La une des lecteursTous les blogsles top listes
Envoyer ce blog à un amiAvertir le modérateur

11/09/2012

Dix crus à avoir obligatoirement dans sa cave

DOMAINE DE FONTLADE


COTEAUX VAROIS EN PROVENCE

« Rigueur et Passion », pourrait être notre devise. Rigueur dans nos méthodes de culture et d’élaboration de nos vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montremy depuis plus d’un demi-siècle, s’étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d’élaborer des vins puissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes de fruits rouges séduisants, des blancs floraux et frais. En 2008, l’élégance plus que la puissance caractérisera nos vins. Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l’Hermite Maunier Vieilles Vignes 2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, aux arômes de fruits cuits et d’épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d’excellente garde. Complexe, la cuvée Saint Qvinis rouge 2006, est de robe profonde, au nez de mûre et de fumé, aux tanins présents, un vin d’une belle

 

harmonie, qui poursuit son évolution. La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d’être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d’épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée.


VIGNOBLES FRANCOIS MUHLBERGER


RIESLING
Robert MUHLBERGER – Vigneron&œnologue, présente les Vignobles Muhlberger. Domaine familial depuis quatre générations, conduit par Robert & Astrid Muhlberger, Philippe Muhlberger leur fils. Leur philosophie vigneronne se résume en ces mots : «Vivre avec la Vigne ! Vivre avec le Vin !». Selon des règles et des convictions définies et éprouvées par des générations de vignerons, afin que s’écrive :«Vignoble, Vigne, Vin de Vigneron, avec V de Vérité !». Elever avec sagesse et passion, dans le respect de règles traditionnelles, sont les moyens mis en œuvre dans le but de produire des vins authentiques et de rare élégance. Un mode de conduite respectueux de l’environnement : enherbement permanent des vignes, pas d’amendements chimiques ni d’herbicides rémanents, lutte biologique contre les ravageurs, interventions raisonnées contre les maladies à base de cuivre et soufre, observation et respect du cycle naturel de la vigne et des plantes au sol, renforcement des propres capacités de défense de la vigne, apports d’oligo-éléments naturels sur feuillage… La Récolte : des vendanges manuelles pour rentrer une récolte sélectionnée, des raisins entiers, non triturés et proprement triés. La Vinification : élaborer les vins en respectant leur propre rythme d’évolution, avec sagesse et patience, à partir de fermentations spontanées sans apports de levures du commerce. Les Vins : on comprend donc leur superbe Gewurztraminer Domaine du Pas des Loups 2009, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits et de pêche, puis des notes minérales, très parfumé. Le Riesling Clos Philippe Grass 2009, est tout aussi typé, de bouche séduisante, très abordable comme cet autre Riesling Wolxheim Domaine du Pas des Loups 2010, d’une nervosité en bouche bien caractéristique, mêlant charpente et finesse, d’une belle finale, à ouvrir sur un sandre. Superbe Gewurztraminer Vendanges Tardives 2008, un grand vin velouté, de belle couleur dorée, au nez riche dominé par des notes de pain grillé et de fruits surmûris, tout en bouche, de garde. Excellent Pinot noir cuvée des Jeunes Loups 2007, dont l’élevage se fait en fûts de chêne, qui fleure bon les fruits frais (cassis, griotte...), à la fois riche et savoureux, d’une jolie finale en bouche, très parfumé, aux tanins ronds. Le Crémant d’Alsace brut Blanc de blancs méthode traditionnelle est de mousse élégante et légère, d’une belle harmonie, tout en fruit et finesse, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secs, suave, riche en bouche.


CHATEAU LA CROIX MEUNIER


SAINT-EMILION GC
Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. J’ai beaucoup apprécié leur Saint-Émilion GC cuvée Georges Meunier 2009, de robe pourpre soutenu, superbe, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, généreux et persistant, de garde comme le 2008, qui développe des arômes de musc et de griotte, aux tanins enrobés mais riches, bien charnu. Le 2006 se goûte particulièrement bien, de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin corsé et dense, de très bonne évolution.


DOMAINE GOURON


CHINON
Fondé en 1946 par René Gouron, le DOMAINE se développera avec le soutien de son fils Jacky jusque dans les années 80. Désormais, ce sont les petits enfants LAURENT et STEPHANE qui vinifient et commercialisent ensemble les 28 hectares que compte la propriété familiale. Classé en Appellation CHINON Contrôlée le DOMAINE GOURON est morcelé en de nombreuses parcelles : argilo-calcaire et argilo-siliceux, sur les coteaux et graviers mêlés de sables, en plaine. Cette diversité de sols a permis de créer différentes cuvées mettant en valeur l'expression, fruité en plaine et corsé sur les coteaux. Toute l’année un travail important est accordé à la vigne afin d’obtenir les meilleurs fruits : l’exigence d’une taille courte, des sols enherbés et de l’éclaircissage s’orientent vers des rendements maîtrisés, une meilleure concentration et le respect de notre environnement. Nos vins sont élevés dans les caves de tuffeau avec des conditions idéales puis mis en bouteilles à la propriété. Remarquable Chinon La Terroir 2009, issu de vignes de 45 ans et plus, macération longue et élevage en cuve d’un an, pas de barrique pour exprimer toute la richesse du fruit, qui associe puissance et finesse au palais, avec des arômes de framboise, de groseille et de mûre, classique, corsé, riche, aux tanins soyeux mais denses, d’excellente garde. Beau Chinon cuvée Vieilles Vignes 2007, issu de sols argilo-calcaires et argilo-siliceux (vignes de 45 ans et plus, cuvaison longue et élevage 12 mois en fûts de chêne de 1 à 6 vins), un vin avec beaucoup de structure, tout en bouche, bien équilibré, au nez de violette, de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, de très bonne garde. Séduisant Chinon La Croix Boisée blanc sec 2010, pur Chenin, vinifié en barriques sans levures exogènes à température ambiante, parfumé, avec des notes d’agrumes bien typiques, de bouche dominée par les fruits mûrs et les petits fruits secs. Le Chinon rosé 2011, pur Cabernet franc issu de saignée, de robe délicate, est frais, puissant en bouche, parfumé (rose, fraise...), sec et suave à la fois. Goûtez le Chinon cuvée Domaine 2010, aux tanins soyeux et fermes à la fois, au nez complexe et subtil dominé par le cassis mûr et l’humus.


DOMAINE LAFRAN-VEYROLLES


BANDOL
Une propriété dotée d'un superbe terroir. La vendange est manuelle, non égrappée, foulée souplement avant d'être mise en cuves de fermentation pendant 15 à 21 jours sous contrôle des température. Puis le vin est élevé en foudres de chêne de 18 à 24 mois. Cela donne ce grand vin rouge au nez puissant où se mêlent les épices et les fruits rouges, ample et solide, riche en couleur comme en structure, aux tanins très équilibrés, de garde. Le Bandol blanc issu des cépages Clairette et Ugni blanc est tout aussi savoureux, il laisse s'échapper des notes florales intenses de bruyère, idéal sur des poissons grillés, de bouche persistante comme le Bandol rosé, alliant finesse et structure en bouche, aux notes de fleurs, de belle robe intense, un vin très élégant, très persistant au palais. Remarquable rapport qualité-prix et quantités limitées, possibilité d'acheter des millésimes plus anciens.
 
 

CHAMPAGNE ETIENNE OUDART


BRUGNY
Un village à quelques kilomètres d’Épernay, berceau de la maison Oudart depuis 1958. La passion du terroir a engagé depuis longtemps déjà, cette famille à préserver son vignoble en privilégiant le maintien d’une biodiversité, le choix de produits et de techniques naturels. Cette démarche de viticulture « raisonnée » est un véritable état d’esprit. Membre du réseau Magister, l'exploitation est engagée dans une démarche viticole durable et efficace : suppression totale de l'utilisation d'insecticide depuis 10 ans, tout simplement en maintenant l'équilibre entre certains parasites se faisant concurrence et se détruisant eux-mêmes. La recherche de qualité a amené cette exploitation à travailler ses vinifications dans une petite coopérative familiale, bénéficiant d’un outil de production moderne et performant, favorisant le parcellaire et donc le terroir. L’amour du champagne, perpétué de père en fils, permet aujourd’hui de proposer une gamme de champagnes matures, aux arômes atypiques révélés par le jeu des assemblages cépages / terroir. Le tout explique ce Champagne brut Référence, à parts égales de Pinot noir et Chardonnay (40% chacun), et 20% de Pinot Meunier, prix d’Excellence au concours des Citadelles du vin 2011, à la mousse fine et légère, à dominante de fruits mûrs, très fruité, très équilibré, harmonieux en bouche, très persistant, idéal également à table. Le Chardonnay brut Millésimé, un pur Chardonnay, issu exclusivement de la récolte 2004, médaille d’argent au concours des Chardonnay du Monde 2010, de belle robe or pâle, tout en fruits, très rond en bouche, tout en structure et parfums, au nez subtil, ample et charmeur. J’ai bien aimé aussi cet Extra-brut, assemblage de 40% de Pinot noir, 20% de Chardonnay et 40% de Pinot Meunier, avec un dosage extra-brut à 5 g, une cuvée distinguée, mêlant ampleur et fraîcheur, tout en finesse, au nez de fruits secs et de lis.


EARL DU DOMAINE CHAMPAGNON


CHENAS
Domaine familial dirigé par les deux frères, Patrick et Jean-Yves qui représentent la troisième génération. Le domaine compte 16 ha, la récolte se fait manuellement et la vinification de façon traditionnelle. Terroir d’arène granitique, coteaux exposés à l'est. Les vins sont conservés en cuves et 30% en fûts de bois. “Le 2011 est une année précoce, un millésime que je qualifierais de facile dans l’ensemble, me dit Patrick Champagnon. La culture s’est déroulée sans trop de problèmes et la récolte s’est faite entièrement sous le soleil à bonne maturité, les raisins étaient bien sains. Un bon équilibre avec une bonne acidité, de belles couleurs pourpres et des tanins soutenus. Mais tout est question de climat et je sais que d’autres propriétaires ont été moins gâtés dans la région. Les rendements étaient à peu près au rendez-vous, alors qu’en raison de mes vieilles vignes dans l’ensemble (70 ans), j’ai habituellement du mal à faire de bons rendements, cette année la nature a été généreuse. Je suis donc vraiment satisfait de ce millésime”. On se fait donc vraiment plaisir avec le Chénas 2011, issu d’une vinification traditionnelle de 6 à 8 jours (élevage en foudres de bois), typé, de très jolie couleur grenat, charnu, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, très classique, un vin qui associe couleur et matière, de très bonne évolution. Savoureux Fleurie 2011, complet et ample, aux nuances de cerise confite, alliant structure et élégance en bouche. Beau Moulin-à-Vent 2011, encore bien jeune, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d’humus, de bouche intense et dominé par le pruneau confit, un vin très équilibré, riche, de garde.
 
 

CHATEAU LA GALIANE


MARGAUX
Le Château La Galiane doit son nom au Général Anglais "Galian" qui depuis ce lieu commandait les troupes anglaises pendant l'occupation de l'Aquitaine au XVe siècle. Exploitation familiale depuis plusieurs générations, sa superficie de 5 hectares plantée de 45 % de Merlots, 50 % de Cabernets Sauvignons et 5 % de Petits Verdots présente un parfait équilibre, très classique et traditionnelle de l'appellation Margaux. Le vignoble est réparti sur des croupes de fines graves. Cultivé de père en fils, les vins de La Galiane ont une belle couleur rubis et sont finement bouquetés, très harmonieux et suave en bouche avec des tanins fins et élégants, ces vins possèdent une belle aptitude au vieillissement. Château Charmant possède des ceps de vigne centenaires et le vignoble de 5 hectares est implanté sur des croupes de fines graves à galets abondants et labouré. les vendanges sont faites à la main, la cuvaison est longue afin d'extraire tous les parfums et le vin est élevé en barriques durant 12 mois. Le Château Charmant produit un vin coloré, aromatique, très complexe et élégant, parfaitement équilibré, charpenté et souple à la fois qui s'épanouit superbement en vieillissant.


EARL MAISON ZOELLER


GEWURZTRAMINER
Comme en témoigne le pressoir datant du XVIIe siècle, la famille perpétue depuis plus de dix générations la tradition vinicole. Aujourd’hui, ce savoir-faire ancestral s’allie aux méthodes modernes pour permettre d’élaborer des vins respectant les règles d’hygiène et de qualité tout en conservant leur naturel et surtout leur authenticité. Un respect de la faune et de la flore pour la santé de la vigne (vendanges manuelles). Un remarquable Riesling Grand Cru Altenberg 2005, très typé, à la robe d’un doré soutenu, aux arômes de fruits blancs, un beau vin très équilibré, parfumé et persistant, complexe en bouche, alliant structure et finesse. Superbe Gewurztraminer Les Orchidées 2009, suave et sec à la fois, un vin puissant et corsé, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, tout en finale, d’excellente évolution comme en atteste ce 2007. Le Riesling de Wolxheim cuvée Réservée 2009 est un vin qui dégage une grande expression aromatique marquée par des notes de fruits mûrs et de rose, d’une grande complexité. Goûtez aussi le Pinot noir 2008, coloré, de bouche ample et charnue, avec des nuances de cerise noire, de groseille et de cannelle. Très suave, le Gewurztraminer Vendanges Tardives 2008, au nez complexe et puissant, où s’épanouissent des nuances d’acacia, de fruits confits et de fleurs blanches, est un vin très onctueux, très élégant, à déboucher sur un foie gras d’oie truffé d’Alsace. Il y a encore ce Pinot Noir rosé La Saignée 2008, tout en couleur, tout en arômes comme le Pinot noir 2009, fort bien élevé, aux arômes subtils où dominent les fruits rouges et la violette, un vin riche, alliant finesse et charpente. Goûtez le Riesling Anna 2007, tout en finesse aromatique, de jolie robe brillante, tout en persistance, et cet envoûtant Muscat Vendanges Tardives 2009, très dense, aux notes fruitées et florales intenses, d’une grande puissance aromatique au palais (pain grillé, pêche mûre…), d’une douce onctuosité.


DOMAINE DUFOUR PERE ET FILS


MOULIN A VENT
Vignerons depuis cinq générations, la famille Dufour a fortement développé sa gamme de vins, pour proposer aujourd’hui du Brouilly Pisse Vieille, du Régnié, du Chiroubles, du Morgon Beaujolais Villages, du Beaujolais Villages Primeur et du Beaujolais Villages Blanc. Tous les vins sont issus du cépage Gamay hormis le Beaujolais Blanc et le Bourgogne Blanc qui sont issus du Chardonnay, à l’origine des plus grands vins blancs du monde. Ils élaborent également sur la base du Régnié, une cuvée ‘’Tradition’’ élevée en barrique durant 12 mois, le fleuron de la gamme. Dans les produits haut de gamme, vous trouverez une cuvée de Bourgogne Blanc ainsi que le plus prestigieux des crus du Beaujolais : le Moulin à Vent. Bien apprécié leur Moulin-à-Vent 2010, issu de vignes situées sur des sols peu profonds, granitiques et infiltrés de manganèse, typé, d’une étonnante concentration aromatique, au fruité persistant (griotte, pivoine), de charpente fine et bien équilibrée, de robe pourpre, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, d’une complexité certaine en bouche, avec cette texture soyeuse caractéristique. Excellent Régnié cuvée de Clos de Ponchon 2009, une cuvée issue de vieilles vignes et élevée durant 9 mois, un vin coloré, d’une grande concentration aromatique aves ses nuances persistantes de violette et de framboise mûre, épicé, aux tanins veloutés. Goûtez le Régnié Tradition 2010, issu de vignes de 35 ans en moyenne, vinification 8 à 10 jours en grappes entières, élevage 8 à 12 mois suivant l’âge des fûts (1 à 3 vins), aux arômes de fruits macérés et d’épices, de couleur soutenue, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde et toujours ce Brouilly Pisse Vieille 2009, issu de vignes de 50 ans, aux connotations de fraise des bois et de sous-bois, un vin charnu, de très bonne bouche.
 


17:07 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

10/09/2012

Du Rhône à Bordeaux, de la Loire la Champagne, dix vignerons exemplaires

CHATEAU REDORTIER


BEAUMES-DE-VENISE
Château Redortier, site historique renommé, compte 35 hectares d’un seul tenant particulièrement bien situés face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le Domaine s’étend sur l’aire d’appellation Beaumes-de-Venise et Gigondas, et produit aussi du Côtes-du-Ventoux et du Vin de Pays de Vaucluse. Son terroir est exceptionnel, outre un paysage d’une beauté à couper le souffle, les vignes s’étagent à plus de 400 mètres d’altitude, sur des coteaux exposés plein sud, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. L’exploitation est familiale, Sabine et isabelle apportent tous leurs soins aux vins, sans négliger les conseils avertis d’Etienne et Chantal qui créèrent le domaine en 1956. La culture des vignes est menée de façon raisonnée, dans un souci constant de l’environnement. les rendements sont volontairement limités aux alentours de 30 hl/ hectare ; gage de qualité. Les vendanges se font à la main, ce qui permet un tri rigoureux des raisins dès la cueillette. La vinification est traditionnelle ; pressurage léger, températures contrôlées et maîtrisées tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuve avant leur mise en bouteilles. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité de leur terroir leur confère un caractère boisé naturel. Les vins Château Redortier sont présents sur les cinq continents ainsi que sur les meilleures tables. La cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h. Nous disposons d’un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, « La Grange de Château Redortier ».
 

CHAMPAGNE VARNIER-FANNIERE


AVIZE
Trois générations de passion et d’amour pour ce métier de vigneron. Ce fut d’abord Jean Fannière, le grand-père qui sa lança dans la commercialisation en 1947, alors que sa famille exploitait, en tant que vignerons, ce terroir unique, depuis 1860. Puis ce fut au tour de son gendre Guy Varnier de reprendre « le flambeau » en inculquant à son fils Denis le savoir-faire familial. C’est en 1989 que Denis, diplôme d’œnologie en poche, reprend la tête de ce domaine de 4 ha, cultivés avec rigueur et application. De la vigne au chai, on souhaite faire passer dans chaque bouteille cette passion. J’ai apprécié ce Champagne cuvée Jean Fannière Origine, dédié au grand-père, et issu de vignes toutes âgées de plus de 50 ans. Le vin, associant élégance et vinosité, au nez intense, est tout en puissance et finesse, dominé par des notes de rose et de petits fruits confits, où la subtilité s’allie à la profondeur, la richesse à l’élégance, d’une belle finale aromatique. Le Grand Vintage 2005, finement bouqueté (aubépine, rose), très fin, de bouche subtile et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), est idéal sur une cuisine raffinée. Joli brut rosé Grand Cru, issu du Chardonnay (90%) et du Pinot noir (10%), un vin tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense où l’on retrouve des nuances acidulées bien persistantes. Excellent brut Zéro Grand Cru, qui laisse ainsi s’exprimer la finesse et la minéralité naturelle des grands crus de la Côte des Blancs, tout en fraîcheur, pour l’apéritif. Il y a encore la cuvée Saint-Denis Grand Cru, raisins issus d’une seule parcelle d’Avize âgée de 65 ans, le Clos du grand-père, et le brut Grand Cru, avec des connotations de fleurs et de pain grillé, de mousse fine et fruitée, ample, d’une belle ampleur au palais, à déboucher sur une terrine de poissons.
 
 

DOMAINE DE LA GUILLOTERIE


SAUMUR-CHAMPIGNY
Exploité par la famille Duveau depuis plusieurs générations, le vignoble du Domaine de la Guilloterie s'étend aujourd'hui sur 50 hectares. Au sud de la Loire et au bord de son confluent le Thouet, ce terroir bénéficie de conditions climatiques particulièrement favorables à la culture de la vigne. Sur ce sol argilo-calcaire, les cépages s'épanouissent pour donner des vins expressifs et de caractère, bien typés. Le Domaine de la Guilloterie produit un excellent Saumur blanc issu exclusivement du cépage Chenin, frais, avec des arômes flatteurs, bien typé. Le Saumur rouge est souple et très aromatique avec de la charpente qui supporte un léger vieillissement. Le Saumur Champigny est très harmonieux, bien typé avec des arômes très persistants de fruits rouges, complexe et très élégant. Le Saumur Mousseux brut et le Crémant de Loire sont deux vins aux bulles fines élaborés selon les méthodes traditionnelles, très agréables à déguster bien frais.
 
 

CHATEAU DE BEAUREGARD


SAUMUR
Le vignoble de 24 hectares appartient à la même famille depuis 4 générations. Ici le souci permanent est de respecter la vigne et le sol, d'où la pratique d'une culture raisonnée. On élève ici cet excellent Saumur rouge, aux notes de mûre, de bonne charpente, de très bonne évolution. Plusieurs autres vins sont remarquables comme le Saumur mœlleux et la cuvée Christine, une cuvée spéciale qui n'est produite que les années où la qualité des vins de base est grande. Elle est issue d'une sélection rigoureuse de vendange, d'une vinification séparée, d'un subtil assemblage de Chenin-Chardonnay. Cette cuvée représente tout le savoir-faire du Château de Beauregard, la série est limitée et représente un rapport qualité/prix exceptionnel. La cuvée Christine est diffusée uniquement chez certains cavistes et sa réservation est établie pour l'année.


DOMAINE DE LA RENAUDIE


TOURAINE
Des vignerons de père en fils depuis trois générations; c'est en effet, l'arrière grand-père, Albert Denis le premier de la lignée, qui s'est installé sur le Domaine de la Renaudie en 1928. Depuis 1982, Bruno Denis est à la tête du domaine. Il est perfectionniste et passionné par son métier, et depuis qu'il vinifie, la qualité des vins n'a cessé de progresser. Sa femme Patricia Denis a une formation d'onologue, mais elle s'occupe principalement de la commercialisation. L'âge des vignes (35 ans en moyenne) et les sols pauvres et peu profonds (argiles-sableuses), leur permettent d'élaborer des vins de garde. La cave est constituée d'un ensemble de bâtiments ayant chacun un rôle spécifique dans les différents étapes du travail des vins. Le grand chai de vinification entièrement isolé et de construction récente est équipé de cuves inox et de tout le matériel nécessaire à la transformation des raisins en vin et à la maîtrise des températures. La cave de stockage et de vieillissement enterrée peut contenir 120000 bouteilles et sert également à la préparation des commandes, tandis qu'une ancienne cave restaurée en local de réception de la clientèle peut accueillir 50 personnes. Plusieurs cuvées sont régulièrement réussies comme le Touraine-les-Guinetières, très fruité, le Touraine-Cabernet, un vin coloré et riche, aux tanins soyeux, qui fleure les framboises et les sous-bois, tout en bouche comme la cuvée Tradition, riche et parfumée, au nez puissant et persistant, où dominent les fruits rouges et les épices, alliant rondeur et structure, de bouche fondue, d'excellente évolution. Excellent Touraine blanc, bien typique du Sauvignon, frais et fruité, aux notes caractéristiques de tilleul et de fruits secs, alliant rondeur et fraîcheur aromatique en bouche comme le rosé, Perle de Rosée.
 
 

VINS GIGOU


JASNIERES
Installé depuis 1974, Joël et Sylvie GIGOU ont acquit leur notoriété grâce à leurs vins de JASNIERES et des COTEAUX DU LOIR. Ils sont dotés d’un fort caractère et d’une très grande minéralité qui les rendent uniques. Joël Gigou est un vigneron passionné et rigoureux qui transmet à ses enfants l’authenticité et l’amour du terroir. Son fils Ludovic, le rejoint en 1998, puis sa fille, Dorothée en 2012. Le vignoble compte 13 ha. J’ai beaucoup apprécié le Jasnières Sélection de Raisins Nobles 2009, à la bouche fondue, aux notes subtiles de rose et de grillé, frais et onctueux à la fois, de garde. Vif et dense, le Jasnières cuvée Clos Saint-Jacques blanc 2010, marqué par son terroir, au nez subtil (fleurs blanches, pêche...), est tout en rondeur et persistance, avec une note de fraîcheur séduisante. Excellent Coteaux-du-Loir Pineau d’Aunis rouge 2009, d’une grande finesse, au nez puissant, de bouche très parfumée,. Beau rapport qualité-prix-typicité. La famille Gigou vous propose également des chambres d’hôtes.
 
 

CHATEAU PERAYNE


BORDEAUX SUPERIEUR
Le domaine du Château Perayne se situe à 50 km au sud-est de Bordeaux et s'étend sur 24 hectares dont 20 ha de vignes idéalement exposées. Son terroir argilo-calcaire est enrichi par la présence de graves, de superbes cailloux vieux de cinq millions d'années. Son alliance avec la douceur du climat océanique donne des vins colorés, charpentés et riches en tanins. Les propriétaires actuels, Henri et Monique Luddecke, ont acquit le domaine en 1994 et depuis œuvrent avec passion pour que la renommée du Château Perayne, le plus important domaine viticole de Saint André du Bois au XIXème siècle, retrouve toute sa splendeur. A l’aube de sa carrière de vigneron, Henri fait figure d’outsider dans le milieu viticole où les terres et les savoir-faire se transmettent de génération en génération, où les traditions perdurent. Vierge de tout préjugé concernant l’art et la manière de travailler ses vignes, d’élaborer son vin, il est gourmand de techniques nouvelles et fait preuve d’un talent hardi et novateur. Son crédo : offrir à ses hôtes un voyage gustatif inoubliable. Sa décision d’essayer un bouchon de dernière génération, qui n’a jamais été utilisé dans la région auparavant, était révolutionnaire et révèle un peu plus son esprit audacieux ! Et le choix s’avère excellent car s’offre alors à vos papilles un nectar totalement exempt du goût de bouchon, si frustrant autant pour le consommateur que pour le producteur. Nous l’utilisons pour nos derniers millésimes afin de vous garantir toujours la meilleure qualité. Ce bouchon élégant a été conçu et réalisé par Guala Seal et l’institut technologique de Boston, Massachussetts. Les efforts de Monique et Henri Luddecke de produire des vins de qualité, riches et complexes, sont récompensés par de nombreuses médailles et distinctions nationales et internationales. Découvrez le Bordeaux Supérieur 2005 élevé en fût de chêne (Médaille d’Or au Concours Mondial de Bruxelles 2008) avec sa couleur profonde, presque noire, à la matière riche et toute une palette des nuances aromatiques. Dégustez le Bordeaux Supérieur 2006 élevé en fût de chêne (Médaille d'Argent aux Vinalies Internationales 2009, Médaille d’Argent à AWC Vienna 2009, Médaille de Bronze au Decanter World Wine Awards 2009) au nez d’épices et de petits fruits noirs. Une belle finale vanillée, très tendre se termine sur des tannins fondus. Le Bordeaux Rouge Cuvée Artémis 2005 (Médaille d’Argent à AWC Vienna 2009) issue à 100% du Cabernet Franc vous séduit par son goût pur et clair grâce à une vinification en cuve inox sans collage ni filtration. Son fruit et sa minéralité lui sont ainsi préservés. Faîtes-vous plaisir avec le Bordeaux Rosé 2009, léger et fruité, agréable au nez et en bouche. Essayez le Bordeaux Blanc 2007 Cuvée Apollon (Médaille d'Argent au Challenge Int. du Vin à Bourg/Gironde 2009, Médaille d’Argent à AWC Vienna 2009, recommandé par Decanter World Wine Awards 2009), un vin qui sort de l’ordinaire grâce à sa vinification en barriques neuves. Vin fin aux saveurs des fruits à chair blanche : abricot, pêche, brugnon. Le Bordeaux Blanc 2008 (Médaille d’Argent au Challenge International du Vin à Bourg 2010) vous enchante par ses parfums du citron et du pamplemousse autour d’un plateau de fruits de mer. Laissez-vous tenter par l’excellent Côtes de Bordeaux Saint Macaire Moelleux 2003 (Médaille d’Or au Challenge International du Vin 2005 et Médaille de Bronze au Decanter World Wine Awards 2006) qui accompagne à merveille le fois gras, les fromages bleus ou les desserts et qui révèle des arômes raffinés d’abricot, miel et acacia. Tous ces vins bénéficient d’un excellent rapport qualité-prix-plaisir.
 

EARL CHAMPAGNE P. LANCELOT-ROYER


CRAMANT
Exploitation créée en 1960 par Pierre Lancelot, et reprise en 1996 par sa fille Sylvie et son gendre Michel Chauvet. Les caves sont creusées dans la butte de craie juste derrière la maison. Le pressoir se trouve au sommet de la butte, le moût est acheminé dans les cuves par gravité. Le Champagne brut cuvée des Chevaliers Grand Cru, 100% Chardonnay, issu de vignes de 30 ans, est de mousse riche et très fine, aux nuances de miel, au nez de petits fruits (pêche), bien ferme et suave en bouche, à la texture fine et soyeuse, un vin tout en distinction qui se goûte sur un saumon grillé, par exemple. Le Champagne Blanc de blancs cuvée de Réserve R.R, pur Chardonnay également, de très belle teinte, avec ce nez dominé par les fruits secs et les fleurs fraîches, de bouche ample aux nuances d’amande fraîche, de mousse légère, allie délicatesse et charpente en finale.
 

DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


PESSAC-LEOGNAN
Un domaine de 18 ha issu d’un terroir exceptionnel de graves siliceuses et d’argiles graveleuses parsemées de moellons calcaires. Le Pessac-Léognan rouge 2005, allie une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, parfumé, chaleureux, corsé, de très bonne évolution, avec une finale dominée par des notes de groseille et de griotte. Remarquable 2004, de belle robe pourpre soutenu, aux notes de framboise et de cannelle, d’une grande harmonie, très parfumé, séveux, généreux et persistant en bouche. Le 2003, de robe grenat, au bouquet intense (notes de sous-bois et de griotte mûre), est de bouche ronde et riche. Excellent 2002, de robe soutenue, aux tanins puissants, au nez où dominent les fruits rouges à noyau mûrs, de garde. Tout en bouche actuellement, le 2001 est riche, charmeur, bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices et l’humus, d’excellente évolution comme le 2000, de robe intense, au nez persistant, aux tanins fermes, équilibré, gras, d’une grande ampleur en bouche. Beau Pessac-Léognan blanc 2006, de robe d’un bel aspect jaune et or, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noisette, avec des nuances de pêche fraîche en bouche, un vin savoureux et charmeur. Le 2005 est de belle couleur jaune ambré, finement épicé, subtil et suave en bouche, très élégant, bien persistant, d’une jolie finesse, très harmonieux en finale avec des nuances de noix fraîche et de citron. Le 2004, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, est tout en persistance aromatique, d’une belle longueur. Le 2003, plein de délicatesse, allie puissance et finesse, au nez de fleurs et de pamplemousse, parfait sur un turbot comme sur un poulet à la crème. Le blanc 2002, complexe, aux nuances de fleurs blanches et de fruits secs, est tout en bouche.


CLOS DU VIGNEAU


SAINT-NICOLAS-DE-BOURGUEIL
Le Clos du Vigneau est un Domaine familial viticole situé sur la commune de Saint-Nicolas-de-Bourgueil, six générations de Jamet viticulteurs se succèdent ici depuis 1820. Le terroir est composé de sables et de cailloux appelés "graviers", un type de terrain qui se réchauffe très vite et qui donne des vins souples, légers et fruités. Les 22 hectares de vignes sont plantés en Cabernet franc. Le rendement moyen de 55 hectolitres par hectare est volontairement limité pour améliorer la qualité intrinsèque des vins. La récolte mécanique permet de vendanger rapidement avec un optimum de maturité. Les fermentations se déroulent dans une cuverie inox moderne et thermo-régulée offrant des garanties d'hygiène sanitaire irréprochables. Le vin y reste de 3 à 5 mois, puis est ensuite descendu en cave, où il se fera à son rythme dans des tonneaux en bois permettant une parfaite oxygénation. Les vins sont d'une belle couleur rubis brillante, les arômes de framboise sont subtils et complexes, les vins sont élégants et souples, harmonieux et parfaitement équilibrés, des vins nets et francs comme on les aime et qui présentent une belle aptitude au vieillissement.
 

12:58 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

09/09/2012

Les vignerons de l'année de la Vallée Du Rhône

2407.jpgMes coups de cœur sont nombreux cette année, et le Classement 2013 s’en ressent. De Vienne en Avignon, les rouges, charnus, charpentés, séveux, racés, avec des notes de prune, de réglisse et des parfums de sous-bois, sont des vins denses et chaleureux comme nous les aimons. On déguste des blancs rares et savoureux (Condrieu, Hermitage, Saint-Joseph et Châteauneuf-du-Pape), issus de raisins qui se plaisent à merveille dans ces sols pauvres, exceptionnels pour la vigne qui doit chercher sa nourriture en profondeur.

 
 

 

Le point sur les millésimes

 

Pour les millésimes, les 2010 et 2009, puis le bon 2008, le 2007 est remarquable ici, peut-être supérieur au 2006. Les 2005 et 2003 sont très mûrs, le 2004 très classique, très réussi, le 2002 très difficile à maîtriser, et Il faut prendre le temps de conserver ces vins, car on débouche de grandes bouteilles actuellement dans des millésimes comme 1998, 1995 ou 1990.

 Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

 

Top Vignerons Région Vallée Du Rhône

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

 

Prix d’Honneur

Denis Alary

Prix d’Excellence

Famille Mathieu

Satisfecits

Famille Gaspari (Côte de l'Ange)
Jean-Yves Perez (Obrieu)
Famille Théric (Puy des Arts)
Jean-Claude Vidal (Banneret)
Bernard Viguier (Mayol)

Lauréats

Espoirs

Famille Chouvet (Fontavin)
Famille Lombard (Peylong)
Vincent Moreau (Galuval)
 

09:43 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

07/09/2012

Les meilleurs Bordeaux Supérieurs (et Bordeaux), pas chers et remarquables, les voici !

41-2.jpgEn Bordeaux Supérieur, les progrès sont réguliers depuis plus de dix ans, et, loin de la démence des prix de certains autres “cuvées Spéciales”, on savoure de nombreux vins remarquables pour leur rapport qualité-prix-plaisir. La plupart des propriétaires retenus élèvent aussi de jolis Bordeaux blancs qui ont du mal à se faire une image.

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

PREMIERS GRANDS VINS CLASSES

CATEGORIE A 
Priorité à la puissance
BÉCHEREAU
BOSSUET
BRAN DE COMPOSTELLE
CRAIN
FILLON
HAUT-CRUZEAU
LISENNES
PARENCHÈRE
THURON
ARROMANS
BELLEVUE-FAVEREAU
BRAGUE (BX)
CANTEMERLE
GADRAS (BX)
LAGRANGE LES TOURS
PASCAUD
PIERRAIL
PIOTE
ARBORIES
ARRAS
FRACHET
Clos MONICORD
PANCHILLE
TRÉBUCHET*
L'ENCLOS (Ste-Foy)
CHANTEMERLE
HAUT-MALLET
LESTRILLE CAPMARTIN
MAUBATS
CATEGORIE B 
Priorité à l'élégance
BOUTILLON
CORNEMPS
GASSIES-GAUTEY (BX)
GAYON
LAUBERTRIE (BX)
LUGAGNAC
PENIN
SIRON
AUX-GRAVES -DE-LA-LAURENCE
BEAU RIVAGE
BERNADON (BX)
DUCLA
ENTRE-DEUX-MONDES
GABACHOT
GRAND FRANÇAIS
LAJARRE
LAUDUC
MALEDAN (BX)
PERAYNE
BELLE GARDE
BONHOSTE
CROIX DE QUEYNAC
FONT-VIDAL (BX)
(GRAVELIER)
LAMOTHE-VINCENT
LARTIGUE-CÈDRES
LATORSE
LUANA
PEYRÈRE
PRIEURÉ MARQUET
TUILERIE du PUY



DEUXIEMES GRANDS VINS
 CLASSES

CATEGORIE A 
Priorité à la puissance
(FONTBONNE*)
PERTIGNAS*
PEYFAURES*
(TROCARD)
CAZENOVE
GRAND VERDUS
VIEILLE TOUR
CANET (BX)
GALAND
LA GALANTE
HAUT-BRANA
L'HERMITAGE
(LAVILLE)
COMMANDERIE DE QUEYRET
(SÉNAILHAC)
VRAI CAILLOU
CATEGORIE B 
Priorité à l'élégance
ELIXIR de GRAVAILLAC*
HAUT-MONGEAT*
FONTENILLES (BX)
GRAND-MONTEIL*
LES MARÉCHAUX (BX)
BLANCHET
FRANQUINOTTE (BX)
LE MAINE MARTIN
FARIZEAU (BX)
(FERRAN (Bx))
Cave de GÉNISSAC
HAUT-NADEAU
LASCAUX
MAISON NOBLE
La MARÉCHALE (BX)

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSES

CATEGORIE A 
Priorité à la puissance
BOUILLEROT
La CAPELLE
(DENIAS (BX))
(CROIX DE ROCHE*)
(PEYAU)
CATEGORIE B 
Priorité à l'élégance
BRANDE-BERGÈRE*
FAURES (BX)*
(L'ESCART*)
(SAINT-SEURIN-LEVIAC (BX)*)
UNIION DE LUGON

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
 

19:46 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

06/09/2012

Des Corbières de référence

Château ÉTANG des COLOMBESCORBIÈRES Château ÉTANG des COLOMBES

Château ÉTANG des COLOMBES

(CORBIÈRES)
Famille Gualco

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 00 03 
Télécopie : 04 68 27 24 63 
Site : www.etangdescolombes.com 

Une propriété familiale depuis 4 générations. Henri Gualco a commencé à mettre les vins du domaine en bouteilles dès 1973 et a participé activement à son développement pour transmettre la propriété à son fils Christophe. Implanté sur une superficie totale de 77 ha de vignes, le domaine dispose d'un terroir argilo-calcaire, caillouteux dont la majorité des parcelles est exposée plein sud. Un superbe CorbièresBicentenaire Vieilles vignes 2008, issu d'un terroir argilo-calcaire caillouteux (Grenache noir,Carignan et Mourvèdre, vieilles vignes de 50 ans. Vinification en grains entiers, 8 mois d'élevage en fûts de chêne, très petits rendements (28 hl/ha), un vin riche, intense, coloré, typé, où dominent les fruits rouges mûrs et les sous-bois, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de bouche corsée et épicée, d'excellente garde. Excellent Corbières Bois des Dames rouge 2007 (Vinification en grains entiers par cépage, 18 jours de cuvaison, élevage en barriques 10 mois)charnu, au nez complexe où se développent les fruits noirs et les épices, tout en bouche, tout en arômes, idéal sur une terrine de lièvre. Le Château Étang des Colombes Bois des Damesblanc 2009, provenant d'une macération pelliculaire des Grenache blanc et Bourboulenc, aux senteurs de petits fruits secs, de pêche et de tilleul, un beau vin suave, tout en finesse et enarômes. Le Corbières rosé Sérigraphie 2010 est friand et sec à la fois, de belle teinte, très fruité, avec cette pointe de nervosité agréable, de bouche subtilement florale.


Domaine de FONTSAINTECORBIÈRES Domaine de FONTSAINTE

Domaine de FONTSAINTE 

(CORBIÈRES)
Earl Laboucarié-Fontsainte
16, Route de Ferrals
11200 Boutenac
Téléphone :04 68 27 07 63 
Télécopie : 04 68 27 62 01 
Email : sep.laboucarie@aliceadsl.fr 
Site : www.fontsainte.com 

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine de 50 ha. Yves et Bruno Laboucarié produisent des Vins à l'image du climat méditerranéen et de leur terroir de Boutenac, en sachant conserver leur typicité tout en les marquant de leur personnalité dans les différentes étapes de la culture de la vigne, de la vendange manuelle et de la vinification. “Les grandsVins se font dans la vigne, nous explique Yves Laboucarié. Pour moi, la vendange est le moment le plus excitant de l'année ; c'est là que je sais quel niveau de réussite atteindra lemillésime. Il faut mettre en valeur la générosité de la nature. Dans le vignoble, cela veut dire travailler avec la nature d'une manière écologiquement viable tout en respectant ses caprices ; au bout du compte, la nature décide de la grandeur de chaque millésime. Dans le chai, cela veut dire maîtriser les méthodes qui nous permettent d'exprimer le caractère de nos vignes et de notre terroir unique. Il faut appliquer ce que nous avons appris de nos parents. Mon père a accompli plusieurs missions : restructurer le vignoble, introduire la macération carbonique, développer de nouveaux Vins comme le Gris de Gris et La Demoiselle. Maintenant, c'est à mon tour d'innover. La replantation dans le vignoble est en cours, y compris de nouvelles parcelles de Syrah, et de nouvelles méthodes de taille sont adoptées. Dans les chais, j'optimise la fermentation sous température contrôlée et expérimente différents types d'élevages en barriques dans notre nouveau chai de vieillissement. Notre mission ne sera jamais accomplie ; chaque action suscite de nouvelles questions, les goûts des consommateurs changent, il faut continuer à innover...” Cette passion se retrouve dans son Corbières Clos du Centurion 2008, provenant d'un vignoble de 4 ha, très typé, de couleur grenat, concentré aromatiquement, ample, au fruité persistant (griotte, pivoine, poivre), de charpente fine et bien équilibrée, dense et harmonieux, un vin de garde. Le 2007 est de couleur intense, avec des taninstrès présents, d'une structure soutenue, très charnu, avec ces nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois, de très bonnegarde comme en atteste ce 2001, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus, parfait sur un magret. Le Corbières rouge Réserve La Demoiselle 2008, un vin aux tanins mûrs, au nez intense (mûre, épices), de bouche puissante, où s'entremêlent des notes d'épices et de framboise, riche, très équilibré, d'une belle longueur en bouche. Savoureux 2007, de belle couleur rubis, riche et fruitévelouté, dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, tout en finale.


Château du GRAND-CAUMONT

Château du GRAND-CAUMONT 

(CORBIÈRES)
Laurence Rigal

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 10 82 
Télécopie : 04 68 27 54 59 
Email : chateau.grand.caumont@wanadoo.fr 
Site : www.vinsdusiecle.com/grandcaumont 
Site : www.grandcaumont.com 

Le Château Grand-Caumont est l'un des plus vastes domaines des Corbières avec 100 ha devignes sur des sols argilo-calcaires en terrasses et des sols de graves très filtrants (cépagesSyrahGrenache et Carignan de plus de 50 ans). Il existait déjà à l'époque romaine et avait été baptisé Villa Manzanetto. C'est en 1906 que Louis Rigal fondateur du célèbre Roquefort Rigal l'achète puis le transmet à son fils Louis, son épouse Françoise Rigal prend le relais au début des années 1980. Sa fille Laurence la rejoint en 2003 et assure depuis la gestion du domaine. RemarquableCorbières rouge Impatience 2008 (45% Carignan noir, 45% Syrah et 10% Grenache noir, élevage en barriques pendant 12 mois pour 40% de l'assemblage), médaille d'argent au Challenge International du Vin 2010, au nez ample, tout en nuances aromatiques où dominent la mûre, la réglisse et les épices, de bouche riche, qui commence à peine à s'ouvrir. Le Corbières Réserve de Laurence rouge 2009, au nez subtil, avec ces notes très caractéristiques et très persistantes de fumé et d'épices, aux tanins amples, un Vin de bouche pleine et dense qui allie puissance et souplesse. À ses côtés, le Corbières cuvée Spéciale 2009, aux nuances d'épices, defruits noirs et de fumé, intense au palais, aux tanins riches et soyeux à la fois, à ouvrir sur un gibier d'eau. Excellent Corbières Châteaudu Grand Caumont Tradition blanc 2010, 100% Grenache blanc, tout en finesse, distingué, long en bouche, aux arômes floraux où l'on retrouve l'acacia.


Château GRAND-MOULIN

Château GRAND-MOULIN 

(CORBIÈRES)
Jean-Noël Bousquet
RN 113 - 6, avenue Galliéni
11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 40 80 
Télécopie : 04 68 27 47 61 
Email : chateaugrandmoulin@wanadoo.fr 

Un propriétaire passionné par son vignoble, qui élève des vins typés comme on les aime. Cela donne ce Corbières Boutenac 2008 (calcaire dur, 60% Mourvèdre, 40% Carignan), de couleurpourpre, riche et velouté, de bouche complexe aux nuances d'épices et de petits fruits rouges à noyau, de très bonne évolution. Le 2007, au nez de fruits cuits et d'humus, aux taninséquilibrés, de bouche à la fois puissante, soyeuse et parfumée, est un vin qui poursuit son évolution. Excellent Corbières Terres Rouges 2008, 42 jours de cuvaison, puis élevage 12 mois en fûts de chêne, l'un des meilleurs dégustés dans ce millésime, tout en couleur et en matière, parfumé (épices, réglisse…), un vin comme on les aime, qui mérite une cuisine relevée. Le 2007 est un vin bien corsé, où dominent des notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins fondus mais bien riches, alliant couleur et matière, d'une jolie finale épicée. Le Vieilles Vignes, élevé en fûts (40% Syrah, 20% Carignan, 20% Grenache et 20% Mourvèdre), d'une robe rubis foncé, aux connotations de violette et de réglisse, de jolie bouche dense et élégante.

Domaine MARTINOLLE GASPARETS

Domaine MARTINOLLE GASPARETS 

(CORBIÈRES)
Pierre Martinolle

11200 Lézignan-Corbières
Téléphone :04 68 27 10 45 
Email : pierre.martinolle@domaine-martinolle.com 
Site : www.domaine-martinolle.com 

Au sommet, une propriété familiale depuis de nombreuses générations, avec un domaine de 45 ha. Remarquable Corbières Boutenac 2010, médaille d'Or au concours des Corbières, decouleur intense, avec des tanins très présents, d'une structure soutenue, très charnu, avec ces nuances de fruits noirs confiturés, de cuir, de sous-bois, prometteur. Le 2008, médaille d'Argent à Bruxelles, tout en bouche, généreux, bien corsé, un vin riche en couleur, classique, de belle matière, aux tanins bien fermes, au nez dominé par la mûre et les sous-bois. Le 2007, médaille d'Argent au concours des Vins de Corbières, de couleur intense, au nezpuissant et persistant de fruits noirs et d'épices, aux tanins bien enveloppés, est un vin de bouche riche et harmonieuse. Le 2006, médaille d'Or au concours des Vins de Corbières, très corsé, bien typé comme nous les aimons, charnu, très parfumé (griotte épices), un vin puissant, aux tanins denses et structurés, tout en bouche, très équilibré, d'évolution lente. Excellent Corbières blanc 2010,Vermentino et Bourboulenc, au nez subtil (aubépine, noisette), tout en rondeur et persistant en bouche, avec une note de fraîcheur caractéristique, d'une très jolie finale. Goûtez le Corbières rosé, ample au palais, avec ces notes de fleurs et de fruits frais.

Château PRIEURÉ BORDE ROUGE

Château PRIEURÉ BORDE ROUGE 

(CORBIÈRES)
Frédéric et Jean Carrère
Route de Saint-Pierre
11220 Lagrasse
Téléphone :05 34 40 59 20 
Télécopie : 05 34 40 59 21 
Email : contact@borde-rouge.com 
Site : www.borde-rouge.com 

Depuis 2005, le vignoble est la propriété de Frédéric Carrère et de son père, Jean, originaires et amoureux de la région. Le vignoble jouit d'une des situations géographiques les plus pittoresques de la région. C'est un cirque naturel ouvert vers le ciel. Les 38 ha de vignes sont répartis autour de la bâtisse. Coup de cœur pour leur Corbières cuvée Carminal rouge 2008, marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche riche, aux tanins ronds, alliant structure et fondu. Excellent Corbièrescuvée Carminal blanc 2010, aux arômes flatteurs d'agrumes, de tilleul, de genêt et de miel, très réussi comme le Corbières cuvée Rubellis rosé 2010, de bouche ample, florale, de jolie teinte, tout en fruité et distinction, avec cette finale poivrée élégante, l'un des meilleurs dégustés cette année. Goûtez aussi leCorbières cuvée Rubellis rouge 2009, de robe rubis, au nez de petits fruits rouges mûrs, très parfumé, ample, de bonne charpente, généreux et typé.

Château VILLEMAGNE

Château VILLEMAGNE 

(CORBIÈRES)
Sophie et Christophe Hebraud
Hameau de Villemagne
11220 Lagrasse
Téléphone :04 68 24 06 97 
Télécopie : 04 68 24 06 97 
Email : chateau.villemagne@free.fr 
Site : http://chateau.villemagne.free.fr 

Domaine de 61 ha dont 28,25 de vignes, situé dans la moyenne Corbières. Exploitation familiale depuis 6 générations. Parvenant à maturité, le Corbières rouge 2004, bien élevé enfûts de chêne 24 mois, est de couleur intense, au nez persistant et subtil à la fois, aux notes de petits fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, aux tanins riches et bien fondus, parfait sur un magret. Le 2003 se goûte très bien, un vin velouté, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille). Très charmeur Corbières blanc 2006 (50 % Grenache blanc, 30 % Marsanne et 20 % Roussane), une cuvée élevée 12 mois en fûts de chêne sans ouillage, tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vinvraiment séduisant, tout en nuances d'arômes (pivoine, abricot frais), à déguster sur des sardines grillées, par exemple. Le Corbièresrosé 2010, vendanges manuelles, vinification par saignée, tout en arômes (abricot et rose), est un vin francvif et souple à la fois, très agréable. Goûtez aussi le vin de table Chardonnay Reflet d'Oc (Chardonnay), harmonieux, au parfum de noisettes et de pêche blanche, d'une belle ampleur au nez comme en bouche. Gîte sur place.
 

09:13 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

03/09/2012

Les meilleurs vins de Chablis sont au mieux de leur forme !

gerardtremblay.jpgGérard TREMBLAY

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Ici, on s'attache, en famille, à laisser s'exprimer au mieux chaque parcelle, et aucun cru ne ressemble à un autre. Gérard Tremblay, en-dehors d'être devenu une référence incontournable de la région, peut être satisfait d'avoir su transmettre, avec son épouse, Hélène, à leur fils Vincent la même "fibre" pour élever de grands Vins typés. Leur très beau vignoble s'étale sur une dizaine d'hectares en Premiers Crus, les uns plus renommés que les autres : Montmains, Côtes-de-Léchet, Côte-de-Troesme, Fourchaumes auxquels s'ajoutent des hectares en Chablis, Petit Chablis et le fantastique Grand Cru Vaudésir, l'un des plus grands Vins de Chablis. Très attaché à la qualité, très méticuleux, Gérard Tremblay, de caractère tenace et volontaire vinifie avec passion. Son chai est équipé de toutes les techniques modernes mais il reste maître de sa vinification, les outils ne sont là que pour l'aider, au service de son savoir-faire traditionnel. La force de Gérard Tremblay est d'apporter autant de soins à l'élevage de ses Grands Crus qu'à celui de ses Vins de Chablis, et plus d'un serait surpris lors d'une dégustation "à l'aveugle" d'une si belle qualité de Vins. Le Petit Chablis est délicat, rond et floral, très réussi ainsi que le Chablis plus gras, plus suave, ample, persistant et très typé, avec des arômes élégants et complexes. Le Chablis Premier Cru Beauroy est d'une très grande finesse, de belle harmonie, le Chablis Premier Cru Côte de Léchet a un nez à dominante de fruits secs, le vin est fraisen bouche, très aromatique, tandis que le Premier Cru Montmain a un nez complexe et fin, un vin long et persistant en bouche comme cet autre Premier Cru Fourchaume, l'un des fleurons du domaine, qui a des arômes très complexes et très élégants de miel, de fleurs blanches, un vin très persistant et long au palais. Le Grand Cru Vaudésir est splendide, très typé, alliant puissance et longueur, un vin épanoui,gras, aux arômes de citron, d'agrumes et de fruits confits. "Cette année, nous proposons le 2009 en Grands Crus et en Premiers Crus et nous sortons les 2010, précise Gérard Tremblay, Le 2010 est un millésime qui illustre bien la belle typicité Chablis, ce sont des Vins bien équilibrés, qui se caractérisent par une belle minéralité, ils vont beaucoup plaire, des Vins très typés Chablis avec beaucoup de minéralité, de la vivacité mais pas trop, un vin agréable mais où la qualité est plus hétérogène, en fonction des parcelles, des terroirs. Les Vins du millésime 2009 sont très gourmands, plus gras, plusronds, d'une belle maturité, déjà très agréables à déguster. En 2008, les Vins sont très équilibrés avec des notes de fleurs blanches, une grande minéralité, des Vins complexes et très typés Chablis. La fleur a duré trois semaines, il a fallu faire des vendanges très longues pour attendre la maturité, d'une parcelle à l'autre, c'était très variable. Les rendements sont plus faibles. J'ai la chance d'avoir des terroirs bien exposés et c'est ce qui fera la différence au niveau de la qualité. Le 2011 a été une année précoce, le vin est fruité, un peu moins minéral que le 2010, ce seront des Vins agréables à déguster dans leur jeunesse, les Vins ont du gras, nous avons eu de la chaleur et nous retrouvons ces arômes bien mûrs." On ne peut donc que savourer leur formidable Chablis Grand Cru Vaudésir 2010, d'une belle harmonie, ample, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secssuave, riche en bouche (agrumes, aubépine, amande…), d'une grande maturité, un vin très prometteur. Le 2009, un vin où s'entremêlent des notes d'amande et de bruyère finement poivrées, est de bouche savoureuse. Le 2008, un très grand millésime, avec un remarquable équilibre entre la puissance et l'acidité, minéral, très typés, avec des connotations de chèvrefeuille et de pomme, de belle garde. "Le millésime 2008 est l'un des plus beaux millésimes de la décennie 2000, me dit Vincent Tremblay. Si l'on cherche des explications, c'est dû au fait, qu'en septembre, le vent du Nord a soufflé et cela a eu une incidence sur les raisins, les jus étaient concentrés, c'est ce qui explique une telle structure et, en même temps l'acidité nécessaire était bien présente, l'idéal pour le viticulteur, une belle minéralité associée à une belle structure et un beau fruité, on retrouve des notes de fleurs blanches puissantes, un équilibre parfait, un millésime vraiment superbe, très typéChablis. La nature a joué en notre faveur, on s'est appliqué à la servir au mieux." Très beau 2007, où lafinesse prédomine, ferme et concentré, tout en bouche, onctueux, très parfumé, très fin, tout en nuancesaromatiques, de bonne bouche persistante, qu'il faut, évidemment, savoir attendre pour profiter de son véritable potentiel. Remarquable 2006, très typé, riche en arômes de fleurs et de fruits confits, d'une belle longueur, d'une grande richesse, complexe, au nez intense, avec ces connotations en finale de lis, de rose et de musc, un vin ample et gras. Le 2005, d'une grande intensité, tout en subtilité d'arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits bien mûrs, avec des notes d'amande, de fumé et de rose, légèrement miellé, d'une belle élégance et d'une grande richesse, à savourer sur une cuisine riche. Vous aimerez aussi le Chablis Premier Cru Beauroy 2010, médaille de Bronze Paris 2012, avec des arômes de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand vin riche et chaleureux, avec une belle finale persistante et puissante. Le 2009, un très grand vin typé, où s'entremêlent le chèvrefeuille et la noix, avec une note de pomme mûre, de couleur soutenue, est délicat et riche, marqué par son terroir, tout en charpente, très équilibré comme nous les aimons, d'excellente évolution. Remarquable Premier Cru Côte de Léchet 2010, avec des notes de rose et d'aubépine, de bouche délicate, un vin limpide etbrillant, qui associe rondeur et structure. Beau 2009, typé et suave, très parfumé, de bouche pleine. Le 2008, avec des senteurs d'agrumes, de pêche et de tilleul, de très jolie robe, dense, à déboucher sur des ris de veau. Le Premier Cru Montmains 2010, riche en arômes de fleurs et d'épices, d'une belle longueur, d'une grande richesse et complexité, est un vin très ­agréable dans sa jeunesse mais qui gagne à être conservé pour développer tout son potentiel, comme le 2009, très riche au nezgras et suave en bouche, aux connotations de miel et de fleurs blanches, très charmeur. Superbe Premier CruFourchaume 2010, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, alliant puissance et distinction. Le 2009, d'une grande finesse, est un grand vin gras, de bouche intense, très équilibré, très séduisant, aux notes subtiles de fruits frais et de noisette. Il y a encore le Chablis Vieilles Vignes 2010, avec ces notes de fruits secs et de coing, très agréable comme le Chablis, aux arômes de tilleul et d'abricot frais, riche au nez comme en bouche. Le Petit-Chablis, rond et floral, est régulièrement réussi. Pas la moindre hésitation.

Famille Tremblay

 

Earl Domaine Guy ROBIN

À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis. Les vignes bénéficient d'un ensoleillement tout à fait adéquat de par l'exposition sud-est et est-ouest des coteaux et de leurs pentes prononcées. Très côté pour ses Vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l'époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d'un grand professionnalisme. Sur des terroirs qui offrent une large palette de subtilités aromatiques, elle élève des Vins très typés, dans le respect de l'authentique et de la nature, imprimant la "patte" du Domaine Guy Robin. "Nous respectons la nature, me dit Marie-Ange Robin, et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l'environnement, et j'en fais profiter mes vignes et mes Vins. Nous travaillons "à l'ancienne" en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos Vins. Mes vieilles vignes(80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les "pousse" pas à produire plus, j'ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignesHonneur à la nature et au qualitatif, c'est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche. Le 2011 est en cours d'élevage et se présente très bien. Cela a été un millésime généreux et les Vins de la région risquent d'être dilués. Heureusement qu'avec nos vieilles vignes, nosrendements sont toujours faibles, ce qui donne des Vins beaucoup plus concentrés en arômes. Lesraisins étaient sains, magnifiques, et nous avons obtenu de bons degrés et taux de sucre naturels. En 2010, je n'étais pas assez satisfaite par la qualité, je trouve que les Vins sont moins typés, donc, j'ai préféré vendre le vin en vrac. J'essaye de garder mes principes et ma politique qualitative. Je n'ai gardé à la vente que les Chablis et Montée de Tonnerre car j'ai de la demande. Le 2009 est un millésime issu d'une année solaire, nous dit Marie-Ange Robin. Le vin est typé, mûr, remarquable, il me fait penser au 1989. Les vendanges ont débuté assez tôt vers la mi-septembre, les raisins étaient splendides, une année de rêve... si chaque année pouvait être comme cela ! Les Vins sont très équilibrés, très sur le fruit, avec des notes toastées, grillées, un peu moins minéral que 2008, superbe comme le 2006, très minéral,pleinfrais. Je travaille seule et ce n'est pas facile, je veux tout vérifier, une parfaite traçabilité de la qualité en somme, car je m'engage en signant mes Vins. J'essaye de préserver mes plants de vignes car ils ont été greffés par mes parents, ce sont des vignes très saines qui n'ont pas de maladies, je ne traite pratiquement pas et c'est un atout qualitatif considérable. La plus jeune de mes vignes a 15 ans et la plus âgée 79 ans. J'ai la plus vieille vigne de Chablis ! C'est la parcelle du Grand Cru Blanchot. MesChablis de caractère accompagnent très bien des plats raffinés mais aussi épicés." Comme moi, vous allez adorer cet envoûtant Chablis Grand Cru Vaudésir 2008, avec nez mûr, notes cacahuètes, noix fraîche. Après aération, notes de thé, menthol et une dominante florale fine, de bouche ample, intense, dégageant presque une impression sucrée de bonbon, d'acacia. Le 2007, tout en charpente, parfumé, fin et riche à la fois, avec des notes subtiles de pain grillé et d'agrumes, de garde. Formidable 2006, tout en distinction, riche en arômes comme en charpente, d'une grande ampleur aromatique en bouche (aubépine, pêche, noisette), très typé, un grand vin qui allie parfaitement puissance et souplesse, encore fermé, bien sûr. Il y a aussi le Chablis Grand Cru Vieilles vignes Valmur 2008, d'une grande minéralité, au nez très iodé, embruns puis après aération on perçoit de la rose fraîche et les épices, un grand vin, de belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Le 2007 est un vin racé, d'une belle onctuosité en bouche, toujours minéral et complexe, de belle harmonie, avec ses odeurs caractéristiques d'amande grillée et de fruits jaunes frais, tout en bouche, de garde. Puissant Chablis Grand Cru Blanchot Vieillesvignes 2008, d'une grande finesse en bouche, un grand vin gras et onctueux, très typé, d'une grandepalette aromatique, très complexe, légèrement épicé, avec cette finale impressionnante où s'associent le musc, le silex et les fruits frais. Le Chablis Grand Cru Les Clos est issu de vignes de 43 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest. Le 2008 : Premier nez proche de Blanchot mais plus frais, aussi plus austère. Boisé un peu plus présent avec des notes réduites maritimes dominantes. Après aération, le nez est très floralrappelant la rose et des notes épicées de gingembre. Le Chablis Premier Cru Vaillons 2009, au nez fin avec une touche florale fine légèrement mentholée, est un vin très séduisant, vif, avec une touche de zeste d'agrumes. très homogène. Le Montée de Tonnerre 2008 est un vin très minéral avec des notes de pierre mouillée. La bouche est riche, très longue avec une finale fruitée, bien mûre aux arômes d'abricot et d'amande grillée. Un vin pur et riche d'un grand potentiel. Le Vieilles vignes 2009, "nez typé et expressif des terroirs des Butteaux avec des notes qui hésitent entre la tourbe, l'humus et le grillé réduit, précise Marie-Ange. La bouche est tout en douceur, suave avec une finale café-cacao. Ce vin a encore besoin de se tendre, il sera plus frais et iodé dans quelques mois." Goûtez encore le Chablis 2009, aunez de fruits compotés, avec un bel équilibre acide. Bouche très gourmande, presque sucrée, caramel, avec une empreinte de fraîcheur chablisienne. Superbe rapport qualité-prix-plaisir (12 à 30 € environ). Pas la moindre hésitation.

Marie-Ange Robin

 

Jean-Marie NAULIN

Un domaine familial de 12 ha. Tout en bouche, le Chablis Premier Cru Fourchaume 2010, est un vintout en structure et parfums, au nez de fleurs blanches et de noisette, très fruité, équilibré et harmonieux, de très bonne évolution (13,50 €). Le Chablis Premier Cru Beauroy 2010, de robe dorée, riche et savoureux, racé et onctueux en bouche, au nez délicat (fleurs, noisette, fougère), est à déboucher sur des quenelles (10 €). Beau 2009, charmeur, au nez de fruits jaunes frais et d'épices, un vin séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche. Le 2008, de robe jaune aux reflets d'or, puissant et élégant à la fois, tout en suavité, avec des senteurs subtiles de chèvrefeuille, de pomme et de pain grillé, est unvin de bouche très persistante, qu'il faut savoir attendre un peu. Remarquable 2007, aux arômes de noisette grillée, intense et raffiné, tout en charme, de bonne bouche équilibrée, aux notes de pêche et de pain grillé, très bien élevé, vraiment très abordable. Excellent Chablis, charmeur, riche et fin à la fois, aux notes subtiles d'agrumes et de bouche savoureuse, très franc, très agréable (8 €). Aucune hésitation.

 

30, rue de la Voie-Neuve
89800 Beines
Tél. : 03 86 42 46 71 et 03 86 42 40 95
Fax : 03 86 42 12 74
Email : domainenaulin@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
 

Sylvain MOSNIER Earl

Sylvain Mosnier a d'abord entamé une carrière de professeur de mécanique automobile. Petit-fils et arrière petit-fils de viticulteur, il saisi l'opportunité de s' installer en 1978 (à 34 ans) suite à la retraite de son beau-père qui lui a loué environ 2 ha de vignes en appellation Chablis. Aujourd'hui, Monique, sa femme et Stéphanie, sa fille, gèrent à ses côtés ce domaine de 18 ha, dont les vignes sont situées sur du portlandien ou sur une couche plus ancienne appelée kimméridgien (1ers crus et une partie desChablis). Le tout explique ce Chablis Premier Cru Beauroy 2010, fidèle à lui-même, bien marqué par son terroir, d'une grande complexité aromatique (amande, épices, brioche), tout en nuances (12,50 €). Le 2009, au nez intense (fleursfruits, fougère), est très riche en bouche, une belle réussite, charmeur, dense et fin à la fois, aux notes subtiles d'agrumes, de narcisse et de pain grillé, un vin fin et ample, à prévoir sur une dorade (12,50 €). Le Chablis Premier Cru Côte de Léchet 2010, très caractéristique de son terroir, intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de rose, nerveux et savoureux à la fois (12,50 €). S'il en reste, foncez sur le 2007, riche en arômes comme en charpente, un vin qui m'a particulièrement plu par sa finale très aromatique, où l'on retrouve des nuances de citron et de miel (13 €). Excellent Chablis Vieilles vignes 2010, élevé en fûts, aux accents d'agrumes, de bouche puissante et persistante, de belle robe, d'une jolie finale florale (10 €), bien vinifié comme le Chablis 2010, (8,50 €). Pas d'hésitation encore.

 

36, route Nationale
89800 Beines
Tél. : 03 86 42 43 96 et 06 68 37 92 99
Fax : 03 86 42 42 88
Email : sylvain.mosnier@libertysurf.fr
www.chablis-mosnier.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
 

Sarl Alain GEOFFROY

Un domaine familial depuis 5 générations, 45 ha. Alain Geoffroy perpétue un savoir-faire ancestral (depuis 5 générations, 45 ha). Il a su s'entourer d'une équipe jeune et passionnée pour faire évoluer et pérenniser ce magnifique patrimoine familial : son épouse, Cathy Geoffroy (directeur général), sa fille, Nathalie (responsable commerciale France), le responsable de cave, Cyrille Mignotte, et le directeur export, Pascal Sailley. Beau Chablis Premier Cru Fourchaume 2010, distingué, d'un grand classicisme, très aromatique avec des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, tout en amplitude. SéduisantChablis Premier Cru Vau-Ligneau 2010, intense au nez comme en bouche, avec des notes de grillé et de rose, nerveux et savoureux à la fois, très prometteur. Le Chablis Premier Cru Beauroy 2010, élevé en fûts de chêne (vignes de 30 à 45 ans, sol kimméridgien, vinification classique en cuves thermorégulées et élevage en cuves), distingué, d'un grand classicisme, très aromatique avec des notes de fruits mûrs et de fleurs blanches, tout en amplitude. Le Chablis Vieilles vignes 2010, de robe dorée, au nez de musc, ferme et suavevineux et très fin à la fois, persistant, tout en harmonie comme ce joliChablis 2010. Visitez leur musée de la vigne et du tire-bouchon. Ne pas hésiter.

Nathalie Geoffroy

 

Domaine du CHARDONNAY

Etienne Boileau, William Nahan et Christian Simon, exploitent un vignoble de 36 ha. Ils peuvent être fiers de leur Chablis Premier Cru Montée-de-Tonnerre 2010 (sous-sol argilo-calcaire Kimméridgien duJurassique secondaire), qui associe distinction et fermeté, tout en arômes, aux nuances de miel et de noix fraîche, de bouche dense comme le 2009, racé, de jolie robe, tout en charpente, aux notes de rose, généreux et charmeur, associant distinction et fermeté, aux notes fruitées délicates. Le 2008 est puissant et corsé, suave et sec à la fois, où s'entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, d'une belle finale. Excellent Chablis Premier Cru Vosgros 2010, très caractéristique, intense, de garde, une valeur sûre, qui associe charnu et onctuosité en bouche. Le 2009, d'une grande finesse, est un grand vin gras, de bouche intense, très structuré, qui s'épanouira sur une cuisine assez riche. Le Premier Cru Montée de Tonnerre 2010, bien marqué par son terroir, racé, de jolie robe, tout en charpente, aux notes de rose, généreux et charmeur, associe distinction et fermeté, aux notes fruitées subtiles comme ce Premier CruVaillons 2010, légèrement épicé, de bouche puissante, sec et suave à la fois. Le Premier Cru Vaugiraut 2010 est tout aussi charmeur, où dominent les fruits mûrs et les petits fruits secs, tout en persistancearomatique, d'une belle longueur. Excellent Chablis 2011, ample, avec des notes de fleurs blanches et d'amande, d'une belle finale, très bien vinifié comme le Petit Chablis 2011, floral, toujours très abordable. Ne pas hésiter.

E.Boileau, W.Nahan et Ch.Simon

 
 

17:41 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

31/08/2012

Les 10 vins coups de cœur de la semaine

 

DOMAINE DUFOUR PERE ET FILS


MOULIN A VENT
Vignerons depuis cinq générations, la famille Dufour a fortement développé sa gamme de vins, pour proposer aujourd’hui du Brouilly Pisse Vieille, du Régnié, du Chiroubles, du Morgon Beaujolais Villages, du Beaujolais Villages Primeur et du Beaujolais Villages Blanc. Tous les vins sont issus du cépage Gamay hormis le Beaujolais Blanc et le Bourgogne Blanc qui sont issus du Chardonnay, à l’origine des plus grands vins blancs du monde. Ils élaborent également sur la base du Régnié, une cuvée ‘’Tradition’’ élevée en barrique durant 12 mois, le fleuron de la gamme. Dans les produits haut de gamme, vous trouverez une cuvée de Bourgogne Blanc ainsi que le plus prestigieux des crus du Beaujolais : le Moulin à Vent. Bien apprécié leur Moulin-à-Vent 2010, issu de vignes situées sur des sols peu profonds, granitiques et infiltrés de manganèse, typé, d’une étonnante concentration aromatique, au fruité persistant (griotte, pivoine), de charpente fine et bien équilibrée, de robe pourpre, au nez mariant les fruits mûrs et les épices, d’une complexité certaine en bouche, avec cette texture soyeuse caractéristique. Excellent Régnié cuvée de Clos de Ponchon 2009, une cuvée issue de vieilles vignes et élevée durant 9 mois, un vin coloré, d’une grande concentration aromatique aves ses nuances persistantes de violette et de framboise mûre, épicé, aux tanins veloutés. Goûtez le Régnié Tradition 2010, issu de vignes de 35 ans en moyenne, vinification 8 à 10 jours en grappes entières, élevage 8 à 12 mois suivant l’âge des fûts (1 à 3 vins), aux arômes de fruits macérés et d’épices, de couleur soutenue, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde et toujours ce Brouilly Pisse Vieille 2009, issu de vignes de 50 ans, aux connotations de fraise des bois et de sous-bois, un vin charnu, de très bonne bouche.

DOMAINE PICHARD


MADIRAN
Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2009, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette, de cuir et de cassis très caractéristiques, un vin de couleur grenat, ferme et typé. Le 2008 est complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, un vin gras, à ouvrir sur de l’agneau, par exemple. La cuvée Aimé 2009, très représentatif de ce grand millésime, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de belle évolution. Le 2008 est très puissant et très aromatique, encore fermé, charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet. Il y a encore le Madiran cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, est gras, intense au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec des tanins très équilibrés, un vin typé et bien charnu, aux nuances de cuir et de mûre en finale, très prometteur. Beau 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d’excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d’humus bien séduisantes. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique, tout en structure et parfums, harmonieux.
 

LES 3 CELLIER


CHATEAUNEUF-DU-PAPE
En 2007, Marceau Cellier prend sa retraite et passe le flambeau à la 8ème génération. Ce sont aujourd’hui ses 3 fils, Ludovic, Julien et Benoît, et Nathalie l’épouse de Ludovic, qui dirigent le domaine. Le Domaine de 3 Cellier s’écrit bien sans « s », il ne s’agit pas de 3 caves, mais bien du nom de famille des 3 propriétaires. Par conviction et dans une démarche de respect de leur terroir, ils souhaitent convertir le domaine en Agriculture Raisonnée. Coup de cœur pour ce Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Marceau 2008, charnu comme on les aime, très parfumé, avec ses notes de sous-bois et de fruits cuits (cerise, myrtille), d’une belle ampleur, de très belle évolution. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie 2009, Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terre noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevage 12 mois en foudre, médaille d’Argent Beaune 2011, est très riche au nez comme en bouche, de grande structure, de couleur intense, au nez complexe où dominent les épices et la vanille, de garde, naturellement. Il y a aussi le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2010, 83% Syrah, une cuvée élevée pour 90% en barriques durant 12 à 18 mois, de bouche puissante et dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs, de poivre et de réglisse, d’évolution lente. Tout en nuances d’arômes, le Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée L’Insolente 2010, 100% Roussane, 20% élevé en barriques durant 3 mois, parfumé et persistant, bien sec et complexe en bouche, alliant structure et finesse, un vin fleurant le musc, la pêche et l’aubépine.
 


DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


CHAMBOLLE-MUSIGNY
Ce domaine familial a été repris par François Bertheau en 2004. Il représente la cinquième génération à exploiter ce vignoble de 6,22 ha. Les vignes sont âgées de 45 ans en moyenne. L’élevage se fait en fûts (dont 20 à 30% de bois neuf) pour une durée de 18 mois, le vin, non filtré, sera commercialisé environ 6 mois après sa mise en bouteilles. Le propriétaire vous propose de découvrir ce Chambolle-Musigny Premier Cru Les Amoureuses 2008, aux tanins savoureux et riches à la fois, généreux, coloré et corsé, avec cette bouche bien charnue et séduisante dominée par les fruits à noyau et la cannelle. Le 2007, un vin de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, avec ce nez caractéristique où se devinent la prune, l’humus et la cannelle, superbe, aux tanins très équilibrés, de bouche puissante avec des notes de fruits rouges cuits et de poivre, savoureux et intense à la fois. Le 2006 est tout aussi réussi, très typé, distingué, bien charnu comme il se doit, très parfumé, aux saveurs intenses à dominante de fruits mûrs, de vanille et de sous-bois, très savoureux. Beau Chambolle-Musigny Premier Cru Les Charmes 2007, de belle robe soutenue, très parfumé, aux notes de fruits mûrs et d’épices, aux tanins harmonieux, qu’il faut bien évidemment savoir attendre. Goûtez le Chambolle-Musigny 2007, marqué par son terroir, avec des arômes mûrs et complexes de cassis, de cuir, d’épices et de framboise, aux tanins souples mais très équilibrés, de bouche à la fois fine et persistante, un vin qui poursuit son évolution. Le Bonnes-Mares 2007 est superbe, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées.



CHATEAU LA CROIX MEUNIER


SAINT-EMILION GC
Cette propriété familiale, exploitée par la SCEA Meunier et Fils depuis 1988, appartient aujourd’hui au GFA Meunier. C’est la 5ème génération qui dirige le domaine. Les premières parcelles de ce petit vignoble ont été acquises vers 1840, et sont situées sur des sables anciens à l’ouest du village de Saint-Emilion, à proximité du Château Figeac et du Château Cheval Blanc. Les vendanges se font manuellement, après avoir déterminé la date de récolte par analyses et dégustation des baies. Les raisins sont transportés au cuvier dans des bastes, puis sont égrappés, triés et foulés pour être ensuite acheminés dans des petites cuves pour la fermentation. J’ai beaucoup apprécié leur Saint-Émilion GC cuvée Georges Meunier 2009, de robe pourpre soutenu, superbe, aux notes de truffe, d’une grande harmonie, parfumé, séveux, généreux et persistant, de garde comme le 2008, qui développe des arômes de musc et de griotte, aux tanins enrobés mais riches, bien charnu. Le 2006 se goûte particulièrement bien, de couleur profonde, au nez complexe où prédominent le cassis et les sous-bois, un vin corsé et dense, de très bonne évolution.
 
 

CHAMPAGNE VINCENT COUCHE


BUXEUIL
Un vignoble de 13 ha cultivé en bio-dynamie. Depuis 10 ans, Vincent n’a eu de cesse d’approfondir son savoir Bio en côtoyant avec assiduité d’autres vignerons bio aux quatre coins de l’hexagone. Il s’est enrichi de formations avec Pierre Masson, conseiller en Bio-dynamie. En conversion officielle depuis 2008, il utilise entre autres, pour renforcer ses vignes : décoctions de plantes médicinales (valériane, prêle, ortie, osier), pulvérisations de silice cristallisée (quartz réduit en poudre), poudrage d’argile et apport de compost. « Soigner les plantes par les plantes » nécessite une exigence et une connaissance irréprochable que seul Eric Petiot pouvait lui transmettre. A l’écoute constante de la nature, Vincent étudie avec minutie les besoins de ses vignes et leur insuffle énergie et bien-être. Aujourd’hui, ses terroirs expriment pleinement toutes leurs richesses, lors de la vinification en fûts de ses meilleurs vins. Il faut avouer que ce Champagne brut Perle de Nacre, pur Chardonnay, est une réussite (j’ai goûté les vins avant que leur nouvelle étiquette soit prête), distingué, gourmand, richement bouqueté, tout en persistance aromatique (amande, pêche de vigne, abricot...), de bouche fruitée et soyeuse. Le brut Bulles de Miel, un demi-sec, de jolie robe scintillante, aux notes d’amande et de cire d’abeille(évidement), tout en structure et parfums en finale, très savoureux. J’ai apprécié également ce Brut Sensation 1997, encore très frais, d’une grande complexité aromatique où l’on retrouve des nuances de citron cuit et de musc, une excellente cuvée, puissante et bouquetée, avec cette suavité en bouche séduisante comme dans le 1995, un millésime à son apogée. Le brut Dosage Zéro, est tout aussi séduisant par sa franchise. Excellent brut rosé 2004, charpenté, qui sent bon la violette et le cassis, tout en fruit, tout en charme (le 1999 se goûte particulièrement bien, avec des nuances de mûre et de framboise confite). Il y a encore le brut rosé Désir, un rosé minéral, et l’Extra Brut, évidemment dominé par la vivacité. C’est particulièrement bon.
 
 

DOMAINE GUY FARGE


SAINT-JOSEPH
Le domaine est dans la famille Farge depuis 3 générations, qui œuvraient jusqu’en 2006 pour la Cave Coopérative de Tain l’Hermitage. A cette date, Guy Farge décide de créer son propre « nom » et de vinifier des vins de garde et des vins fruités. Il crée alors sa gamme : 3 Saint-Joseph rouges, 1 Saint-Joseph blanc, 1 Cornas et des Vins de Pays d’Ardèche en rouge, rosé et blanc. En 2010, il agrandit de 3 hectares la superficie de ses vignes, pour augmenter sa production de Cornas, et en proposer une nouvelle : le Saint-Péray Tranquille. Le domaine étant constitué de parcelles en terrasses, abruptes et pentues, le travail de la vigne est exclusivement manuel, de la taille aux vendanges. Difficile et éprouvant, il faut s'armer de courage et de patience pour soigner chaque cep planté sur les 17 hectares ( environ 6000pieds/ha!) avant d'être récompensé par la qualité des vins de terroirs ! Dans le souci permanent d'un travail respectueux de l'environnement, les méthodes d'agriculture raisonnée adoptées (recours minimal aux produits de traitement ) ont tout naturellement remis à l'honneur le cheval; qui passe dans les rangs de vignes de certaines parcelles pour retourner la terre, et ainsi désherber et aérer les sols. Coup de cœur pour ce remarquable Saint-Joseph rouge Terre de Granit 2010, aux tanins bien équilibrés et harmonieux, aux arômes de fraise des bois et de mûre, un vin qui emplit bien la bouche. Beau Saint-Joseph blanc Vania 2011, qui sent bon son cépage Marsanne, au nez fleuri, complexe avec ces notes de petits fruits secs et de tilleul, de bouche ronde et persistante, un vin à la fois suave et frais, de bouche séduisante comme le Saint-Péray Grain de Silex 2011, de bouche friande qui développe des nuances de coing.


CHATEAU FAMAEY


CAHORS
Le Château Famaey est une entreprise familiale qui travaille dans un esprit traditionnel, combiné à une infrastructure moderne. Le travail de la vigne et l’élevage du vin, guidé par une philosophie basée sur le respect de la nature, limite au maximum l’utilisation d’additifs chimiques pour obtenir un vin le plus naturel possible. La mise en bouteille au château, dans le respect du terroir, garantit l’authenticité de ces vins uniques, au rapport qualité prix excellent. Nous travaillons nos vignes et notre terroir avec un maximum de respect pour la nature afin d'obtenir un produit le plus naturel possible. Pour atteindre une qualité exceptionnelle nous travaillons avec les meilleurs conseillers et oenologues de l'appellation A.O.C. Cahors. La vinification est assurée par notre maître de chai, Maarten Luyckx, qui travaille en collaboration avec un laboratoire oenologique agrée. La macération peut varier suivant nos différentes cuvées. Nous disposons d'un système de thermorégulation pour assurer la maîtrise de température durant cette phase délicate. Les vins ainsi obtenus seront ensuite dirigés vers notre chai de stockage pour être, soit élevés dans des cuves prévues à cet effet, soit élevés dans des barriques. Nous pouvons stocker trois récoltes, délais nécessaire à un bon élevage pour nos A.O.C. Cahors. Environs 30% de nos vins de Cahors sont élevés en fût de chêne durant 12 à 24 mois. Le chai à barriques compte environ 220 barriques d'origine chêne français sélectionnés chez les meilleurs tonneliers. Une grande partie est renouvelée chaque année. Le Cahors cuvée X, issu de vendanges manuelles, élevé 24 mois en fûts de chêne neufs à 70%, est un vin de couleur intense, aux nuances épicées, dense, tout en harmonie, riche au nez avec ces notes de mûre et d’humus, et des nuances de cuir et de pruneau en bouche. Le Cahors Malbec, de couleur grenat, aux tanins bien présents, riche en arômes, intense au nez comme en bouche, est concentré mais tout en rondeur.
 
 
 

CHATEAU HOURBANON


MEDOC
Apparue officiellement en 1893, c’est en 1974 que Rémi DELAYAT racheta et réhabilita cette exploitation de 13 ha. Après sa disparition, son épouse Nicole, continua cette réhabilitation toujours dans la quête de la qualité et du respect du terroir. C’est aujourd’hui Hugues, leur fils qui, depuis 1997, poursuit cette quête dans le respect de ces valeurs et de ces traditions, comme en attestent nos pratiques culturales (forte densité de plantation, labours exclusifs des sols, lutte raisonnée puis conversion Bio, vendanges manuelles et table de tri, maîtrise des rendements). Vous pourrez découvrir ce Médoc 2009, qui a collectionné les récompenses (médailles d’Or au concours des Vignerons Indépendants, d’Argent au Mondial du vin, d’Argent au concours International de Bruxelles, de Bronze à l’International Wine Challenge), un vin marqué par des notes de fruits noirs et des touches finement épicées, de bouche ample, aux tanins fermes, alliant structure et fondu. Le 2008 est un bel exemple de la typicité des vins de ce domaine, un grand millésime classique du Médoc, de bouche puissante et dense, qui dégage des nuances de framboise, d’humus et de réglisse, d’une structure soutenue, un vin charnu, aux tanins mûrs mais riches, d’une finale complexe, de garde, bien sûr. Excellent 2007, médaille d’Or au concours des Vignerons Indépendants et d’Argent à l’Interntional Wine Challenge, dense et puissant au nez comme en bouche, avec ses tanins savoureux, au nez de fruits cuits (cassis, myrtille), d’une jolie finale délicatement épicée.
 
 

CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


TALUS-SAINT-PRIX
Michel Jeaunaux commence le métier de vigneron, en 1965. A cette date, le raisin est apporté à la coopérative du village. En 1973, il se marie avec Marie-Claude, et ils installent le premier pressoir (traditionnel) de la maison. Commencent alors les premières vinifications. Depuis, la cuverie et la cave ont été construites. En 1999, Cyril, leur fils, les rejoint, et en 2003, un deuxième pressoir traditionnel est installé. De 500 bouteilles produites au départ, la maison s’applique désormais à vinifier environ 45000 flacons. La démarche reste fidèle à une viticulture durable : travail des sols, enherbement, vinifications en cuves mais aussi en fûts de chêne. Les vinifications s’effectuent en cuves (inox et émail) ou bien en fûts de chêne pour les trois cépages. Les fermentations alcooliques démarrent spontanément ou bien après ensemencement levurien. La fermentation malo-lactique, toujours effectuée jusqu’à maintenant, devrait ne plus devenir systématique à l’avenir pour conserver davantage de tension et de minéralité sur nos vins de base. Les cuvées patientent ensuite entre 2 et 7 ans en cave. Enfin, toujours dans la recherche de la minéralité et du naturel, les dosages sont modérés pour laisser au vin la possibilité de s’exprimer pleinement. La maison vous propose cet excellent brut rosé de Saignée, contrairement au rosé classique d’assemblage, cette cuvée résulte d’une subtile et brève macération des raisins rouges, élaboré exclusivement à partir de Pinot meunier, un Champagne tout en finesse, de bouche fine, aux arômes de fruits frais et de rose, d’une longue finale parfumée. Tout en élégance, l’Extra brut Les Grands Nots millésimé 2003 est issu d’un assemblage de têtes des cuvées non filtrées de Chardonnay, Pinot noir et Pinot meunier à parts égales, une cuvée vinifiée et élevée en fûts de chêne, avec ces notes discrètes de miel, de noix et de rose, dense au nez comme en bouche, qui associe distinction et fermeté, de mousse persistante, de très jolie robe. Le Champagne brut Prestige, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot noir, avec des dominantes d’amande et de tilleul, est tout en rondeur et suavité.
 
 
 
 
 

21:46 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

29/08/2012

Le nouveau Classement des meilleurs vins du Languedoc dans le Guide 2013

saintmartindeschamps.jpg

- Prix d’Honneur : 15

- Prix d’Excellence : 11

- Satisfecits : 20

- Lauréats : 11

- Espoirs : 2

LANGUEDOC

Trois cas de figure définissent la région :

* Il y a les vignerons qui, et depuis longtemps, ont toujours su maîtriser les rendements, vinifier et élever leurs vins, en respectant leur spécificité, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue. C’est le noyau dur des grands vins du Languedoc, même si certains ont tendance à l’oublier. La plupart sont à la tête de leurs appellations respectives, et le fait de s’y maintenir mérite un coup de chapeau. On les retrouve également principalement dans les Prix d’Honneur et d’Excellence.

* Il y a ensuite les propriétaires, dans toutes les appellations, qui ont évolué plus récemment vers une recherche qualitative semblable, notamment ces dernières années. Ils ont cru en leur région et je les ai soutenus dès le début. De grandes valeurs sûres et quelques caves. Ils sont dans le haut de mon Classement.

* Il y a enfin ceux qui ne sont pas installés depuis longtemps dans la région ou des propriétés qui ont été reprises par des vignerons d’autres régions ou les enfants. On les défend avec plaisir car ils s’attachent également à produire des vins typés et de qualité, à des prix très abordables (6 à 12 €).

Le Classement vient donc récompenser ceux qui le méritent.

 

Les appellations qui comptent : Corbières, Coteaux-du-Languedoc, Faugères, Minervois

Les appellations qui commencent à compter : Duché d’Uzès, Pic Saint-Loup, Saint-Chinian­­­

Celles qui ont encore du travail : Fitou, Picpoul du Pinet

Et celles dont on n’entend pas parler : Cabardès, Clairette-du-Languedoc, Limoux, Malepère

 

 ROUSSILLON
 
 

La générosité du Banyuls, son velouté et son bouquet en font un vin de classe auquel le vieillissement donne une rude saveur et une robe topaze aux reflets d’or. La région est donc le royaume des vins doux naturels (VDN), les grands Banyuls, les Maury, les Collioure, Muscats ou les Rivesaltes, puissants au nez comme en bouche, suaves et envoûtants. Grâce au mutage qui consiste, pour conserver au jus de raisin une partie de ses sucres, à lui ajouter, en cours de fermentation, une proportion d’alcool d’origine vinique à 96° (5 à 10 % du volume du moût) afin de stopper l’action des levures. Un procédé qui intervient plus ou moins tôt sur la fermentation selon que l’on veut obtenir un vin doux naturel de type doux ou de type sec.

En Côtes-du-Roussillon, on trouve des rouges à la belle robe rubis, aux odeurs de griotte et de framboise, ronds et fruités. Les Côtes-du-Roussillon-Villages (25 communes) sont plus corsés, d’une agréable structure tannique et de bonne garde. Quelques agréables vins blancs aussi, au bouquet floral, nerveux et frais, issus du Maccabéo. Ceux qui comptent sont dans mon Classement (voir région Languedoc).

 

Le point sur les millésimes

En Languedoc, les grands 2010 et 2009 sont à attendre, les 2008 à 2003 sont réussis, les 2002 et 2000 savoureux. Je soutiens les hommes et les femmes qui s’attachent à élever des vins typés par ces terroirs de garrigues, maîtrisant les rendements, respectant leur spécificité. Les terroirs ont le potentiel pour que l’on y élève tout naturellement de grands vins racés, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue avec des cépages inappropriés. Pour certains, l’exagération des prix et des renommées bien trop récentes commencent à se dégonfler comme des baudruches. 

Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

Tout savoir sur le vignoble
Vignerons sélectionnés

 

 
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
ÉTANG DES COLOMBES (bl)
FONTSAINTE
GRAND CAUMONT
MARTINOLLE-GASPARETS
GRAND MOULIN
VILLEMAGNE (bl)
PRIEURÉ-BORDE-ROUGE
SAINT-MICHEL Les CLAUSES
MATTES-SABRAN
PRIEURÉ de BUBAS
VIGN. CAMPLONG
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
FABAS (bl)
BERTRAND-BERGÉ
BARROUBIO
HERBE SAINTE
PÉPUSQUE
PIQUE PERLOUP (bl)
AGEL
CLARMON
CLOS CENTEILLES
ENTRETAN
VIEILLE (PSL)
GRAND GUILHEM
LA GRAVE (bl)
MILLE VIGNES
PECH-D'ANDRÉ (bl)
PETIT CAUSSE
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MIRE-L'ÉTANG (bl)
MAS DU NOVI
PEYREGRANDES (F)
SAINT-MARTIN-CHAMPS
ANGLÈS
FAMILONGUE
GUIZARD
KARANTES
REYNARDIÈRE (F)
CAVE ROQUEBRUN
AURELLES
MAS CHAMPART
CLOTTE FONTANE
CROIX CHAPTAL
ESTABEL CABRIÈRES
HAUT-BLANVILLE
MADURA
LÉGENDES
PRADELS-QUARTIRONI
BOUSQUETTE
MAS de CYNANQUE
L'ESCATTES
GRANDES COSTES
SAUVAIRE
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
DAUMAS-GASSAC (bl)
BOURDIC
CASA BLANCA
MINGRAUT
Philippe NUSSWITZ
COSTEPLANE
ESPERET
MAS ROUS
NATURA
NIDOLÈRES
RENCONTRE (Muscat)
SAINT-FIRMIN
LOUS GREZES
(MAS DES QUERNES)
MILLE VIGNES
MODAT
PIÉTRI-GÉRAUD
SERRES (Malepère)
Vign.SOMMIÉROIS



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
LONGUEROCHE
MANSENOBLE
(NOUAILLE)
SAINTE-MARIE-DES-CROZES
VIEUX-MOULIN
MONTREDON
LES NOYERS
(BEAUREGARD-MIROUZE)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
CABEZAC*
J.Ph CHARPENTIER
MONTEL
MOURVIELS (Cabardès)
LAURIERS (PP)
(MARIA FITA)
PR.GRAVETTE (PSL)
DEUX TERRES
MAILLOLS
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
FONTAINE-MARCOUSSE*
PRIEURÉ SAINT-JEAN DE BÉBIAN*
CANET-VALETTE
(La LIQUIÈRE)
PECH-MÉNEL
AMANTS de la VIGNERONNE
MAS CAPITELLES (F)*
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
ANTECH*
COTEAUX CÉVENOLS*
CROIX BELLE (bl)
MONTROSE*
RIVES-BLANQUES
(ST-GENIES-MENESTROL*)
AGARRUS*
L'ESPARROU (bl)
(L'OU)
MAIRAN
AGLY*
AQUEDUC
(DONA BAISSA)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CORBIERES
CAPITOUL (bl)*
(VAUGELAS*)
MINERVOIS
FITOU
CABARDES
CAVE PEYRIAC
(SAINT-JACQUES D'ALBAS)
COTEAUX-DU-LANGUEDOC
SAINT-CHINIAN
FAUGERES
MALAUTIÉ
(LA VERNÈDE)
COTES-DU-ROUSSILLON
VDN
DIVERS
(ASTRUC)
(BELLES EAUX)

 

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

 

Choississez une région pour voir un autre classement : 
ALSACE LANGUEDOC-ROUSILLON
BEAUJOLAIS PROVENCE-CORSE

BORDEAUX

BOURGOGNE

VAL DE LOIRE

CHAMPAGNE VALLEE DU RHONE
SUD-OUEST-PERIGORD  

08:57 Publié dans Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

27/08/2012

GUIDE DES VINS 2013 / ALSACE : LA RACE ET LE PLAISIR

ALSACE : Actualité du vignoble et qualité des millésimes

 

De nombreux coups de cœur cette année. J’ai un faible pour cette région, origines alsaciennes obligent, et c’est un réel plaisir de suivre cette route des vins qui serpente à travers les collines du vignoble, au pied des pentes boisées des Vosges.

Le vignoble s’étend du nord au sud sur plus de 170 km. Son parcours est un pur bonheur : des villages fleuris aux winstubs, des collines ondulées, où se dressent fièrement les vignes prêtes au combat comme des troupes de légionnaires romains à la multitude des crus, les uns plus typés que les autres. L’homme vient s’associer à un terroir hors du commun, où l’on élève des vins sans concurrence, avec cette typicité exceptionnelle. Abrité des influences océaniques par le massif vosgien qui lui procure l’une des pluviosités les plus faibles de France (450 à 500 mm d’eau par an), le vignoble d’Alsace bénéficie d’un climat semi-continental ensoleillé, chaud et sec. Ce climat est propice à une maturation lente et prolongée des raisins, et favorise l’éclosion d’arômes d’une grande finesse. La géologie alsacienne représente une véritable mosaïque, du granite au calcaire en passant par le gneiss, le schiste, le grès… On ne peut pas confondre un vin d’Alsace avec un autre cru, tant les terroirs laissent s’exprimer particulièrement, ici, le Riesling, là, le Gewurztraminer ou le Pinot gris. Attention à la complexité des crus et lieux-dits et lisez bien les étiquettes, pour ne pas confondre les clos, les Grands Crus ou les ­communes, et à la dépersonnalisation de quelques vins, notamment en Riesling, qui commencent à être bien trop ronds et loin d’une typicité réelle, où la nervosité devrait être de mise. Appréciez en tout cas l’extraordinaire convivialité des hommes de la région et les vrais vins typés dont les meilleurs atteignent une typicité rare et procurent la joie du vin, à des prix très sages.

 
Le point sur les millésimes
 

En Alsace, le millésime 2008 est nettement plus réussi que le 2007, particulièrement difficile (il y a de rares exceptions), les 2006, 2005, 2004, 2002 et 2001 sont savoureux, le 2003 a été plus délicat à vinifier (en Vendanges Tardives, misez sur les 2006, 2004, 2001, 2000, 1997 ou 1989). Il existe une réelle convivialité des hommes de la région et leurs vins atteignent une typicité rare, procurant la joie du vin, à des prix qui ont tendance à monter. Attention à la complexité des terroirs, voire à l’amalgame entre des crus et des lieux-dits. Il faut rechercher la fraîcheur et la vivacité, au détriment de vins trop souples, avec trop de sucrosité, qui deviennent de plus en plus “douceâtres”. Un Riesling, un vrai, doit être sec et vif.

 

Vignerons sélectionnés


Top Vignerons Région Alsace

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

 

Prix d’Honneur

Paul Dussourt
Rémy Gresser

Prix d’Excellence

Satisfecits

Robert Faller

Lauréats

Famille Becker
Famille Stentz

Espoirs

Famille Halbeisen
Robert Klingenfus
Jean-Jacques Loberger
 

17:18 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

07/07/2012

LES 10 VINS DE LA SEMAINE

 

MAISON MOLLEX


SEYSSEL
La famille Mollex du Pays de Seyssel se consacre à la culture de la vigne et au négoce de ses vins depuis 1359. C’est le plus grand vignoble de l’appellation Seyssel, soit 30 ha de vignes, cultivées uniquement avec le cépage Altesse, aussi appelé Roussette de Seyssel. Aujourd’hui, c’est Jean-Luc et Sébastien qui ont repris le domaine et ils se feront un plaisir de vous accueillir au caveau pour une visite et une dégustation de leurs vins : Roussette de Seyssel cuvée La Tacconnière 2007, fermentation alcoolique très lente, pas de fermentation malolactique, robe or pâle aux reflets argentés, arôme intense de fruits à chair blanche, un vin frais et moelleux à la fois, très agréable; Seyssel Méthode Traditionnelle, deuxième fermentation de prise de mousse en bouteille, de bulles fines et élégantes, est fruité et persistant.


CHAMPAGNE L. HUOT FILS


SAINT-MARTIN-D'ABLOIS
Vignerons depuis le XIXème siècle, la famille Huot transmet sa valeur et son amour de la terre de génération en génération. Après la 2nde guerre mondiale, Mr. Louis Huot créé sa propre marque : « L. Huot Fils » que son fils Louis et son petit fils Jean-Pierre vont s’employer à développer. Aujourd’hui, ce sont ses arrières petits enfants, Olivier et Virginie, qui exploitent le domaine familial dans le respect de la tradition. Notre gamme est composée de 5 Cuvées : - Cuvée Brut Initiale brut Zéro, atypique, elle séduira les amateurs à la recherche de sensations naturelles. Vieillissement en caves 5 ans. - Cuvée Brut Carte Noire, doyenne de notre maison, c’est l’alliance parfaite entre les 3 cépages Champenois : Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier. Vieillissement en caves 3 ans. - Cuvée Brut Réserve, elle est l’expression de plusieurs belles années et les vins de réserve qui entrent dans sa composition lui offrent une continuité de goût. Vieillissement en caves 5 ans. - Cuvée Brut Rosé : sa belle robe rose est le résultat de l’assemblage avant mise en bouteille de Pinot Noir et Meunier vinifiés par macération. Vieillissement en caves 2 ans. - Cuvée Annonciade - Millésimes 2005 et 2006.


CHATEAU D'ESTEAU


HAUT-MEDOC
Depuis près de trente ans, Serge PLAYA a entrepris son grand œuvre : restaurer une ancienne propriété déjà connue au XVIIème siècle et lui redonner son lustre passé. En effet, le Château d’ESTEAU existait déjà lorsque BELLEYME, géographe du Roi, traça la première carte du Médoc en 1766. Depuis, les successions, l’urbanisation et, hélas les crises viticoles ont réduit sa superficie mais l’essentiel demeure : 4 ha d’un terroir où la grave garonnaise prédomine, regroupés autour des bâtiments ce qui confère aux vins une typicité unique. La plantation, d’une densité élevée, fait la part belle au Cabernet-Sauvignon. On a banni les désherbants. Tous les travaux du sol sont mécaniques. Les vendanges sont évidemment manuelles ce qui garantit un tri impitoyable des meilleures grappes. La vinification se fait de manière traditionnelle, avec une cuvaison longue qui assure l’extraction des arômes, et l’élevage est effectué pendant 22 mois en moyenne, en barriques de chêne fin de l’Allier renouvelées à raison de 30% par an. La mise en bouteilles, toujours au Château, a lieu en général pendant l’été qui suit cette période et les vins reposent encore un an en bouteilles avant d’être prêts à la commercialisation. Depuis 2009, le Château d’ESTEAU produit un second vin, la cuvée 7 & +,issu principalement de ses jeunes vignes, et dans lequel le Cabernet Sauvignon et le boisé sont moins marqués. Il en résulte un vrai vin-plaisir, très apprécié dans les brasseries parisiennes où il est représenté, mais aussi dans les pays nouveaux consommateurs de vin. Vous pourrez découvrir ce Haut-Médoc 2008, un vin de belle teinte foncée, parfumé (cassis), où la souplesse prédomine, aux tanins fondus mais bien présents, classique de ce millésime, de garde, bien entendu. Le 2006, charnu, avec des arômes de sous-bois et de groseille, est riche et persistant en bouche, gras, aux tanins mûrs, de couleur profonde, mêlant structure et élégance, de bonne garde. Le 2005, au nez de cerise noire et d’humus, est classique, un vin où la structure s’allie à la finesse, de couleur grenat aux reflets violacés, aux tanins fermes et veloutés, tout en bouche, de garde.
 
 
 

CHATEAU LOUPIAC-GAUDIET


LOUPIAC
Le vignoble de 28 hectares est situé autour du château et bénéficie d¹une exposition plein sud. Les vignes très anciennes, certaines ont 40 ans sont plantées sur des coteaux qui surplombent la Garonne, dans un terroir argilo-calcaire. L'encépagement est classique de l'appellation : 80% Sémillon et 20% Sauvignon. La propriété se situe à côté de la magnifique église romane du XIIe siècle de Loupiac. Le climat est idéal, avec ses brumes matinales et ses après-midi ensoleillés de l'automne, cela permet le développement du Botrytis Cinéréa. Dès qu'il fait son apparition, les vendanges sont faites dans la plus pure tradition : le raisin est cueilli exclusivement à la main, par tries successives, du début octobre jusqu'à la mi novembre. La vinification associant le savoir faire de 4 générations aux techniques modernes, produit un vin fin et très élégant, d'une belle couleur dorée, onctueux et très fruité avec des arômes complexes d'acacia et de pain grillé, de bouche suave, d'une grande fraîcheur, un vin d'excellente évolution qui bénéficie de deux années de vieillissement avant sa mise en bouteille. Ces vins frais et délicats, sont très bons à l'apéritif. Ils laissent la bouche fraîche pour déguster d'autres vins. Ils sont parfaits sur un foie gras, une volaille, une viande blanche, les fromages et les desserts aux fruits.


CHATEAU BECHEREAU


LALANDE-DE-POMEROL
Propriété familiale depuis le milieu du 19 ème siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 hectares dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Emilion et 5.50 ha en Lalande-de-Pomerol. Beau Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2006, de belle robe pourpre, un vin riche et généreux, ferme, à dominante de petits fruits noirs et de cannelle, qui marie élégamment une finesse tannique à une rondeur persistante. Le 2005, charnu et concentré, est un vin riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d’humus, d’une grande harmonie, de garde. Le 2004 est un vin de robe pourpre, au nez intense de petits fruits rouges mûrs et de cuir, bien corsé. Découvrez le Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2005, charpenté, aux notes de pruneau et de sous-bois, un vin puissant, de très bonne bouche, de fort bonne évolution, un vin qui s’accorde avec un rôti de veau forestière. Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2005, élevé en fûts de chêne, médaille d’Or au concours de Bordeaux des Vins d’Aquitaine 2007, un vin parfumé, harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré. Le 2004, de très bonne base tannique, est riche et gras, de bouche ample et fruitée. Le 2003 d’une couleur profonde est classique, d’une grande subtilité, complet, aux tanins soyeux, d’une belle finale, de très bonne garde.
 
 
 

CHARLES SCHLERET


PINOT GRIS
Ingénieur dans l'âme et de tempérament méticuleux et d'avant-garde, Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l'excellent terroir de Turckeim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très expérimenté il privilégie de suite les équipements de pointe avec le souci Constant d'améliorer la qualité. Précurseur de la vinification moderne sous contrôle des températures, Charles Schléret sait préserver ainsi rapidement la fraîcheur aromatique intense de ses vins, c'est ce qui fera la renommée de ses cuvées. Ses efforts sont d'ailleurs régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux. Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle qui profite également d'un excellent rapport qualité/prix de ses belles cuvées de prestige issues de vignes de plus de 35 ans, des vins bien typés marqués par leur terroir, des vins comme nous les aimons, un bel exemple de réussite qualitative due aux efforts incessants d'un vigneron passionné respectueux des belles traditions alsaciennes, figurant régulièrement aux palmarès des grands concours de vins en France et à l'étranger : grands prix d'excellence de l'Union Française des onologues. Médailles d'or aux sélections Mondiales de Montréal. Plusieurs vins primés au Concours Mondial de Bruxelles et aux Vinalies Internationales de Paris. Grand Prix d'honneur au Challenge International du Vin et des Arts, et de nombreuses médailles d'Or au concours Général de Paris.


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS


RILLY-LA-MONTAGNE
D’abord vigneron, l’arrière-grand-père Edmond choisit de devenir manipulant dans les années 1920. Sa fille Anne-Marie, puis son petit-fils André (qui fit d'importants travaux en bâtiments, cuverie, caves dans les années 1970) secondé aujourd’hui par, ses deux filles, ses gendres ont modernisé l'outil de travail (pressoir, foudres, carrelage …) et son petit-fils, perpétuent la tradition familiale. Ce Champagne cuvée du Fondateur, composé de vieux vins de réserve de Chardonnay est riche et complexe, frais et charpenté à la fois, tout en bouche, aux nuances où dominent la rose et le miel. La cuvée du 21e Siècle est intense et savoureuse, de mousse fine, de jolie robe dorée, de belle charpente, un Champagne complet et dense, parfait tout au cours du repas. La Dame Palmyre Blanc de noirs Millésime 2004, tout en charpente, complexe, d’une bonne rondeur et avec un bouquet aux connotations de fruits mûrs et de pain grillé, de jolie mousse, est un Champagne généreux. Belle cuvée Sublime (30% Pinot noir, 30% Pinot Meunier, 15% Chardonnay, 25% de vins de réserve), qui porte bien son nom, un Champagne de robe or clair, alliant finesse et structure, aux connotations de fleurs d’acacia, très équilibré, de bouche intense et savoureuse. Découvrez également cette nouvelle cuvée "Transparence"», présentée dans une bouteille transparente, issue d’un assemblage de vieilles vignes des Pinots noir et Meunier, et vieillie 3 ans en bouteille.


CHATEAU DES PEYREGRANDES


FAUGERES
Domaine familial de 25 ha depuis 5 générations, Marie-Geneviève Boudal-Benezech perpétue la tradition et la destinée du Domaine depuis 1995. La qualité commande la conduite de nos vignes, notre exploitation est qualifiée au titre de l’Agriculture raisonnée. Les vins sont très typés "Faugères" : une grande richesse aromatique, beaucoup de structure, grande finesses des tanins. Notre but est de transmettre au consommateur la typicité de cette appellation, en élaborant des vins issus d'assemblage et en constante recherche d'équilibre entre la puissance et la finesse. En fait, comme dans une œuvre d'art, nous essayons de transmettre au travers de nos produits, l'amour et la passion que nous avons pour notre région, nos vignes et notre vin. Le Domaine vous propose ce Faugères rouge 2004, provenant de raisins (vendanges manuelles) issus d’une exploitation qualifiée au titre de l’agriculture raisonnée et suivant la démarche Terra Vitis, de belle couleur grenat, encore jeune, au nez de sous-bois, de cassis et de griotte, associant finesse et charpente, avec des tanins à la fois riches et savoureux. Le Faugères cuvée Charlotte 2004, issu des quatre cépages Syrah, Grenache, Carignan et Mourvèdre, est puissant et savoureux, au nez caractéristique de fruits mûrs et de garrigue, de couleur soutenue, charpenté, riche et fondu à la fois, de garde. Beau Faugères Prestige 2003 (50 % Syrah, 40 % Carignan et 10 % Mourvèdre, sur les pentes de la Serre, coteau aride sur les hauteurs du village exposé plein sud face à la mer), élevé en fûts de chêne, un vin aux tanins présents et savoureux à la fois, de belle robe soutenue, très parfumé (humus, réglisse), d’une belle ampleur en bouche, de très bonne évolution. La cuvée Marie Laurencie 2001 (40 % Syrah, 40 % Grenache, 10 % Carignan et 10 % Mourvèdre, vendange grain par grain, élevage 10 mois en barriques avec 1/3 de fûts neufs) est un beau vin concentré et riche, de couleur grenat intense, aux arômes de fraise des bois et d’épices, de bouche puissante et élégante. Beau Faugères 2004, riche et charnu, de couleur intense, fruité (griotte, mûre), finement poivré, charpenté, très réussi comme le Faugères rosé 2007.
 

CHATEAU FORTIA


CHATEAUNEUF-DU-PAPE
Authenticité, grande tradition familiale, terroir exceptionnel. Ici, au cœur de l’appellation de Châteauneuf-du-Pape, le Baron Pierre Le Roy de Boiseaumarié a toujours été la référence de l’appellation. Ses descendants s’attachent à respecter son œuvre en élevant de grands vins racés. Le Domaine produit des vins blancs et des vins rouges. Les vins blancs sont issus des cépages Clairette, Roussane et Grenache blanc. D’une couleur or pâle avec des reflets verts, ils sont secs et possèdent en bouche une fine saveur minérale avec un arôme discret de fleur. Le millésime disponible est le 2004. Les vins rouges sont élaborés à partir de trois cépages. Le Grenache domine généralement, et se mêle à la Syrah et au Mourvèdre dans des assemblages qui synergisent leurs potentiels respectifs. Les proportions varient en fonction des caractéristiques des produits vendangés. Château Fortia se distingue par des vins d’une très belle couleur soutenue et profonde, souvent frangée de violet. Beaucoup de richesse, d’arômes persistants et complexes rappelant la prune et divers fruits rouges. Les vins sont amples en bouche, bénéficiant d’une belle longueur suave et onctueuse. Vous pouvez actuellement vous procurer les millésimes 2005 et 2006. Des vins de garde superbes présentés en magnums (2001 et 2004).


DOMAINE BOURDIC


VIN DE PAYS DES COTES-DE-THONGUE
Le Domaine Bourdic se trouve dans les collines aux confins des Cévennes, près de la ville historique de Pézenas dans le Languedoc-Roussillon. Nos vignes entourent le domaine sur une surface de 14 ha. Le terroir est très varié. De larges terrasses transversales montent de la plaine pour aboutir sur un plateau. De fait, la nature des sols est très diversifiée. Depuis 2008, nous sommes en cours de conversion à l’agriculture biologique. Cela permet à la vigne de se développer dans un environnement sain et d’obtenir des grappes d’excellente qualité (enherbement d’une partie des vignes, rendements de 15 à 45 hl/ha, vendanges manuelles). Les soins intensifs dont elle fait l'objet tout au long de l'année sont à la base de l'intense équilibre du goût. Ils nous permettent de produire des vins typiques du sud, d'un arôme incomparablement subtil. Nous avons créé deux gammes différentes : la gamme musicale : vins jeunes, fruités, faciles à boire, vins de plaisir qui ne sont pas élevés en futs de chêne (Density, Rosé, Octandre, Zapa, Le Mori, Grenache 2007), et la gamme tradition, avec des vins élégants, corsés, élevés en barriques (sauf le Muscat), et de vieux millésimes qui sont maintenant prêts à boire, des vins de garde et de caractère (Tempranillo, Grenache, Merlot, Syrah, Le Puech, La Sentinelle, l’Hortalesse). Découvrez ce Vin de Pays des Côtes-de-Thongue Rosé de Saignée 2008, au nez complexe (cerise, fraise...), frais et rond à la fois. Joli Vin de Pays des Côtes-de-Thongue Zappa 2007, Syrah majoritaire(69%), Tempranillo (18%) et Grenache (13%), chaque cépage a été vinifié séparément selon ses particularités. Le Vin de Pays des Côtes-de-Thongue Grenache 2007, vendanges manuelles avec tri, égrappage, élevage 16 mois en cuves émaillées, coloré, bien corsé, parfait sur les terrines. Beau Vin de Pays des Côtes-de-Thongue L’Hortalesse 2003, (57% Syrah, 27% Grenache, et 16% Cabernet-Sauvignon, élevage 18 à 26 mois en fûts de chêne de l’Allier), ample en bouche, avec des notes de poivre et de groseille, charnu, bien charpenté long, dense et concentré, d’excellente garde.
 

18:12 Publié dans Achats, Blog, Consommation, vins | Lien permanent | Commentaires (0) | |  Facebook | | | |

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu