, mêlant puissance et finesse. Le 2008, velouté et de texture dense, très typé, au nez complexe où dominent les fruits cuits, associe élégance et charpente en bouche. Le 2007, médaille d'Argent à Paris, au nez délicat (groseille, violette...), est un vin gras, épicé, qui mêle structure et bouquet, bien corsé, et dégage des connotations de mûre et de réglisse en finale, très harmonieux. - Château MALEDAN Savoureux Bordeaux 2009, d'une couleur profonde est classique, aux tanins soyeux, aux notes de pruneau, un vin ample, de très bonne bouche, de fort bonne évolution. Le 2008, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, riche et persistant en bouche, développe des tanins amples et fermes.

Château CLOS DES PRINCESAINT-ÉMILION Château CLOS DES PRINCE

Château CLOS DES PRINCE 

(SAINT-ÉMILION)
Marie-Christine Prince
À Saint-Laurent-des-Combes
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 84 64 14 et 06 76 81 04 11 
Télécopie : 05 57 84 64 54 
Email : vignobles-prince@wanadoo.fr 

Un vignoble de 2 ha, sur sables siliceux et profonds et de crasses de fer en sous-sol, avec une moyenne d'âge des vignes de 35 ans (90% Merlot et 10% Cabernetfranc). Une belle réussite avec ce Saint-Émilion GC 2009, coloré et parfumé, d'une grande subtilité, aux notes de cassis, de violette et de truffe, unvin corsé et charpenté, aux tanins fermes mais veloutés, tout en bouche, de garde. Le 2008, decouleur pourpre, mêle souplesse et richesse, aux senteurs de fruits cuits avec des nuances decannelle en bouche, un vin puissant, classique de ce millésime, de très belle évolution. Savoureux 2007, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits rouges intenses (prune, mûre) et une note de violette, d'une jolie finale. Le 2006 est très charmeur comme il se doit dans ce millésime tout en souplesse, aux tanins fins, de bouche fruitée et charnue, aux nuances de mûre et d'humus. Le 2005 allie charpente et distinction, un vin d'une jolie concentration, aux notes de groseille, de fumé et de poivre, de garde.

Château la ROSE- POURRETSAINT-ÉMILION Château la ROSE- POURRET

Château la ROSE- POURRET 

(SAINT-ÉMILION)
M. Warion

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 13 
Télécopie : 05 57 74 43 93 
Email : contact@la-rose-pourret.com 
Site : www.la-rose-pourret.com 

Le vignoble familial (depuis 200 ans) s'étend sur 8 ha d'un seul tenant. La génération actuelle maintient la tradition en travaillant avec passion les Merlot (75%) etCabernet (25%), plantés sur des sols argilo-sableux sur crasse de fer et sables anciens. Les labours, les vendanges manuelles, la vinification traditionnelle, l'élevage en barriques neuves renouvelées par 1/3 chaque année... Coup de cœur pour leur Saint-Émilion GC 2009, de couleur profonde, complexe au nez (pruneau, épices), un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, aux connotations de cassis et de poivre noir, d'une jolie finale finement épicée, avec des taninsveloutés mais puissants. Le 2008, complexe et harmonieux, tout en finesse, aux tanins riches, légèrement épicé comme il se doit, est très représentatif de ce beau millésime classique bordelais, au nez comme au palais (griotte, cannelle, sous-bois...), ample, avec une matière soyeuse. Le 2007 sent bon la griotte et les sous-bois, de bouche puissante et souple à la fois, un vin de couleur rubis profond, très bien élevé, de très bonne évolution. Beau 2006, d'une belle teinte, aux senteurs de cassis, de pruneau et d'épices, racé, aux tanins riches et savoureux, un vin bien rond et bien charpenté. Le 2005 est complet, bien charnu, concentré et gras, dense, au nez dominé par le pruneau et le poivre, finement boisé, de belle évolution. Le 2004 est de belle robesoutenue, aux tanins mûrs et présents à la fois, très parfumé, corséharmonieux et persistant, un vin d'excellente évolution. Goûtez le 2002, parfait actuellement, de robe intense, de bouche persistante avec ces notes d'épices, de cuir et de myrtille, aux nuances de fumé.

Château TOUR GRAND FAURIE

Château TOUR GRAND FAURIE 

(SAINT-ÉMILION)
Vignobles Feytit

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 49 03 et 06 82 68 11 80 
Email : feytit@wanadoo.fr 
Site : www.tourgrandfaurie.com 

La propriété appartient à la famille Feytit depuis 1949. Vendanges manuelles, élevage enbarriques, 80 % Merlot, 15% Cabernet franc, 5% Malbec... “L'âge du vignoble est de 48 ans, précise-t-on, dont une parcelle au secteur Grand Treuil, où nous avons encore des pieds devignes centenaires, remplis de moussecreux à l'intérieur, ils sont peu productifs, mais à la récolte, la qualité est toujours au sommet. Le tout donne en effet ce très savoureux Saint-Émilion GC 2009, ample et fondu, un vin de belle matière, dense et parfumé (cassis, sous-bois), avec des tanins mûrs mais présents, un vin qui emplit bien la bouche.

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC

Château LA TOUR DU PIN FIGEAC 

(SAINT-ÉMILION)
Sarl André Giraud

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 06 10 
Email : contact@vins-giraud-belivier.com 
Site : www.vins-giraud-belivier.com 

Les 11 ha de vignes bénéficient d'un sol graveleux et argilo-siliceux avec un sous-sol très ferrugineux permettant aux vignes âgées de 40 ans de produire le meilleur. L'encépagement est réparti pour 75% de Merlot et 25% de Cabernet franc. Les fermentations sont longues et très surveillées, le vieillissement se fait en fûts de chêne. Un superbe Saint-Émilion GCC 2009, aunez subtil où dominent le cuir et la griotte, très aromatique, d'une jolie concentration en bouche, avec des tanins savoureux, un vin de couleur profonde, avec beaucoup de structure. Le 2008 est un grand vin très classique, corsé etgras, aux tanins présents et souples à la fois, de bouche harmonieuse aux nuances de fruits cuits (fraise des bois, mûre) et d'humus, de garde. Le 2006, un grand vin de couleur dense, racé, aux tanins puissants et riches, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance, d'excellente garde. Superbe 2005, de belle structure, un vin ample et riche comme nous les aimons, decouleur profonde, qui dévoile au palais des notes de griotte et de cuir. Le 2004 est très charmeur, très équilibré, aux tanins mûrs, aunez de cassis, avec cette touche épicée persistante, d'une belle finesse aromatique, coloré et typé, bien corsé. Voir le Pomerol ChâteauLe Caillou.

Château TOUR SAINT-PIERRESAINT-ÉMILION Château TOUR SAINT-PIERRE

Château TOUR SAINT-PIERRE 

(SAINT-ÉMILION)
Indivision Goudineau Gérante : Florence Pauly-Callot
BP 9
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 70 23 
Télécopie : 05 57 74 42 74 
Email : toursaintpierre@free.fr 

Un vignoble de 12 ha (80% Merlot, 10% Cabernet-Sauvignon, 10% Cabernet franc) cultivé sans utilisation de désherbant chimique ou d'insecticide. Beau Saint-Émilion GC 2009, intense encouleur comme en arômes, qui fleure bon les fruits cuits et le fumé, soyeux et dense en bouche, un vin harmonieux, auquel il faut laisser du temps pour s'exprimer au mieux. Le 2008, un vindense où domine l'élégance, aux notes de truffe et de fraise des bois, d'un beau rouge profond, est riche en bouche, ample et structuré. Le 2007, de charpente très élégante, tout en nuancesaromatiques, aux notes de cassis, de pruneau et d'épices, de belle robe soutenue, estharmonieux, de très bonne évolution. Le 2005, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nezdominé par le cassis mûr et l'humus, commence à peine à s'ouvrir. Le 2004, tout en couleur et en matière, très typégras, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et persistantes de fumé et d'épices, aux tanins puissants mais très fins. Le 2003 est coloré et très aromatique, d'une grande subtilité en bouche, aux senteurs de cassis, de cuir et de truffe, très corsé, biencharpenté, aux tanins fermes mais d'une grande élégance.

Clos TRIMOULETSAINT-ÉMILION Clos TRIMOULET

Clos TRIMOULET 

(SAINT-ÉMILION)
Guy, Alain et Joël Appollot

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 71 96 
Télécopie : 05 57 74 45 88 
Email : clostrimoulet@vinsdusiecle.com 
Site : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet 

“Nous sommes très enthousiastes pour le millésime2011, nous dit Alain Appollot. Cela a été beaucoup de travail à la vigne. Nous avons eu la chance d'avoir une très belle arrière-saison, avons ramassé des raisins à très bonne maturité dans un état sanitaire excellent. Les degrés étaient largement suffisants et les indices de tanins très satisfaisants.” On est bien au sommet avec leur Saint-Émilion GC 2009, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde. Beau 2008, médaille d'Argent au concours des Vignerons Indépendants, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, au nez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à lavigne durant tout l'été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d'ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant des PH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d'un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l'élevage, nous n'avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.” Le 2006, marqué par des notes de fruits noirs très mûrs et des touches finement boisées, de bouche suave, qui développe des tanins fondus et structurés. Remarquable 2005, dense, encore fermé, un vin puissant et persistant, aux tanins harmonieux et riches, charpenté, alliant structure et velouté, d'excellente évolution. Formidable rapport qualité-prix-typicité. Château CHEVALIER SAINT-GEORGES Remarquable Montagne-Saint-Émilion 2009, de teinte soutenue, dense, au nez où dominent les fruits rouges à noyau mûrs, un vin élégant, rond, finement tannique, à la finale persistante, ample et distinguée, de belle évolution. Le 2008, médaille d'Argent, tout en bouche, très parfumé (cerise noire, poivre), est un vin charnu, alliantfinesse aromatique et charpente. Le 2007, médaille de Bronze, bien typé, aux senteurs très persistantes de fraise et de muscade, aunez complexe, de belle robe grenat, très équilibré, aux tanins mûrs, est un vin souple, parfumé, bien classique. Beau 2006, au nez où dominent le pruneau et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois, suave, avec des tanins veloutés.

Château VIEUX-POURRETSAINT-ÉMILION Château VIEUX-POURRET

Château VIEUX-POURRET 

(SAINT-ÉMILION)
Mme Richert-Boutet
Miaille
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 24 68 17 et 06 80 64 49 75 
Télécopie : 05 57 24 63 27 
Email : chateau.vieux.pourret@orange.fr 
Site : www.chateau-vieux-pourret.fr 

Vignoble de 6 ha. “En quête d'une harmonie avec la nature, précise-ton ici, les travaux du sol et de la plante sont liés à un calendrier lunaire. Cette culture est exempte de produits “cides” (herbicide, pesticide, fongicide). Pour produire des grappes deraisins vivantes, notre chef de culture Jean-Philippe Turtaut, avec ses préparations naturelles, se place en compagnon de la plante, pour renforcer son autonomie et l'aider à puiser et à extraire le meilleur de ce terroir de Saint-Emilion.” Tout en bouche, ce Saint-Émilion GC 2009, bien corsé et gras, cette pointe d'épices et cette charpente à la fois puissante et souple, un vin typé, structuré et persistant. Excellent aujourd'hui, le 2007 est d'un beau rouge profond, ample et fruité en bouche, avec des tanins souples et bien fermes à la fois, avec ce nez où dominent la groseille mûre et la violette. Le 2006, de bouche persistante avec ces nuances de fumé caractéristiques, bien équilibré, d'une grande harmonie, de belle charpente. Le 2005, au bouquetdéveloppé, aux senteurs fruitées et giboyeuses, est un vin complet, avec des tanins denses et harmonieux, d'excellente garde bien sûr. Le 2003, de couleur pourprecorsé, savoureux, aux tanins riches, au nezcomplexe (cuir, truffe), allie rondeur et charpente, et commence à très bien s'apprécier sur un gigot. Bellecuvée Dixit 2008, un vin savoureux, coloré et typécorsé, au nez complexe dominé par la cerise et la cannelle, structuré et tout en charme, riche et persistant, avec des tanins veloutés.

Château VIEUX RIVALLON

Château VIEUX RIVALLON 

(SAINT-ÉMILION)
Scea Bouquey Rivallon

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 51 35 27 
Télécopie : 05 57 51 95 02 
Email : chateauvieuxrivallon@orange.fr 

Un excellent Saint-Émilion GC 2009, de couleur intense, charnu, d'une jolie rondeur et persistance, aux notes de groseille et de cerise mûres, bien élevé comme le 2008, de robegrenat soutenu, de bouche corsée, avec des connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), de cuir et de truffe, un vin dense, de garde. Excellent 2006, bien corsé, qui fleure bon laframboise et les épices, de bonne base tannique, un vin subtil mais riche, de bouche fondue, qui poursuit sa très bonne évolution.
 


 

06:54 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu