Avertir le modérateur

Shopping - Page 7

  • Château MAUCAILLOU, coups de cœur permanents

     

    Je connais la saga Maucaillou depuis une trentaine d'années. La famille Dourthe, d'origine landaise, se dédie à la viticulture et à l'élaboration de vins fins depuis le milieu du XIXe siècle. Philippe Dourthe, passionné par les grands terroirs viticoles et la production de vins de haute expression représentait la 5e génération. Ses enfants, Caroline, Pascal et Magali, perpétuent cette longue etnoble tradition, et n'ont de cesse d'agrandir le patrimoine familial.

    En 1972, la famille reconstitue le vignoble du Château Felletin Cru Bourgeois situé à Lamarque en Haut-Médoc qu'ils commercialisent sous le nom de Maucaillou-Felletin. En 1989, les Dourthe rachètent le Château Duplessis-Fabre, Cru Bourgeois à Moulis, puis l'aventure passe par la rive droite où ils acquièrent en 2003, le Château de Beau Rivage, en Bordeaux-Supérieur, situé sur un splendide terroir surplombant la Garonne. 

    À ce jour, ils contrôlent 150 ha de vignobles sur des terroirs privilégiés et méticuleusement sélectionnés, et la production annuelle totale atteint 1 million de bouteilles. Ils produisent des vinsqu'ils vinifient eux-mêmes et qu'ils commercialisent au meilleur rapport qualité-prix pour permettre ainsi aux nombreux amateurs de partager le plaisir qu'ils ont eu à élever de tels vins de prestige.

    Maucaillou s'étend sur 90 ha de vignes d'âge moyen de 25 ans (51% Cabernet-Sauvignon, 42%Merlot et 7% de Petit Verdot) et se trouve au coeur du Médoc à Moulis. Cette très belle propriété occupe une situation privilégiée entre Margaux et Saint-Julien. C'est le fief de la famille Dourthe qui y consacre son énergie depuis de nombreuses années et a constitué une formidable entité en plus du vignoble et des chais : école du vin, salle de réception, chambres et table d'hôtes au Château, musée des arts et métiers de la vigne et du vin… Les terroirs viticoles qui portent les vignes du Château Maucaillou sont constitués de belles croupes d'alluvions du quaternaire provenant en grande partie de la nappe graveleuse garonnaise de Güntz (80% de Graves de Güntz et 20% d'argilo-calcaire), celle des Grands Crus Classés du Médoc. La vinification est conduite par Philippe Dourthe dans un cuvier luxueux bénéficiant de l'équipement automatisé, un modèle du genre souvent cité en exemple par les sommités de l'oenologie bordelaise. La cuverie tout en acier inoxydable est équipée de contrôles thermiques précis pour appliquer la méthode de vinificationpropre à Philippe Dourthe, qui consiste à baisser la température durant les premiers jours defermentation afin d'extraire la quintessence des arômes de fruits, puis de relever la température du moût, en fin de fermentation, pour l'extraction des tanins les plus fins et obtenir une belle couleursoutenue. Les vins du Château Maucaillou sont d'une couleur très foncée, les tanins sont fins, on note beaucoup de gras, de richesse, de fruité, très caractéristique avec des saveurs mûres, les vinssont harmonieux, équilibrés, généreux et corsés. La série des millésimes 2010, 2009, 2008, 2007, 2006 et 2005, est particulièrement réussie.

    N°2 de Maucaillou : ce Cadet du Château Maucaillou est un vin issu de sélections particulièrement sévères. C'est un vin charmeur, généreusement fruité, long en bouche, une valeur sûre de l'appellation Moulis-en-Médoc. 

    "Le Haut-Médoc de Maucaillou, me précise Pascal Dourthe, est un vin que nous avons proposé à la place de Bordeaux à partir du millésime 2003. C'est une qualité un peu différente de Maucaillou, un vin qui a ses propres particularités avec notamment un fruité enveloppant très agréable. Le Haut-Médoc de Maucaillou est issu des vignes situées sur la commune de Lamarque et qui font partie intégrante du Château Maucaillou. Cela correspond à des parcelles que mon père avait achetées il y a fort longtemps et que nous sommes heureux de mettre en valeur tant elles sont situées sur desterroirs contigus à Maucaillou."

    Château Maucaillou Felletin est une propriété située à l'entrée du bourg de Lamarque au lieu-dit "l'enclos" et occupe la majeure partie de la plus belle croupe graveleuse de la commune. Le vignoble (60% Cabernet-Sauvignon, 24% Merlot et 16% de Cabernet Franc) s'étend sur un terroir 100% Graves de Güntz. Le vin est riche en fruit, d'une couleur pourpre, d'une fine trame tanniquequi lui donne cette structure dense et harmonieuse, un vin généreux et savoureux. 

    Château de Beau Rivage : j'ai une affection toute particulière pour le Château de Beau Rivage, un joli Bordeaux Supérieur que nous avons acheté en 2003 et qui est situé sur la commune de Beaurech. C'est une belle entité de 55 hectares d'un seul tenant en bord de Garonne, avec des solstrès intéressants composés d'alluvions et de Graves. La grande et belle cuverie de 4500 hl permet de travailler dans d'excellentes conditions. Le vin est charnu, d'une belle matière fruitée soulignée par un léger boisé. Les arômes de cerise noire mûre et de griotte, de pain grillé, sont très présents, le vin est très agréable en bouche, complet, rond et souple."

    Superbe Moulis 2010, de couleur intense aux reflets noirs, aux arômes de fruits rouges, d'épices, des tanins bien enrobés, un vin riche et généreux, typé et persistant (22€). Le 2009 est dans la lignée, riche au nez comme en bouche, aux nuances de fraise des bois, d'épices et d'humus, auxtanins très équilibrés et savoureux, de belle évolution. Le 2008 est très typé, d'une belle couleurfoncée, le bouquet est intense, arômes de baies rouges soulignées par des notes de poivre, un très grand vin généreux et charnu, complet et complexe, de très belle garde. Remarquable 2007, très belle couleur rouge soutenu pour ce vin ample et soyeux avec une très belle matière, élégant et riche à la fois. Le 2006 est un grand vin, parfumé, associant couleur et matière, très équilibré, auxtanins mûrs et structurés, au nez de cassis, de griotte et d'épices, ample, de belle évolution. Très beau 2005, de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances bien particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), de cuir et de truffe, un vin très dense, complexe, de garde

    Le N°2 de Maucaillou 2010, un vin issu de sélections particulièrement sévères, est charmeur, généreusement fruité, long en bouche (14€). Le Haut-Médoc de Maucaillou 2010 est de couleurintense, qui allie en bouche rondeur et puissance, une très bonne structure et des arômes de fruitscuits et d'épices en finale. Savoureux 2009, de belle robe soutenue et brillante, riche, d'une jolie concentration d'arômes (cassis, groseille…), persistant et de bouche pleine (9,90€). Goûtez aussi le Château Maucaillou Felletin 2010, 60% Cabernet-Sauvignon, 24% Merlot et 16% de CabernetFranc, de belle robe soutenue, bouche puissante, très fin, charnu, parfumé (griotte, humus…), un vin où l'intensité s'allie à la souplesse, et le Château de Beau Rivage. Pas la moindre hésitation.

    Famille Dourthe

  • Languedoc-Roussillon : l'osmose entre les meilleurs vins et la gastronomie régionale

    Les paysages variés de cette région satisferont tous les goûts. Si vous êtes amateur de grandes étendues, vous serez séduit par la Camargue, ses étangs, sa végétation, sa faune. Les fervents des sites grandioses se dirigeront vers les gorges de l’Hérault. Les passionnés d’histoire retrouveront l’art roman au hasard de leurs promenades dans les Pyrénées-Orientales. Après le plaisir des yeux, nos papilles gustatives auront-elles la même chance ?

    Commençons par les viandes : on peut trouver du porc, du mouton et de la chèvre de la garrigue, des oies et pigeons, du petit gibier également, des grives, des perdreaux et des lièvres.

    En charcuteries, le menu est appétissant : foie gras sous toutes ses formes, différentes saucisses, aux herbes, truffées, boudin noirs souvent parfumé à l’anis, tripes, tripounettes, tripons plus ou moins relevés. Mais le mets probablement le plus célèbre, c’est le cassoulet : celui de Castelnaudary est à base de confit d’oie ou de canard, couennes, saucisses, porc frais, tomates et haricots de la région. Autre mets délicieux, les pâtés à base de viande de mouton, qui sont quelquefois sucrés.

    Les poissons proviennent pour la plupart de la Méditerranée : saint-pierre, rascasses, daurades, bars, mulets, thons, mérous, congres, maquereau, anchois. Sans oublier les huîtres de Bouzigues, les escargots en Lozère ou dans les vignes, et les truites du lac de Carlitte.

    En ce qui concerne les soupes, l’« eau bouillie » est très appréciée dans cette région. Cette soupe est composée d’eau additionnée d’ail, de sel, de sauge, que l’on verse sur des morceaux de pain imbibés d’huile d’olive ; elle peut aussi être préparée avec des œufs pochés. Pour rester dans le même domaine, on trouve aussi le « pain bouilli », sorte de purée de pain aillé et mélangé avec de la courge. Et les vraies bonnes soupes de campagne : aux châtaignes, au lait de chèvre, aux choux et aux haricots blancs, aux pommes de terre, aux poissons, à l’ail, à la tomate, à l’huile d’olive (la « boullinade » de Barcarés). Autre soupe typiquement languedocienne, faite avec de la graisse d’oie : le « tourain ».

    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

    Quant aux fromages, ils sont principalement au lait de chèvre, en particulier les « pélardons », les « bossons » mis à macérer dans l’huile d’olive, du vin blanc et de l’eau-de-vie de marc. Sur le haut du panier (ou du plateau), la fourme d’Ambert, qu’il est important de goûter sur place. Pour déguster tous ces fromages, cette région regorge de pains aux noms amusants comme le « charleston », le « tordu », le « coiffé » ou bien la « fouace aux grattons », généralement sucrée.

    Côté douceurs, quelques valeurs sûres comme la tarte à l’anis, les croquants, les biscuits, les gâteaux secs de carnaval. A essayer spécialement : le « flône », à base de lait caillé de brebis, ou le « tillas », à base de farine de maïs et de raisins.

    Enfin parmi les sucreries, il faut goûter les bonbons aux raisins, les nougats, tourons, réglisses et fruits confits.

     

    LES MEILLEURS VINS DU LANGUEDOC-ROUSSILLON

    Des grands vins ici, il y en a en Languedoc, mais les terroirs sont connus et ne s’étendent pas. La force de ces vins est d’avoir su conserver leur spécificité qui se dévoile au travers des cépages de la région, chacun s’exprimant au mieux selon les sols d’alluvions, d’ardoise, deschiste ou de calcaire, en bénéficiant d’un beau rapport qualité-Prix.

    Actualité du vignoble

    Classement Languedoc-Roussillon 

    Tout savoir sur le vignoble

    Trois cas de figure définissent la région :

    - Il y a les Vignerons qui, et depuis longtemps, ont toujours su maîtriser les rendements, vinifier et élever leurs vins, en respectant leur spécificité, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue. C’est le noyau dur des grands vins du Languedoc, même si certains ont tendance à l’oublier. La plupart sont à la tête de leurs appellations respectives, et le fait de s’y maintenir mérite un coup de chapeau. On les retrouve également principalement dans les Prix d’Honneur et d’Excellence.

    - Il y a ensuite les propriétaires, dans toutes les appellations, qui ont évolué plus récemment vers une recherche qualitative semblable, notamment ces dernières années. Ils ont cru en leur région et je les ai soutenus dès le début. De grandes valeurs sûres et quelques caves. Ils sont dans le haut de mon Classement.

    - Il y a enfin ceux qui ne sont pas installés depuis longtemps dans la région ou des propriétés qui ont été reprises par des Vignerons d’autres régions ou les enfants. On les défend avec plaisir car ils s’attachent également à produire des vins typés et de qualité, à des Prix très abordables (6 à 12 €).

     

      Guide des vins
    Guide des vins
    Millesimes
    Millesimes
    Journal du Vin
    Guide du Terroir
    Vins du siecle
    Vins du siècle

    LE TOP DES VINS DU LANGUEDOC

    Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins 2014

    Château D'AGEL
    Domaine de L'ARJOLLE
    Château AURIS
    Domaine de BARROUBIO
    Clos de BELLEVUE
    Domaine de BELLEVUE
    Domaine BERTRAND-BERGÉ
    Château BOUSQUETTE
    Château de CABRIAC
    Château CAMBRIEL
    Vignerons de CAMPLONG
    Domaine de CANOS
    Domaine Les CASCADES
    Domaine CAVAILLES
    CLOS CENTEILLES
    Domaine de CLARMON
    Château La CLOTTE-FONTANE
    Domaine COSTEPLANE
    Château COUPE ROSES
    Domaine la CROIX CHAPTAL
    Mas de CYNANQUE
    Mas de DAUMAS-GASSAC
    Domaine de L'ESCATTE
    L'ESTABEL CABRIÈRES
    Château ÉTANG des COLOMBES
    Château FABAS
    Domaine de FAMILONGUE
    Château de FAUZAN
    Abbaye de FONTFROIDE
    Domaine de FONTSAINTE
    Domaine GALTIER
    Domaine du GRAND ARC
    Château du GRAND-CAUMONT
    Domaine GRAND GUILHEM
    Château GRAND-MOULIN
    Domaine Les GRANDES COSTES
    Château La GRAVE
    Domaine GUIZARD
    Domaine de L'HERBE SAINTE
    Domaine JORDY
    Château des KARANTES
    Château des LÉGENDES
    Domaine LOUS GREZES
    Domaine de MAIRAN
    Domaine MARTINOLLE GASPARETS
    Domaine Mas NUY
    Mas de la PLAINE HAUTE
    MAS de L'ONCLE
    Domaine MASTRIO
    Château de MATTES-SABRAN
    Domaine Les MILLE VIGNES
    Château MINGRAUT
    Château MIRE-L'ÉTANG
    Domaine de MONTPLO
    Domaine MONTROSE
    MAS DU NOVI
    Philippe NUSSWITZ
    Domaine PECH D'ANDRÉ
    Domaine PECH de LUNE
    Château PÉPUSQUE
    Château des PEYREGRANDES
    Château PRIEURÉ BORDE ROUGE
    Domaine de la REYNARDIÈRE
    Domaine ROQUE SESTIÈRE
    Cave Les Vins de ROQUEBRUN
    Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS
    Domaine SAINT-MICHEL LES CLAUSES
    Cave des VIGNERONS de SAINT-CHINIAN
    Clos SAINT GEORGES
    Domaine des SAUVAIRE
    Château de SERRES
    Les Vignerons du SOMMIEROIS
    Château TRILLOL
    Domaine de La VIEILLE 

     

  • Languedoc-Roussillon : le Palmarès des vins de l'année

    Dans cette grande région, il s'agit de savoir frapper à la bonne porte !

     

    - Il y a les vignerons qui, et depuis longtemps, ont toujours su maîtriser les rendements, vinifier et élever leurs vins, en respectant leur spécificité, sans vouloir copier telle ou telle appellation plus connue. C’est le noyau dur des grands vins du Languedoc, même si certains ont tendance à l’oublier. La plupart sont à la tête de leurs appellations respectives, et le fait de s’y maintenir mérite un coup de chapeau. On les retrouve également principalement dans les Prix d’Honneur et d’Excellence.

    - Il y a ensuite les propriétaires, dans toutes les appellations, qui ont évolué plus récemment vers une recherche qualitative semblable, notamment ces dernières années. Ils ont cru en leur région et je les ai soutenus dès le début. De grandes valeurs sûres  et quelques caves. Ils sont dans le haut de mon Classement.

    - Il y a enfin ceux qui ne sont pas installés depuis longtemps dans la région ou des propriétés qui ont été reprises par des vignerons d’autres régions ou les enfants. On les défend avec plaisir car ils s’attachent également à produire des vins typés et de qualité, à des prix très abordables (6 à 12 €).


    Quand boire les millésimes : voir la VINTAGE CODE

    Actualité du vignoble
    Classement Languedoc-Roussillon 
    Tout savoir sur le vignoble

     

     

     

    Cliquez sur le nom pour accéder gratuitement aux commentaires du Guide Dussert-Gerber des Vins 2014

    Château D'AGEL
    Domaine de L'ARJOLLE
    Château AURIS
    Domaine de BARROUBIO
    Clos de BELLEVUE
    Domaine de BELLEVUE
    Domaine BERTRAND-BERGÉ
    Château BOUSQUETTE
    Château de CABRIAC
    Château CAMBRIEL
    Vignerons de CAMPLONG
    Domaine de CANOS
    Domaine Les CASCADES
    Domaine CAVAILLES
    CLOS CENTEILLES
    Domaine de CLARMON
    Château La CLOTTE-FONTANE
    Domaine COSTEPLANE
    Château COUPE ROSES
    Domaine la CROIX CHAPTAL
    Mas de CYNANQUE
    Mas de DAUMAS-GASSAC
    Domaine de L'ESCATTE
    L'ESTABEL CABRIÈRES
    Château ÉTANG des COLOMBES
    Château FABAS
    Domaine de FAMILONGUE
    Château de FAUZAN
    Abbaye de FONTFROIDE
    Domaine de FONTSAINTE
    Domaine GALTIER
    Domaine du GRAND ARC
    Château du GRAND-CAUMONT
    Domaine GRAND GUILHEM
    Château GRAND-MOULIN
    Domaine Les GRANDES COSTES
    Château La GRAVE
    Domaine GUIZARD
    Domaine de L'HERBE SAINTE
    Domaine JORDY
    Château des KARANTES
    Château des LÉGENDES
    Domaine LOUS GREZES
    Domaine de MAIRAN
    Domaine MARTINOLLE GASPARETS
    Domaine Mas NUY
    Mas de la PLAINE HAUTE
    MAS de L'ONCLE
    Domaine MASTRIO
    Château de MATTES-SABRAN
    Domaine Les MILLE VIGNES
    Château MINGRAUT
    Château MIRE-L'ÉTANG
    Domaine de MONTPLO
    Domaine MONTROSE
    MAS DU NOVI
    Philippe NUSSWITZ
    Domaine PECH D'ANDRÉ
    Domaine PECH de LUNE
    Château PÉPUSQUE
    Château des PEYREGRANDES
    Château PRIEURÉ BORDE ROUGE
    Domaine de la REYNARDIÈRE
    Domaine ROQUE SESTIÈRE
    Cave Les Vins de ROQUEBRUN
    Château SAINT-MARTIN-des-CHAMPS
    Domaine SAINT-MICHEL LES CLAUSES
    Cave des VIGNERONS de SAINT-CHINIAN
    Clos SAINT GEORGES
    Domaine des SAUVAIRE
    Château de SERRES
    Les Vignerons du SOMMIEROIS
    Château TRILLOL
    Domaine de La VIEILLE

     

  • A Chablis, Marie-Ange Robin est à la tête des Premiers Grands Vins Classés

    Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis. Les vignes bénéficient d'un ensoleillement tout à fait adéquat de par l'exposition sud-est et est-ouest des coteaux et de leurs pentes prononcées. Très côté pour ses vins de Montée de Tonnerre et ses Valmur, le Domaine Guy Robin offre des crus splendides, issus des meilleurs terroirs que Guy Robin a su choisir, à l'époque, pour constituer son Domaine. Sa fille, Marie-Ange Robin, prend la suite, en faisant preuve d'un grand professionnalisme.

    “Le 2012 a été une année extrêmement difficile pour le vigneron, me dit-elle. Après toutes ces peines, on est bien content d'obtenir un tel niveau de qualité, le vin est vraiment joli. Les fermentations se sont déroulées très lentement, c'est ce que je privilégie chez moi, elles sont naturelles je ne brusque rien, je trouve que cela apporte nettement plus de matière au vin. Il faut laisser la nature faire à son rythme, c'est la philosophie que j'applique dans mon chai. Je ne provoque rien, chaque année c'est un millésime différent. Son évolution est très prometteuse.

    Le 2011 se présente très bien. Cela a été un millésime généreux et les vins de la région risquent d’être dilués. Heureusement qu’avec nos vieilles vignes, nos rendements sont toujours faibles, ce qui donne des vins beaucoup plus concentrés en arômes. Les raisins étaient sains, magnifiques, et nous avons obtenu de bons degrés et taux de sucre naturels.
    En 2010, je n’étais pas assez satisfaite par la qualité, je trouve que les vins sont moins typés, donc, j’ai préféré vendre le vin en vrac. J’essaye de garder mes principes et ma politique qualitative. Je n’ai gardé à la vente que les Chablis et Montée de Tonnerre car j’ai de la demande.
    Le 2009 est un millésime issu d’une année solaire, nous dit Marie-Ange Robin. Le vin est typé, mûr, remarquable, il me fait penser au 1989. Les vendanges ont débuté assez tôt vers la mi-septembre, les raisins étaient splendides, une année de rêve... si chaque année pouvait être comme cela ! Les vins sont très équilibrés, très sur le fruit, avec des notes toastées, grillées, un peu moins minéral que 2008, superbe comme le 2006, très minéral, plein, frais.

     

    Je travaille seule et ce n’est pas facile, je veux tout vérifier, une parfaite traçabilité de la qualité en somme, car je m’engage en signant mes vins. J’essaye de préserver mes plants de vignes car ils ont été greffés par mes parents, ce sont des vignes très saines qui n’ont pas de maladies, je ne traite pratiquement pas et c’est un atout qualitatif considérable.

    La plus jeune de mes vignes a 15 ans et la plus âgée 79 ans. J’ai la plus vieille vigne de Chablis ! C’est la parcelle du Grand Cru Blanchot. Mes Chablis de caractère accompagnent très bien des plats raffinés mais aussi épicés.

    Nous respectons la nature et contrôlons la bonne santé de nos vignes, traitons avec parcimonie, souhaitant conserver toute la richesse de nos terroirs. Je remets toute la conduite du vignoble au goût du jour, bousculant parfois les vieilles habitudes, ayant une véritable réflexion quant à l'environnement, et j'en fais profiter mes vignes et mes vins. Nous travaillons "à l'ancienne" en préservant le qualitatif dans nos terres mais aussi dans nos vins. Mes vieilles vignes (80% du Domaine Robin) produisent de faibles rendements, je ne les "pousse" pas à produire plus, j'ai des exigences de qualité qui motivent mes décisions. Je veux à tout prix une culture raisonnée, remets à façon mes vignes. Honneur à la nature et au qualitatif, c'est un respect de notre terroir, de nos clients dont je suis très proche.”

     

     


     

  • A PRIX DOUX, LE SAINT-EMILION Grand Cru CLOS TRIMOULET


    CLOS TRIMOULETSitué au nord de Saint-Emilion, le "Clos Trimoulet" est une propriété exclusivement familiale, où cinq générations de viticulteurs se sont transmis un savoir faire ancestral. Guy Appollot et ses deux fils, Alain et Joël, ont su préserver cet héritage traditionnel tout en le conjuguant aux techniques les plus modernes. Leshectares de la propriété sont répartis sur plusieurs parcelles avec des solsargileux et sablonneux qui apportent au vin charpente, longévité et finesse. Les raisins sont ramassés à parfaite maturité et grâce à une longue cuvaison qui extrait au maximum lestanins, le "Clos Trimoulet" est un excellent vin de garde. Toute la production est mise en bouteilles à la propriété, après un élevage de 18 mois en barriques de chêne.
    Découvrez le Saint-Émilion GC 2009, médaille d’Argent au Challenge international du vin 2011, aux senteurs de fruits rouges, de cuir et de sous-bois, bien en bouche, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, de garde. Beau 2008, médaille d’Argent au concours desVignerons Indépendants, au bouquet subtil où dominent le pruneau et les épices, mêlant souplesse et structure. Le 2007, de bouche fondue et parfumée, est bien classique, tout en rondeur, de couleur rubis intense, aunez marqué par la groseille et les sous-bois, avec des tanins ronds, associant richesse et harmonie, corsé et épicé comme il le faut. “Le 2007 est un millésime miraculeux, explique Alain Appollot, la nature a été généreuse avec nous. Grâce à notre travail en amont, aux soins que nous avions apportés à la vigne durant tout l’été, les raisins étaient très jolis, les analyses étaient d’ailleurs très bonnes, surprenantes même, révélant desPH tout à fait corrects. Cela donne des vins très fruités, d’un bel équilibre, des vins assez classiques finalement. Pour l’élevage, nous n’avons pas trop utilisé de bois neuf, nous ne tenons pas à masquer les vins. Je respecte le millésime et ses caractéristiques, je ne cherche pas à les gommer mais au contraire à souligner le meilleur.”

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Earl Appollot 
    Nom du responsable : Earl Appollot 
    Adresse : 33330 Saint-Emilion 
    Téléphone : 05 57 24 71 96 
    Télécopie : 05 57 74 45 88 
    E-Mail : clostrimoulet@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/clostrimoulet 
    Site personnel : clos-trimoulet.com 


  • Languedoc : LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE



    Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

    IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
    Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom (en rouge)

    PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

    CORBIERES
    ÉTANG DES COLOMBES (bl)
    FONTSAINTE
    GRAND CAUMONT
    GRAND MOULIN
    MARTINOLLE-GASPARETS
    VIGN. CAMPLONG
    CASCADES (bl)
    PRIEURÉ-BORDE-ROUGE
    SAINT-MICHEL Les CLAUSES
    TRILLOL
    AURIS
    CAMBRIEL (bl)
    CANOS
    CAVAILLES
    FONTFROIDE
    GRAND-ARC
    MATTES-SABRAN
    ROQUE-SESTIERE
    PRIEURÉ de BUBAS
    SAINTE-MARIE-DES-CROZES
    MINERVOIS
    FITOU
    CABARDES
    FABAS (bl)
    BARROUBIO
    BERTRAND-BERGÉ
    CLARMON
    COUPE-ROSES
    HERBE SAINTE
    PÉPUSQUE
    VIEILLE (PSL)
    CLOS CENTEILLES
    FAUZAN
    Mas de L'ONCLE
    PECH-D'ANDRÉ (bl)
    GRAND GUILHEM
    LA GRAVE (bl)
    COTEAUX-DU-LANGUEDOC
    SAINT-CHINIAN
    FAUGERES
    MIRE-L'ÉTANG (bl)
    MAS DU NOVI
    PEYREGRANDES (F)
    SAINT-MARTIN-CHAMPS
    CLOTTE FONTANE
    ESTABEL CABRIÈRES
    FAMILONGUE
    GALTIER
    GUIZARD
    KARANTES
    MAS NUY
    PECH DE LUNE
    CAVE ROQUEBRUN
    CROIX CHAPTAL
    L'ESCATTES
    HAUT-BLANVILLE
    MONTPLO
    PRADELS-QUARTIRONI
    REYNARDIÈRE (F)
    VIGNERONS SAINT-CHINIAN
    BOUSQUETTE
    MAS de CYNANQUE
    GRANDES COSTES
    JORDY
    LÉGENDES
    SAUVAIRE
    FLAUGERGUES
    FONTAINE-MARCOUSSE
    MADURA
    MARION PLA
    COTES-DU-ROUSSILLON
    VDN
    DIVERS
    DAUMAS-GASSAC (bl)
    CASA BLANCA
    MAS ROUS
    Philippe NUSSWITZ
    CLOS BELLEVUE
    DOMAINE BELLEVUE
    COSTEPLANE
    MODAT
    RIVES-BLANQUES
    CLOS SAINT-GEORGES
    SERRES (Malepère)
    ARJOLLE
    LOUS GREZES
    MAIRAN
    PLAINE-HAUTE
    MASTRIO
    MILLE VIGNES
    MONTROSE
    PIÉTRI-GIRAUD
    LE SOULA
    ANTECH
    BOURDIC
    COUME DU ROY
    DEUX RUISSEAUX
    JANEIL
    MINGRAUT
    RIVATON
  • L'accord idéal des vins et des volailles

     

    Poulets, pintades, pigeons, canard, et dindes, appellent une multitude d’accords mets et vins. La volaille est véritablement le trait d’union entre les vins rouges et les vins blancs. En plus du jeu des textures et des goûts, on peut s’intéresser au jeu des couleurs entre la chair de la viande et la robe des vins. Cependant, on évitera de servir des vins rouges trop tanniques ou des blancs très boisés qui risquent de trop s’imposer face au plat servi. 

    Quel vin avec les volailles rôties 

    Avec les volailles rôties, présentez des vins rouges élégants et souples. On pense tout de suite à des vins faits à partir du cépage Pinot noir tels que le Pinot d’Alsace. Optez pour des grands vins de Bourgogne comme des Mercurey, Marsannay ou autre Passetoutgrain issus des cépages Gamay et Pinot noir mais aussi aux vins du Beaujolais. Le poulet rôti, à la chair fondante en bouche et légèrement sèche, accompagné de ses pommes de terres à la peau craquante, ira très bien avec un vin gouleyant comme un Chiroubles. On raisonnera de même pour la dinde qui est plus une volaille réservée pour les fêtes. Avec un pigeon rôti à la viande délicate et juteuse, on pourra accorder des vins rouges jeunes sur le fruit et aux tanins peu marqués comme les vins rouges de Sancerre ou de Chinon mais aussi un Givry de Bourgogne. 

    Quel vin avec les volailles braisées

    Une pintade au chou a un goût envahissant. On choisira des vins rouges souples en bouche et pouvant développer des notes évoluées de sous-bois mais aussi sauvages avec l’âge comme un Saumur-Champigny en Val de Loire, un Lirac dans la vallée du Rhône ou encore un Côtes de Castillon dans le Bordelais. Il faut suffisamment de puissance pour équilibrer l’odeur du chou de la pintade par exemple. On retiendra comme accord mets et vins agréable, la dinde braisée et un Côte-du-Rhône Village Cairanne.

    Quel vin avec les volailles mijotées 

    Souvent ces plats sont accompagnés de sauces crémeuses grasses et odorantes ou bien des sauces au vin. Les recettes les plus connues sont le poulet à la crème et le coq au vin jaune. Libre à vous de choisir un vin blanc ou un vin rouge. Les vins blancs choisis devront être suffisamment gras et aromatiques au caractère bien trempé élevés en fûts de chênes tels un Minervois, un vin de Chardonnay du Languedoc ou un grand blanc de la Côte de Beaune comme un Meursault ou encore un vin blanc du Jura issu du cépage blanc Chardonnay. Si vous optez pour des vins rouges, choisissez-les aux tanins patinés pour un accord voluptueux avec la viande. Certains vins rouges de Bordeaux comme des Côtes de Bordeaux iront très bien ainsi que des vins de Pessac Léognan de quelques années.

    Quel vin avec le canard 

    Le canard qu’il soit confit, servi en cassoulet ou en magrets, peut privilégier l’accord plutôt régional. Des vins du Sud-ouest conviendront à merveille comme un Madiran ou un Cahors aux tanins accrocheurs dans leur jeunesse. Ils équilibreront le gras du confit ou la graisse du canard pour un accord par complémentarité gras/tanins. Si vous préférez un accord ton sur ton, optez pour des appellations comme Fronton, Gaillac ou encore Bergerac qui sont des vins rouges moelleux en bouche. Les recettes originales ; les aiguillettes de Canard sauce cassis avec un Fronton rouge, le magret de canard aux poires, miel et gingembre avec un vin blanc liquoreux comme un Sauternes. 

    Les vins de l'année avec Vins du Siècle



  • CINQ GRANDS BOURGOGNES TYPES COMME ON LES AIME

    CLOS SAINT-DENIS


    DOMAINE BERTAGNA

    DOMAINE BERTAGNAEn 1983, le Domaine Bertagna a été acheté par la famille Günther Reh qui possède d’autres domaines viticoles à travers le monde. Au cours de la dernière décennie, le Domaine s’est modernisé à travers un vaste programme d’investissements techniques. La vinification se déroule dans le respect de la tradition bourguignonne tout en faisant appel aux techniques nouvelles mais expressément réfléchies et adaptées. Le travail de la vigne se fait en continu, tout au long de l’année. Il est dicté par le cycle végétatif de la plante. La philosophie est basée sur l’écologie donc sur le respect des équilibres naturels. Elle impose de refuser l’utilisation systématique de produits chimiques, afin de préserver les sols et l’environnement et de favoriser le développement spontané, sur les grappes, des populations indigènes de levures indispensables à la fermentation.
    Un vrai coup de cœur pour le Vougeot premier cru rouge Clos de La PerrièreMonopole 2010, un grand vin racé, très élégant, tout en bouche, aux notes de cerise mûre et de cuir, légèrement épicé, d’une grande harmonie. Très beau 2009, aux connotations subtiles d’humus, de mûre et d’épices, tout enarômes, ample en bouche, fin et puissant à la fois, d’excellente évolution. Le 2008 est riche au nez, avec des connotations subtiles de cerise, d’humus,charnu, bien élevé, aux tanins présents et savoureux à la fois, un vin dense, de garde. Le Clos Saint-Denis grand cru rouge 2008, aux connotations d’épices, de fruits rouges cuits et de violette, de fort belle structure, est un vintrès harmonieux, d’excellente garde. J’ai beaucoup aimé également leChambolle-Musigny Le Village 2010, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruitsrouges bien mûrs, de vanille, d’humus et de réglisse, tout en séduction. Exceptionnel Clos de Vougeot grand cru rouge 2010, un très grand vin, tout en distinction, fin mais puissant, racé, de bouche parfumée, de couleursoutenue, aux tanins fermes et fondus à la fois, très structuré, aux connotations de champignons et de fruits macérés, un grand vin charnucomme il le faut. De plus, le Domaine a transformé une partie de la propriété en hôtel, ce qui permet aux hôtes de résider au cœur de la Bourgogne.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Eva Reh-Siddle 
    Nom du responsable : Eva Reh-Siddle 
    Adresse : 16, rue du Vieux Château 21640 Vougeot 
    Téléphone : 03 80 62 86 04 
    Télécopie : 03 80 62 82 58 
    E-Mail : domainebertagna@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domainebertagna 
    Site personnel : www.domainebertagna.com 


     

    CORTON-CHARLEMAGNE


    DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS

    DOMAINE PIERRE MAREY ET FILSÉric Marey veille avec amour sur son joli vignoble de 10 ha. Les vins sont élevés en fûts de chêne et sont suivis par un laboratoire durant toute leur évolution. Les vins sont majoritairement vendus au domaine auprès d’une clientèle fidèle de particuliers, et le reste est expédié à la restauration, à des caves à vin, en France comme à l’étranger.
    Le domaine vous propose en vinsblancs : AligotéPernand-VergelessesPernand-Vergelessespremier cru "Sous Frétille", et Corton Charlemagne grand cru. En vins rouges :Savigny-Lès-Beaune "Les Rouvrettes" premier cruBourgognePernand-Vergelesses "Les Belles Filles", Les Fichots premier cru et Corton grand cru
    Splendide Corton-Charlemagne grand cru 2010, d’une belle harmonie, très élégant, aux nuances subtiles de pomme et de fruits secssuave, riche en bouche (poire, aubépine, pain grillé…), d’une grande ampleur, un vin très prometteur. Le 2009 est gras, aux connotations de fleurs, d’épices et de fruitscuits, un vin de bouche suave, ample, chaleureuse et d’une très longue finale, de belle évolution. Le Corton grand cru 2010, remarquable, est intense et chaleureux, bien charpenté, coloré et parfumé, aux connotations de truffe et de griotte mûre, tout en bouche. Beau 2008, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, fondu en bouche, avec des connotations de griotte, de violette et de musc, un vin riche, typé, ample, soyeux. Le Pernand-Vergelesses premier cru Sous Frétille blanc 2010, harmonieux, dégage desarômes de fruits blancs et d’amande, un vin d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale. Beau Pernand-Vergelesses premier cru Les Fichots rouge 2010, typé, de couleur soutenue, d’une belle charpente, riche et structuré, aux connotations caractéristiques de réglisse, de sous-bois et de cerise mûre. Le 2009, d’un beau rouge foncé brillant, est de bouche intense où dominent le pruneau et le poivre, riche et distingué. Goûtez également le Savigny-Les-Beaune 2010, de robe intense, au nez dominé par les fruits cuits, et le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2010, parfumé, dense, tout en distinction, aux notes très classiques de cassis et de sous-bois, aux tanins fermes.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Eric Marey 
    Nom du responsable : Eric Marey 
    Adresse : Rue Jacques Copeau 21420 Pernand-Vergelesses 
    Téléphone : 03 80 21 51 71 
    Télécopie : 03 80 26 10 48 
    E-Mail : domaine-pierremarey@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domaine-pierremarey 



     

    FIXIN


    DOMAINE PIERRE GELIN

    DOMAINE PIERRE GELINLe domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectaressur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Stéphen GELIN et son épouse, secondés par leur fils Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : BourgognePassetoutgrainBourgogne aligoté,Bourgogne rouge, Fixin 1ers crusLes Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (Monopole), Gevrey Chambertin 1er cruClos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété.
    On est évidemment au sommet avec ce Fixin premier cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts dechêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nezcaractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte,humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. nezcomplexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et defruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants dekirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Stephen Gelin 
    Nom du responsable : Pierre-Emmanuel Gelin 
    Adresse : 2, rue du Chapitre 21220 Fixin 
    Téléphone : 03 80 52 45 24 
    Télécopie : 03 80 51 47 80 
    E-Mail : gelinpierre@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/gelinpierre 
    Site personnel : www.domaine-pierregelin.com 


     

    MARSANNAY


    DOMAINE CHARLES AUDOIN

    DOMAINE CHARLES AUDOINLe domaine s’étend sur 14 ha, offrant une diversité de 14 appellations de Marsannay, Porte-d’Or de la Côte-de-Nuits, à Pommard, en Côte-de-Beaune. Cyril Audoin, représente la cinquième génération devignerons. Mais, si le domaine atteint aujourd’hui 14 ha, la superficie de la propriété, au début des années 1900, était limitée à seulement 4 ha. Le vignoble fut maintenu grâce à la persévérance de Marie Ragonneau, l’arrière-grand–mère de Cyril, une femme forte qui a su seule conserver et entretenir le vignoble, travaillant elle-même avec son cheval et son pulvérisateur à dos. Pour lui rendre hommage, Cyril a d'ailleurs créé la cuvée Marie Ragonneau sur l’appellation Marsannay. Dans sa recherche de qualité optimale, il a fait également le choix de vinifier séparément en appellationMarsannay différents lieux-dits dignes d’en exprimer une typicité, un caractère particulier. Un gros travail quand on sait que la plus petite cuvée Marsannay, La Charme aux Prêtres, ne dépasse pas 600bouteilles ! Marsannay attend toujours l’attribution d’une classification en premier cru pour ses excellents lieux-dits situés en milieu de coteaux,Marsannay les Favières, les Clos du Roy, Les Longeroies, Charmes au Prêtres, Au Champ Salomon… en sont les meilleurs représentants. 
    Remarquable Marsannay Les Longeroies 2009, riche et parfumé en bouche, bien marqué par sonterroir, avec ces notes subtiles de pruneau confit, alliant structure et velouté, ample et gras, de garde. Le 2008, aux tanins soyeux et riches à la fois, dégage un bouquet intense decassis et d’humus, un vin solide, très classique, typé comme nous les aimons. Le 2007, médaille d’Argent Beaune 2010, charpenté, aux tanins fermes mais fondus, persistant en bouche, aux connotations de cerise et de sous-bois, mêle intensité et finesse. Tout en bouche, le Marsannay rouge Au Champ Salomon 2009, riche et persistant, au bouquet intense de cassis et d’humus, est un vin charnu, très parfumé, très fin, aux saveurs intenses à dominante defruits mûrs au palais. Le Marsannay Les Favières 2009, de jolie robe grenat soutenu, est très classique, au nez intense et subtil à la fois (groseille, cerise,humus), aux tanins soyeux. Beau Marsannay Clos du Roy rouge 2009, parfumé, aux notes typiques de mûre, de belle structure, aux tanins soyeuxmais bien présents, un vin généreux et souple. Le Pommard 2009, bouqueté (notes de myrtille et poivre), est un vin qui associe couleur et matière, de bouche fondue et riche. Goûtez aussi le Gevrey-Chambertin 2009, de couleurgrenat intense, charpenté, de bouche puissante, au nez de fruits surmûris. Très séduisant Marsannay blanc Au Champ Salomon 2010, un vin où s’entremêlent des notes d’amande et de bruyère finement poivrées, de bouche savoureuse comme le Marsannay rosé 2011.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Famille Audoin 
    Nom du responsable : M.-Françoise Audoin 
    Adresse : 7, rue de la Boulotte 21160 Marsannay-La Côte 
    Téléphone : 03 80 52 34 24 
    Télécopie : 03 80 58 74 34 
    E-Mail : domainecharlesaudoin@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/domainecharlesaudoin 



     

    SANTENAY


    SCE DU CLOS BELLEFOND

    SCE DU CLOS BELLEFONDIssu d’une vieille famille vigneronne originaire de Santenay, Louis NIE acquit, en 1889, le Domaine duCLOS BELLEFOND, qui reste aujourd’hui encore un domaine familial. Situé au Sud de la côte de beaune, à Santenay, cité viticole, touristique et… thermale, le Domaine exploite exclusivement desappellations villages et PremiersCrus sur les finages de Santenay,CHASSAGNE-MONTRACHET,VOLNAY et POMMARD. Sur ces sols géologiquement variés de la côte de beaunepinot noir et Chardonnay, utilisés en mono-cépage, permettent au vinificateur d’exprimer parfaitement la typicité des vins. Fidèles aux traditions bourguignonnes et sans se soucier des phénomènes de mode, après une récolte manuelle au tri rigoureux, les vinifications ont lieu en cuves de chêne, ouvertes et sous claies, pendant une dizaine de jours. Les vins sont ensuite élevés en fûts, durant une période de 18 à 20 mois selon la puissance dumillésime ; mis en bouteilles puis conservés en nos caves jusqu’à leur expédition.
    Superbe Santenay CLOS Bellefond 2009, coloré, chaleureux, au nez de fruitsrouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche, qui poursuit son excellente évolution. Le 2008, issu de sols pauvres d’une ancienne carrière, puissant et coloré, très typé, très équilibré, aux taninsfermes mais soyeux, de bouche dominée par les fruits rouges et l’humus, de bonne garde. Le CHASSAGNE-MONTRACHET Morgeot premier cru 2009, très aromatique, bien équilibré, au nez subtil, est un vin d’une jolie concentration en bouche. Vous aimerez aussi le Santenay premier cruPassetemps 2009, où s’entremêlent les saveurs d’épices et de fruits surmûris, ferme en bouche, d’un grand classicisme, commence à peine à s’ouvrir. LeSantenay premier cru La Comme 2009, aux tanins soyeux et riches à la fois, au bouquet intense de cassis, de musc, est un grand vin ferme, solide, de belle structure, de garde. Remarquable POMMARD premier cru La Platière 2009, issu de sols caillouteux, très harmonieux, très parfumé (fruits rougesfraishumus…), avec ces nuances de mûre et d’épices caractéristiques de son terroir, de garde comme le 2008, complet, parfumé au nez comme en bouche (fraise des bois, violette, humus), est de couleur pourpre intense, auxtanins riches, un vin associant puissance et finesse, de garde, bien sûr. Descuvées plus anciennes, de 2005 à 2001, sont encore disponibles, les 2000 et 2001, étant actuellement à leur apogée.

     

    Adresse :


    Nom du propriétaire : Domaine Louis Nié 
    Nom du responsable : Bernard Chapelle 
    Adresse : 2, route de Chassagne - BP 33 21590 Santenay 
    Téléphone : 03 80 20 60 29 
    Télécopie : 03 80 20 65 92 
    E-Mail : closbellefond@vinsdusiecle.com
    Site Vins du Siècle : www.vinsdusiecle.com/closbellefond 
    Site personnel : www.louis-nie.com 


  • Sept Coteaux Varois hors du lot

    537.jpgDomaine de FONTLADE

    À la tête des Premiers Grands Vins Classés. "Rigueur et Passion, pourrait être notre devise, me dit-on. Rigueur dans nos méthodes de culture et d'élaboration de nos Vins, passion pour notre métier et notre terroir. Le vignoble de 40 ha, propriété de la baronne Philippe de Montrémy depuis plus d'un demi-siècle, s'étend sur des coteaux calcaires. Les étés chauds et secs de ces dernières années, nous ont permis d'élaborer des Vins puissants, aromatiques et élégants. Des rouges chaleureux, des rosés aux arômes de fruits rouges séduisants, des blancs floraux et frais. En 2008, l'élégance plus que la puissance caractérisera nos Vins."
    "Le 2011 a été un millésime compliqué en raison des conditions climatiques difficiles pour la vigne, nous raconte Véronique Goupy. Un mois de juin très humide et un mois de juillet automnal ! À partir du 15 août la chaleur s'est installée . Peu de vent également, ce qui chez nous est un facteur important. Beaucoup de travail à la vigne pour maintenir un état sanitaire favorable. Une vendange hétérogène qui a demandé un tri rigoureux pour ne garder que le meilleur. Les quantités en rosé sont inférieures de 10% environ, mais le résultat est très satisfaisant, nous venons de finir lesassemblages et nous avons de bons degrés 13/14, un vin peut-être un peu moins expressif que le 2010 qui était vraiment très réussi. Pour les blancs qui ne représentent que 6% de notre production, nous sommes très satisfaits, nous avons toujours de très beaux blancs, le 2011 a une belle acidité, et de belles couleurs. Pour les rouges, il est encore un peu tôt, chez nous ils sont plutôt de garde et passent 18 mois en barriques, ce sont des Vins d'automne, il faut encore attendre pour une première appréciation. Ce millésime 2011 était un millésime de vigneron où chaque décision a eu son importance".
    Remarquable Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée de l'Hermite Maunier Vieilles Vignes2007 (60% Syrah, 30% Grenache et 10% Cabernet), élevé 8 mois en fûts de chêne, aux arômes defruits cuits et d'épices, riche et coloré, de belle teinte grenat, dense et puissant au nez comme en bouche, d'excellente garde. Complexe, la cuvée Saint Qvinis rouge, médaille d'Or à Paris en 2013, d'une belle couleur grenat pourpre, aux notes discrètes de sous-bois, de poivre et de mûre, allie charpente et rondeur, un vin bien épicé en bouche.
    La cuvée Saint-Qvinis rosé 2011 est de belle teinte, bien fruitée au nez comme en bouche, qui mérite une cuisine épicée, toujours très séduisante comme le Côtes-de-Provence rosé Aurélia Prima 2010, un assemblage de Syrah et Grenache (50/50) qui a macéré une nuit avant d'être saigné et vinifié à froid (en dessous de 17°), qui développe des nuances de fleurs et d'épices, mêlant richesse et souplesse, de bouche fruitée. Pas la moindre hésitation.

    Scea Baronne Philippe de Montrémy

     

    Domaine de GARBELLE

    Un vignoble d'environ 12 ha au pied du massif de Bonne Garde. Les sols sont principalementargilo-calcaires caillouteux. Rendements limités à environ 40 hl/ha par ébourgeonnage, pratique d'une agriculture raisonnable sans aucun "label" : aucun désherbant, ni engrais chimique et labour des sols pour une meilleure vie microbienne. Depuis 2011, une conversion en agriculture biologique est engagée.
    Remarquable Coteaux-Varois rouge Les Barriques de Garbelle 2009, Syrah majoritaire complété par une touche de Grenache (5%) sélection parcellaire de vieilles vignes de 35 ans, élevage de 12 mois en Barriques, 95 % Syrah Grenache 5%, un vin puissant, au nez intense (cassis, garrigue, griotte), complexe, d'une longue finale en bouche, savoureux, tout en harmonie, aux tanins fermes, de très bonne Garde, à déboucher sur une estouffade de boeuf provençale (17€). Le Coteaux-Varois rouge Come Prima 2009, parts égales de Syrah et de Grenache, élevage pour moitié en cuves et en Barriques, au nez très ouvert de sous-bois et de mûre, de bouche complexe et marquée par les fruits rouges (9€). Séduisant Coteaux-Varois Il Fallait ... Rosé 2012, aux notes florales, épicé, associe finesse et structure, richesse et distinction. Pas de quoi hésiter, donc.

     

     

    La GRAND'VIGNE

    Un domaine familial de 10 ha. Roland Mistre, Œnologue-Vigneron, successeur d'Henri, Louis et Raymond, et bientôt rejoint par Mathieu, son fils cadet. Ainsi, la 5ème génération va pérenniser cette exploitation agricole créée à la fin du XIXe siècle et perpétuer ce fil ténu de la terre à la Vigne…
    On prend donc plaisir à déboucher ce Coteaux-Varois-en-Provence rosé 2012, provenant de solsargilo-calcaire et rouges caillouteux, sec et friandvif et parfumé, très persistant en bouche où l'on retrouve des nuances de fruits frais, un vin très abordable (5,50€). La Grand'Vigne rouge 2010 est de robe rubis, de bonne garde, très expressif avec cette bouche riche et persistante. Le 2009 dégage des notes de fruits rouges, de bonne charpente, épicé, aux tanins ronds, est un vin de robegrenat. Excellent Grand'Vigne blanc 2012, harmonieux, de robe jaune clair, complexe avec ses notes de citron et de tilleul, un vin très bien équilibré et ample en finale. Le Coteaux-Varois-en-Provence rouge Les Fournerys 2009, issu de sols filtrants de gravoches claires, forts caillouteux, est fort bien élevé, de robe grenat, aux notes discrètes de sous-bois et de mûre, alliant charpente et souplesse. Le Coteaux-Varois-en-Provence blanc Les Fournerys 2012, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes persistantes de fruits mûrs et de chèvrefeuille, est très réussi. Aucune hésitation.

    Roland Mistre

     
     

    Coteaux-varois (Rosé)

    Coteaux-varois (Rouge)

     

    Coteaux-varois (Blanc)

     
     

    Château LAFOUX

    Le domaine de 166 ha s'étend dans un cros couronné de forêts. 35 ha de blé dur sont semés dans les basses terres et 24 ha de vignes plantés sur les coteaux. La propriété est bordée par le Cauron, roulant dans son lit torrentiel les galets de la Sainte Baume. De nombreuses restanques sont plantées de chênes truffiers et d'oliviers apportant leur magie propre au domaine. La bastide et ses dépendances sont un exemple typique de l'habitat résidentiel du XVIIIe siècle. Niché dans le mur Est, vestige d'un fortin romain, Saint-Jean-Baptiste veille à la bonne marche du domaine.
    Bien structuré, le Coteaux-Varois-en-Provence cuvée Auguste 2010, 70% Syrah, 30% Cabernet-Sauvignon, vinification traditionnelle en cuve, a été élevé en fût de chêne français pendant 18 mois, médaille d'Argent au Concours général de Paris 2011, est de robe pourpre intense, avec ces notes de fruits mûrs (cerise noire, myrtille), d'épices et de réglisse, aux tanins denses et souples, très bien équilibré en bouche, de très bonne garde (10 €). Le rosé cuvée Auguste 2010 (80% Cinsault, 20%Grenache) est de robe très brillante, aux nuances de pêche jaune et d'épices, de bouche fraîche. Excellent Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2009, au nez de fruits rouges surmûris et de violette, très charpenté, riche au nez comme en bouche (9 €). Pas de raison de s'en priver, donc.

    Claudine Boidron

     

    Domaine du LOOU

    Longtemps propriété du clergé de l'Abbaye de Saint-Victor à Marseille, le Domaine du Loou, labour en provençal, appartient à la famille Di Placido depuis 1956. À partir du millésime 2010, tous lesvins sont en culture biologique.
    Beau Coteaux-Varois-en-Provence rouge cuvée Vieilles Vignes 2009, 35 hl/ha, sol argilo-calcaire, exposition sud sud-est pour le Mourvèdre (Vignes de 50 ans), sol graveleux pour le Grenache(Vignes de 30 ans), coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé, un vin riche, de très bonne évolution comme le démontre ce 2007, de belle couleurrubis, riche et velouté, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, tout en bouche, avec une pointe de poivre. Le Côtes de Provence Clémence rouge 2009 fleure bon lesfruits mûrs et les épices, un vin aux tanins bien fermes et soyeux à la fois. La cuvée Esprit deBlanc 2012 (80% Rolle et 20% Sémillon), avec ce bouquet très complexe de pêche et d'abricot mûr, est tout en subtilité, avec cette touche épicée persistante, un vin tout en nuances. La cuvée Rosée de Printemps 2012, vinifiée par macération pelliculaire à basse température, est un rosé qui privilégie la finesse des Cinsault et des Grenache, tandis aure le Côtes de Provence Terres de Loou rosé 2012, aux arômes de framboise, associe structure et finesse en bouche, vraiment agréable, à déboucher sur une ratatouille. Pas la moindre hésitation.

    Scea Di Placido

     

    Château d'OLLIÈRES

    La restructuration du domaine a débuté en 2002, marquée par une politique de plantation très importante (16 ha de vignes). Un retour au travail du sol, un arrêt total de l'utilisation de désherbant et une gestion raisonnée des traitements côtoient une politique de faibles rendements, entre 30 et 40 hl/ha. 
    Un beau Coteaux-Varois-en-Provence Prestige rosé 2011, de belle robe, parfumé (rose, mûre), très rond et persistant, qui associe fraîcheur et charpente (11,50€, il les vaut bien). Tout aussi réussi, le Coteaux-Varois-en-Provence Clos du Pigeonnier blanc 2011, d'une belle élégance et d'une grande richesse aromatique, dégage des notes prononcées de petits fruits secs et de pomme (16,60 €). Il y a aussi le Coteaux Varois-en-Provence Clos de l'Hermitage rouge 2009, sélections parcellaires sur des terroirs argilo-calcaires très pauvres de SyrahGrenache et Cabernet-Sauvignon, production limitée à 5000 bouteilles, de bouche structurée, d'une belle harmonie, un vinaux arômes d'épices et de fruits noirs, généreux, où les tanins amples permettent une évolution prometteuse (18,20 €). Le Coteaux-Varois-en-Provence Clos de l'Autin rosé 2011, parts égales deGrenache et de Cinsault (30% chacun), et parts égales de Syrah et de Rolle (20% chacun, vendanges manuelles), de robe légère, mêle nervosité et suavité, un vin tout en bouche, aux notes d'abricot et de rose, très réussi (14,60 €), comme le Coteaux-Varois-en-Provence Prestige blanc2011 (12,50 €). Toujours aucune hésitation.

    Charles Rouy

     

    Domaine de VALCOLOMBE

    Domaine de 12 ha dont 7 ha de vignes cultivées dans le respect de la nature, traitements (soufre et cuivre) limités au strict nécessaire. Les vignes sont régulièrement labourées et les engrais biologiques. Vendanges manuelles. 
    On y propose ce Coteaux-Varois-en-Provence rouge 2011, bien corsé, alliant souplesse et complexité aromatique, aux nuances de prune, de très bonne structure, un vin tout en bouche. LeCoteaux-Varois-en-Provence rosé 2012, de bouche friande dominée par l'abricot et les fleursfraîches, est de robe légère, associant nervosité et suavité, de belle finale. Excellent IGP du Varblanc Noble Cuvée 2012, pur Vermentino, tout en fraîcheur aromatique, au nez subtil, francfraiset parfumé avec des nuances de lis et de pomme. La cuvée Baroque rouge 2009, aux arômes defruits macérés et d'épices, riche, de belle teinte grenat, dense au nez comme en bouche, mêle rondeur et charpente, un vin aux tanins à la fois riches et soyeux, d'excellente évolution. C'est bon, et l'on n'hésite donc pas.

    Pierre et Marie Léonetti

    1375, chemin des Espèces
    83690 Villecroze
    Tél. : 04 94 67 57 16
    Fax : 04 94 67 57 16
    Email : valcolombe@wanadoo.fr
    www.valcolombe.com

    Voir son classement dans le Guide des Vins
    Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins 
  • Meursault ou Champagne, Moulis ou Mâcon... 15 vins de propriétaires de talent

     

    CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


    LE BREUIL
    Pierre et Yveline Mignon dirigent le domaine familial et leurs deux enfants participent au développement : Céline, chargée des relations commerciales et de l'export, Jean-Charles, responsable du vignoble et des vins. La typicité et la diversité des terroirs permettent d'élaborer de Grands Champagnes de Caractère. Le vignoble de 14 hectares est réparti dans toute la Champagne : Vallée de la Marne, Côte des Blancs et région d'Epernay. L'encépagement à majorité de Pinot Meunier (60%) est complété par le Chardonnay présent sur 30% des parcelles et le Pinot Noir qui couvre 10% de l'exploitation. Cette répartition harmonieuse nous permet d'élaborer des Champagnes d'Exception. L'expérience, acquise de générations en générations, est un des éléments importants qui contribuent à la renommée de notre Maison. Grâce à son dynamisme depuis les années 1970, la Maison de Champagne Pierre Mignon s'est considérablement développée pour atteindre aujourd'hui 390 000 bouteilles. Nous avons su également nous faire connaître et apprécier sur les meilleures tables de France et à l'étranger. Nous vous invitons à découvrir la gamme de nos Cuvées Classiques ainsi que nos Cuvées Originales. Remarquable Champagne cuvée de Madame Millésimée 2005, intense, qui allie structure et distinction, fruité au nez comme en bouche, de jolie robe dorée, parfumé, très harmonieux en bouche, aux nuances complexes (abricot, pain grillé, musc). La cuvée Cœur d’Or, présentée dans une très belle bouteille rouge métalisé avec strass incorporés dans le bouchon, est dans la lignée, tout en arômes, associant élégance et charpente, frais et persistant, harmonieux en bouche, complexe et fruité, d’une très jolie finale, avec des connotations de noisette et d’abricot sec. Leur brut Prestige rosé de Saignée est tout en charme, avec ses notes de fruits frais (cerise), de mousse fine, mêlant saveur et distinction, d’une jolie complexité aromatique et d’une très belle persistance. La cuvée Grande Réserve brut (80% Pinot meunier, 10% Chardonnay et 10% Pinot noir), où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, est un vin dense au palais, avec des notes de noix, généreux et harmonieux, de mousse crémeuse, d’une belle complexité, tout en fruité et finesse. La cuvée Pure (zéro dosage) est particulièrement charmeuse, dégageant une grande fraîcheur en bouche, avec des senteurs de lys et de pomme, une réussite, parfaite à l’apéritif ou sur des Saint-Jacques. Faites-vous encore plaisir avec le Champagne Harmonie de Blancs Millésime 2004, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d’abricot, de bouche très structurée, tout en élégance.


    DOMAINE PIERRE GELIN


    FIXIN
    Le domaine GELIN est une propriété familiale d'une douzaine d'hectares sur les communes de Fixin et Gevrey-Chambertin. La propriété créée en 1925 par Pierre Gelin, est maintenant exploitée par Stéphen GELIN et son épouse, secondés par leur fils Pierre-Emmanuel qui a intégré la société en septembre 2000. Types de vins : Bourgogne Passetoutgrain, Bourgogne aligoté, bourgogne rouge, Fixin 1ers crus Les Hervelets, Les Arvelets et le Clos Napoléon (Monopole), Gevrey Chambertin "Clos de Meixvelles" (monopole), Gevrey Chambertin 1er cru Clos Prieur et Chambertin Clos de Bèze. Les méthodes de culture sont traditionnelles, les rendements limités et les vendanges manuelles. Après un élevage en fûts de chêne de 22/24 mois, les vins sont mis en bouteilles à la propriété. On est évidemment au sommet avec ce Fixin Premier Cru Clos Napoléon 2009, vignes de 50 ans, vendanges manuelles, élevé 22 mois en fûts de chêne, complet, de robe pourpre, qui associe charpente et distinction, au nez caractéristique où se devinent les fruits mûrs, l’humus et les épices (cannelle, poivre), tout en bouche, charnu, de belle évolution. Le 2008 est d’une grande complexité, au nez caractéristique dominé par les fruits cuits et la réglisse, de charpente puissante, avec ces tanins bien présents, de bouche riche (griotte, humus, épices). Superbe 2007, un vin intense au nez, qui associe structure et distinction, avec ces notes de fumé bien spécifiques, l’un des meilleurs dégustés cette année. Savoureux 2006, robe grenat et reflets pourpres. Nez complexe où se mêlent des notes d’épices douces (vanille et cannelle) et de fruits à noyau, belle attaque fraîche en bouche, les tanins sont onctueux, fondus et soulignent délicatement les arômes puissants et persistants de kirsch. Belle minéralité se poursuivant sur la vanille en finale. Le 2005, est un grand vin où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges à noyau bien mûrs, de poivre et de réglisse, de bouche chaleureuse et puissante, un vin évidemment encore très jeune. Le Fixin 2009, parfumé, aux connotations typiques de mûre et de sous-bois, est de belle structure, un vin qui emplit bien la bouche. Il y a aussi ce séduisant et rare Fixin blanc, un vin racé et suave, très classique, de robe intense, riche au nez comme en bouche, tout en nuances aromatiques (tilleul, noisette).


    LES VINS PHILIPPE NUSSWITZ


    VIN DE PAYS DUCHE D'UZES
    Meilleur Sommelier de France en 1986, Philippe Nusswitz s'installe en 2002 avec Pascale, sa femme et ses enfants à Durfort dans un mas cévenol du XVIIe siècle au milieu des vignes, dans le terroir du Duché d'Uzès. La viticulture est respectueuse de l'environnement et le vignoble en cours de reconnaissance de l’AOC Duché D’Uzès. La vinification se fait à la Coopérative Agricole Les Coteaux Cévenols à Durfort. On y goûte ce VDP cuvée Orénia blanc 2008, assemblage de Viognier (50%), Marsanne, Roussanne et une pointe de Grenache, frais et dense, tout en finesse, d’une belle longueur en bouche, au nez de noisette et de pêche. Cet Orénia blanc Réserve 2008, sélection de Viognier, Roussanne et Marsanne, un tiers de la cuvée a été fermenté en barrique de chêne, aux reflets verts avec des arômes de noix et d’agrumes, est un vin d’une bonne acidité, bien rond au nez comme en bouche, vif et fin, persistant et aromatique, d’une belle finale fraîche. L’Orénia rouge Réserve 2007, coloré et charpenté, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des accents de fumé au palais, est un vin riche comme le Miratus rouge 2006 (60% Syrah, 20% Mourvèdre et 20% Grenache), charnu, aux tanins riches et soyeux à la fois, persistant, aux notes de fruits noirs cuits et de cuir, de garde.


    CHATEAU VALGUY


    SAUTERNES
    Cette propriété prise en fermage en 2000 et achetée en 2010, est située à Fargues-de-Langon au milieu des 1er Crus Classés. Beau Sauternes Château Valguy, issu d’un vignoble de 4,16 ha, marqué par son Sémillon très majoritaire (85%, 10% Sauvignon et 5% Muscadelle)... La cueillette se fait par tries successives afin de ramasser des raisins atteints par la pourriture noble et entièrement confits, l'élevage se fait en fûts de chêne pendant 24 mois. Le 2009 est particulièrement savoureux, au nez intense et frais, où dominent les fruits, les fleurs et le pain d’épice, un vin qui poursuit sa belle évolution. Excellent Graves rouge Cailloux de Valguy 2009, 60% Merlot, 40% Cabernet-Sauvignon, vendanges manuelles, au nez subtil, avec ces notes persistantes de fumé, de cerise mûre et d’épices, aux tanins puissants mais très fins, complet et prometteur. Le Graves blanc Cailloux de Valguy 2009 (fermentation en fûts de chêne, élevage durant 10 mois en barriques, dont 25% de neuves, sur lies fines avec bâtonnages, 70% Sémillon, 30% Sauvignon), franc et parfumé, d’une belle vivacité avec un bel équilibre maturité-acidité, est un vin comme on les aime, suave, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche.
     
     

    CHAMPAGNE BERNARD LONCLAS


    BASSUET
    Situé au cœur du village typique de Bassuet, entouré par les coteaux où le sol précieux est propice à la culture du Chardonnay, la Maison Lonclas a été fondée en 1976 par Bernard Lonclas. Ce propriétaire passionnée par la terre et le vin, est aujourd’hui secondé par sa fille Aurélie. On allie ici savamment le savoir-faire traditionnel aux technologies actuelles : sélection rigoureuse des raisins lors de la vendanges, matériel d’avant garde tant pour le pressurage qu’au sein de la cuverie en inox thermorégulée. Cela donne ce Champagne brut Millésime 2006, vieilles vignes, Chardonnay majoritaire (80%), complété par du Pinot meunier, parfumé, aux arômes de noisette et de brugnon, au nez subtil et persistant, très frais, de jolie mousse. La cuvée Prestige Extra-dry, raisins issus d’une sélection parcellaire de vignes les mieux exposées à faibles rendements, assemblage pour 2/3 de Chardonnay et 1/3 Pinot meunier, avec cette pointe de fraîcheur et de fruité caractéristique, très persistante en bouche, est idéale sur un saumon fumé. Excellent brut Blanc de blancs, un pur Chardonnay, la tradition de la maison, au bouquet fleuri, avec des nuances de noisette et de miel, alliant souplesse et structure, un vin puissant, tout en finesse.


    CHATEAU LESTAGE DARQUIER


    MOULIS
    Créée par des ancêtres en 1868, cette propriété a été un peu plus importante, s'étendant sur des communes voisines de Listrac et Arcins. Brigitte et François Bernard l'ont reprise en 1982 alors qu'elle ne produisait plus que quelques bouteilles. Après avoir reconstruit en grande partie le vignoble, ils développent aujourd'hui de gros efforts dans le chai, tant au niveau de la vinification que de l'élevage. Le vignoble de 10 hectares, dont 8,5 en production, est situé sur la groupe graveleuse Ouest du Grand Poujeaux et bénéficie d'une très grande qualité de terroir (Qualification Agriculture raisonnée et certification Terra Vitis depuis 2004). Après une vendange manuelle et des tris sévères, les vinifications sont très bien maîtrisées (contrôle des températures, remontages journaliers par pompage lent avec petit débit, cuvaisons longues de 21 jours, débourbages fréquents avec aération…). Le vin est élégant, souple, fruité, bien charpenté, aux tanins riches et savoureux à la fois, bien typé, aux notes d'humus et de petits fruits rouges mûrs, puissant et souple à la fois, aux tanins riches, de garde. Beau Moulis Terra Vitis 2010, encore très jeune, aux arômes de fruits mûrs (cerise noire) et d’épices (cannelle), légèrement poivré, riche et coloré, de belle teinte pourpre, dense au nez comme en bouche. Le 2009, aux nuances de cerise noire et d’épices, est de belle charpente, riche, charnu, tout en subtilité, de couleur soutenue, très parfumé. Le 2008 est de couleur grenat, complexe, avec des nuances de fruits rouges cuits, un vin tannique et charnu.


    ROBERT AMPEAU


    MEURSAULT
    Dans la famille Ampeau on est vigneron hors pair de père en fils; ici le vin est affaire de passion et de grand art. Ils ne proposent que du vin à maturité, bon à être savouré, c'est dire à quel point le respect et la passion qu'ils portent à leurs vins. Des vins rouges envoûtants par leur suavité, bien équilibrés, volumineux et pleins en bouche, avec des tanins bien fondus, typés avec beaucoup de charme et qui développent une grande persistance et complexité aromatique avec des notes de fruits rouges, d'épices d'humus. Les Blancs évoluent parfaitement, très équilibrés et très typés, intenses, classiques et très élégants. Faites-vous plaisir avec ce Meursault Perrières 82, qui évolue parfaitement, intense, très typé, très classique, un grand vin savoureux, idéal sur une viande blanche à la crème. À ses côtés, le Puligny-Montrachet Les Combettes 79 est très riche en bouche, associant structure et finesse, de bouche puissante, de très bonne évolution. Goûtez aussi le Pommard 79, au nez de fruits mûrs et d'humus, riche et complexe, tout en bouche, de couleur soutenue, aux tanins bien équilibrés. Goûtez encore cet Auxey-Duresses 88, suave et dense en bouche, le Volnay-Santenots 76, aux connotations subtiles d'humus, de mûre et d'épices, tout en arômes, un vin savoureux en bouche, fin et puissant à la fois, à maturité.

    CHARLES SCHLERET


    PINOT GRIS
    Ingénieur dans l'âme et de tempérament méticuleux et d'avant-garde, Charles Schléret s'attache à appliquer à ses vignes situées sur l'excellent terroir de Turckeim, sa connaissance des techniques modernes. Vinificateur très expérimenté il privilégie de suite les équipements de pointe avec le souci Constant d'améliorer la qualité. Précurseur de la vinification moderne sous contrôle des températures, Charles Schléret sait préserver ainsi rapidement la fraîcheur aromatique intense de ses vins, c'est ce qui fera la renommée de ses cuvées. Ses efforts sont d'ailleurs régulièrement récompensés par une multitude de médailles et de références au palmarès de concours prestigieux. Une reconnaissance méritée et confirmée par une fidèle clientèle qui profite également d'un excellent rapport qualité/prix de ses belles cuvées de prestige issues de vignes de plus de 35 ans, des vins bien typés marqués par leur terroir, des vins comme nous les aimons, un bel exemple de réussite qualitative due aux efforts incessants d'un vigneron passionné respectueux des belles traditions alsaciennes, figurant régulièrement aux palmarès des grands concours de vins en France et à l'étranger : grands prix d'excellence de l'Union Française des onologues. Médailles d'or aux sélections Mondiales de Montréal. Plusieurs vins primés au Concours Mondial de Bruxelles et aux Vinalies Internationales de Paris. Grand Prix d'honneur au Challenge International du Vin et des Arts, et de nombreuses médailles d'Or au concours Général de Paris.

    CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


    PUISSEGUIN-SAINT-EMILION
    Ces propriétaires sympathiques couvent leur vignoble dont les vignes ont 35 ans. Les cépages Merlot (65%), Cabernet franc (25%) et Cabernet-Sauvignon (10%) sont associés à ce terroir argilo-calcaire et à des soins minutieux (effeuillage, raisins triés avant égrappage, macérations longues, élevage en barriques, dont 1/3 est renouvelé chaque année...). On se fait plaisir avec leur Puisseguin-Saint-Émilion 2010, de belle couleur, au nez de petits fruits rouges caractéristiques (groseille, fraise), d’un bel équilibre, ample et riche, un vin bien charnu comme on les aime, prometteur. Dans la lignée, le 2009, médaille d'Argent au Concours à Lyon, l’une des plus belles bouteilles de l’appellation dans ce millésime, un vin typé, parfumé (griotte), fondu, d’une grande harmonie en bouche, avec ses notes fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves, tout en charme. “Ce 2009 est un millésime médiatique, nous dit Yannick Le Menn, qui va faire beaucoup d'ombre aux autres millésimes ! Harmonieux, très équilibré, avec des arômes de fruits rouges, d'épices, gras, persistant en bouche comme le 2005 à son âge. Délicatement boisé, il demande pour le moment une gastronomie structurée.” Le 2008, de robe grenat, riche, au nez intense, est un vin complexe, d’une belle finale où dominent la cerise noire mûre et les sous-bois, un vin de bouche flatteuse et riche à la fois. Le 2007 est très réussi, un vin équilibré et souple, avec des tanins fondus, très agréable avec ce nez de violette et de petits fruits rouges mûrs, qui associe distinction et richesse, ample et gras, et se goûte très bien. Structure et rondeur, caractérisent cet excellent 2006, tout en bouche, fin et gras, bien charnu, un vin très parfumé (violette, cerise noire) qui poursuit sa belle évolution.
     

    CHATEAU DE LA BRUYERE


    MACON
    Le Château de la Bruyère se situe au cœur du Mâconnais, à Igé, sur un ancien fief de L’abbaye de Cluny, implanté depuis le XIIe siècle sur des coteaux calcaires et ensoleillés. Le vignoble de 20 ha et d’âge moyen de 40 à 80 ans et les rendements maitrisés garantissent des vins de qualité. La vinification est traditionnelle, le raisin est récolté à maturité et à la main en majorité. Les rouges sont d'une belle couleur cerise avec un bouquet profond de fruits rouges, de cassis et de framboise, légèrement tannique mais parfaitement équilibrés et d'une belle saveur. Les Blancs présentent des arômes de fleurs blanches du printemps, de fruits secs, de pain grillé, souples et ronds en bouche et le rosé est très aromatique, d'une grande finesse et long en bouche. Cela se retrouve dans le Mâcon-Igé Vieilles Vignes rouge 2009, élevé en fûts de chêne, de belle robe pourpre, parfumé en bouche, bien marqué par son terroir, un vin qui associe puissance et distinction, de très bonne évolution comme ce Mâcon-Igé rouge 2010, de robe rubis intense, aux arômes de prune, très parfumé au palais. Très agréable, le Mâcon-Igé rosé 2010, Premier prix Saint Vincent Mâcon 2011, développe un nez de fruits frais et de violette, bien corsé mais tout en souplesse. Goûtez le Bourgogne blanc 2009, élevé en fûts, de bouche ronde et florale, et le Bourgogne rouge 2008, élevé également en fûts, médaille de Bronze aux concours des vignerons Indépendants 2011, au nez d’humus et de griotte, associe finesse et charpente, avec des tanins savoureux, très rond mais très fin également. Il y a encore le Crémant de Bourgogne, de mousse légère, fin et persistant, au nez dominé par les fruits mûrs et le chèvrefeuille.
     
     

    DOMAINE DE LAUBERTRIE


    BORDEAUX
    Propriété familiale depuis le XVI ème siècle. L'Auberterie est une formation du haut moyen âge ; la famille Pontallier y apparaît dans les textes depuis la fin du XVI ème siècle. Ancien fief de la Baronnie de la Rivière au Duché de Fronsac, elle rejoint le Cubzagais à partir de la révolution française. Les bâtiments d'exploitation remontent au XVIII et XIX ème siècle, la maison d'habitation a été surélevée et terminée en 1863. Marie Christine et Bernard Pontallier sont maintenant aidés par leurs enfants, Arnaud et Benoit, qui s'impliquent de plus en plus . Le Domaine de Laubertrie compte 15 hectares de vignes, situés sur un plateau argilo-calcaire. La culture y est traditionnelle, les vins sont élaborés dans nos chais, de façon artisanale, en essayant de respecter les caractères du terroir et de chaque millésime. Le travail du sol privilégie les procédés mécaniques et l'enherbement naturel. Les vendanges se font manuellement. Les vins produits sont des Bordeaux rouge, Bordeaux blanc et Bordeaux rosé et également du Crémant de Bordeaux. Les derniers millésimes sont caractérisés par une climatologie exceptionnelle. Les vins sont puissants, corsés, très marqués par le fruit. Toujours au sommet de son appellation avec ce Bordeaux rouge 2010, très équilibré, au nez de cerise confite et d’humus, de charpente très élégante, tout en nuances aromatiques, de robe soutenue, d’excellente garde. Le 2009, aux senteurs de violette et d’humus, de bouche charnue, un vin coloré et dense, associe structure et rondeur, aux tanins riches, de couleur grenat. Le Bordeaux blanc est de robe jaune pâle, floral, harmonieux, un vin qui sent bon la pomme et l’aubépine, de très bonne bouche. Joli Crémant de Bordeaux, à la mousse ample et florale. Parfait pour une halte dans le vignoble, un gîte est disponible dans le cadre des Gîtes de France (gîtes Bacchus).
     
     

    DOMAINE DE TOASC


    BELLET
    Une propriété de 12 ha, dont 6,5 ha de vignes et 2 ha d’oliviers. Le Bellet est l’une des plus petites Appellations d’Origine Contrôlée de France, qui a obtenu son label il y a plus de 60 ans. Ici, le vent de terre, de mer et la tramontane maintiennent l'état sanitaire des vignes et permettent une culture raisonnée. Sur les pentes où le dénivelé atteint 180 m, le travail est souvent pratiqué manuellement et rythmé par une taille courte, un effeuillage et des vendanges vertes limitant le rendement à 35 hl/ha. Les sols issus des alluvions du Var au quaternaire sont constitués du “poudingue”, agglomérat d'argile, sable et galets roulés, riche en éléments minéraux. Le vignoble est en contrat de conversion bio sous contrôle Ecocert. Découvrez le Bellet rouge 2008, composé de 65% Folle noire, 30% Grenache et 5% Braquet, fort bien élevé 12 mois en barriques, aux tanins enrobés, charnu comme il se doit, riche et classique, de robe pourpre intense, parfumé (fruits rouges à noyau frais, humus...), légèrement poivré en finale. Le Bellet blanc 2010, cépage Rolle majoritaire avec un soupçon de Chardonnay (5%), est tout en finesse aromatique, harmonieux, bien équilibré en acidité, très élégant, aux senteurs de rose et d’amande, de bouche souple et flatteuse comme le Bellet rosé 2010, 60% Braquet et 40% Grenache, très expressif, avec des nuances de pêche, d’abricot, et une note épicée, mêlant fraîcheur et rondeur, de belle teinte.


    CHATEAU BECHEREAU


    LALANDE-DE-POMEROL
    Propriété familiale depuis le milieu du 19 ème siècle, le Château Béchereau est une exploitation viticole de 25 hectares dont 9 ha en Bordeaux Supérieur, 10.5 ha en Montagne-Saint-Emilion et 5.50 ha en Lalande-de-Pomerol. Remarquable Lalande-de-Pomerol cuvée Spéciale 2010 (Merlot 60%, le reste à parts égales de Cabernet franc et Cabernet-Sauvignon), élevé en fûts de chêne, aux arômes d’épices, de violette et de poivre, un vin alliant une finesse tannique à une rondeur en bouche persistante, d’une très jolie final. Beau 2009, intense au nez comme en bouche, bien concentré mais tout en souplesse, au nez complexe et subtil dominé par la cerise confite et l’humus, un vin corsé. Le 2008, de robe grenat, est équilibré et ample, charmeur, avec des nuances fumées et réglissées, des tanins mûrs et suaves. Le 2006 est un vin riche et généreux, ferme à dominante de pruneau, de cannelle, d’une grande intensité avec des tanins soyeux, un vin qui allie distinction et richesse en bouche, de grande évolution. Le 2005, médaille d’Or au concours de Bordeaux des Vins d’Aquitaine, parfumé, très harmonieux, au nez subtil et intense à la fois, avec des notes épicées, aux tanins bien équilibrés, charnu et concentré, de belle évolution. Goûtez leur Montagne-Saint-Émilion cuvée Spéciale 2010, élevé en fût de chêne, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Beau 2009, où l’on retrouve des notes de framboise, de violette et d’humus, légèrement épicé, de bonne charpente, bien charnu. Remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Spéciale 2010.
     
     

    DOMAINE DE PIALENTOU


    GAILLAC
    Le Domaine de Pialentou est situé sur les terrasses de la rive gauche du Tarn, à Brens, à deux pas de la charmante Cité Renaissance de Gaillac. Sur ces coteaux de galets, graves et boulbènes, exceptionnellement bien exposés, ses vignes jouissent d'un ensoleillement abondant et généreux. Depuis octobre 1998, le Domaine est la propriété de Jean et Kai Gervais. On y goûte par exemple ce remarquable Gaillac Les Gentilles Pierres rouge, de robe grenat brillant, très fruité, très parfumé (mûre, épices, humus...), aux tanins très équilibrés, riche et souple, tout en bouche, le Gaillac Les Gentilles Pierres blanc sec (Sauvignon), rond et franc, au nez de fleurs et de fruits frais, très agréable, tout en finesse, de bouche persistante, un vin d'une belle harmonie en bouche comme cet autre Gaillac blanc, pur Mauzac, très bien élevé en barriques. Très agréable rosé, à la fois sec et friand, agréable à boire bien frais.


    DOMAINE PICHARD


    MADIRAN
    Un domaine de 12 ha (11 en rouge et un en Pacherenc blanc), sur un sol maigre, silico-argileux, très caillouteux, où l’exposition plein sud à mi-coteau permet d’obtenir des vins de très grande qualité. Les vignes sont plantées en haut d’un coteau, et c’est le seul domaine du madirannais à avoir les vignes d’un seul tenant. L’encépagement de trente ans de moyenne d’âge est composé de 50% Tannat et 50% Cabernet franc, et pour le Blanc, essentiellement du Petit Manseng. On élève ici des vins de tradition, proposant une gamme de millésimes sur 10 ans et plus, ce qui est très rare. Excitez donc vos papilles avec le Madiran Tradition 2009, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, avec ces notes de violette, de cuir et de cassis très caractéristiques, un vin de couleur grenat, ferme et typé. Le 2008 est complexe et harmonieux, avec des nuances se définissant par des arômes de framboise, de fraise des bois, un vin de couleur profonde aux reflets violacés, aux tanins amples, tout en bouche, un vin gras, à ouvrir sur de l’agneau, par exemple. La cuvée Aimé 2009, très représentatif de ce grand millésime, au nez présent avec des notes de violette, de réglisse et de pruneau, un vin riche en couleur, classique et concentré, alliant finesse et structure, ample en bouche, de belle évolution. Le 2008 est très puissant et très aromatique, encore fermé, charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet. Il y a encore le Madiran cuvée René 2007, riche en couleur comme en matière, est gras, intense au nez comme en bouche, aux senteurs de fruits surmûris, avec des tanins très équilibrés, un vin typé et bien charnu, aux nuances de cuir et de mûre en finale, très prometteur. Beau 2006, très bien élevé en barriques, un vin très savoureux, de belle robe soutenue, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, d’excellente évolution. Le 2005, de robe soutenue, de bonne base tannique, riche, aux connotations caractéristiques de pruneau et de violette, est tout en bouche, gras, bien corsé, avec ces nuances de fruits macérés et d’humus bien séduisantes. Le Pacherenc-du-Vic-Bilh 2010 est délicieux, de robe or pâle, avec des senteurs florales et grillées au nez, dense, très aromatique, tout en structure et parfums, harmonieux.
     
     
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu